Zéphirin Diabré : « L’opposition est en marche au Burkina Faso »

dimanche 30 juin 2013 à 22h41min

A l’initiative de responsables d’une trentaine de partis politiques réunis autour du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), la journée nationale de protestation contre la politique du gouvernement a connu une très forte mobilisation à Ouagadougou ce 29 juin 2013. Toutefois, la marche entreprise dans ce cadre n’a pas connu l’aboutissement souhaité.

Zéphirin Diabré : « L’opposition est en marche au Burkina Faso »

Selon les organisateurs, ce sont plus de 120 000 personnes qui ont pris d’assaut la place de la Nation, point de départ de la marche du jour. Et pour Zéphirin Diabré, chef de file de l’opposition politique et principal initiateur de cette journée de protestation, la mobilisation du jour est « à la hauteur du ressentiment et du mécontentement de la population face à la politique du gouvernement, mais surtout face à cette décision de créer un sénat inutile et budgétivore dont les burkinabè ne voient pas l’intérêt ». Sénat qui est réalité, selon M. Diabré, « un complot car il ferme ses portes aux jeunes et aux femmes, pour les réserver aux politiciens fatigués du CDP et à tous les enfants gâtés de Kosyam que Blaise Compaoré traine avec lui depuis des décennies, qui sont incapables de gagner leur pain à la sueur de leur front, qui sautent de nomination en nomination, et que lui-même ne sait plus où caser ! »

Après s’être ébranlée de la place de la Nation vers 10H, pour une marche voulue pacifique, la foule arrive au rond-point des Nations-Unies où elle pensait pouvoir rencontrer comme convenu, un représentant du Premier ministre à qui elle remettrait une lettre pour le chef de l’Etat. En lieu et place de l’émissaire du ‘’PM’’, ce sont les forces de l’ordre qui sont en première ligne, derrière des barrières empêchant l’accès à l’avenue de l’Indépendance qui a été déclarée « zone rouge ». Et dans sa tentative de franchir les barrières, la réaction de ces forces de sécurité avec des gaz lacrymogènes et des « balles blanches », ne s’est pas fait attendre : c’est la débandade du côté des marcheurs.

Des blessés et beaucoup d’objets abandonnés dans la course

Tout le monde a couru, malmené par le gaz asphyxiant. Naturellement, des gens sont tombés, et certains, très mal. Sur place, deux personnes au moins ont eu une fracture, l’une à la cuisse et l’autre au niveau de la jambe.
Des tirs par balle, les forces de l’ordre en ont également fait usage. Résultat, un jeune a été touché au niveau du ventre par des « balles blanches » ; un autre, également touché par les mêmes projectiles, a été reçu au CMA du secteur 30 de Ouagadougou.

Au niveau du CFOP (Chef de file de l’opposition politique), on chiffre les blessés à une dizaine. La mère (plus de 60 ans) de l’artiste musicien Smokey serait parmi les blessés du jour.

Mais « Dieu merci, nous n’avons pas déploré de mort, pour le moment en tout cas », a confié Zéphirin Diabré qui dit apprécier « très positivement la marche », malgré cet incident de parcours, à l’issue duquel l’on a aussi découvert un tas de chaussures abandonnées dans la course.

Des enseignements à tirer, et des acquis à capitaliser

L’incident du rond-point des Nations-Unies aura précipité le meeting marquant la fin du programme, à la place de la Nation. Après un discours galvaniseur, Zéphirin Diabré a invité les responsables des partis politiques présents à marche, à se rendre au CFOP pour une concertation. Il s’agira au cours de cette rencontre, de tirer « les enseignements de ce qui s’est passé aujourd’hui ».

La gestion de la foule semble avoir échoué quelque part au cours de la marche. Qu’à cela ne tienne, Zéphirin Diabré peut affirmer que « ça été un grand succès pour l’opposition, c’est un encouragement à continuer dans le combat politique que nous menons ». Il appartient à cette opposition de travailler à capitaliser la capacité de mobilisation qui a donné lieu à la foule du jour. Et s’adressant particulièrement à cette opposition qu’il souhaite voir véritablement unie, le chef de file de l’opposition politique dira que « nous devons être exemplaires, pour mériter la confiance des Burkinabè ».

La réunion au CFOP devra également servir de cadre idéale pour « dégager la conduite à tenir pour la suite ». « En tout cas, l’opposition est en marche au Burkina Faso », a fini par marteler Zéphirin Diabré qui confie avoir eu des échos intéressants de l’intérieur du pays quant à la tenue de cette journée nationale de protestation.

Fulbert Paré
Lefaso.net

Discours du CFOP – Marche meeting du 29 JUIN 2013

Messages

  • Ce tas de chaussures,ou je dirai sandales dans un milieu où évidemment les bousculades ne manquent jamais, abandonné symbolise tout le malaise :on y lit la misère que vivent les classes populaires

    • Cedes donc ton salaire a ces misereux !

      Toujours pleurnichard

    • Il suffit d’aller dans les villages ou certains quartiers périphériques de Ouaga pour voir des pauvres user le même tee shirts de Blaise pendant 5 ans car ils n’ont pas d’argent pour se payer de la friperie à 1.000 F et dire que l’on nous casse les oreilles avec le faso émergent. Cette photo des tongs montre à quel point la triste réalité de nos populations qui ne peuvent pas prendre 3 repas par jour. Et, pendant ce temps là, le gouvernement ose mettre en place un sénat avec des sénateurs payés plus de 1,5 millions par mois à ne rien foutre. Mais, c’est honteux et scandaleux !

    • - Et toi tu es un sale voleur de la République ! Sale détourneur de deniers publics ! Sale profitard du système CDP ! ! !

      Par Kôrô Yamyélé

  • contre le sénat et pour une vraie démocratie au Burkina Faso, contre les pilleurs de notre Nation, en avant !

  • on vient de se réveiller et cela est un signal fort pour l opposition et une crainte pour le pouvoir en place. il faudrait qu on garde la mobilisation car dans ce pays elle est la seule qui paie. nous sommes pressés de savoir la conduite à tenir. aussi nous conseillerons d associer les syndicats aux prochaines manifestations. courage et nous vaincrons une fois de plus. deja la sortie d hier etait deja une victoire. ceux qui étaient sceptiques se sont vites ravivés et constatés qu il ya un nouvel ordre qui s établit progressivement

  • Mr Zepherin, vous avez a coté de vous des hommes intègres tels que le Lion et Arba Diallo, ceux la ne peuvent pas vous faire de l’ombre sur le chemin du pouvoir ,au contraire ils pourrons vous donner de tres courageuses conseilles (decisions).Alors ne vous laisser pas divertir.
    Concocter un plan de developpement dès a présent dans tout les domaines. Parce que 2015 c’est deja demain, n en deplaise a certains, car si le pouvoir legime vient des urnes, alors le jeu est deja fait.
    Si c’est autre chose, alors nous ferions autre chose...

  • oui l’opposition est en marche et a l’entier soutien du peuple.ne vous laissez pa diviser ni ceder a la pression.vs avez les benediction ds ancetres et puisse votre courage etre source d’inspiration, d motivation.que le tt puissant vs accompagne afin qu ns puission enfin connaitr la liberté,la justice et légalité.Dieu bnisse le Burkina ! AMEN !!!

  • Merci Zeph de nous faire rêver. Merci aussi au peuple Burkinabé dans toute ses composantes, vieux, adultes et jeunes qui croient à un Burkina meilleur débarrassé des prédateurs de la 4ème république. de jamais vu à Ouaga.mention spéciale aux jeunes qui ont enfin compris que leur salut ne se trouve dans les gadgets ou les 1000f distribués lors des campagnes électorales. La fin de tout cela n’est plus loin. Maintenons le cap car la victoire ne nous sera pas offerte sur un plateau d’argent. Nous devrons nous armer de courage et d’abnégation pour la suite du combat. Nous devrons gagner ce combat ou nous sommes morts. Donc nous devrons achever ce que nous avons commencer. Je profite souhaiter bon rétablissement à tous les blessés et surtout à notre Valeureuse Maman BAMBARA ( la Mère de Smokey) du haut de ses 60 ans a tenu malgré tout à accompagner ses enfants que nous sommes vers un avenir radueux. Merci beaucoup MAMAN.

    • Il nest pas interdit de rêver mais le reveil sera tres tres douloureux

    • Parce que vouloir vivre libre et décemment est un rêve que vous ne nous permettrez jamais. Cela a été vrai dépuis que votre menthor est au pouvoir mais nous réfusons désormais de mourir en esclaves affamés qui après vous avoir servi doivent aujourdhui être au service de vos rejetons dépravés. Trop c’est trop

  • Ne faiblissons pas. Cette mobilisation est le 1/3 de la réalité car il y en a qui sont tjrs animés d’une peur. Reprogrammer sans attendre d’autres manifs.

  • Occupons la place de la nation jusqu’à la chute de blaise compaoré.
    MR le chef de file de l’opposition ne trahit pas la population,elle est prète pour les chasser...
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

  • monsieur le CFOP, nous demandons simplement que le commandant CRS et le ministre de la sécurité qui ont a ordonné à l’unité en place d’envoyer les gaz soit relévé de leur poste. nous l’ exigeons. sinon, vous serez vous même depassez par la situation à la prochaine sortie. nous sortirons avec les moyens de riposte. ceci n’est pas une plaisanterie.

    • L’espoir est permis. Avec une telle mobilisation, Blaise comprendra qu’il doit quitter le pouvoir avant que le pouvoir ne le quitte. Je demande à l’opposition de rester UNIE malgré la diversité des partis. Nous avons un seul adversaire : Blaise et son CDP. Il faut les neutraliser. Et nous sommes prêts pour d’autres marches...

    • OK. On a compris tout ca. La prochaine marche c’est pour QUAND ?

      J’espère que l’opposition ne s’attendait pas a faire reculer ce système en une seule marche !!!

      Pour toute opposition prevoyante et responsable, la prochaine marche est immediatement programmée en riposte au gaz lacrymogène.

      VITE LE 10 JUILLET 2013.

    • Nous voulons la demission du president blaise C. avant le 20 juillet.
      Retournons vite à la place de la nation pour monter au monde entier que Mr Blaise est un ditacteur qui a doublé de vestes(democrate,mediateur) pour tromper les democrates .A bas le gouvernement dinosaures.
      La patrie ou la mort nous vaincrons.

    • Mon cher Kroutchev, tu ne soutien pas le CFOB et le chef de file fera mieux de ne pas compter sur vous autres pour les autres rassemblements car c’est sùr tes chaussures n’y sont pas restées. Tu viens de donner un signal fort à ses jetteurs de gaz les prochaines manifestations.Pas un découragement, mais prends en compte.

    • monsieur kroutchev tu n’es qu’un citoyien lamda,le chef de file de l’opposition et tt les opposants savent ce qu’ils cherchent,ce ne pas des morts qu’ils veulent dc ne souhaite pas sa pour le prochain marche car tu ne rien ds l’organistion,tu sais pas ce que tu cherche en marchant en plus tu peux pas donné des conseils à zephirien si tu veux mourri il faut alé cherché de l’essence.

  • plus rien ne sera comme avant dans ce pays. En tout cas, cela a été prouvé par la mobilisation sans pareille du 29 juin. Chers chef de fil et autres opposants (les vrais pas les made in kosyam) le peuple du BF vient de vous parler il réapprend progressivement à faire confiance (après les multiples trahisons suivez mon regard) ne le trahissez pas et nous seront tous sauvés.
    Cependant, les régions doivent mieux s’impliquer dans cette lutte, leur mobilisation n’a pas été à la hauteur des attentes du peuple, courage à nous tous

  • Courage courage courage !
    J ecrirais mille fois ce mot pour mon pays pour ceux qui sont sortis ce jour 29 juin 2013 et encore beaucoup plus de courage pour ceux n ont pas encore pu se rendre aux mainifestations car l heure de la verite est tres tres proche.
    Je demande aussi aux forces de securite de prendre beaucoup de conscience car ils sont les plus touches apres les etudiants s ils exercent dignement leur metier. Bon retablissement aux blesses !

  • mè couz attention on di zone rouge fo pas franchire la bariere prqoi lafricain n comprend tjr pas .j suis pr la marche qan lè forcezone rouge il fo acepte.parmi tan de persone on demande qesceqe le senat ils pouront pas defenir ..jè entendu qe on privilège lè femmes , jeune , enfant en qoi faisant...

  • Honneur à vous digne fils du faso qui êtes sortis très nombreux malgré les intimidations de toute nature . Vous êtes les soldats de la democratie, du changement , de l’alternance.
    Rien ne pourra arréter cette marche , cette soif du changement.
    Les forces de sécurité doivent comprendre que le changement a sonné, elles doivent tirer les leçons de ce qui s’est passé ,ailleurs et choisir rapidement leur camp, celui du peuple ou celui des pilleurs voleurs de la république.
    le chef de filedoit programmer rapidement une autre manif

  • Courage courage courage !
    J ecrirais mille fois ce mot pour mon pays pour ceux qui sont sortis ce jour 29 juin 2013 et encore beaucoup plus de courage pour ceux n ont pas encore pu se rendre aux mainifestations car l heure de la verite est tres tres proche.
    Je demande aussi aux forces de securite de prendre beaucoup de conscience car ils sont les plus touches apres les etudiants s ils exercent dignement leur metier. Bon retablissement aux blesses !



  • Oui, l’opposition est en marche au Burkina.
    Vive DIABRE, Vive DIALLO, Vive SANKARA, Vive l’opposition et que Dieu protège le Burkina.
    2015 c’est pour nous.
    P.S. : Je sens que Dieu est de notre côté

  • quelle est la différence entre le senat et la 2è chambre que tu as supprimé blaise compaoré en 2002. Pourquoi tu l’avait supprimé !

  • Les raisons d’espérer, c’est entre autre, l’unité affiche par beaucoup de paris d’opposition, le réveil des populations qu’on pille, le message fort de cette journée. Le gouvernement, la quatrième république et son chef devrait écouter le peuple, car le peuple mécontent, ce n’est pas seulement ceux qui sont sortis pour marcher. Il ya aussi beaucoup au sein du CDP, de l’armée, de la police... n’abusez pas trop de votre confiance en vous et en vos marabouts et charlatans. Gbagbo avait cru et dit "qu’il n’ya rien en face ;...que du maïs...La fin, on la connaît. Ouvrez vos yeux, réveillez-vous de votre songe !!! Ce temps de règnes monarchiques avec succession népotiques est révolu. Définitivement. Ne prenez pas les cas Bongo et Eyadema que vous avez contribué à en faire des précédents. Ça ne marchera pas au Faso... Mais comme presque toujours, le destin rend les despotes sourds aux avertissements...Allez-y donc...

  • Certes ils sauront bientôt ! Une fois encore ils sauront bientôt !

  • Bonjour
    je suis fier de cette marche j’ai un conseil a donné au president il faut commencer à fléchir car aucun pouvoir ne peut resister à la mobilisation d’un peuple. Mon president tes conseillers te trompent il faut agir avant que cela ne soit tard. Tu as fait ton temps pour le Burkina tout n’est pas negatif en toi mais il ya un temps pour chaque chose un temps pour gourner un temps pour prendre la retraite.Mon president le temps est venu pour toi de changer et devenir un très bon mediateur et un bon conseillé pour les jeunes chefs d’etat à venir. Mais si tu refuses mes conseils cela sera dommage pour toi et ton entourage. Que Dieu te guide sur le chemin de la sagesse et la raison

  • Mon cher, tu ne soutien pas le CFOB, le chef de file fera mieux de ne pas compter sur vous autres car c’est sùr que tes chaussures n’y sont pas restées.Tu viens de donner là un signal fort à ses jetteurs de gaz qui tiendront comptent les autres manifestations. Prends cela en compte.

  • jeunesse du Burkina,c’est à nous de faire changer les choses. Il est temps qu’on bouge vraiment. inspirons nous de la Tunisie,l Égypte. Le comportement de nos autorités est vraiment indigne,ces gens ne méritent pas de nous gouverner. Le samedi dernier ils avaient tout planifier pour casser le mouvement à Ouaga,mais hélas vous avez failli en montrant votre lâcheté. On était des milliers au rond des nations unies,les barrières placées devant le CES ne pouvaient en aucun cas contenir le monde qu’il y avait vu qu’il y a deux groupes venant de l’avenue kwamé nkrumah et de la voie de la maison du peuple,les barrières étant trop proche du rond point,c’était donc impossible que certaines personnes ne franchissent pas ces barrières. La police a même compris cela et fait semblant d’observer un retrait pour laisser les marcheurs passés mais c’était sans compté sur les ordres qu’ils ont reçu de personnes irresponsables. Ils ont chargé sans hésiter sur leurs frères,enfants,sœurs,mères ,grand mères et grand pères car cette marche rassemblait toutes les couches sociales. j’étais très touché,des vieilles personnes sont tombées devant moi,j’ai dû venir en aide à une vieille personne d’au mois 65ans,il n’a pas supporté la toxicité du gaz lacrymogène et s’est évanoui. Des dames se sont retrouvées presque tout nu,et il y avait aussi des infirmes parmi les marcheurs. Je n’aurais jamais imaginé nos dirigeants capables de donner l’ordre de tirer sur la foule. Et je me demande si les CRS ont pour rôle de tuer le peuple ou de garantir la sécurité du peuple. J’étais surpris aussi qu’ils tirent à bout portant au lieu de tirer en l’air,bien que les marcheurs fuissent,ils nous poursuivaient toujours. Le plus grave de tout cela est qu’ils voulaient vraiment tuer car ils ont utiliser de vraies balles. On en a même ramassé. je crois que ce pays est perdition. Nos dirigeants manquent de conscience

    • blaise partira d gré ou d force.qd l moment viendra,vs nous verrez au coté du peuple.ns avons ds comptes aussi à régler.

    • Mon frere je t’invte a lire le decret de 2005 ;sur le maintien de l’ordre au burkina ca va t’eclairer

  • Honte au pouvoir de la IV éme république !camarades,félicitons nous autant que nous sommes pour avoir contribué au succès de cette manif ;nous n’avons rien cassé par pur respect des consignes du CFOP,sinon que les ingrédients étaient réunis pour un affrontement avec les CRS qu’on pouvait contenir,au vu de notre nombre.
    le command des crs sort à la télé avec une douille en main pour démentir le fait qu’ils ont tiré a balle.Expliquant que la cartouche sert a propulser la cartouche de gaz ;il nous prend pour qui ?LE CONTENU DE LA CARTOUCHE(les billes) VA OU ?
    CAMARADE,la prochaine , que chaque individu sorte avec au moins un mouchoir,un sachet d’eau,afin de contenir un peu les effets du gaz(j’aurai appris que le vinaigre atténue les effets du gaz:reste à vérifier).

    non au SENAT ! non au pouvoir à vie !

    • mon frere il ne faut pas chercher a dramatiser les choses. ce n’est pas comme cela que ça va marcher. la police n’a pas tirer de bal. les marcheurs n’ont pas eu le courage de resister un tout petit peu. la police n’a meme pas eu un peu de resistance.

  • Très belle prise de photos qu’est ce tas de chaussures pour montrer comment le CDP et Blaise Compaoré ont développé le Burkina en 27 ans de règne et de corruption et qui veulent à présent tendre vers l’émergence ? Quelle honte que sont ces politiciens du CDP ? J’en connais qui en ont honte mais n’osent pas franchir le cap pour l’opposition à la paupérisation grandissante du peuple. Courage en tout cas à l’opposition du CFOP pour cette mobilisation qui va triompher de ce marasme au pays des hommes intègres. Mon salut militant à tous.

  • slt les baramogos les balaies ne suffisent pas il faut ajouter omo et serpillières car on va les nettoyer jusqu’à la dernière poussières kan même trop s7 trop misère à l’hôpital corruption à grand echelle sans parler de l’impunité on va où ?

  • Les échos intéressants de cette marche, ce n’est pas dans la province de la Kossi. A Nouna, seulement une vingtaine (23) d’opposants de tous bords(convaincu et manipulés), ont tenté de trainer les pieds sur 300m environ pour rejoindre le haut-commissariat. L’intrépide opposant Etienne TRAORE de PDS/Metba devrait être aperçu dans la province les jours précédents, pour au moins préparer le terrain. Mais l’agitateur d’hémicycle n’a rien fait pour galvaniser ces militants. Quant à l’UPC le candidat tête de liste aux législatives dernières S.D. n’a plus mis pied à Nouna depuis l’évaporation de ses ambitions de siéger à l’assemblée nationale, donc depuis décembre 2012. Quelle opposition ?

  • Les échos intéressants de cette marche, ce n’est pas dans la province de la Kossi. A Nouna, seulement une vingtaine (23) d’opposants de tous bords(convaincu et manipulés), ont tenté de trainer les pieds sur 300m environ pour rejoindre le haut-commissariat. L’intrépide opposant Etienne TRAORE de PDS/Metba devrait être aperçu dans la province les jours précédents, pour au moins préparer le terrain. Mais l’agitateur d’hémicycle n’a rien fait pour galvaniser ces militants. Quant à l’UPC le candidat tête de liste aux législatives dernières S.D. n’a plus mis pied à Nouna depuis l’évaporation de ses ambitions de siéger à l’assemblée nationale, donc depuis décembre 2012. Quelle opposition ?

  • Le réveil du peuple peut tarder. Mais quand l’heure sonnera, la charogne au pouvoir sera nettoyée jusqu’au dernier duvet. Dieu merci le peuple a compris que ces vautours sont là pour se servir. Leurs jours sont comptés.
    LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS !

  • Voyez vous, cette démonstration est exemplaire mais je reste convaincu qu’il y’a d’autres priorités telles :
    - l’unité et la cohésion de l’opposition ;
    - la sensibilisation des populations à s’inscrire massivement sur les listes électorales pour les présidentielles de 2015 ;
    - la candidature unique de l’opposition aux présidentielles de 2015 ;
    - etc.
    La seule alternative durable viendra des urnes et non de la rue même si elle traduit le ras-le-bol de la population. Si l’opposition prend le pouvoir en 2015, elle n’a qu’à supprimer le CFOP et renvoyer la majorité dans la rue.

  • Voyez vous, cette démonstration est exemplaire mais je reste convaincu qu’il y’a d’autres priorités telles :
    - l’unité et la cohésion de l’opposition ;
    - la sensibilisation des populations à s’inscrire massivement sur les listes électorales pour les présidentielles de 2015 ;
    - la candidature unique de l’opposition aux présidentielles de 2015 ;
    - etc.
    La seule alternative durable viendra des urnes et non de la rue même si elle traduit le ras-le-bol de la population. Si l’opposition prend le pouvoir en 2015, elle n’a qu’à supprimer le CFOP et renvoyer la majorité dans la rue.

  • Quand le president les laisse tomber, ils vont et creent un parti politique pour exprimer leur mecontentement. Non a tout ces brebis gallants. Le Burkina n’est pas pret a vous acceuillir avec ce comportement de cameleon. Nous avons besoin de vrai leader.

    • bien dit il y a d’autres qui quittent le CDP pour créer le PDC . C’est la même chose non. Et regarder sur leur banderole ils ont omis de dire non au sénat.

  • Trente partis d’opposition...

  • attention le dja en voulant balayer les autres tu peux te faite balayer aussi

  • Felicitation à tous ceux qui sont sortis (en j’en fait partie). Mais je demande à l’oppostion de mieux organiser les prochaines marches. Nous serons toujours là. la patrie ou la mort nous vaincrons !

  • Le CDP continue avec son entêtement. Ce ne sont pas des actions sporadiques qui feront changer quelque chose. Il faut une pression permanente.
    il faut organiser des marches/meeting chaque semaine pendant un mois. Si à la fin, cela ne suffit pas, il faut occuper les principales places des villes.
    L’alternance doit avoir lieu avant 2015

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés