Province du Ganzourgou : Tanghin s’électrifie

mercredi 5 juin 2013 à 23h05min

Suite aux plaintes des populations de Tanghin, village situé à une vingtaine de kilomètres de Zorgho, chef-lieu de la province du Ganzourgou, les agents de la Société nationale burkinabè d’électricité (Sonabel) s’activent à ravitailler ce village en électricité. Un tour nous a permis de constater de visu le travail abattu sur le terrain.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Province du Ganzourgou : Tanghin s’électrifie

Les faits remontent à novembre 2012. Les habitants de Tanghin, avec les jeunes à leur tête, avaient interdit aux hommes politiques de battre campagne dans leur village ou de traverser le village pour aller battre campagne dans un village voisin. « Un village voisin de Tanghin, Koulwéogo, a bénéficié de l’électrification alors que Tanghin a été survolé », avait ainsi expliqué en son temps, Jérôme Compaoré, candidat élu aux législatives dans la province du Ganzourgou. Suite à ce blocage des négociations ont été engagées avec les manifestants qui ont finalement accepté dans la soirée du dernier jour de la campagne que les partis politiques, tout bord confondu, foulent le sol de Tanghin pour battre la campagne en vue des élections couplées du 2 décembre 2012. Se reconnaissant coupables des promesses non tenues, les candidats du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), le parti qui domine dans la zone ont pris des engagements d’électrifier le village. « Disons que c’est nous (NDLR, CDP). Puisque nos ainés qui ont dirigé les communes de la localité, avaient pris des engagements avec la population », avait reconnu dans une interview, Jérôme Compaoré.

La concrétisation des promesses

Depuis ce temps, beaucoup d’eau a coulé sous le pont et des travaux ont été réalisés sur le terrain. Des poteaux électriques implantés et reliés les uns aux autres par des fils électriques couvrent presque tout le village. « Pour l’instant aucune concession n’a d’abord reçu l’électricité », a tenu à préciser le député Alexis Kaboré, l’un des deux élus de la province. Du marché au domicile du chef en passant par les différents quartiers, les travaux d’implantation des poteaux sont très avancés. Cela prouve, selon l’honorable Alexis Kaboré, que les branchements dans les concessions ne vont plus tarder. « Vous l’avez vu ? Les poteaux sont implantés. D’ici à trois mois normalement, certains endroits tels que le domicile du chef, des boutiques au marché et la maison des jeunes de Tanghin pourront certainement être électrifiés », a indiqué Alexis Kaboré.

Lotissements avant les branchements dans les maisons

L’opération de branchement dans les maisons pourra, cependant connaitre un ralentissement dû à un problème de lotissements. Relevant de la commune rurale de Méguet, Tanghin n’est toujours pas loti. « Nous avons dit aux populations que si elles acceptent de respecter le plan d’urbanisation de leur localité, les branchements pourraient être faits dans un bref délai. La condition primordiale que nous posons est que les habitants acceptent de déguerpir lorsqu’il le faut parce qu’il sera difficile après de lotir le village si on fait les branchements maintenant », a ajouté le député Alexis Kaboré.

Les rêves des habitants de Tanghin

Avant que les premiers kilowatts ne descendent dans leurs concessions, les habitants de Tanghin sont déjà heureux et manifestent leur joie. « Si les branchements sont faits, Tanghin va aussi ressembler à ses voisins », s’est réjoui Adama Bonkoungou, l’un des habitants de Tanghin. Sa joie est aussi partagée par les femmes de la localité. « Je suis très heureuse rien que de savoir que l’électricité viendra aussi à Tanghin », a ajouté Edith Tapsoba, une des habitantes du village. Mieux les populations rêvent déjà grand. « Avec l’électricité nous pourrons développer nos commerces. Les boutiques sont souvent obligées de fermer pour défaut d’éclairage. L’électricité leur permettra de rester plus longtemps et de se faire plus d’argent », a indiqué Adama Bonkoungou. Et selon Edith Tapsoba, « avec l’électricité, finis les moulins à gasoil qui se déverse dans nos farines. Il nous sera très facile de moudre le mil plus facilement et plus rapidement ».

En attendant les branchements électriques dans les maisons, les habitants de Tanghin, très satisfaits de ce qui a déjà été fait, ont tenu à exprimer leur gratitude aux députés de la province qui ont respecté les promesses qui leur avaient été faites.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés