Examens scolaires session de 2013 : Tout est fin prêt pour le début des épreuves

mercredi 5 juin 2013 à 10h12min

Le Directeur général de l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS), Richard Guillaume Toni et le Directeur de L’office du baccalauréat, Constant Sawadogo ont animé, le mardi 4 juin 2013, un point de presse sur l’organisation des examens et concours scolaires de la session de 2013. Pour les conférenciers, l’heure est aux derniers réglages.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Examens scolaires session de 2013 :   Tout est fin prêt pour le début des épreuves

Le 11 juin 2013 débute, sur toute l’étendue du territoire national, les examens scolaires de la session de 2013. C’est pour rassurer les acteurs sur l’organisation desdits examens que le Directeur général de l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS), Richard Guillaume Toni et le Directeur de l’Office du baccalauréat, Constant Sawadogo ont rencontré les hommes des médias. Selon M. Toni, pour la session de 2013, ce sont au total 157 723 candidats qui composeront dans 847 jury et centres secondaires pour le BEPC, le BEP et le CAP, du 11 juin au 10 juillet 2013. Le BEP et le CAP comptent 44 spécialités dans 4 filières pour la présente session. Les villes de Koudougou, Banfora et Boulsa passent de centres secondaires à des centres de correction et de délibération pour le BEP et le CAP industriel.

Le directeur général de l’OCECOS a rassuré sur la poursuite de l’expérimentation du logiciel de gestion du BEPC dans 64 jurys dans les 13 régions dans le souci de sa perfection. Il a mentionné l’extension des BEP Agroalimentaire et Electrotechnique au Lycées professionnel régional Naaba Kango de Ouahigouya et du BEP mécanique générale pour les candidats du Lycée professionnel national Maurice Yaméogo de Koudougou. Richard Guillaume Toni a soutenu que 35 000 acteurs seront directement ou indirectement impliqués dans l’organisation des examens et le budget est évalué à plus de 03 milliards 276 millions de FCFA traduisant les efforts fait par le gouvernement pour que les examens se déroulent dans de bonnes conditions. De l’avis du directeur général de l’OCECOS, les préparatifs ne connaissent pas de difficultés majeures et toutes les activités prévues ont été réalisées dans les délais impartis, les épreuves d’éducation sportive s’étant déroulées du 2 au 18 mai 2013. Il a indiqué que le matériel nécessaire est déjà mis à la disposition des directions régionales qui s’attèlent à leur acheminement dans les centres d’examen dans les conditions sécurisées.

Pour le Directeur de l’office du baccalauréat, Constant Sawadogo, 54 833 candidats sont inscrits pour le baccalauréat et composeront dans 237 jurys logé dans 109 centres. Au nombre des spécificités pour la session 2013, on relève l‘organisation, pour la première fois, du baccalauréat technologique série F4 (Génie civil), l’ouverture de jurys complets de composition et de correction dans les centres de Boulsa, Toma, Dano et Pouytenga et l’organisation des épreuves écrites et pratiques de la série F3 dans les centres de Banfora et du Lycée de la jeunesse. Pour M. Sawadogo, l’heure est à l’édition des convocations des acteurs concernés, au conditionnement des cantines de sujets et du matériel. Il a déclaré que 15 000 acteurs sont impliqués dans l’organisation du baccalauréat avec un budget de plus de 2 milliards 41 millions de FCFA. Pour le directeur de l’office du baccalauréat le coût moyen d’un candidat est estimé à environ 37 000 FCFA. Les épreuves du baccalauréat pour la session de 2013 se dérouleront du 27 juin au 15 juillet 2013 sur toute l’étendue du territoire.

Les conférenciers ont rassuré sur les mesures sécuritaires prises et appellent les candidats à se départir de toute idée de fraude.

Service d’Information du Gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 5 juin 2013 à 11:41, par JINAZOUM IB
    En réponse à : Examens scolaires session de 2013 : Tout est fin prêt pour le début des épreuves

    Merci de prendre vraiment toutes les mesures nécessaires pour éviter les problèmes que nous avons connus l’année dernière où des jurys sont revenus sur des résultats déjà proclamés pour parler d’erreurs de calcul. Soyez vigilants. Murissez les choix des présidents et associez des personnes qui maîtrisent les nouveaux outils de calculs. La paix ces temps-ci est tellement fragile que nous ne devons pas créer davantage de problème. Du courage à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 5 juin 2013 à 12:28, par Bouglass
    En réponse à : Examens scolaires session de 2013 : Tout est fin prêt pour le début des épreuves

    Le problème ne réside pas dans les textes !! Ceux qui connaissent ces textes les foulent au pied et se livrent à des pirouettes pour se faire de l’argent et/ ou pour favoriser leurs proches. L’Office du Bac dans sa désignation des correcteurs est en train de créer des problèmes corsés aux proviseurs et aux APE, surtout des lycées départementaux. A force de contourner les textes en matière de quota dans le choix de correcteurs. Les lycées comme ceux de Boussé, de Tanghin Dassouri, de Loumbila et bien d’autres peuvent témoigner de la démotivation de leurs enseignants de classes de terminale. En effet, ceux-ci déclinent l’offre de reprendre ces classes, vu qu’ils se voient écartés des corrections, vu que le quota de correcteurs n’est pas respecté, les gens de l’Office du Bac préférant détourner leur droit pour leurs proches.
    Vivement que cet état de fait soit corrigé et que nos examens se déroulent dans la quiétude et que les débuts d’années ne connaissent plus de tiraillements entre proviseurs et enseignants et cela, impliquant la médiation des APE.

    Répondre à ce message

  • Le 12 juin 2013 à 18:22
    En réponse à : Examens scolaires session de 2013 : Tout est fin prêt pour le début des épreuves

    Examens scolaires session de 2013 : Tout est fin prêt pour le début des épreuves
    mercredi 5 juin 2013

    Le Directeur général de l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS), Richard Guillaume Toni et le Directeur de L’office du baccalauréat, Constant Sawadogo ont animé, le mardi 4 juin 2013, un point de presse sur l’organisation des examens et concours scolaires de la session de 2013. Pour les conférenciers, l’heure est aux derniers réglages.

    Réagissez à cet article Réagissez (2)

    Examens scolaires session de 2013 : Tout est fin prêt pour le début des épreuves

    Le 11 juin 2013 débute, sur toute l’étendue du territoire national, les examens scolaires de la session de 2013. C’est pour rassurer les acteurs sur l’organisation desdits examens que le Directeur général de l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS), Richard Guillaume Toni et le Directeur de l’Office du baccalauréat, Constant Sawadogo ont rencontré les hommes des médias. Selon M. Toni, pour la session de 2013, ce sont au total 157 723 candidats qui composeront dans 847 jury et centres secondaires pour le BEPC, le BEP et le CAP, du 11 juin au 10 juillet 2013. Le BEP et le CAP comptent 44 spécialités dans 4 filières pour la présente session. Les villes de Koudougou, Banfora et Boulsa passent de centres secondaires à des centres de correction et de délibération pour le BEP et le CAP industriel.

    Le directeur général de l’OCECOS a rassuré sur la poursuite de l’expérimentation du logiciel de gestion du BEPC dans 64 jurys dans les 13 régions dans le souci de sa perfection. Il a mentionné l’extension des BEP Agroalimentaire et Electrotechnique au Lycées professionnel régional Naaba Kango de Ouahigouya et du BEP mécanique générale pour les candidats du Lycée professionnel national Maurice Yaméogo de Koudougou. Richard Guillaume Toni a soutenu que 35 000 acteurs seront directement ou indirectement impliqués dans l’organisation des examens et le budget est évalué à plus de 03 milliards 276 millions de FCFA traduisant les efforts fait par le gouvernement pour que les examens se déroulent dans de bonnes conditions. De l’avis du directeur général de l’OCECOS, les préparatifs ne connaissent pas de difficultés majeures et toutes les activités prévues ont été réalisées dans les délais impartis, les épreuves d’éducation sportive s’étant déroulées du 2 au 18 mai 2013. Il a indiqué que le matériel nécessaire est déjà mis à la disposition des directions régionales qui s’attèlent à leur acheminement dans les centres d’examen dans les conditions sécurisées.

    Pour le Directeur de l’office du baccalauréat, Constant Sawadogo, 54 833 candidats sont inscrits pour le baccalauréat et composeront dans 237 jurys logé dans 109 centres. Au nombre des spécificités pour la session 2013, on relève l‘organisation, pour la première fois, du baccalauréat technologique série F4 (Génie civil), l’ouverture de jurys complets de composition et de correction dans les centres de Boulsa, Toma, Dano et Pouytenga et l’organisation des épreuves écrites et pratiques de la série F3 dans les centres de Banfora et du Lycée de la jeunesse. Pour M. Sawadogo, l’heure est à l’édition des convocations des acteurs concernés, au conditionnement des cantines de sujets et du matériel. Il a déclaré que 15 000 acteurs sont impliqués dans l’organisation du baccalauréat avec un budget de plus de 2 milliards 41 millions de FCFA. Pour le directeur de l’office du baccalauréat le coût moyen d’un candidat est estimé à environ 37 000 FCFA. Les épreuves du baccalauréat pour la session de 2013 se dérouleront du 27 juin au 15 juillet 2013 sur toute l’étendue du territoire.

    Les conférenciers ont rassuré sur les mesures sécuritaires prises et appellent les candidats à se départir de toute idée de fraude.

    Service d’Information du Gouvernement

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés