Ouagadougou : l’Union africaine (UA) a désormais sa « Place »

mardi 21 mai 2013 à 23h20min

Le nouveau rond-point situé à Kossodo dans l’arrondissement n°5, sur l’axe Ouagadougou-Ziniaré, a désormais un nom : Place de l’Union africaine. Le baptême a eu lieu ce mardi 21 mai 2013 en présence du Ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Djibrill Bassolé et du coordonnateur de l’Union africaine/SAFGRAD, Ahmed Elmekas.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ouagadougou : l’Union africaine (UA) a désormais sa « Place »

La Place de l’Union africaine est située à l’intersection de l’avenue passant sous l’échangeur de l’Est et la route Ouagadougou-Ziniaré. Le baptême de cet endroit entre dans les activités commémoratives du cinquantenaire de l’Union africaine dont le coup d’envoi a été donné le lundi 20 mai 2013. Les festivités se déroulent sous le thème : « Panafricanisme et Renaissance africaine ».

Selon le 1er adjoint au maire de Ouagadougou, Kibsa Charles Niodogo, c’est l’occasion de saluer le travail fait par l’Union africaine pour l’unité des peuples. Partant de ce constat, M. Niodogo a indiqué « se reconnaitre dans cette organisation qui a œuvré sans relâche en faveur de l’intégration et de l’unité africaines ».

La célébration du cinquantenaire de l’Union africaine est pour le 1er adjoint au maire de Ouagadougou, l’occasion de se pencher sur les chantiers non encore réalisés. « Pour cette ville de Ouagadougou, pour laquelle l’intégration et l’unité des peuples sont déjà une réalité dans son vécu quotidien, ce cinquantenaire de l’OUA/UA se veut une invite à une plus grande intégration du continent, et à faire en sorte que les générations présentes et futures poursuivent notre objectif commun, celui de construire une Afrique unie et prospère », a-t-il indiqué.

Le choix d’un mémorial dédié à l’Union africaine est une reconnaissance faite à l’institution. Il est même, selon Ahmed Elmekas, coordonnateur de l’Union africaine/SAFGRAD, le symbole de la stabilité qui existe au Burkina Faso. Il a appelé les Africains à travailler pour une Afrique prospère, intégrée et unie.

La Place de l’Union africaine est située sur la route menant à Donsin où sera construit le nouvel aéroport de Ouagadougou. Un choix qui est du goût de Djibrill Bassolé, Ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, qui, du reste, réside dans le quartier. « Les nombreux passants qui passeront par ce carrefour lorsqu’ils quitteront l’aéroport de Donsin verront que le Burkina Faso a voulu magnifier l’intégration et l’unité africaines. « Situé au cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso encourage le bon voisinage et la coexistence pacifique. Notre vocation est d’être une terre de stabilité. Et tous ceux qui viendront ici pourront s’inspirer de cette philosophie », a indiqué Djibrill Bassolé, Ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération régionale.

En rappel, l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) a été créée le 25 mai 1963 dans la capitale éthiopienne par des pères des indépendances de certains pays africains. Cette organisation a pris en 2002 l’appellation de l’Union africaine (UA) pour mieux répondre aux aspirations des populations de vivre intégrées et unies.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 21 mai 2013 à 18:23, par Badpress
    En réponse à : Ouagadougou : l’Union africaine (UA) a désormais sa « Place »

    "Ouagadougou : l’Union africaine (UA) a désormais sa « Place »" le Faso.net, vous avez oublié de dire que c’était en présence aussi de M. ANATOLE ISSA BONKOUNGOU, maire de cet arrondissement ou bien il n’était pas présent ou bien on vous a dit de l’ignorez expressement. Au lieu d’envoyer le 1er adjoint au maire de Ouagadougou, il fallait envoyer le 2ème en la personne du sacré Zakaria Sawadogo qui n’est à présenter au peuple du Burkina. N’en déplaise à Assibo Koanda (je me suis trompé mais inutile de corriger) car assibo et asmi c’est la même chose.
    M. ANATOLE ISSA BONKOUNGOU est notre maire pian et bon vent à lui.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2013 à 10:30
    En réponse à : Ouagadougou : l’Union africaine (UA) a désormais sa « Place »

    Tout ca c’est que de l’hypocrisie Chacun chante l’unite africaine mais personne n’y travaille reellement. Les africains ont ete les premiers sa proner les etats unis d’afrique ils sont les derniers a avancer vers ca, et encore au hasard sans aucune reflexion, ni preparation... rien sinon que c’est pour imiter les europeens : on passe de la l’OUA a l’UA parce que les europeens sont passees de la CEE a l’UE : ce n’est meme plus tridicule, c’est pathetique, tragique !!!
    voyagez un peu vers rien que la cote d’ivoire a cote et voyez les tracasseries qu’on va vous faire
    l’union africaine ce n’est pas les discours, les noms de rue etc, c’est une volonte politique vecue par les peuples chaque jour. la volonte politique aujourd’hui n’est d’aller l’independance et l’unite des africains mais plus vers sa division et son asservissement pour laisser piller ses richesses comme il y a eu des complices pour vendre leurs propres freres esclaves pour developper l’europe. Les discours ceremonies et autres ne changeront rien tant que cette mentalite ne change pas
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai 2013 à 16:05, par Moosee Naba
    En réponse à : Ouagadougou : l’Union africaine (UA) a désormais sa « Place »

    Salut !!!
    Je suis vraiment desole du commentaire de ce journaliste.
    Excusez moi Monsieur mais ces vide de sens
    Aucune vrai information n’apparaît dans ce text, il n’as tout l’air
    De perdre mon temps a vous lire chaque jour.
    Sorry !!! Je vous dit ce que je ressent de ce text.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés