Mortalité maternelle : le Misoclear pour prévenir et traiter efficacement les hémorragies post-partum

vendredi 9 août 2013 à 13h02min

L’ONG (organisation non gouvernementale) Marie Stopes International (MSI) a organisé une cérémonie de lancement du Misoclear le mercredi 07 août 2013 à l’hôtel Palm Beach. Le Misoclear est la marque déposée par MSI pour le Misoprostol. Parrainée par le professeur Michel Akotionga, président des gynécologues-obstétriciens du Burkina, cette cérémonie a vu la présence effective de Sébastien Barraud et des professionnels de santé intervenant dans la santé de la reproduction et la santé maternelle. La cérémonie était essentiellement articulée sur les communications de Djénéba Diallo (Family Care internaional) et du professeur Charlemangne Ouédraogo, gynécologue-obstétricien enseignant à l’université de Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
 Mortalité maternelle : le Misoclear pour prévenir et traiter efficacement les hémorragies post-partum

En 2011, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a ajouté le Misoprostol (Misoclear) à sa liste modèle des médicaments essentiels pour la prévention de l’HPP (hémorragie post-partum). En mars 2013, les autorités du Burkina Faso l’ont enregistré. Ainsi, « nous avons organisé cette cérémonie pour lancer officiellement le Misoclear au Burkina Faso. Nous précisons que ce produit est déjà disponible  » affirme le représentant résident de MSI- BF, Sébastien Barraud.

Elargir la gamme de médicaments contre les HPP avec Misoclear pour sauver des vies.

La communication de Mme Diallo a porté sur la présentation de Family Care International sur la mortalité maternelle. En Afrique et principalement au Burkina Faso, l’HPP constitue la principale cause de décès des femmes en couches. Selon Djénéba Diallo « 25% des décès des femmes dans le monde dont 34% pour l’Afrique sont dus aux hémorragies post-partum. Au Burkina Faso, plus de 50% de la mortalité maternelle sont causés par les hémorragies et les infections ». D’où pour elle la nécessité d’élargir la gamme de produits intervenant dans la prise en charge des HPP.

L’HPP est une perte anormale de sang de plus de 500ml survenant au moment de la délivrance (accouchement) ou dans les 24h qui suivent l’accouchement (1l pour les césariennes). Ce saignement se fait ressentir sur l’état de santé général de la femme. Sans un traitement approprié à la suite d’HPP, la femme décède. Aujourd’hui au Burkina Faso, l’ocytocine seule est utilisée pour les soins des HPP. Ce qui peut le rendre indisponible. Aussi, doit-il être gardé dans un réfrigérateur pour préserver ses principes actifs. Ce qui n’est pas évident dans certaines localités d’après Mme Diallo. Son usage demande un personnel qualifié car il faut l’injecter.

Le Misoclear vient donc renforcer l’ocytocine. En effet, selon Charlemagne Ouédraogo « le Misoclear est peu coûteux (3 200 F CFA), efficace et se conserve à la température ambiante  ». De plus, il ne demande pas de qualification particulière.

Le Misoclear dans la lutte contre les hémorragies du post-partum et du post-abortum.

« L’HPP est la première cause de mortalité maternelle soit un décès toutes les deux minutes. Les HPP représentent 60% de tous les décès maternels. La majorité de ces décès survient dans les 4h suivant la délivrance  » souligne M Ouédraogo. Les causes de ces décès sont évitables par des stratégies efficaces et par de meilleures pratiques de santé.

Les meilleures pratiques de prévention de la santé maternelle commencent pour M Akotionga pendant la grossesse. En effet, dit-il, les femmes doivent se faire suivre dans un centre de santé, faire des examens pour connaître leur groupe sanguin, leur rhésus et la numération de la formule sanguine. Cela permet de faciliter la prise en charge des HPP lorsqu’elles surviennent.

Pour réduire considérablement le taux de mortalité maternelle, le Misoclear doit rentrer dans les habitudes des personnels de santé. En l’adoptant, on augmente les chances des femmes de ne pas succomber suite aux HPP. Le Misoclear peut être sucé, croqué (si on veut qu’il agisse vite) ou avalé (pour retarder un peu son effet). «  Son coût est abordable par rapport aux produits existants, son efficacité est prouvée. Nous travaillons actuellement à le promouvoir et à le rendre accessible partout au Burkina Faso » conclut Sébastien Barraud.

Patindé Amandine Konditamdé

Lefaso.net


A propos de Marie Stopes International (MSI)

MSI est une ONG internationale qui œuvre dans la santé de la reproduction. Elle a ouvert ses portes en 1925 à Londres. Présente dans plus de quarante pays (40) pays (Afrique, Asie, Europe et Amérique Latine), elle s’est engagée à faire respecter le droit fondamental des individus et des couples de décider librement et sans coercitions du nombre et de l’espacement des naissances de leurs enfants et leur droit à l’information et aux moyens pour ce faire. La mission de MSI est alors d’assurer le droit humain fondamental de l’individu d’avoir « Des enfants par choix et non par surprise ».

Installée au Burkina Faso depuis 2009, MSI a implanté deux cliniques de santé reproductive (Ouagadougou et Koudougou), cinq équipes mobiles et un centre de jeunes. Aujourd’hui, MSI intervient dans les régions du Centre, du Plateau central, du Centre sud et du centre ouest.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 août 2013 à 17:23, par wobodo
    En réponse à : Mortalité maternelle : le Misoclear pour prévenir et traiter efficacement les hémorragies post-partum

    L’importance du sujet abordé par l’article contraste avec la quasi absence de réactions . Pourtant il s’agit d’un sujet qui parle de comment sauver la vie de nos mères et de nos sœurs . Mais ça se comprend , ç’aurait été un thème de violence ou d’une histoire de fesses que vous verrez nos chers internautes arborant tous les noms d’oiseaux bondir sur le Blog . Décidément dans le Faso actuel on ne sait pas qui a l’âge de prodiguer des conseils à qui . A partir du moment où mêmes les personnes du troisième âge sont souvent plus vulgaires que leurs petits fils.

    Répondre à ce message

  • Le 9 août 2013 à 17:29, par Lipton
    En réponse à : Mortalité maternelle : le Misoclear pour prévenir et traiter efficacement les hémorragies post-partum

    Le misoprostol est un medicament dont on doit réserver l’usage aux agents de sante car en dehors de l’hémorragie du post partum, il est utilise dans le traitement de l’ulcère gastrique et dans les avortements. La seconde indication fait que la disponibilité du médicament en vente libre dans nos pharmacie constituerai un facteur d’accroissement de ces avortements. Donc prudence, prudence !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés