Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

mardi 28 mai 2013 à 22h21min

Le maire de Ouagadougou, Casimir Marin Ilboudo, a rencontré ce mardi, 28 mai 2013, les tenanciers de bars, maquis, restaurants et assimilés. Ce n’est un secret pour personne, l’exercice de cette catégorie d’activités pose un certain nombre de problèmes : nuisances sonores, insalubrité, réseaux mafieux, non respect en général de la réglementation en vigueur. Et c’est pour échanger sur ces problèmes et envisager ensemble des solutions que le maire Ilboudo, entouré de ses principaux collaborateurs, a tenu à rencontrer les acteurs.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier  maquis et bars

L’initiative, précisera-t-il, s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres envisagées avec les opérateurs économiques de Ouagadougou. Et le présent face-à-face, qui a eu pour cadre la Maison du Peuple, a drainé un peu du monde.

En effet, comme c’est la première fois qu’ils sont convoqués par le nouveau maître de la capitale, les uns et les autres ont fait l’effort de se déplacer, histoire peut-être de faire de plus amples connaissances avec le successeur de Simon Compaoré.

Et en prenant la parole le premier, Marin Casimir, pour lever toute équivoque, a décliné rapidement son identité et celle de ses accompagnants. Après quoi, il a situé l’objet de la rencontre.

Démarche de dialogue


Dans son intervention, le maire a rappelé le contexte caractérisé par les nombreux problèmes que causent ou suscitent l’activité de tenanciers de bars, maquis et autres établissements assimilés. Et que face à ce constat, les autorités municipales ne pouvaient rester indifférentes, sans rien faire, surtout qu’elles sont souvent interpellées par les citoyens.

« On pouvait s’asseoir dans nos bureaux et prendre des mesures pour assurer le respect de la réglementation, mais nous avons jugé qu’il était plus indiqué de vous rencontrer d’abord pour voir ce qu’il est possible de faire ensemble. Nous savons aussi que pour certains d’entre vous l’exercice de l’activité constitue une question de vie ou de survie, mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire face à la situation ». Il a donc parlé de sa démarche de dialogue.

Une réglementation dépassée

Les exigences de la réglementation ont été rappelées dans la foulée aux tenanciers des maquis, buvettes, kiosques et restaurants de la capitale. L’on retient que pour exercer normalement le travail de tenancier de maquis ou bar, il faut avoir au préalable une autorisation des autorités municipales et respecter scrupuleusement le cahier de charges : respecter les heures d’ouverture et de fermeture, ne pas être sources de nuisances sonores et d’insalubrité pour les riverains, éviter la fréquentation ou l’emploi d’enfants mineurs, etc. Autant de conditions qui ne sont souvent pas respectées dans la pratique. L’autorisation elle-même s’obtient en adressant une demande au maire de son arrondissement. Cette demande doit comprendre, entre autres, les pièces suivantes : acte de naissance, casier judiciaire, certificat de visite et de contrevisite, certificat de résidence, récépissé de déclaration de l’activité aux impôts, plan et détails sur l’établissement.

L’on note toutefois que la réglementation régissant les établissements de bars, maquis et autres au Burkina, est dépassée puisqu’elle date de depuis 1979, au moment où Ouaga ne comptait que quelques centaines de milliers d’habitants. Aujourd’hui, la capitale burkinabè est peuplée de 2 millions d’âmes. Et comme l’a souligné le nouveau maire, les problèmes se sont accrus avec l’évolution démographique. D’où la nécessité de revoir certaines choses.

Difficultés pour obtenir l’autorisation

Des interventions de tenanciers de bars et maquis, l’on retient qu’ils rencontrent des difficultés pour obtenir l’autorisation pour exercer. Quand une dame a voulu par exemple en avoir pour exercer, on lui a dit que c’était suspendu. Un autre témoigne avoir couru pendant 4 ans derrière le précieux document sans l’obtenir. Il y a un mois, il a commencé son kiosque. C’est alors que les impôts se sont présentés à lui et il a dû débourser 55 000 F CFA pour s’acquitter. En outre, certains disent ne pas approuver la façon dont le service d’hygiène de la mairie procède à la vérification du respect des conditions hygiène dans les maquis et bars. Ils trouvent notamment déplacée la présence des policiers lors de ces visites inopinées car cela, disent-ils, fait fuir leurs clients. Bref, comme il fallait s’y attendre, chacun avait ses préoccupations à exposer. En tout cas, le dialogue a été direct et Marin Casimir Ilboudo a pris de beaucoup de notes pendant les échanges. Pour la démocratie à la base, c’est déjà pas mal pour les acteurs de la rencontre, en attendant évidemment les réponses concrètes aux problèmes ci-évoquées par les uns et les autres.

Grégoire B. BAZIE

Ph. Bonaventure PARE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 mai 2013 à 23:04, par Antidépresseur
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Il faut rencontrer aussi certains Pasteurs car les temples sont autant source de nuisances sonores que les maquis.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2013 à 23:15, par YaSidebala
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Bonne initiative.
    Le niveau sonor des mosquets est un reel problem a Ouaga. Impossible de fermer l’oil a partir de 4 ou 5 heures du mat. Il Peut etre autoriser l’appel du muezzin mais interdire la retransmission de toute la priere sur haut parleur. (suis musulman pour les detracteurs et les mauvaise langues). La verite est parfois bonne à dire.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 00:17, par zinc
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    je crois que c’est bien dit mais le ouagalais à l’oreil du...urrrrrrrrrrr,donc méfiance mci

    Répondre à ce message

    • Le 29 mai 2013 à 17:39, par zaid
      En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

      en fait le ouagavillois atend tout des autres quoi. lui il n’a pas de responsabilité. par exemple jeter des ordures dans les caniveaux ça c’est le ouagavillois, jeter les eaux usées dans la rue c’est encore le ouagavillois... on est tous responsable chacun à un niveau donné. voyez devant le marché de gounghin les bouchers et autres vendeuses vendent sur la piste cyclable et rien. en tout cas courage à monsieur le maire nous on vous soutien OUAGA YAAAKO !!!

      Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 06:36, par Bouglass
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Sans être pessimiste, je constate que c’est un combat perdu d’avance.

    Partout au Burkina, le leitmotiv est :"On se débrouille !Vous voulez nous transformer en voleurs et en braqueurs si vous nous empéchez d’exercer !!" Monsieur le maire, cela vous dessert. Mais il y a ces antécédents, ces réculades qui ont ouvert la porte oppositions qui préluderont votre échec : TDC, lutte contre la vente illicite de carburant, lutte contre les chiens errants et récemment, la lutte contre l’abattage clandestin. Toutes ces luttes ont avorté ou n’ont pas connu de résultats quantifiables. Tout se passe comme si rien n’a jamais été initié. Pire, ces échecs reconfortent les hors-la-lois quand vient l’heure qu’ils soient attaqués.

    Toutes ces luttes donnent l’impression que du jour au lendemain, on initie une opération d’assainissement afin d’écarter des indésirables pour que des protégés puissent occuper le terrain. Le manque de persévérance dans les luttes condamne aux échecs : si vous ne pouvez mener une opération à terme, dans le temps comme dans l’entièreté de l’espace, de grâce, n’en faites pas un tapage car vous contribuerez à enraciner l’incivisme et l’insubordination.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:02, par wi
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Mais à quand la fermeture des chambres de passe Mr le maire ????

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:04
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Il faut voir aussi la question des hauts parleurs des mosquées. La nuisance est très importante. C’est bon de programmer une rencontre avec la communauté musulmane pour leur signifier qu’on peut vivre sa foi sans faire souffrir les autres. Un appel a la prière a 4-5h du matin avec un haut parleur a fond nui aux voisins qui ne se sentent pas concernés. Ce qui est incompréhensible c’est le fait que les personnes visées par cet appel sont juste à côté et n’ont en réalité pas besoin d’autant de bruit pour sortir accomplir leur devoir.
    Vivement que certains entendent raison.

    Répondre à ce message

    • Le 29 mai 2013 à 15:06, par zaid
      En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

      il faudrait engager un dialogue franc avec tous. Les muslims, chrétiens et tenanciers de maquis bar et autres sont tous des ouagavillois. autan le haut parleur est dérangeant quan on n’est pas concerné par ce qu’il dit, les décibels des orchestres et hurlements de pasteurs et la musique jusqu’à une certaine heures dans le quartier sont vraiment des nuisances également. toutefois les autorités devront faire preuve de sagesse pour ne pas se laisser embarquer par les incendiaires et ceux qui croient qu’ils sont plus citoyen que les autres dans notre Ouaga à nous tous.

      Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:16, par ibrahimo
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Bonne initiative du nouveau maire car le problème de maquis et bar est devenu un fléau à ouagadougou surtout en matière de nuisance sonore et d’insalubrité. que le maire prenne à bras le corps le problème pour mettre fin au désordre qui y règne. Surtout que des maires d’arrondissement se sont transformés en propriétaire de bar en foulant au pied les règles qu’ils sont censés faire appliquer. Donc il y a lieu de commencer par interpeller ces maires là

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:34, par widi
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Belle initiative.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:35, par tièkadiyé
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Des conneries de connards oui ! Vous pensez que les agents de la mairie sont aussi cons que vous pour venir sans la Police ? Au delà du respect de la réglementation, il y a leur propre sécurité. Vous voulez faire d’eux ce que vous voulez ? Déjà que la Police n’a même plus le droit d’appréhender un commerçant boxeur de jeune fille sans défense...

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:37, par LePenseur
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Courage Marin !
    Que Dieu te protège... Avec le dialogue et la communication, on arrive à resoudre beaucoup de problèmes et à en anticiper un grand nombre.
    N’oubliez pas de voir clair dans les textes et entrez dans ce cadre. Si un texte est depassé, il faut l’actualiser afin qu’il soit applicable à tous et à toutes pour une JUSTICE pour TOUS car La force d’un pouvoir réside dans sa Justice.
    A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:41, par zopa
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Très belle démarche, M. Le Maire. J’insisterai sur la fréquentation de ces lieux par les mineurs. Parfois on rencontre même des parents qui rentrent dans ces milieux à hauts décibels avec des enfants, voire même des bébés. Et dans ces cas, les propriétaires ou gérants n’y peuvent rien. Alors que faire ? Question à une bière.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 07:54, par Un Gondwanais
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Souffrez que le service d’hygiène se fasse accompagner de la police car tous les tenanciers ne sont pas toujours dociles et prêts à se prêter à cet exercice. C’est juste dissuasif, pas répressif. Et si le client fuit à la simple vue de la police, là, il doit avoir quelque chose à se reprocher, s’il n’est pas atteint de "poliicephobie".

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 08:03, par KSM
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    le dialogue est une vertu de la société qui, bien utilisée, résout beaucoup de problèmes sociaux. évitons donc le cloisonnement et la bureaucratie aveugle pour les régler sans une bonne connaissance de la réalité.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 08:04, par CI
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Pour mieux asservir la jeunesse, fer de lance de tous mouvements de contestation et de revendication.Une jeunesse consciente est un danger pour tous pouvoir dictatorial en Afrique.Pour tuer toutes âmes en nous jeune Burkinabè on a promu toutes sortes de vices dont le sommet est les bars et maquis.Pauvre jeunesse desoeuvré et sans repère burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 08:07, par SIDNOMA
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Félicitation monsieur le Maire vous avez commencé par là où le peuple à vraiment mal : ALCOOL. Je trouve que plus de 60% de la population active d’un certain âge est pratiquement ivre d’alcool. A ce rythme, il va arriver à un moment où on n’aura plus de bras valident pour la production nationale à tous les niveaux de la société. Il faut donc aller plus loin pour résoudre ce problème en agissant sur les sociétés de production d’alcool. Commençons par 2 journées sans alcool avec une fermeture totale de la SODIBO POUR CES 2 JOURS. Interdire la consommation d’alcool des jeunes et mettre un impôt fort sur la tenue et la gestion des débits de boisson. Punir le comportement indécent des filles aux abords des maquis, fermer systématiquement les maquis et autres bordels qui polluent la cité par toutes les nuisances possibles.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:05, par Le fou
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Monsieur le maire , j’espère que vous avez dit à ces tenanciers de bars que le stationnement anarchique de leurs clients sur la chaussée met en danger beaucoup de vies. Si ce n’est pas au Burkina comment quelqu’un peut-il garer sa voiture sur la chaussée pour aller boire la bière pendant des heures et mettre en danger la vie des autres usagers (regardez les week-end sur le boulevard des tansoaba). Il faut aussi revoir le cas de ces mineurs qui fréquentent les débits de boisson et les quittent ivres pour aller causer des accidents mortels. Les responsables de bars doivent refuser de servir en alcool les mineurs comme en Europe.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:09, par VV
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Merci de veillez à ce que les enfants ne fréquentent plus ces lieux de jour comme de nuit. Question d’avenir pour eux et pour le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:27, par freeman
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    il ya une buvette à un pas de chez moi, qui se mu la nuit en carnaval ! aucune quiétude après une journée de travail
    Je vous soutien et attends vivement les resultats
    Pouvez mettre en place un fonds pour accompagner l’aménagement des espaces verts ? ce éviterai qu’il se transforme en jardin de la débauche.

    Même démarche pour les mosquées, car ce devient insupportable et çà ne rime avec rien de casser les oreilles des riverains...
    Bon vent

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:29, par PETROLE BRUT
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    il fo aussi voir le cas des pasteurs qui derangent les voisins lors des repos de midi

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:29, par om
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    très bonne initiative du nouveau maire. surtout veiller à ce que les mineurs garçon et filles ne fréquentent ces lieux. l’apsect nuisance sonore aussi doit être règlementé. tout contrvenant se vera appliquer une amende. certains quartiers tels que dapoya, goughin et autres doivent être assainis.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:33, par Le PAPE
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    La bière marche beaucoup de nos jours d’ou la création tous les jours des maquis dans nos six-mètres et il faut que les débiteurs payent. Mais il faut faciliter les ténanciers pour l’obtention de leurs documents.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:40, par ...
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    M. le Maire. Surtout n’oubliez pas d’inclure ces églises soit disant Protestantes qui poussent en plein milieu des quartiers résidentiels ou des honnêtes citoyens tentent de se reposer après de longues journée de travail. Ces Eglises n’ont aucun respect pour la population et se prônent de congrégation protestante pour expliquer leur tintamarre. Le pire, est que ces églises poussent dans des espaces qui étaient censés être des espaces verts ou nos enfants jouent au ballon et s’amusent. J’imagine que seul LEUR DIEU a eux savent dans quelle magouille ils ont eux ces terrains…
    Les Protestants, on sait ou sont leur églises. Ils sont dans des zones commerciales ou même dans des domaines ou ils ont pris le soin d’acquérir un espace conséquent qui laisse une distance estimable entre eux et les domiciles environnent. Ils respectent la tranquillité de leurs frères et sœurs. Voyez vers, Trampe d’Accueil , Pissy et Somgande.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 09:42, par carlos
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    je tire mon chapeau au maire car le probleme d’insalubrité que cause ces differents maquis est intolerable.ces eaux sales jetées dans les canivaux crées des gites pour les moustiques ainsi que ces odeurs noseabondes insupportable Tapez votre texte ici.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 10:08, par lepeul
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    bonjour Webmastre laisse passer mon message merci !!!
    voila j’ai une solution simple créer un impôt à hauteur de 1% sur tous les produits de consommation ce fonds sera utilisé pour financer le ramassage des ordures dans les 12 grandes villes des Régions...(création de brigade de ramassage curage , création des caniveaux sanction)...
    par ailleurs je voulais profiter pour savoir si quelqu’un peut me renseigner sur les modalité selon la loi sur la création une communauté de commune c’est à dire la mutualisation(rassemblement) des communes d’une région...
    en effet l’idée est de créer un organisme du genre enfin de collecter des fonds au près de cette population (de la région) pour bitumer la route Dedougou Tougan : Dedougou Boromo
    population boucle du Mouhoun : 3. 000. 000.hbts
    cotisation par habitant :10.000 fcfa
    somme:3.000.000 x 10.000=300.000.000.000 fcfa
    et faire travailler les enfants du pays (OBOMAF artisants, jeune)

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 10:18
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    TU FERA MIEUX DE COMMENCER PAR LE PARKING

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 11:47, par De Balzac
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Après la sensibilisation, il faut sévir parce qu’on arrive plus à dormir. Que de gens quittent leurs domiciles ou quartiers venir s’installer à côté d’autres personnes et les empêchent de dormir sous prétexte qu’ils sont à la recherche de leur pain quotidien est inadmissible. Il y a des zones où dans presque chaque 6m vous avez des débit de boisson et autres maquis qui causent énormément de souffrance aux populations riveraines. Il faut que les maires décident de revisiter les textes en vigueur et que les mesures soient prises pour assurer le respect de la règlementation.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 11:56, par Uncitoyen
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Ce combat ne sera pas facile mais il n’est pas impossible.Il ne sera pas facile parce que dans ce pays les vrais propriétaires des lieux de vices et de débauches sont généralement les dirigeants du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 12:04, par kp250
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Bravo le maire, mais et l’odeur de tante aliz à kossodo ? M le maire,si l’occasion se présentera pour ce genre de rencontre prochainement n’oublie nos responsables des églises protestantes.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 12:21, par le Doug
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Tout ca c’est bon ! mais commencez par ramener le parking à 50 FCFA pour qu’on vous accorde du crédit !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 13:09, par Didy
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Gloire à Dieu !!!!! Très belle initiative !
    Pourvu que ce ne soit pas des "paroles" en l’air !!! Il faut mettre l’accent sur la fréquentation des mineurs, les incitations à la débauche (striptease, racolages etc), drogues, obscénités, etc, etc ! Courage, il faut que l’on retrouve de plus en plus nos valeurs perdues !!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 13:40, par la rochefoucauld
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    C’est une bonne demarche mais le maire devrais venir avec la nouvelle reglementation leur imposer ces monsieurs là ne sont pas des gens avec qui il faut discuter pour trouver un consensus en la matière.POURQUOI la maison du parti n’est pas rempli ?entre vous et moi les tenanciers à ouaga sont combien au total ?s’il venaient tous au lieu de la maison du parti ce serait le stade du 04aout qui allait refuser du monde.IL FAUT supprimer bon nombre de ces faiseur de bruit,venez dans mon quartier à goughin humm la nuit les élèves et etudiants ne peuvent que de se retrouver dans quelques etablissements à la maison on ne peut pas bosser car si Yorobo n’est pas ton voisin la citadelle,flotte,l’or blanc,new generation,ou fresh ou boukantier sont à tes trousses,tenez vous bien pour ce qui connaissent mon quartier diront que je n’ai cité que le 1/3 de debits de boisson à l’interieur d’un rayon de moins d’un km,empruntez l’avenue du conseil de l’entente vous verrez que dans mon quartier l’enfant gagne 14ans dans une boite en compagnie de prostituées.BON courage au maire mais c’est ce ne sera pas facile qu’il se rende à l’évidence que parmi les tenqnciers beaucoup sont devenus des conseillers municipaux donc ses collèques et le diable est dans la maison.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 15:19, par lisou
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    ne déplaçons pas le débat ici il est question des bars et maquis qui sont installer à tout point des rues dans la ville

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 15:56, par Filsdupaysan
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Bonne arrivée monsieur le maire. Vous menez là un combat noble et légitime. Nous vous souhaitons beaucoup de sagesse. En attendant, nous vous demandons de revoir le cas de vos policiers qui ont charge de réguler la circulation. Ils font plus de racket que réguler la circulation et en plus, avec leur nouvelle technique de radar, ils font plus de problèmes. Avec nos voix qui sont très étroites, ils prennent le plaisir de stationner les camions et autres véhicules pour contrôle. J’avoue que cela cause des désagréments qui ne laissent personne indifférente. Monsieur le maire, nous sommes d’accord qu’il faut réguler la circulation, mais dites moi sur quelle artère à Ouaga ici on peut faire de la vitesse excessive ? Toutes les voix sont parsemées de nids de dindons. Au lieu de nous pomper l’air avec ces contrôles, vos policiers gagneraient bien et nous rendraient service en régulant la circulation sur la circulaire aux heures de pointe ( matin comme soir). Les citadins ont besoin d’une police municipale qui assure sa sécurité et non une police municipale qui rackette. Et je pense que tout ce que vous pouvez faire, c’est commencer par la sécurité des personnes et des biens dans la commune et les autres secteurs que vous allez attaquer après, ce sera une réussite totale. Foi de moi

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 16:06, par very
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    ce que le maire vient de faire c’est bien.mais je pense qu’il est venu trouver un dossier brulant qu’on nous avait dit que c’est transmis au ministère du commerce : LA QUESTION DU PRIX DES PARKING. depuis la population souffre il faut débourser au moins 1000F/jour seulement pour le parking.l’ex-maire avait marqué son refus catégorique prétextant que les gérants utilisaient le domaine public donc pas d’augmentation,chose qui est juste.Mais depuis lors c’est le silence total.QUELLE EST LA SUITE DE CE DOSSIER ????????

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2013 à 18:37, par Dr bill
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    belle initiative de dialogue du nouveau maire de Ouagadougou ; moi ma préoccupation c’est le prix du ticket de parking a ouaga, finalement j’ai comme l’impression que les autorités municipales se sont tu et nous ont livrés aux gérants de parking car chacun fixe le prix qu’ils veulent. Mr le maire dites nous quelques choses !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai 2013 à 08:44, par sidrata
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Bon courage mr le maire, ce sont des lieux à reglementer absolument.
    bon vent

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai 2013 à 16:48, par bila bila
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    pourkoi fermer les chambres de passe.si on ferme ça il ne va plus pleuvoir à ouaga car les gens vont prendre les reserves en otage pour mougou dès doncc soignons vigilan

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin 2013 à 16:53, par GLia
    En réponse à : Ouagadougou : Le maire Casimir Ilboudo ouvre le dossier maquis et bars

    Une ville doit assumer ses erreurs et reprendre en main la serenité des electeurs.
    Toutes nuisances sonore de jour comme de nuit doit être arrêter, religieux ou pas.
    Seul les propriétaires de maison privée devrait avoir autorisation très exceptionnel et par correction en avertissant ses voisins d’une soirée ou autre.
    Aucune affaire buvette, boite, maquis ne doivent produire de son a l’extérieur de son affaire.
    En faire autrement est une sauvagerie et un manque de respect pour le peuple.
    Comment se permettons d’empêcher les gens de fumer sur des lieux publique mais accepter un tapage qui nuis a bien plus de gens sur des centaines de m2
    Il faut vraiment arrêter de faire les choses pour rien, les discutions avec des voyous teneurs de bar et autre ne méritent pas autant de respect. Ce sont des voyous et eux se posent ’il la question du respect quand tout un week-end de nuit et jour ces sauvage foutent un bordel monstre dans nos petits quartier paisible ou des gens se repose pour aller bosser et payer taxes et impots.
    Cela n’apporte que du négatif, des individus peu recommandables et des pauvre Âmes perdu dans l’alcool.
    Le respect du peuple se fait déjà par le sécuriser et protéger sa sérénité.
    A aujourd’hui a Ouagadougou, ville du monde, tout cela est bafoué et c’est pas une diplomatie publicitaire qui arrangera les choses bien au contraire c’est une preuve de faiblesse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés