L’Afrique a besoin de médiation institutionnelle face aux conflits, dixit le Médiateur du Faso

mardi 18 juin 2013 à 10h33min

Le Médiateur du Faso, Alima Deborah Traoré a indiqué mardi à Ouagadougou, au cours de la cérémonie d’ouverture de la 5ème réunion du comité exécutif de l’Association des Ombudsman et Médiateurs Africains (AOMA), que l’Afrique a besoin de la médiation institutionnelle en raison des nombreux conflits qui y règnent.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
L’Afrique a besoin de médiation institutionnelle face aux conflits, dixit le Médiateur du Faso

« Plus que jamais notre continent a besoin de la médiation institutionnelle, en raison des nombreux conflits de tous genres qui sévissent en Afrique, entre les Etats et à l’intérieur des Etats », a déclaré le Médiateur du Faso, Alima Déborah Traoré, à l’ouverture d’une rencontre internationale des médiateurs et Ombudsmans à Ouagadougou.

Mme Traoré a souhaité que les 72 heures de débats, puissent outiller les organisations de Médiateurs et d’Ombudsmans, en vue « d’une performance plus poussée afin de relever les défis de la gouvernance, de la paix et du développement ».

Le Médiateur du Faso, a de ce fait, invité ses pairs à s’impliquer plus fortement aux cotés de l’Union africaine et des organisations régionales africaines, dans la résolution des conflits et des guerres fratricides, en combinant judicieusement, les vertus traditionnelles du dialogue et du consensus à la médiation institutionnelle.

Le premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao, président de la cérémonie, a soutenu que « le Médiateur ne peut jouer pleinement son rôle que dans un environnement de paix et de stabilité ».

Ce qui n’est pas le cas dans certains pays africains où existent « des situations de troubles, de crises sociopolitiques larvées ou des conflits armés », a-t-il ajouté.

A cet effet, il a par ailleurs appelé les Médiateurs et les Ombudsmans à « demeurer vigilant, à s’investir et à contribuer à l’instauration d’une paix durable, propice au renforcement de l’Etat de droit (…) ».

L’Association des Ombudsmans et Médiateurs (AOMA) est une organisation régionale d’Ombudsman et de Médiateurs en Afrique. Elle a été Portée sur les fonts baptismaux à Ouagadougou au Burkina Faso, en juillet 2003, à l’issue de la 8eme conférence Régionale des Ombudsmans et Médiateurs Africains et compte 38 Etats africains.

En marge de la réunion du comité exécutif de l’AOMA, se tiendront deux autres rencontres. Il s’agit de la réunion du Conseil d’administration du Centre de recherche de l’Ombudsman Africain (CROA) et la réunion des pays de la zone Afrique de l’Institut international de l’Ombudsman (IIO).

RS/TAA

Ouagadougou, 18 juin 2013 (AIB)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 juin 2013 à 12:08, par je comprends pas le français ?
    En réponse à : L’Afrique a besoin de médiation institutionnelle face aux conflits, dixit le Médiateur du Faso

    le Médiateur ne peut jouer pleinement son rôle que dans un environnement de paix et de stabilité. si y a la paix et la stabilité, le médiateur n’a plus rôle à jouer ! ils doivent suivre les évolutions des événements socio-politico-économiques pour être des hommes avertis des sujet qu’ils auront traiter et chercher toujours la transparence.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin 2013 à 14:03, par Max
    En réponse à : L’Afrique a besoin de médiation institutionnelle face aux conflits, dixit le Médiateur du Faso

    Continuez à vous attaquer aux effets et non aux causes des crises qui traversent le continent. Vous aurez une tâche vaine, et j’en suis très convaincu. Quand une robinetterie est défaillante et que l’eau s’échappe, n’est-ce pas au compteur qu’il faut arrêter la fuite d’abord. Tout système à un amont et un aval, l’occulter c’est passer son temps à lutter contre des moulins à vent.
    Les crises ont une cause qui se résument en un mot : la mal gouvernance ! Et, c’est à ce mal qu’il faut s’attaquer pour atteindre la paix et la cohésion sociale.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés