Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

dimanche 7 juillet 2013 à 20h31min

Contrairement à ceux qui pensaient, le jour de la manifestation, que la mairie de la commune de Bobo a présenté de " faux documents " pour calmer les manifestants, nous avons cherché et trouvé lesdits documents. Voici les preuves que l’éclairage sur l’avenue de l’Union européenne, c’est pour bientôt.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

Sur le dossier d’éclairage de l’avenue de l’Union européenne, la mairie de la commune de Bobo a travaillé et continue de le faire. C’est dire tout simplement que la lumière sur cette voie principale, ce n’est qu’une question de jours. En effet, au baptême de cette rue en 2009, le maire de la commune avait soumis le problème de l’éclairage à l’ambassadeur chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina. C’était Amos Tincani. Celui-ci, séance tenante avait promis que dans le cadre de la réhabilitation du tronçon Sakoinsé-Boromo, son institution allait prendre en compte cette inquiétude. Ce qui fut, puisqu’en mai 2013, par courrier, Alain Holleville, l’actuel chef de la délégation de l’Union européenne au Burkina informait le maire de la commune de l’acquisition de ce financement.

" Aussi, voudrais-je vous rassurer qu’en concertation avec l’Ordonnateur national et le ministère des Infrastructures, du Désenclavement et des Transports, une solution est en cours de définition pour permettre la réalisation des travaux d’éclairage de l’Avenue de l’Union européenne à partir de ce financement complémentaire ". Le coût des travaux à la date du 26 juillet 2012, était de 404 924 112 Frs CFA. Et ce, suite à une lettre du maire de la commune en date du 3 août 2012 portant " requête pour le financement de l’éclairage de l’Avenue de l’Union européenne à Bobo-Dioulasso ". Au regard de ce qui précède, on peut donc se féliciter et croire que très prochainement, l’éclairage sera une réalité sur cette Avenue. Pourvu qu’après tout cela, les usagers respectent le code de la route et surtout limitent la vitesse.

Lors de son récent voyage en Turquie, toujours à la recherche de solution sur cette voie, le maire de la commune avait soumis la question à un opérateur privé qui avait trouvé de l’intérêt à financer le projet. Auparavant, et pour minimiser les accidents de circulation sur l’avenue, la mairie de la commune y a fait implanter deux feux tricolores à potence au niveau de la station d’essence Total et au croisement de l’avenue Nelson Mandela. Ce n’est sans doute pas suffisant, mais la mairie de la commune croit avoir fait ce qu’elle pouvait en fonction des moyens en sa possession.

Séri Aymard BOGNINI

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 7 juillet 2013 à 21:29
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    on dépense 6 milliards par an dans un fichu pour entretenir des vieux gateux pourris du système corrompu de blasco mais pour 400 millions pour la sécurité de la population,ces prostitués qui nous gouvernent partent vendre notre dignité pour encore mieux bouffer.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 10:36
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    Bonne nouvelle, espérons que cette électrification sera effective dans les meilleurs délais pour la sécurité des habitants de Bobo et le bien-être procuré par la ville qui mérite de bien refléter son image de deuxième ville du pays et de capitale économique. Encore, bravo aux manifestants !

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 11:14, par Tienfôla
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    A l’étape où nous sommes dans ce faso ces papiers ne nous disent plus rien. on veut voir les résultats sur le terrain c’est tout. sinon sur le papier aussi l’avenue Nelson Mandela est bien bitumée mais vas-y faire un tour tu sera étonné d’être surpris.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 11:50, par CHARLES TRAORE
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    chapeau a toi Tienfôla. j’espere aussi que UE a envoyé pour l’electrification de la RN°06 parceque avant le cinquantenaire la voie etait eclairéé. mais depuis sa refection ils arraché nos lampadaire jusque là pas de lumière sur cette voie.donc si l’ UE na pas envoyé ces fond là, veuillez deduire les 400 millions au 36 milliards du SENAT sinon ???? bientot on va commencé pour ne pas attendre encore des cas de decès pour revendiquer.on fait pas 48h sans constaté des accidents grave sur cette avenue. pour ceux qui ne savent il s’agit de la voie qui quitte le boulevard pour bama (ROUTE DU MALI). en bon entendeur SALUT.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 11:55, par CHARLES TRAORE
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    chapeau a toi Tienfôla. j’espere aussi que UE a envoyé pour l’electrification de la RN°06 parceque avant le cinquantenaire la voie etait eclairéé. mais depuis sa refection ils arraché nos lampadaire jusque là pas de lumière sur cette voie.donc si l’ UE na pas envoyé ces fond là, veuillez deduire les 400 millions au 36 milliards du SENAT sinon ???? bientot on va commencé pour ne pas attendre encore des cas de decès pour revendiquer.on fait pas 48h sans constaté des accidents grave sur cette avenue. pour ceux qui ne savent il s’agit de la voie qui quitte le boulevard pour bama (ROUTE DU MALI). en bon entendeur SALUT.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 12:09
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    Il n’est pas normal d’avoir réaliser cette avenue depuis 2009 et de n’avoir prévu de faire l’éclairage du boulevard dans Bobo en même temps. Cela s’appelle être incapable de gérer car gérer c’est prévoir et anticiper. Au Burkina, c’est toujours le médecin après la mort. L’Union Européenne vous finance la route et l’état ou la commune n’est même pas capable de faire l’éclairage avec la Sonabel pour moins de 500 millions. Mais, où va t’on dans ce pays ? Décidément, sans PTF dans ce pays, rien ne se fait. On préfère un sénat qui va couter la bagatelle de 36 milliards pendant 5 ans plutôt que de résoudre nos problèmes de sous développement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 juillet 2013 à 14:10, par DUCK77
    En réponse à : Avenue de l’Union européenne : L’éclairage, c’est pour très bientôt

    UN DIPLOMATE DISAIT : Le Burkina Faso sera le prochain pays du sahel a sombrer après le Mali... tous les ingrédients sont maintenant réunis.
    Bonjour la Mission de Stabilisation des Nations Unies au Burkina(MISNUB)
    A vos marques !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés