Contribution des Forces Armées Nationales au maintien de la paix : 20 ans d’expérience, plus de 8000 militaires déployés et 11 pertes en vies humaines

jeudi 6 juin 2013 à 15h01min

1993-2013, les Forces Armées Nationales du BURKINA FASO ont vingt ans de participation aux Opérations de Soutien à la Paix. Durant cette période, près de huit mille (8000) militaires (les gendarmes y compris) de tous grades ont été déployés sur les théâtres d’opération de paix. Au cours de ces opérations, les Forces Armées Nationales ont enregistré onze (11) pertes en vies humaines dont une seule en 2013.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Contribution des Forces Armées Nationales au maintien de la paix : 20 ans d’expérience, plus de 8000 militaires déployés et  11 pertes en vies humaines

En rappel, la première participation à une mission de paix des Forces Armées Nationales (FAN) remonte en 1993. En effet, du 23 juillet 1993 au 17 mars 1994, un contingent de 83 militaires burkinabè a séjourné au Togo dans le cadre de la mission de Réconciliation et de Supervision des Élections dans ce pays.

De nos jours, les FAN sont présentes sur plusieurs théâtres d’opérations de paix. A ce titre les FAN participent à la Mission hybride Nations-Unies Union Africaine au DARFOUR (MINUAD) et sont au Soudan du Sud au sein de la Mission des Nations-Unies au Sud Soudan (MINUSS).

Elles sont également présentes en Guinée Bissau au sein de la Mission de la CEDEAO en Guinée Bissau (ECOMIB : ECOWAS Mission in Guinée Bissau), en République Démocratique du Congo à la Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO). En plus de ces missions les militaires burkinabè sont en République centrafricaine au Bureau Intégré des Nations-Unies en Centre Afrique (BINUCA), en Côte d’Ivoire au sein de l’Opération des Nations-Unies en Côte D’Ivoire (ONUCI) et à Haïti à la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTHA). Tout récemment, l’armée burkinabè participe au Mali dans le cadre de la Mission Internationale de Soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA).

Toutes ces participations en même temps qu’elles renforcent l’image du Burkina sur le plan international permettent d’aguerrir le savoir-faire des soldats en matière d’opérations militaires. Toute chose qui n’est pas sans risques. Au compte des risques, il faut noter que les FAN ont connu durant ces vingt ans, onze (11) cas de décès au total.


Ces pertes en vies humaines ont été occasionnées suite à l’engagement des hommes au cours de combats ou pendant certaines opérations délicates mais aussi du fait de maladies.

Le premier cas de décès est survenu le 14 juin 1995 à la Mission de l’Organisation de l’Unité Africaine au Burundi (MIOB) lorsqu’un Observateur Militaire burkinabè (Officier du grade de Capitaine) est tombé dans une embuscade alors qu’il faisait partie d’un convoi en déplacement.

Le dernier cas de décès et l’unique durant l’année 2013 a été enregistré le 13 mars 2013 au Mali au sein de la MISMA, à l’aéroport de Dogofini et a coûté la vie à un soldat de 1° classe burkinabè.

Il faut signaler qu’en dehors des théâtres d’opérations actuels, les FAN ont contribué au retour de la paix au Niger, au Libéria au sein de l’ECOMOG sous l’égide de la CEDEAO et en République Centrafricaine aussi bien au sein de la MISAB (Mission Interafricaine de Surveillance des Accords de Bangui) qu’au sein de la MINURCA (Mission des Nations Unies en République Centrafricaine).

Il est cependant important de souligner que les faits ici rapportés concernent uniquement les Forces Armées Nationales.
La participation de notre pays aux Opérations de Soutien à la Paix (OSP) ne se limite pas aux seuls personnels des Forces Armées Nationales. En effet, les OSP ont un caractère multidimensionnel, pluridisciplinaire et multifonctionnel. A ce titre, de nombreux burkinabè dont des personnels civils ainsi que ceux d’autres corps habillés comme la Police, la Garde de Sécurité Pénitentiaire, etc. y prennent part et défendent honorablement l’image du BURKINA.

Direction de la Communication et des Relations Publiques des Armées
Source : Division des Opérations de Soutien à la Paix/EMGA

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés