Enseignement : L’UCAO se délocalise à Ouagadougou

jeudi 27 juin 2013 à 20h29min

L’université catholique de l’Afrique de l’Ouest (Ucao), dont un des Pères fondateurs est le cardinal Paul Zoungrana,rappelé à Dieu en juin 2000, dans son projet d’être une université en réseau, installe son rectorat à Ouagadougou. Un accord de siège a été conclu à ce propos, entre la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO) et le gouvernement Burkinabè ce jeudi 27 juin 2013.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement : L’UCAO se délocalise à Ouagadougou

Le Jeudi 27 juin 2013, a vu la signature au ministère des affaires étrangères, de l’accord de siège entre le gouvernement Burkinabé et le rectorat de l’université catholique de l’Afrique de l’Ouest (Ucao). Cet acte est la mise en application d’une décision prise par les évêques de la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest en juin 2010. Ils ont en effet selon le Cardinal Théodore Adrien Sarr, « unanimement décidé d’ériger le siège du Rectorat de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest à Ouagadougou, en raison de la centralité en Afrique occidentale de la capitale burkinabè qui, par surcroît se trouve avoir le privilège et le mérite d’héberger le siège de l’organe d’accréditation des diplômes de l’Enseignement supérieur, le CAMES ».

Avec cette signature, l’UCAO voit son rectorat quitter Abidjan pour élire domicile dans la capitale Burkinabè, jugée plus accessible donc et plus centrale pour l’Afrique de l’Ouest. Créée pour être éclatée dans les pays membres avec différentes options, l’UCAO se décline en terre Burkinabè, à travers l’Unité Universitaire de Bobo-Dioulasso (UUB), un département qui fait la part belle à l’agro alimentaire, et à l’agro industrie. Le cardinal Théodore Adrien Sarr, archevêque de Dakar, qui a apposé la signature avec le ministre d’Etat et ministre des affaires étrangères Djibril Bassolé, est le grand chancelier de l’UCAO, en tant que président de la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest (CERAO).

Le ministre Djibril Bassolé au sortir de la signature de cet accord a confié à la presse que, « le Burkina Faso est fier d’avoir été choisi pour abriter le rectorat de l’UCAO et que tout sera mis en œuvre pour faciliter le travail et le séjour de ses membres au Burkina Faso ». Il a ensuite souhaité, que cette offre généreuse de la CERAO de s’investir dans l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest, « puisse permettre au Burkina Faso et à toute la sous-région bénéficiaire de ses enseignements, d’avoir des cadres de bonne qualité, formés intellectuellement, techniquement et moralement, dans des conditions qui les rendent aptes, à tout point de vue, à servir leur pays et la sous région ».

Un souhait qui a trouvé écho chez le grand chancelier de l’UCAO, le cardinal Théodore Adrien Sarr, qui après avoir brossé un bref historique de l’UCAO, a affirmé avec force le vœu des évêques de la sous région de voir sortir de ces unités, « une élite armée non seulement intellectuellement, mais aussi professionnellement et moralement, pour aider nos pays à se développer ». Selon lui, la grande ambition de ses pairs évêques des sept (7) pays de la sous région abritant ces unités universitaires, est « que tous les étudiants chrétiens ou non » qui iront à la conquête de la science dans ces unités, puissent en même temps qu’ils se forment professionnellement, partager les valeurs morales et spirituelles y distillées, pour être des leaders intègres dans leurs pays.

Son Eminence le cardinal Théodore Sarr à cette signature d’accord de siège, étaient accompagné par leurs excellences Messeigneurs Philippe Ouédraogo ordinaire du lieu, Séraphin Rouamba président de la commission épiscopale de l’enseignement catholique au Burkina Faso, Luc Kalfa Sanon, vice grand chancelier de l’UUB, garant moral de l’institution au Burkina Faso, des abbés Modeste Somé, secrétaire du rectorat de l’UCAO, Novat Kpoda pro-président de l’UUB, Abraham Zerbo, intendant de l’UUB, Hubert Kiemdé, secrétaire national de l’enseignement catholique, de monsieur Jean de la Croix Hien secrétaire général de l’UUB, du délégué des étudiants et de son socius.

Abbé Joseph KINDA
Chargé de Communication
Conférence Épiscopale Burkina-Niger

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés