Abandon d’un nouveau-né au secteur 22 de Bobo-Dioulasso : L’auteure a été retrouvée et arrêtée par la police

mardi 4 juin 2013 à 21h59min

Jeudi 30 mai 2013, une jeune fille d’environ 20 ans abandonnait son bébé qu’elle venait de mettre au monde. Sur un tas d’immondices où elle a accouché, la jeune fille s’est éclipsée laissant le nouveau-né de sexe féminin à son sort. Ses cris vont alors alerter le voisinage qui, à son tour, va informer les forces de l’ordre et de sécurité. Sauvée et placée dans un orphelinat, sa fautive de mère a été arrêtée le dimanche puis déférée devant le parquet le mardi 4 juin.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

C’est le commissaire de police Abdoul-Aziz Yonli qui a informé la presse de l’arrestation de la présumée auteure de l’abandon du nouveau-né le jeudi 30 mai aux environs de 17h au secteur 22. Interpelée justement pour ce énième cas d’abandon de nouveau-nés, la police après constat a ouvert une enquête. Les investigations auprès du voisinage et dans les quartiers environnants ont permis de mettre la main sur la présumée auteure le samedi 1er juin qui n’a pas contesté son acte. Admise dans une formation sanitaire elle recevra des soins puisque, indique le commissaire, « elle continuait de saigner ». Après les soins, la jeune fille est conduite à la police pour les interrogatoires au terme desquelles elle a avoué être l’auteure de cet abandon de nouveau-né. Un nouveau-né âgé aujourd’hui (mercredi 5 mai 2013, ndlr) de 7 jours et qui a, elle aussi, reçu des soins avant d’être placé dans un orphelinat à Bobo-Dioulasso. Pourquoi cette jeune fille a osé poser un acte aussi horrible ? Selon le commissaire Adelz-Aziz Yonli, « elle a avancé les raisons de manque de moyens financiers pour s’occuper du bébé ». Autres raisons et pas des moindres, la non reconnaissance de la paternité de sa grossesse. Il ressort que la fille serait venue d’une autre localité pour chercher du travail à Bobo-Dioulasso avec la grossesse qui avait déjà atteint cinq mois. Devenue fille de ménage dans une famille, sa patronne dit avoir soupçonné son état de grossesse. Mais, la fille de ménage a toujours nié. En allant donc accoucher sur un tas d’ordures au secteur 22 alors qu’elle loge au secteur 9 (Accart-ville), la jeune fille a voulu effectivement laver tout soupçon qui pesait sur son état. Heureusement qu’elle sera rattrapée par la police.

Les cas d’abandon de nouveau-nés, faut-il le dire, sont récurrents dans nos villes. A Bobo-Dioulasso par exemple, entre février et début juin, ce sont 9 nouveau-nées qui ont été abandonnés par leur mère. Des situations qui viennent une fois de plus poser la question de l’éducation de la jeune fille et de la fuite de responsabilité parentale.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés