Etude sur l’évaluation du niveau d’inclusion sociale, le genre y compris, dans les politiques publiques au Burkina Faso

vendredi 7 juin 2013 à 18h50min

Les 10 et 11 juin 2013 se tiendra dans la salle de conférences de la Direction de la Recherche des Innovations en Education non formelle et en Alphabétisation (DRINA, ex INA), un atelier de lancement officiel de l’étude sur l’évaluation du niveau d’inclusion sociale, le genre y compris, dans les politiques publiques au Burkina Faso. Il sera placé sous la présidence de Monsieur le Ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale et coprésidé par Monsieur le Ministre des Enseignements secondaire et supérieur, président de la Commission nationale pour l’UNESCO et Madame le Ministre de la Promotion de la femme et du genre.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

Cet atelier financé par Emergency Funds (EF) de l’UNESCO est placé sous la supervision de la direction du Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO de Dakar. Il s’inscrit en droite ligne de l’axe d’action du 36 c/5 en son point (3) qui stipule qu’il faut « soutenir les Etats membres dans leur réponse aux transformations sociales par la création et le renforcement de systèmes de recherches nationaux et la promotion de réseaux de connaissances et capacités de recherche en sciences sociales ». Ce soutien va contribuer à la réalisation du résultat escompté qui est « le renforcement des capacités et la prise de conscience par les Etats membres et la communauté internationale, quant à l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de politiques favorisant l’inclusion sociale de tous les groupes de la société, en particulier les jeunes, les femmes, les migrants et les personnes handicapées. »

L’inclusion sociale a toujours été au cœur du mandat et du travail de l’UNESCO. L’objectif principal de l’Organisation dans ce domaine est de soutenir les Etats membres dans leurs efforts de construction de sociétés plus inclusives, plus justes et plus équitables.

Le lancement officiel de l’étude regroupera une quarantaine de participants parmi lesquels des professeurs d’universités, des chercheurs, des planificateurs et des économistes.

BAZEMO Guy Hermann

Chef de la Division des Relations extérieures et
de la Communication
Commission nationale pour l’UNESCO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés