Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

lundi 8 juillet 2013 à 12h46min

Comme chaque année, durant le mois de Juillet, des ordinations de prêtres diocésains ou religieux ont lieu dans la majorité des diocèses du Burkina Faso. Ce weekend du 6 juillet aura connu le tour des diocèses de Fada N’gourma, de Kaya, de Manga, de Koudougou, de Dédougou et de Bobo-Dioulasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

Dans l’ensemble, la récolte cette année 2013, aura été maigre quant aux prêtres diocésains. On ne dira pas autant des prêtres religieux, ordonnés dans le cadre des congrégations ou de membres de sociétés de prêtres. On peut citer, par exemple, les Pères de l’ordre des serviteurs des malades, communément appelés « camilliens » et les Franciscains conventionnels à Ouagadougou, les Carmes à Dédougou, les Missionnaires d’Afrique à Kaya et à Manga, les Jésuites à Koudougou entre autres. Cette exception n’annule cependant pas la réalité des maigreurs sus évoquées, puisqu’il y a même des diocèses qui n’ont enregistré aucune ordination presbytérale. Une disette qui s’explique en partie par le fait que la mise en pratique de l’année propédeutique à la rentrée 2006/2007, a occasionné comme une année vide sur le plan académique. Mais qu’est ce qu’un prêtre ?

Dans son homélie pour la messe d’ordination à la cathédrale de Ouagadougou, le nonce apostolique qui n’a pas caché « sa joie profonde et le privilège de présider ces ordinations », a salué spécialement les parents des nouveaux élus, pour leur générosité dans le soutient de ces vocations. « Dieu vous les a donnés a- t-il dit, et maintenant vous les lui rendez." Selon lui, les prêtres « successeurs des apôtres, le sont en degré subordonné dans l’accomplissement de la mission apostolique ». Ils font leurs, les paroles du psalmiste qui dit « me voici Seigneur, je viens faire ta volonté ».

Pour Mgr Vito Rallo, nonce apostolique, l’exemple de la première communauté dont lecture a été faite, invite la communauté en général et les prêtres en particulier, à la communion. Ils doivent prendre tout de l’esprit du Christ, qui dit être venu pour servir et non pour être servi. Le nonce apostolique développant sa prédication, a invité les jeunes prêtres à « rechercher et à mettre en lumière ce que l’esprit leur inspirera, en ayant une attention privilégiée pour les petits et les délaissés. « Votre préparation, clame-t-il, votre enthousiasme et votre joie, vous aideront à faire fructifier le don reçu par l’ordination sacerdotale ».

Une vocation digne d’honneur à exercer cependant avec toujours plus d’humilité, ainsi que le rappelle le nonce apostolique : « Vous vous consacrez sans réserve, rappelez-vous que le prêtre bien que configuré au Christ conserve ses qualités et malheureusement ses faiblesses ». Avant de s’interroger l’air plaisantin, « pourquoi le choix d’un homme et pas d’un ange pour être prêtre ? Le fils de Dieu dans son incarnation, nous en donne la clé : Jésus vrai homme et vrai Dieu, a choisi des hommes pour perpétuer sa présence. Ceux-ci cependant, ne se croiront jamais au-dessus des autres, mais au contraire au milieu de leurs semblables, toute chose qui les oblige à une culture permanente de la simplicité et de l’humilité. C’est pourquoi il a invité les chrétiens à prier pour leurs prêtres.

Par la prière, la dévotion à la vierge Marie, l’ascèse auxquelles ils s’appliqueront, les nouveaux prêtres ont été invités à être de bons pasteurs qui aiment Jésus plus que tout. Pour finir le nonce leur a rappelé que ceci ne sera passible que lorsqu’ils auront compris que le Christ ne les attend pas dans les nombreuses activités qu’ils exerceront, mais dans l’amour qu’ils partageront au quotidien parmi les hommes.

Abbé Joseph KINDA
Chargé de Communication
Conférence Épiscopale Burkina-Niger

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 juillet 2013 à 17:19, par ka-yalma
    En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

    Bonne vie sacerdotale à eux !! Puisse DIEU les guider dans leur mission !!

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 18:09, par DIEUestseuljuge
    En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

    Merci M.l’Abbé. Seulement vous ne nous dites pas combien de Pasteurs au total on a eu au cours des ordinations dans les dioceses cités le week end ecoulé. D’accord pour les explications mais les chiffres nous permettraient de mieux voir la"faiblesse de la moisson des dioceses du Burkina cette année !FRUCTUEUX MINISTERE au nouveau pretres et qu’ils soient des Pasteurs selon le Coeur de Dieu !

    Répondre à ce message

  • Le 9 juillet 2013 à 11:34
    En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

    « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux.
    Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » May GOD Bless them

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet 2013 à 09:12, par l’homme de l’année
    En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

    bonjour
    Oui comment choisir les ouvrier pour la moisson ?
    Et oui quand choisir ces même ouvrier ?
    Je lance un appelle a la conférence de voire ou de revoir les critère surtout pour le diocèse de Bobo Dioulasso qui refuse des Diacres San motif valable depuis 3 a 4 ans pendant que des faut ouvrier qui ne méritent d’être parmi les ouvriers ne donne pas de belles exemple au fidèles laïcs afin de suscite dans les familles des ouvriers pour la moisson.et surtout dans la paroisse st Vincent de Paul

    Répondre à ce message

    • Le 25 juillet 2013 à 09:09, par angelique sanou
      En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

      l homme de l’annee bravo et chapeau à toi t as osé il fat des gens courageux pour dire la verité. tu sais l’homme de l’année si tu es bobolais votre sitation est un scandal ton eveque est un pire politicien ; les cognes les tetes des gens et s’affichent en facilitateur ; il a peur de celui qui donne des conseils voila le drame de l’avenir de ce diocese. Qu’il ne dise pas que la moisson est faible a bobo car il refuse d’ordonner des innocents par pire orgueil. Qu’il condamne les coupables des tracts et de l’incendie puisqu’il connait il faut. C est angelique je suis a Colsama paroisse cathedrale

      Répondre à ce message

  • Le 25 juillet 2013 à 09:02, par angelique sanou
    En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

    faible moisson cela ne nous étonne plus car les évêques sont devenus des politiciens que des pasteurs. Le cas du diocèse de bobo Dioulasso en est un exemple palpable. Un évêque qui n’est jamais là quand est ce que il va s’asseoir pour paitre ses brebis sinon que de les conduire vers le feu.
    depuis belle lurette ; on a jamais vu un diocèse aussi malade que celui de Bobo tracts ; incendie volontaire d’une eglise ; sms de menace de morts ; fort heureuement et chapeau à l’armée car les rumeurs circulent que ce sont des pretres. Comment les gens vont ils croirent à l’eglise et a ses pasteurs c’est dommage. Donc le fait que c’est faible cette année cela ne m’etonne pas. alors solidaire pour un sacerdoce fructueux

    Répondre à ce message

    • Le 27 juillet 2013 à 17:56, par sanou angelique
      En réponse à : Religion : Faible moisson pour les ordinations presbytérales 2013 au Burkina

      j avais oublié de dire à l homme de l année les auteurs des tracts sont connus et plus d’un sont etonnés de la lenteur de mgr paul il faut qu il accepte demander pardon à l’ensemble des fideles certains de ces pretres sont pretés le flanc au diable qu il accepte et demande pardon aux victimes aussi qu il avoue son incompetence aussi qu il se prepare à l humiliation. Enfin je crois que la justice doit faire preuve de transparence ; il faut punir les auteurs sans pitié ; les presidents sont jugés et condamnés ; les dictateurs ; porquoi pas des^pretres et meme un eveque s’il est complice. Mon cher president Blaise compaore l’eglise refuse le senat alors laisse les gerer leurs situations enleve ta main et accepte qu’il y ait proces dans le dossier tract incendie de l eglise de bobo. Je suis chretienne j’aime la verité comme mon saveur il fat que nous connaissions la verité dans cette affaire qui empoisonne le climat à bobo

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés