Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

lundi 22 juillet 2013 à 17h15min

Le monopole de l’excellence n’appartient-il qu’aux hommes ? Cette interrogation mérite bien une réflexion profonde au regard des embûches dans la lutte pour l’autonomisation de la femme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Assez, voire trop d’embuches existent dans ce combat des braves femmes qui ne cherchent qu’à se faire dignement une place au soleil. En effet, quand une femme réussit… quand une femme arrive à se démarquer d’un lot… quand une femme parvient là ou des hommes ne l’ont pu… les spéculations fusent de partout. « Ce que pagne peut avoir, pantalon ne peut pas », entend-on par-ci, par-là… « Elle est entrée par la petite porte. Elle a dû faire ceci ou cela pour bénéficier d’un tel avantage. C’est la « chose » du patron, sinon… C’est le boss qui gère ! Comprenez donc ! » Autant de déclarations souvent si infondées les unes que les autres avec pour seul but de saper le moral.
A cet effet, la réussite de la femme quel que soit le domaine dans lequel elle évolue est toujours vue de travers. En tout cas, elle a trop souvent surpris, comme si la femme ne peut rien faire toute seule. Si bien que la promotion pour une femme est toujours qualifiée de « canapé ». Une réalité planétaire qui entrave considérablement la lutte des femmes pour leur bien-être. Les exemples sont légions et l’on ne finira pas d’en lister.

Ces réalités n’existent pas que sur le continent noir. En témoigne le calvaire que vit en ce moment Cécile Kyengé ministre italienne de l’Intégration. On ose dire que le combat des femmes est loin d’être gagné. Depuis sa nomination, Cécile Kyengé est la cible des mouvements d’extrême droite italien. Traitée de tous les noms, on appelle souvent au viol de cette Congolaise d’origine qui entend pourtant combattre « le racisme institutionnel » qui gangrène le discours politique de la péninsule.

Une femme dans la politique ne peut réussir aujourd’hui sans qu’on ne dise qu’elle est « parrainée » par telle ou telle personnalité. Les artistes musiciennes ne peuvent briller de mille feux sans qu’on ne leur reproche d’être les protégées de X ou Y. Une femme ne verra pas prospérer ses affaires si elle n’est pas soutenue par un homme, semble-t-il. Alors, il ne reste plus maintenant qu’à dire que la prostitution est seulement à visage féminin, comme la pauvreté l’est, selon certaines pensées. On est tout de même en droit de se demander si ceux qui cogitent ainsi, y réfléchissent par deux fois. Ou s’il ne s’agit pas dans le moindre des cas, d’une jalousie maladive pure et simple ? L’on ne doute cependant pas de l’existence de « brebis galeuses » qui, malheureusement sont les premières à s’associer à ces « médisants » qui croient que la femme ne peut rien avoir dans la tête, à même de faire positivement changer les choses. Même si certaines femmes marchandent leurs charmes contre une promotion ou une prospérité quelconque, il faut courageusement admettre qu’il y en a et de bien braves, qui méritent le respect et la considération. Elles sont honnêtement arrivées là où elles sont, avec la détermination et la volonté à toujours aller de l’avant.

La femme et l’homme ont les mêmes aptitudes. La seule différence relève du genre. Pour dire qu’autant il peut être intelligent, autant elle peut en être de même. Autant il peut occuper un poste, autant elle le peut. Autant il peut obtenir des diplômes, rafler des prix, autant elle le peut également. « Puisque ce que femme veut, Dieu le veut », n’en déplaise aux hommes qui n’ont que détracteurs des femmes…

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 juillet 2013 à 03:17, par chineur
    En réponse à : Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

    Ma sœur je vous soutien dans votre lutte contre les "détracteurs de femmes" mais seulement je suis confronté à un sérieux problème. Je vois que la lutte est géométrie variable, nous devons refuser certains avantages liés à la féminité. Sur le plan sportif pour ne citer que ce domaine il ne doit plus exister deux barèmes à une compétition ( 1000 mètre pour les filles et 1500 pour les garçons).Dans les sports collectifs un seul tournoi pour les deux sexes(équipes mixtes). Sur le plan relationnel, on n’acceptera plus que Basseratou devienne Madame KINDO parce qu’elle a contracté le mariage avec monsieur KINDO. Quelque part en Europe(notre model) les femmes sont montées au créneau pour dénoncer une discrimination lors des contraventions. Lorsque, par exemple, dans cette partie du monde, un accident se produit la sanction est plus lourde selon que l’auteur est un homme. Le combat doit être à tous les niveaux. Qui sait, peut-être que, Dieu ferra qu’un jour l’homme soit aussi porteur de grossesse.

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2013 à 07:11, par L’ange
    En réponse à : Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

    Bel article

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2013 à 07:29, par L’ange
    En réponse à : Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

    Bel article

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2013 à 08:05, par Le Capitaine
    En réponse à : Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

    Ce qui est sûr, il faut reconnaître que la femme est un maillon central de notre société et quoi que l’on fasse, la femme a toujours sa place. Elle donne la vie et la force de caractère et l’endurance qu’elle à n’est pas comparable. Elle nourrit des familles et j’en passe... Courage et faites vous honneur, ne laissez celles ci aiment marchander leurs charmes prendre le dessus...

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2013 à 09:12, par Jamanatigui
    En réponse à : Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

    Je crois qu’il serait hasardeux, injuste de dire que ces jugements à l’égard des femmes sont infonddés. En réalité, nul n’est contre la reussite des femmes mais c’est les voies tortueuses qu’elles empruntent pour reussir qui sont mises en cause.
    A armes egales avec un homme, on ne trouvera rien à dire. Les femmes ont toujours atteint leurs buts et ce dépuis la nuit des temps. Que ce soit une promotion de poste, décrocher un marché, ou quelques choses d’autres si elles ne parviennent pas les voies légales, elles sont promptent à user d’autres armes de destructions massives. Vielles, elles mettent même souvent leurs progénitures en contribution. Donc ce ne sont pas des debats vides de sens

    Répondre à ce message

  • Le 23 juillet 2013 à 09:19, par burkimbila
    En réponse à : Vision Express sur… : Quand une femme réussit….

    je pense que les femmes doivent peut être arrêter dans certain services de coucher pour avoir des promotions. je ne doute pas qu’il yen ait qui ne couche pas pour ça mais celles qui le font sont si nombreuses que l’effort des autres est noyé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés