Bobo-Dioulasso : Après l’opposition, les taximen occupent la place Tiéfo Amoro

mardi 2 juillet 2013 à 20h36min

Les taximen de Bobo-Dioulasso sont en grève. Lundi 1er juillet 2013, ils ont investi la place Tiéfo Amoro pour manifester leur mécontentement. En proie à une concurrence jugée déloyale, ils ont décidé d’agir en dehors du cadre syndical. Pour obtenir des autorités, l’arrêt des transports des personnes par les tricycles.

Bobo-Dioulasso : Après l’opposition, les taximen occupent la place  Tiéfo Amoro

« On veut simplement que les tricycles ne transportent pas des passagers. Ils sont là pour le transport des marchandises », propos d’un taximen rencontré sur la place Tiéfo Amoro.

Comme lui, des dizaines de taximen étaient sur cette place pour manifester leur mécontentement et obtenir enfin l’arrêt des transports de passagers par les tricycles.

« Depuis l’apparition des tricycles, notre situation va de plus en plus mal. En plus, ils font trop d’accidents et transportent souvent jusqu’à 20 personnes. Et pourtant, les autorités nous ont fait savoir qu’il y a une loi qui interdit le transport des personnes par les tricycles » s’offusquaient les taximen.

Occupant de façon illégale la place Tiéfo Amoro, ils disent être conscients de l’illégalité de leur action. Mais pour eux, c’est le dernier recours après que les syndicats aient montré leur inefficacité. Notons que pour des distances similaires, les tricycles transportent à 100 francs CFA les passagers contre 300 francs CFA pour les taxis.

Moussa Bamba, héros malgré lui

« Moussa Bamba est désormais notre syndicat. Il est sur le terrain et il connaît les réalités », c’est en ces termes que certains taximen présentaient fièrement leur héros. Décidant à l’improviste de se faire entendre et de rencontrer le Gouverneur Joseph Nébilma Bakouan et le Directeur Régional de la Police Nationale, Marcel Paré, les taximen ont choisi Moussa Bamba pour mener les discussions.

Pour les manifestants, les syndicats de taxi ont failli à leur mission. Raison pour laquelle ils ont délégué Moussa Bamba pour les représenter devant les autorités. Ce dernier aurait obtenu une rencontre avec le DR de la police et le SG du gouvernorat de la région des Hauts-Bassins.

Dans le fond il est à noter que la méthode à adopter pour rencontrer ces autorités divisait les taximen à notre passage aux environs de 14 heures. Si Moussa Bamba suggérait une délégation pour mener les discussions, la majorité des occupants occasionnels de la place Tiéfo Amoro voulait se déporter au gouvernorat pour se faire entendre.

Sinon, les manifestants sont d’accords sur deux choses : à savoir l’illégalité du transport des passagers par les tricycles et le bannissement de tous les anciens syndicats de taxis de Bobo-Dioulasso.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Messages

  • Je ne supporte pas les propriétaires de Taxi moto, mais la vie est chère et les consommateurs cherchent des solutions pour dépenser moins.
    Avec l’utilisation du gaz les taxi mens devraient baisser les prix mais au contraire ils ont augmenté les prix.
    Ce que je sais les chinois aident les africains

  • Tant pis pour cette coalition de ’’Gangster de la circulation" qui se comportent comme des singes sur nos routes. Les taxi-man sont la cause de plus de 50% des accidents de la circulation. Et ils n’hésitent pas à irrité ou à insulté les passagers qui leur font de justes remarques. Les tricycles sont pareils mais je les préfère. Eux aussi étant pas protégés par une carrosserie sont plus prudent que les voyous de taximan.

    • ces taximen craoient qu’il sont toujours droits a tout en faite que tout doit leur revenir en ils circulent comme bon leur semble sans aucun respect des autres usagers rouler avec du gaz a la place du carburant comme et maintenant iils de delyaute commerciale commencer par changer vos sals habitudes mieux encore votre sal caractere

  • C’est un linge sale, lavez lé en famille. On n’avait parlé d’eux ici et vous aviez dit qu’ils cherchaient leur pain. Alors maintenant ils veulent construire leurs boulangeries vous vous opposez.
    Nous on n’a cas faire quoi !! ? Tricycle et taximen c’est même père et même mère.

  • HAhahahahha, c’est bien fait pour vous les taximen. vous ne respectez pas aussi avant les normes.
    quand ya concurence les choses change.

    • Nous sommes en démocratie et les conducteurs de tricycles ont aussi droit au travail
      pour gagner leur pain pourvu qu’ils acceptent verser les taxes à la commune.
      quand les Taximens disent qu’ils doivent transporter des marchandises et non des passagers.Comment quelqu’un va prendre sa marchandise donner à un conducteur qu’il ne connaît pas sans l’accompagner ?Les taxis ne provoquent-ils pas d’accident ?Si vous baissez votre tarif à 150 ou 200 fr vous verrez que la concurrence sera équilibrée.Quant aux accidents c’est un problème de civisme.
      Respectons tous le code de la route c’est cela qui pourra nous épargner des accidents.

  • Nous sommes dans un pays pauvre, donc arrêtez de nous compliquer la vie, la circulation en asie est plus dense qu’au Burkina mais les tricycles transportent des passagers làba. on est tous d’accord qu’il faut des lois pour encadrer leur utilisation sinon ils sont très utiles.

  • VEVITABL PLAISANTAIN CES TAXIMEN

  • Si vous êtes chers, que voulez-vous ? Si vous revenez 200f vous allez voir que les choses vont changer.

  • On ne peut pas vous aider, la plupart d’entre vous est indiscipliné dans la circulation..Quelque soit l’age d’un taxi man il reste toujours indiscipliné dans la circulation on dirait qu’on les enseigne l’indiscipline de la circulation.

  • Vous dites Moussa Bamba ? Les taxi-mens de Bobo ne savent pas ce qu’ils sont entrain de réveiller . Vous voulez que les autorités de Bobo fassent la loi ? Vous voulez qu’on applique les textes en vigueur ? C’est une très bonne initiative car vous avez ainsi décidé de ne laisser circuler que 28 taxis a Bobo parce que :
    1.Sur les milles et quelques taxi de Bobo il n’y a que 75 qui utilise le Gasoil ou l’essence le reste doit être dans les fourrières de la police municipale,
    2.sur les 75 taxis sans gaz il n’y a que 28 qui ont une visite technique a jour avec tout les autres document a l’appui le reste c’est sans papier en règle avec des marque de véhicule si difficile a identifier qu’il a été difficile aussi de le faire marcher a gaz
    ALORS VOUS AVEZ DONNER LE FEU VERT AUX AUTORITÉS DE BOBO POUR VOUS GARER TOUS EN VOULANT GARER LES TRICYCLES. A Salia de nous montrer ce qu’il sais faire. Car nous on ne veux que des moyens de transports conventionnels

  • Je suis désagréablement surpris de la teneur de la majorité des commentaires. Je ne suis pas taxi-man, je ne les aime pas particulièrement, je ne les déteste pas non plus.
    Leur méthode est illégale et pour organiser une manifestation il y’a des règles.
    Mais dans un pays comme le Burkina, où tous les "foromeurs" se plaignent des passe-droits des grand du pays, je suis déçu de voir que tous semblent être contre les taxi-mens.
    IL Y’A UNE LOI QUI INTERDIT LE TRANSPORT DES PERSONNES PAR LES TRICYCLES. APPLIQUONS LA LOI. POINT.

  • Les taxi motos ont-ils le droit de transporter des passagers ?

  • dite aux taxi man qu’avant de se plaindre qu’ils cessent d’être des baum ambulant avec les gaz qui les servent de carburant
    Pour exiger la justice il faut être sûre d’être en règle soi même.

  • Aucun transporteur n,a le monopole de transport en commun.Laisser le choix aux usages, bande de voleurs ambulants. Conducteurs de tricycle ne baiser pas les bras sorter aussi pour contr manifester . Bienvenue au monde du tricycle enfin un transport moin cher et rapide. Même les moyens de transport les plus securisés comme l,aviation font des accidents.LIBERTE de concurence l,oblige .ces voyous de taximens ne souhaitent que la vie chere pour mieux vivre.Abandoner vos cerceuil de voitures France aurevoir pour des tricycles neufs.

  • oui ! continuez de defendre vos droits

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés