UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

mardi 21 mai 2013 à 23h20min

19 mai 1990- 19 mai 2013, cela fait 23 ans que feu Dabo Boukary, étudiant en 7e année de médecine et militant de l’Association nationale des étudiants burkinabè (ANEB) n’est plus. Pour marquer la date commémorative de la disparition tragique de leur camarade, l’Union générale des étudiants burkinabè/Section de l’Université Polytechnique de Bobo était à la bourse du travail de la ville lundi 20 mai.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

Comme à l’accoutumé, les organisateurs de cette 23ème année de l’assassinat de Dabo Boukary n’ont pas manqué de rappeler l’histoire tragique de leur camarade. Ainsi, de par leur version, feu Dabo Boukary, étudiant en médecine et militant de l’ANEB a perdu la vie dans « l’anonymat et dans la dignité » le 19 mai 1990. Torturé, il a cédé aux coups de ses bourreaux de la garde présidentielle du front populaire en refusant de livrer le nom de ses camarades impliqués dans les différentes luttes engagées par sa structure.

Au préalable, Dabo Boukary et certains de ces camarades de luttes avaient été purement et simplement exclus de l’Université de Ouagadougou par le ministre Mouhoussine Nacro pour avoir été des avant-gardistes de la lutte estudiantine engagée par l’UGEB.

C’est donc pour son « choix noble et son combat sublime pour la liberté et la démocratie, pour la cause de la jeunesse et des peuples » que Dabo Boukary « Vivra éternellement dans le cœur » des militants de l’UGEB.

En hommage à lui et en attendant la « vérité et la justice », ses camarades de l’UGEB essaient de maintenir la flamme Dabo. A travers différentes activités (compétition sportive, meeting, déclaration…). De l’Université de Ouagadougou où un terrain lui est dédié à l’Université de Bobo-Dioulasso en passant par l’Université de Koudougou, Dabo Boukary, même mort, demeure peut-être le plus célèbre des étudiants qui ont fréquenté le campus de Zogona.

Ousséni Bancé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 mai 2013 à 22:02, par yammuss
    En réponse à : UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

    Dabo boukary vivra eternellement dans les coeurs de nous autre étudiant et on ne baissera pas les bras tant que la lumière ne sera pas fait sur son assassinat. vive l’ANEB

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai 2013 à 22:04
    En réponse à : UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

    C’est un des innombrables cadavres qui encombrent les placards du régime actuel ; leurs fantômes hantent les nuits de leurs assassins !
    On ne sait toujours pas où se trouvent ses restent, mais la vérité jaillira un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2013 à 08:48
    En réponse à : UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

    Digne fils du Faso tes camarades de lutte ne t’oublieront jamais. Pour la vérité et la justice en avant !
    Vive ANEB !
    Vive UGEB !

    Pain et liberté pour le peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2013 à 04:30, par saambiiga
    En réponse à : UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

    Si longue que soit la nuit, le jour viendra.
    Tu es mort dans la dignité.
    Ta mort constitue une perte immense pour la famille, tes camarades étudiants, tes amis et tout le peuple du Burkina.
    Tu vivras éternellement dans nos cœurs.
    Tes assassins subiront toutes sortes d’humiliations et de peines ici-bas avant d’aller périr en enfer à jamais.
    Vive UGEB, vive ANEB, vive tous les Etudiant du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2013 à 09:11
    En réponse à : UGEB Bobo : Hommage différé à Dabo Boukary

    C’était au temps du Burkina chaud. Mais, actuellement, on sent moins d’ardeur et c’est sûr que si c’était à recommencer, les coupables auraient opté pour une autre issue car on finit toujours par se rendre compte de ses erreurs. Malheureusement, on ne peut ramasser l’eau versée ! Sincèrement désolée pour la famille et tous les proches de Dabo. S’il vous plaît, c’est dur, mais essayez quand même de pardonner car la justice de Dieu ne rate jamais sa cible !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés