Examens 2013 : le Pr Moussa Ouattara fait le point des préparatifs

lundi 10 juin 2013 à 21h07min

A la veille des examens du secondaire, le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, le Pr Moussa Ouattara, a effectué, ce lundi 10 juin 2013, une visite à l’Office central des examens et concours du secondaire (O.C.E.CO.S.) et au Lycée Mixte de Gounghin. Objectif : s’enquérir de l’état des préparatifs et encourager le personnel engagé dans l’organisation des épreuves.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Examens 2013 : le Pr Moussa Ouattara fait le point des préparatifs

Dans moins de 24 heures, les élèves, candidats au Brevet d’études du premier cycle (BEPC), au certificat d’aptitude professionnelle (CAP) et au Brevet d’études professionnelles (BEP) prendront d’assaut les centres d’examen. A la veille du coup d’envoi des épreuves, le Pr Moussa Ouattara était sur le terrain en vue de constater de visu l’état des préparatifs.

Visite et encouragements

Première escale, le ministre était dans les locaux de l’Office central des examens et concours du secondaire (O.C.E.CO.S.). Sur place, des véhicules entrent vides et ressortent chargés de cantines sous escorte policière.

Après une tournée dans les bureaux, le ministre des Enseignements secondaire et supérieur situe l’objet de sa visite : « Parce que les examens vont commencer demain, j’ai tenu à venir personnellement voir au niveau de l’OCECOS comment se font les dernières touches de préparation.

J’ai pu constater à huis clos comment les différentes cantines, dont le transport se fait ce matin, ont été contrôlées et verrouillées ». Il a en outre ajouté avoir « encouragé le personnel. On ne voit pas ce personnel alors qu’il fait très souvent du bon boulot. Pour cela il faut qu’il se sente encouragé par le ministre et que ce dernier aussi se sente rassuré par la qualité du travail qui se fait ».

Eviter les fraudes

Accompagné par ses proches collaborateurs, le Pr Moussa Ouattara a mis le cap sur le Lycée Mixte de Goughin. Dans ce centre sont logés trois jurys regroupant 925 candidats au BEPC.

Au cours de brefs entretiens avec les membres des jurys, le visiteur d’un jour leur a prodigué ses encouragements et les a appelés à être alertes.

« Je suis venu vous dire que nous devons avoir à l’esprit que chaque année nous supervisons des examens. Pour cela, nous devons être alertes afin d’éviter les cas de fraude », a dit le Ministre aux membres des Jurys.

Abordant les cas de fraude, le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur a lancé un appel aux candidats. « Je souhaite que tous les candidats se départissent des différentes tentatives de fraude. Ils doivent faire confiance en ce qu’ils ont fait comme somme de travail en cours d’année », a-t-il indiqué.

Plus de 3 milliards de FCFA de budget

Au total 143 mille candidats prennent part au BEPC et 14 mille autres prennent part aux examens de l’enseignement technique et professionnel.

Trente-cinq (35) mille personne seront impliquées dans le déroulement des examens. Au total près de 3 217 000 000 de francs CFA ont été mobilisés pour les différents examens de la session de 2013.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés