Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Vrai ou faux : Des maires attendent toujours leurs prérogatives

Accueil > Actualités > On en parle... • • jeudi 1er août 2013 à 13h00min

Des maires d’arrondissements, surtout de nouveaux n’auraient pas jusqu’à présent la plénitude de leurs prérogatives alors que ce n’est pas le cas partout.

Qu’est-ce qui se passe donc ? De sources dignes de foi, de nouveaux maires suite au découpage de la commune en sept arrondissements, et après leur installation administrative, n’arrivent pas jusqu’aujourd’hui à délivrer certains actes, relevant pourtant de leurs compétences. Pourquoi donc cela ? Il semble que l’affaire aurait été portée devant qui de droit, mais la solution tarde à être trouvée. Est-ce parce que, dit-on, il y a de gros intérêts à gérer en attendant ?

Les félicitations de la Fédération burkinabè de football aux Etalons locaux

Le samedi 27 Juillet 2013, les Etalons locaux ont confirmé à Niamey au Niger, la bonne santé du football burkinabé en se qualifiant pour le prochain Championnat d’Afrique des Nations qui aura lieu en Afrique du Sud en 2014. Il s’agit d’une qualification héroïque et historique : héroïque, parce qu’elle a été acquise de haute lutte ; historique car, c’est la première fois que le Burkina obtient son ticket pour les phases finales de cette compétition.

Je voudrais au nom du Comité exécutif de la Fédération burkinabè de football (FBF), ainsi qu’au mien propre, remercier le peuple burkinabé dans son ensemble pour les prières et les bénédictions qui ont accompagné l’équipe.

Je saisis aussi cette occasion pour inviter tout le monde à rester mobilisé en vue des prochaines échéances, dont la plus immédiate est le match décisif de septembre à Ouagadougou contre le Gabon dans le cadre des éliminatoires du mondial au Brésil.
Amoureux du ballon rond, supporters des Etalons, nous avons toujours démontré que malgré la diversité de nos opinions, seul l’intérêt général a droit de cité.
Vivement que cet esprit continue d’habiter chacun de nous, pour un Burkina qui gagne avec l’ensemble de ses fils et filles.

Cité universitaire de Kossodo : la chambre du délégué général incendiée.

Le 28 juillet 2103, le délégué général de la cité universitaire de Kossodo aurait perdu ses cours, son ordinateur portable, et bien d’autres objets de valeur. Cela, suite à un mystérieux incendie qui se serait déclenché dans sa chambre. Au moment du sinistre il était absent des lieux. L’incendie se serait produit pendant qu’il était à la place de la Nation pour prendre part à la marche meeting de l’opposition politique contre la mise en place du sénat et la modification de l’article 37 de la Constitution du Burkina Faso.

L’Express du Faso

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés