Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

mercredi 31 juillet 2013 à 20h30min

Le mois de carême tire doucement vers sa fin. Période de pénitence, d’adoration… les femmes sont souvent les plus sollicitées en ces moments pour les travaux domestiques qui ne sont pas des moindres.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

Certaines que nous avons rencontrées, hier à Bobo-Dioulasso, n’ont pas hésité à exposer le calvaire qu’elles vivent ce mois de Ramadan.
Agnès, comme son nom l’indique, est d’une autre religion que celle de son époux qui est musulman. Ensemble, ils ont décidé que chacun suive ses convictions religieuses tout en se respectant mutuellement. Quand vient alors la période de jeûne, madame doit s’illustrer dans son rôle et devoir de femme de tous les jours. S’occuper de monsieur, de sa famille, de la maison et bien entendu, des enfants. Ce qu’elle trouve cependant périlleux. « Je ne fais pas le jeûne, mais j’ai l’obligation de me conformer au rôle que toute femme musulmane doit jouer en ces moments. J’arrive néanmoins à faire les repas du soir.

Ce qui m’embête le plus, ce sont les réveils très matinaux pour encore faire la cuisine. Heureusement que j’ai trouvé la solution qui est de tout préparer la nuit et mon époux chauffe la nourriture au petit matin », confiait ainsi dame Agnès l’air relativement joyeuse. En effet, l’adage selon lequel « la femme est la maison » se justifie aisément au mois de Ramadan. Première à se lever et dernière à aller au lit, l’autre moitié du ciel se sacrifie « corps et âme », pour accompagner les fidèles musulmans dans leur prière quotidienne et dans leur adoration de Dieu. Les travaux domestiques, soutient une dame rencontrée au marché de Colsama dans l’arrondissement n°7 sont multiples au mois de carême. « Ils se doublent, voire se quadruplent, ces travaux managers », a-t-elle ironisé. Sali Fofana, le panier en main, soupire avant de prendre la parole. « Tous les soirs, il faut faire du zoom-koom. Le menu est immense : riz, spaghetti, tô, salade, bouillie… », égrène-t-elle.

Mariée dans une grande famille, Sali Fofana ne veut pas blasphémer en tenant certains propos, eu égard aux exigences de la vie de l’entourage. Mais, elle souhaite que le jeûne qui a débuté à merveille, s’achève de même, dans la grâce de Dieu. Ami Cissé est vendeuse de condiments au petit marché de secteur 21 (ex-Colsama). Elle confie n’avoir que 4heures de sommeil en ce mois béni de Ramadan. « Il faut venir chercher de l’argent par la vente des condiments, pour avoir de quoi subvenir aux besoins alimentaires », affirme-t-elle. Après les travaux très matinaux, elle enchaine avec le marché jusqu’au soir où elle rentre pour la cuisine de la rupture du jeûne. Pas de répit donc jusqu’au petit matin encore. A l’image de la roue qui tourne, ces femmes tournent et ce, quotidiennement, pour le bonheur de leurs conjoints, de leurs belles-familles et même de la société entière. Mois béni, femme bénie, et les prières seraient aisément exhaussées.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er août 2013 à 09:34, par Cheicklamenace
    En réponse à : Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

    Quand je vois cette foto de la femme assise a vendre ses deux tomates, trois oignons pour deux franc, et qu’on me parle de sénat je sais pas s’il faut en rire ou pleurer...

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2013 à 10:05, par soboré
    En réponse à : Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

    Puisse Allah bénir et exaucer les vœux de nos mamans et épouses pendant ce mois béni de Ramadan. Amina

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2013 à 10:23, par SAO
    En réponse à : Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

    Quand est ce que la société va arrêter d’exploiter les femmes ?

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2013 à 13:46, par Alexio
    En réponse à : Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

    La femme er la maison ? En 2013,je crois un homme doit se debarrasser de cette dependance en remplissant ses responsabilites en tant que humains et non en tant q homme. Pourquoi les hommes ne peuvent pas preparer la nourriture en Afrique pour leurs femmes ? Alors que beaucoup de nos intellectuels,alors etudiants dans les universites europeenes faisaient leur repas quotidien. Jouez pas la carte Europpenne dans ce domaine cat l emancipation de la femme va de paire avec l homme.Donc pas question de dire le contraire. Pour lhomme en careme ne pouvait chauffer sa propre nourriture et laisser sa femme dormir comme a l acoutume ? Il est grand temps que les hommes changent de mentalite et de complexite d apporte lui aussi sa petite contribution dans ce domaine. A lepoque de la revolution Tom Sank avait demontrer justement cette ignorance de l homme dans le quotidien de la femme en disant aux hommes d aller faire leurs achats des condiments pour leur famille. Si cette experience n a pas changer le comportement du sexe le plus fort en 2013 ? A qui la faute ? Bien sur la tradition.

    Répondre à ce message

  • Le 1er août 2013 à 14:11, par Uncitoyen
    En réponse à : Tribune de la femme : Mois de carême, mois de calvaire pour certaines femmes !

    Bassératou, en quoi est ce qu’une femme qui s’active afin que les membres de sa famille jeunent convenablement est de l’exploitation ? Il faut faire attention hein, il faut plutôt encourager les hommes à aider leurs femmes dans les travaux ménagers au lieu de vouloir faire croire aux gens le mois de ramadan égale à l’exploitation de la femme.
    la 1ère femme interviewée n’est pas un exemple parce qu’elle s’est marié en connaissance de cause.
    la 2è femme est dnas une famille où les gens veulent manger tout sorte de repas à la rupture du jeûn. Cette pratique même n’est pas conseillé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés