Pouvoir/Opposition : La rue va-t-elle arbitrer le débat ?

mercredi 22 mai 2013

Entre le pouvoir burkinabè et l’opposition, c’est le début d’un bras-de-fer qui s’annonce ; lequel était assez prévisible. Et ce après le vote de la loi instituant le Sénat comme seconde chambre du Parlement. Un projet de loi très controversé et coûteux (36 milliards de francs en moyenne sur six ans), mais que le régime a tenu à maintenir dans son agenda.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pouvoir/Opposition : 	          La rue va-t-elle arbitrer le débat ?

Pour un premier test de mobilisation que celui du 21 mai 2013 à Ouagadougou, Zéphirin Diabré et ses camarades affirment avoir gagné leur pari qui était de réunir un grand nombre de personnes au siège du Chef de file de l’opposition politique, le Cfop.

A ceux qui doutaient de leur capacité à se faire entendre sur la scène publique, le président de l’Upc leur a demandé « de venir voir ».

Durant ce rassemblement l’opposition a appelé ses militants et sympathisants à se tenir prêts, pour dit-on, des actions fortes à mener sur le terrain.

En tout cas, la foule des participants à la rencontre du 21 mai 2013, elle, souhaitait battre le pavé ici et maintenant.

La foule pousse, les dirigeants résistent

Parmi les participants, certains ont même laissé entendre qu’ils étaient venus pour cela. Et même qu’à un moment donné certains souhaitaient que le mouvement se déporte immédiatement devant le Parlement.

Une ardeur tempérée par le ‘’Cfop’’ qui a donné rendez-vous aux futurs marcheurs pour le mois de juin 2013. Non seulement à Ouagadougou, mais également dans les villes de l’intérieur, a-t-il précisé.

On l’aura compris la température politique risque de monter dans les jours à venir. Et pour cause, les leaders de l’opposition l’ont dit et répété. Pour eux, Blaise Compaoré c’est déjà du passé.

Dans ce sens, ils font savoir qu’ils s’opposeront à toute tentative de modification de la constitution. Voilà qui promet…

Juvénal Somé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Messages

  • Pouvoir/Opposition : La rue va-t-elle arbitrer le débat ? Non ce sont plutôt les militaires qui vont l’arbitrer

  • Le Burkina Faso est un pays très chanceux. un pays qui a de l’avenir, un pays béni, un pays très bientôt émergent. c’est un des rares pays à n’avoir pas encore perdu ses cartouches de bons présidents. Depuis 1960 à nous jours, il n’a utiliser qu’une seule cartouche (Thomas Sankara). ses bonnes cartouches de réserves prouvent que c’est un pays d’avenir. tous ces pays qui ont perdu leurs cartouches de bons présidents nous envieront un jour. et comme le disent les ivoiriens, "tout très n’est jamais loin". wait and see, le décollage est pour bientôt

    • La sagesse africaine nous enseigne qu il ne faut jamais laisser le fantôme entrer dans la maison avant de fermer la porte.Et notre opposition vient de l apprendre à ses dépens.Le projet du sénat avait été un point non consensuel comme l article 37 ,qu on n en serait pas là aujourd hui.Reste à espérer que Blaise ne se serve de ce sénat pour obtenir ce qu il n a pas eu avec le CCRP,c est à dire le déverrouillage de l article 37 .

    • lors de la rencontre CCRP, qu’appelait-on consensus qu’appelait t-on non consensus ? consensus= 100% des participants ? 99% ou 98% ? pourquoi ceux qui ont fait le consensus (ADF-RDA dont le mega parti après el CDP lors de cette rencontre CCRP) vote t-il contre ? Avec un ou des SI on met Paris dans une bouteille. Si la vraie opposition avait été, on allait leur dire oui à tous les points ou amendement à l’idée du Sénat (comme on l’a fait avec ADF-RDA), et l’idée passe dans el point de consensus et après on propose une autre idée à l’AN et la vraie opposition allait dire non, ce n’est pas le point de consensus mais pas de preuve car les points de consensus était des grands points sans leur detail. Donc votre logique es logique mais elle a des faiblesses. et de tout cela et le peuple ? était-il réellement représenté dans ce CCRP ? le CDP représente t-il vraiment le peuple ? dois te dire que le CDP = 80% des bulletins de vote dépouillés mais moins de 40% de ceux qui ont le droit de vote ? Que ce parti ne gagne pas les élections dans les votes mais dans les résultats dépouillés ?

    • Je vous fais remarquer que depuis l’Indépendance, si un seul de nos chef d’État a quitté le pouvoir pour le cimetière, tous les autres l’on quitté pour aller au cachot. AUCUN de nos chefs d’État n’a su passer pacifiquement le témoin, pour rentrer tranquillement chez lui après passation de service avec son successeur. TOUS ONT ÉTÉ ARRÊTES OU TUE. Que l’actuel Président y réfléchisse et qu’il ne se fie pas à l’apparente passivité de son peuple dans les débats politiques actuels. C’est un peuple qui a l’habitude de trancher sans trop de discussions, parce que son quotidien difficile ne lui autorise pas des discussions oiseuses.

  • Que les internautes du Burkina Faso , nous excuse bcp ., j’ai fait les sciences politique , de l’histoire des senat de part les constitutions , aucun senat n’aurait été mis sur pied sans equivoque . L’histoire l’a deja retenu ,l’opposition du Burkina doit chercher une autre strategie. Si elle demande a la rue d’abrittrer cette situation , elle sera perdante .
    L’etat a le pouvoir constitutionelle de preserver la tranquilité des populations. .De ce fait , le gouvernement ne pardonnera pas les troubles faits . Chers amis de l’opposition il faut trouver une autre strategie . Encore une fois , je ne suis pas du pouvoir . Je suis un observateur libre .

    • Tous corrompus ces Observateurs libre. Nous constatons bien qu’en réalité vous êtes loin de jouir d’une vraie liberté. De toute façon le jour est proche. Que Dieu soutienne les action de l’opposition

    • je n’oserai pas mettre pas en doute tes études sur les constitutions et les sénats, ni ta liberté d’opinion affirmée en tant qu’observateur. Mais la désobéissance civile fait partie des libertés individuelles et collectives constitutionnelles en démocratie. Sinon, dis-nous de quelle moyen dispose le peuple souverain pour récuser une loi inique votée par l’AN ? Rappelez-vous l’histoire du premier président de ce pays. Comment a-t-il quitté le pouvoir ? Par une insurrection populaire ! L’histoire des peuple de toute l’humanité le montre : ON NE PEUT JAMAIS AVOIR RAISON CONTRE UN PEUPLE QUI DIT "NON", MÊME DANS UNE MONARCHIE DICTATORIALE.

    • Le peuple souverain dispose de la voie des urnes pour s’exprimer. Si l’actuel président sénégalais a pu supprimer le Senat, c’est parce que le peuple l’a élu devant Wade. Cher ami, demande à tes opposants de convaincre la population qui est prête à battre le pavé d’élire un opposant en 2015. Notre pays n’a pas besoin de troubles sociaux. La démocratie n’est pas la pagaille.

  • Le pouvoir est entrain d’anticiper sa fin.Compaoré doit stopper et tout de suite cette confusion si il veut finir son mandant.

  • Du courage,vous pouvez mieux faire.on sortira,on marchera à vos côtés pour que l’opinion international nous considère un peu .30 ans de pouvoir d’un seul homme ,même les moutons changent de berger.
    Tous ceux qui ont voté attende une sérieuse résistance de vous pour changer de camp,ils ont tous peurs ,somnolent à AN tous les temps et votent sur instructions...

  • quant le mot d’ordre sera lancé, nous serons tous comme 1 avec vous pour nous tous ; car on en a assez ; le Burkina n"est pas pour un clan mais pour tous les Burkinabès.

  • Blaise Compaoré peut-il s’échapper à la règle ? le sang est sacré, quand on le verse on doit repondre. Le depart d’ATT confirme la règle de coup d’etat. si tu as des oreilles............................... ou si tu as un coeur fermé...........................

  • Peuple du Burkina Faso, l’occasion t’est donnée de faire un autre soulèvement populaire pour te libérer d’une prise en otage. Lève toi et marche pour ta dignité. Crie ton raz le bol. Prends ta destinée en main. Le fruit est mûr, cueilles-le avant qu’il ne pourisse.

  • Ns sommes + que jamais prêts pr un soulèvement populaire si ces bandes de criminels (crimes de sang, crimes économiques…) osent.
    Nous sommes capables d’ hypothéquer le mandat de blaise et nous le ferons.
    Vive le peuple, vive le changement.
    La patrie ou la mort, nous vaincrons !

  • La récréation est terminée et le peuple ne permettra pas cette nouvelle tentative...et cette fois Kossyam sera libéré pour de bon car 2011 semble loin pour certains et ils ont vite oublié mais mais...le réveil sera douloureux cette fois ci.Tous les pseudo-défenseurs du sénat doivent se démarquer de cette situation afin d’éviter une nouvelle crise dont ils assumeront l’entière responsabilité.........la récréation est belle et bien terminée que l’on se le dise une bonne fois pour toutes !Ciao

  • Trop c’est trop. Il est temps pour le peuple de se lever comme un seul homme pour dire un "ca suffit" a la mascarade !

  • La fronde sociale aura raison de ce système avant qu’il ne réalise qu’il a pris un mauvais chemin. Quand les gens cesseront d’être passif, ce pouvoir comprendra un peu trop tard son impopularité. Ils tiennent mordicus a un système qui n’arrange qu’eux. Ils subiront bientôt la vindicte populaire.

  • J’invite tous les amoureux du Burkina Faso à s’unir à ce mot d’ordre pour stopper cette folie dépensière de nos maigres ressources. La raison officielle de la mise en place du Sénat, c’est "le respect de la constitution" (qui prévoit cette chambre du parlement). J’ai même lu dernièrement une interview accordé par un défenseur de cette thèse et selon lequel, « Pour que le Sénat n’existe pas, il faut réviser la Constitution ». Eh bien, puisque le CDP est si attaché au respect de la constitution, qu’il initie cette révision de la constitution ! D’ailleurs, c’est ce qu’il y a de plus BANAL & FACILE à faire. A ce que je sache, l’article 37 n’est pas le seul article révisable de notre constitution ?!
    En tant que démocrate, je m’associe à l’usage de manifestations pacifiques mais fermes et déterminantes pour dire « NON A UN SENAT AU BURKINA FASO ».

  • Peuple du Burkina Faso (présent au Faso et à l’étranger), il faut faire Attention ! Que le Président reste ou part à la fin de son mandat (chertainement), essayons une seconde de regarder autour du Burkina Faso quel Pays en Paix (le Ghana peut être) s’il vous plait ? Alors, le départ du Président Compaoré n’est pas et ne sera pas une fin en soi...Ce qui importe c’est que le Pays concerne sa Paix intérieure sans quoi nous courrons tous à la perte et direct... En ce qui concerne, le respect de la constitution, je pense qu’il y’a d’autres choses de plus urgents mais tout dépend de celui qui décide et aussi de l’éventuelle pression des bailleurs de fonds...N’oublions pas que le BF est très dépendant des bailleurs de fonds qui font la pluie et le beau temps dans le Tiers Monde..
    Aussi, je voudrais dire que rien n’arrivera à Z. Diabré lui pourra toujours prendre le premier vol pour quitter le pays (si ça chauffe !) et certains serviront de cobaille aux Jeunes Militaires...Les derniers évènements (dérapage militaires) ont montrés que nous sommes tous fragiles, alors trouvons un moyen de Lutte autre que l’affrontement... Le Z. Diabré, moi je veux bien croire en lui mais il vient d’où lui ? Lui aussi a bouffé quand t-il était ministre des Finances non ? Pourquoi il n’a rien fait quand t-il était dans le Gouvernement de Blaise Compaoré ? Tous pareils, des faux types je dirai.. Il est plus facile de changer les choses de l’intérieur que de l’extérieur...Pour moi l’opposition sème le kO dans le pays, la Lutte ce n’est pas ça ! Merci Camarade et à Augustin Bambara pour son écrit juste à mon sens. Une fois encore Attention dè !, le Burkina n’appartient pas au Poivoir actuel ni à l’opposition mais aux futurs burkinabé et à nos Mamans, s’il vous plait ne foutez pas le Pays en l’air, nous allons tous regrettés.

    • Le soleil s’est couché emportant avec lui notre idole national que nous pleurons depuis plus de 20 ans et nous laissant dans les main de carnatiers des temps modernes. Voila enfin les lueurs du jours vers lesquelles l’espoir de tout un peuple est tourné. Ensemble mobilisons nous pour un Burkina d’équité. sachons que la peur nous conduira vers l’échec. Certains ont payés de leur vie pour notre bonheur, disons que nous résisterons jusqu’a ce que mort s’en suive notre devise le dit . La patrie ou la mort. J’invites les peureux à ne pas se joindre à notre mouvement quand le mot d’odre sera lancé car le pays va une fois de plus exprimer sa colère. soyons prets.

    • Toi tu es vraiment un "gondowaneen"gouverné par un président fondateur.Reclamer un changement c’est pas brûler un pays.il n’y a jamais jamais eu d’election transparent au Faso,vous le savez tous,vous pensez qu’on est émergent ,en paix,mais tu ne sais pas qu’il a bcp d’investisseur qui ont peur de venir s’installer au Faso parce qu’il ne voyent pas une vraie démocratie et ne savent pas si ce régime acceptera l’alternance démocratique .ceux qui st là nous volent en complicité avec ce pouvoir .
      Resté chez vous (vous qui n’osez jamais)le Burkina changera un jour.
      Le monde entier nous donnera raison et nous soutiendra si il voyent des gens aujourd’hui dans la rue pour réclamer un changement parce que 30 ans avec des crimes de sang,économiques c’est trop.ce qui n’est pas le cas chez aucun nos voisin.

    • Gondouwaneen,de quelle paix tu parles ?
      As tu la meme definition de la paix que cette femme qui voit son enfant mourir de palu parce que ne pouvant pas payé son ordonnance ?
      Vas dire a mon oncle qui se meurt de sa maladie des reins parce que ne pouvant supporté le cout des dialyses,que le BF est un pays de paix.
      La paix signifierait pour toi une situation de non guerre ?
      Je n’ai personnellement rien contre la personne de Blaise en tant qu’individu,mais le sort a voulu qu’il soit PRESIDENT et je me dois de porter un jugement sur sa façon de conduire la destiné de mon pays.
      C’est dommage,mais il fonce droit dans le mur et il prepare une veritable tragedie pour sa famille et ses proches

    • Allez jusqu’au bout de votre logique en donnant une méthode de lutte autre que celle proposée par l’opposition et susceptible d’aboutir. Lorsque vous vous référez au passé des gens, vous soutenez par là que l’homme n’est pas capable de changement, ce qui est faux. Vous avez aussi commis des erreurs, est-ce pour autant que vous ne devriez plus jamais dénoncer quelque chose dans votre vie ?

    • En refusant de quitter le pouvoir c ést aussi 1 manière de détruire le pays.que tout le monde especte la constitution pour sauver la paix. EN 30 ANS MEME LES MOUTONS CHANGENT DE BERGER

  • Opposition, Opposition " On vous Connait" ! même Laurent Bado qui parlait beaucoup on l’a vu ici, M. Z. Diabré ancien ministre de Blaise, aujourd’hui Opposition opposition, j’espère aussi que ces enfants étaient dans la rue et qu’ils ne sont pas en Occident...
    Pardon, demandez aux Ivoiriens, Maliens, Centrafricains ce qu’ils en pensent avant de foutre le Paix en l’air...
    Je voudrais aussi dire à certains d’aller visiter d’autres Pays en Afrique et non pas la France, la Suisse ou le Canada, visiter l’afrique de l’Ouest, l’afrique centrale et australe et revenez on va parler...Vous comprendez qu’il n’y a pas que des mauvaises choses au BF. Par contre si on ne cherche pas la vérité, il est évident que beaucoup veulent comparer le BF à l’Europe ou l’Amérique et non ça ne marche pas...La Paix s’il vous plait..Il faut retenir une chose , si le départ (éventuel) de Blaise se passe mal, c’est le kO direct, alors nous avons intérêt à faciliter la transition (s’il a lieu). Le Pouvoir est pationnant, mais très Difficile, prenons soins du BF et de l’Afrique, plutot Pauvre Afrique...

    • De la même manière il venu au pouvoir, c’est de cette manière qu’il va partir mon cher goudouneen.
      Toi tu connais quels pays d’Afrique et/ou d’ailleurs pour ainsi divaguer dans de telles âneries ?
      Pourquoi tu n’adresserais pas tes doléances à Blaise &Co ?
      Le peuple ne se prosternera plus jamais devant ces apatrides.
      On en marre de vous.

    • Je ne te comprends pas Gondouwaneen.Pourkoi veux-tu qu’on se compare a ce qui est mediocre.Le ghana est a coté et est un exemple patant.Moi j’ai connu la guerre on CI et Dieu seul sait que c’est la dernière chose a souhaiter pour notre pays.
      Mais pourqoi tu ne vois pas que c’est Blaise et sa troupe qui par leur politique nous conduisent vers le chaos dont tu as peur.Si tu as des entrées(au haut lieu) essaies de les conseiller pour le bien de tous.
      Allez a l’eglise et a la mosqué ;tout le monde prie pour la paix.Pour ceux qui ont vecu la situation de la CI,ce sont les meme signes.Tous prient pour la paix.
      Je voudrais souligner aussi que Dieu etai au RWANDA en 1994 mais tout le monde sait ce s’est passé.Cherchons la paix par nos comportements

    • la paix la paix la paix ! Qui vous a dit que l’opposition demande la guerre. On demande le changement. Le changement n’est pas synonyme de guerre, sauf dans la tête de ceux qui pensent que c’est eux qui doivent rester tout le temps au pouvoir sinon ils casseront tout. Si le BF est vivant, il doit accepter de grandir, et on ne peut pas grandir sans changement.

    • Est ce que tu as le classement du burkina sur le plan mondiale ? chaque chose a sa fin tout comme le mensonge !

    • Mon frère, grâce aux manifestations, les sénégalais ont pu mobiliser d’autres sénégalais pour barrer la route a Wade, d’abord dans sa tentatve de modifier le code électoral pour introduire le "ticket présidentiel" puis dans son obstination a s’imposer en violation de la constitution. Pour autant, le Sénégal n’a pas brûlé. Au contraire.
      La comparaison que tu fais avec les pays en guerre n’a osa lieu d’être. Il ne s’agit pas de mettre le feu a notre Faso, mais d’user d’une liberté consacrée par la constitution.

  • ZEff le peuple vous regarde.
    le rugissement de UPC a atteint les élephants qui ont commencé à hater les pas vers le changement imminent.
    Rugir ! encore et encore tous ceux qui ont des oreilles bouchés entendront votre cris et prendront peurs avant de s’en fuir.

  • Alain yoda doit respecter le peuple burkinabé. Si nous sortons dans la rue pr exiger son départ ca se fera fait. Il parle sans refléchir . COMBIEN de burkinabé ne veut pas le sénat sans consommer de l’alcool dans sa vie. si le Président avait une petite considération pour son peuple le conseil de ministre il devrait etre demis de ses fonctions mais on le sais on approuve tout ce fait ,dit ses ministres et députés de son parti. RESPECTONS NOUS CAR VS ETES CE K VS ETES A COZE DE NOUS.

    LA FORCE EST LE PEUPLE NOUBLIONS PAS.

    • Derniers soubressauts d’un régime essoufflé qui voit sa fin malheureuse s’afficher,....... inexorablement ! Une alternance pour que le pays revive, que les investisseurs soient rassurés. une nouvelle équipe avec ses partenaires etrangers afin d’augmenter les amis du burkina et non les amis d’un individu.
      Le SENAT EST UN LEVIER PLUS LOURD QUE LE POIDS !!!!!!!! si nous etions rééllement riche comme un porte parole d’un soir nous le fait croire ,,,,,seulement prèt à enfoncer lepays dans le gouffre et tout ça pour garder ses privilèges auprès du "patron". CYNISME quand tu nous tiens !!!!!!!!!!!

    • "OPPOSITION" Le peuple vous voie venir . Vous voulez utiliser des méthodes dépassées mais elles vous brûlerons aux doigts etmême au....... Pardons petit ZEF QUI T’A FAIT CONNAITRE PAR LE PEUPLE ???? Regarde MACKY SALL. C’est quand il a conquis le pouivoir qu’il a supprimé le SENAT ; Il n’a pas envoyé des gens dans la rue pour troubler l’ordre public ?? Calme toi car nous ne voulons jamais des gens qui veulent troubler la paix sociale dans notre pays le BURKINA POUR QUI DES GENS ON VERSE LE SANG . Je suis un agent du Ministère que tu as administré mais pas des moindres. On veut te tromper pour que d’autres s’installent. ARRETE ça . ASSIED TOI SAGEMENT RAPELLE TOUJOURS à L’ORDRE MAIS N’ENVOIES PAS LES GENS DANS LA RUE. Tu as des gens autour de toi qui sont pressés d’occuper des postes et qui te conseillent mal comme l’autre . Mais attention !!!! même ceux qui sont à côté de toi nous verrons si tu ne nous écoute pas quand tu seras ......... !!!!!! Dieu seul sait.

    • kielge laf gussi ,je ne t’envie pas du tout tu observe avec quoi ? pardon répond moi ! tes conseils sont trop sages pour émaner de toi ,toi qui es là depuis que zeph dirige le ministère auquel tu continue d’appartenir . un chanteur de chez nous dit que seul les imbéciles ne changent pas . qu’est ce que tu en dis ?zeph au moins a changer et toi. Aussi de quel paix sociale tu nous parle, une paix où les populations brulent pour se rendre justice,une paix ou des sinistres viennes se cacher a l’hémicycle pour se préserver des éclaboussures, une paix où le foner des étudiants est détourné pour servir des cousins qui ne sont même pas étudiants ;une paix sociale où le gouvernement pour sauver la face veut flatter les travailleurs avec un petit jeu de chiffres (révision article 37 heuuu ! pardon de de la grille +autres avantages) - ( la vie chère dans un future proche)= désordre avant 2015.le peuple a soif de gens qui savent anticiper pas de gens qui font des efforts comme cette bande de ventru incapables .réfléchissez a ça svp "qui règne par l’épée périra par l’épée ! " plus de cent ans d’age mais toujours vraie ! bonne appétit

    • le génial, veux tu que je quitte mon emploi parce que tu viens de connaitre ZEF que tu dis avoir changé ? Reconnais que je ne l’accuse de rien mais je le conseille de ne pas travailler avec le rue qui est souvent incontrôlable. Il ne s’agit pas de faire des citations dépassées . Il faut être responsable de ces actes .Tous ceux qui implorent la violence et le feu pour changer quelque chose dans ce pays ne sont que des lâches. Tu crois que par des troubles tu parviendra au sommet ou à un poste juteux. C’est de ceux-là que je mets en garde ZEF. S’il emprunte cette voix il "signe sa mort politique immédiate" ne vous en déplaise Monsieur le "génial" !!!!!!.

  • le burkina nappartient pas a une seule personne cest pour tous ls burkinabé donc ne nous force pas accepté tou ce que tu fai mn chér !!!!

  • où était cette opposition pour laisser adopter le projet de loi portant installation du sénat ? cet après avoir baissé la tête et tout acquiescer qu’elle se réveille maintenant ? il fallait manifester même au moment des consultations et rester soudée. c’était la solution pour qu’on en soit pas là où on est aujourd’hui.
    c’est dommage d’avoir une opposition qui va en rangs dispersés

  • heï Zéph, on t’a tous vus ici. Il faut que les gens comprennent que nous sommes dans un pays démocratique. Faites donc votre bruit et laisser le peuple avancé tranquillement. Nous on doit avancer et on comprendra ceux qui n’ont plus de rèves dans ce pays. Permettez - nous d’avancer car c’est la même chanson tout le temps : on est pas d’accord. Nous le peuple vaillant avons besoin de progresser et n’est plus être en retard au RDV du concert des nations. La FEDAP-BC est là et on va montrer aussi que Blaise a des adhérents et que c’est en notre nom qu’il est làbas. Bon à plus

  • peut etre que les 36 MILLIARDS seront preleves sur ses fonds propres. il est tres riches , ses amis sont tres riches, alain yoda est tres riche !!!! il s ont tout ça depuis des années et le peuple souffre , râle, gemit, agonise, et il faut manitenant le senat comme tissu neuf pour colmater un vieux tissu . le trou sera encore 36fois plus grand quand il va s arracher. !!!!!!!!!!!!!!!

  • Jusqu’où ira la docilité des burkinabè ?
    Contre vents et marées l’Assemblée Nationale du Burkina vient d’autoriser la mise en place d’un sénat qui n’est d’autre qu’une deuxième chambre alors que le pays des hommes intègres compte 127 députés présentement contre 111 dans la législature passée : c’est déjà pléthorique et budgétivore pour un pays comme le nôtre. Le futur sénat coûtera au contribuable burkinabè 6 milliards par an pendant 6 ans, alors que les raisons de sa mise en place sont inavouées et inavouables.
    Une puissance comme la France est entrain de voir comment se débarrasser de son sénat parce que très coûteux alors qu’un pays pauvre très endetté où la majorité de la population vit sous le seuil de la pauvreté veut le contraire : les paysans sont devenus aphones et agonisants, les commerçants et les fonctionnaires sont lourdement endettés et leurs pouvoirs d’achat dégringolent sans arrêt. Ils existent de nos jours des écoles sous paillote et des structures de santé sans équipement, les salaires sont stationnaires…La minorité exulte dans le luxe et l’opulence insultants, loin des réalités du pays.
    C’est le moment pour la vraie opposition de se démarquer des équilibristes et caméléons, pour mobiliser et conscientiser les populations, pour enfin organiser des manifestations illimitées dans le temps et dans l’espace, à l’image du printemps arabe et arracher des victoires éclatantes.
    C’est également le moment pour le pays réel de se tenir prêt et disponible pour les mots d’ordre de l’opposition, de se démarquer de toute peur et de démasquer, localiser tout agent des forces de l’ordre fougueux et téméraire.
    Enfin c’est le moment pour les forces armées de jouer leur vrai rôle républicain et historique libérateur.
    En aucun cas ce sénat ne doit tenir, advienne que pourra.

  • laissons parlé le temps et la vérité est à comprendre que"en voulant trop gagné on perd tout" c’est la loi de la nature !

  • Pauvre société civile militant dans l’opposition nous sommes perdu. On joue avec nos esprits dans une pièce Théatrale.
    Je vous confirme par source sure, les députés qui ont voté contre l’adoption du Sénat il nya que 2 jours sont entrain de négocier pour avoir des représentations au sénat.
    Finalement l’opposition se fout de qui ?

  • Ne faites pas de la masse votre arme de guerre car le pouvoir se trouve dans les urnes si le cdp decide de nous mettre dans la rue nous allons vous depasser en nombre et etant chef de file de l’opposition donnez de bon exemples a vos sympathisants en les eduquant dans le bon sens car le burkina est plus grand que vous les politiciens

  • Quant on parle de Zephirin mon oeil ce n’est pas le meme qui a eu a travaille du cote de Compaore il faut qu’il nous prenne au serieux

  • A la question "Pouvoir/Opposition : La rue va-t-elle arbitrer le débat ?", je dirai que la réponse est OUI. Parce que le régime actuel a mis en place tous les mécanismes de manipulation pour brouiller les voies non violentes qui devraient nous permettre de changer les choses. Maintenant, la seule voix que ce régime entend et comprend est celle de la rue. Et le peuple Burkinabé épris d’alternance prendra ses responsabilités par tous les moyens.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés