AIRTEL JEUNES TALENTS 2013 : Maintenir le flambeau de la formation des jeunes

vendredi 17 mai 2013 à 20h39min

La société de téléphonie mobile, Airtel Burkina, revient cette année 2013 avec la 3e édition du tournoi de football baptisé Airtel jeunes talents. Une compétition dont le lancement officiel est prévu le 25 mai prochain. C’est pour en parler que les premiers responsables de Airtel Burkina et leurs partenaires ont animé une conférence de presse, le lundi 13 mai 2013, à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
AIRTEL JEUNES TALENTS 2013 :  Maintenir le flambeau de la formation des jeunes

Le leader de la télécommunication au Burkina, Airtel, renouvelle une fois de plus son engagement à soutenir le football à la base avec l’organisation de la 3e édition du tournoi de football Airtel jeunes talents filles et garçons dont le coup d’envoi sera donné le 25 mai 2013. Et pour donner des détails sur la compétition, le directeur général de Airtel Burkina, Hervé Olivier Njapoum assisté de ses collaborateurs et de ses partenaires, ont échangé avec la presse le 13 mai dernier à Ouagadougou. Les deux premières éditions ayant connu du succès, on peut déjà noter que la 3e édition enregistrera une augmentation des équipes féminines. Les inscriptions ont débuté le 13 mai et prendront fin le 20 mai prochain dans les agences Airtel de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koupèla et Ouahigouya. On aura droit chez les filles à 6 équipes et 16 équipes chez les garçons dans chacune des villes, soit 24 équipes féminines et 64 équipes masculines.

A l’issue du tournoi régional, la meilleure formation féminine et masculine dans chacune de ces localités, soit quatre au total pour chaque catégorie, se retrouveront pour les phases nationales. Celles-ci se dérouleront du 25 mai au 6 juillet avec la grande finale à Ouagadougou. Les équipes victorieuses (filles et garçons) prendront part au tournoi panafricain des pays Airtel jeunes talents qui regroupera 16 équipes à Lagos au Nigeria du 2 au 8 septembre prochain. Un jury composé de techniciens de la Fédération burkinabè de football (FBF) supervisera les rencontres pour désigner les deux meilleurs talents en filles et autant en garçons. Ces derniers, qui auront droit chacun à une bourse d’études de 150 000 F CFA par an sur trois ans, participeront avec d’autres jeunes talents africains à un camp de football avec les coachs de l’école de football de Manchester United à Kinshasa en RD Congo du 11 au 15 septembre 2013.

Airtel jeunes talents, il faut le rappeler, est un ambitieux projet footballistique panafricain destiné à soutenir le développement du football à la base chez les jeunes filles et garçons de moins de 17 ans. Le directeur général de Airtel Burkina, Hervé Olivier Njapoum, souligne que Airtel jeunes talents se veut un tremplin, une plateforme de détection et d’expression des jeunes talents afin qu’ils puissent ensuite rejoindre les cadres formels que sont les centres de formation, les clubs et les équipes nationales, pour continuer leur développement en matière de football. Il ajoute que l’enthousiasme, la passion et la mobilisation observés pendant les précédentes éditions de même que la belle épopée des Etalons lors de la CAN Afrique du Sud 2013 obligent à maintenir haut le flambeau en investissant très tôt dans l’encadrement et la formation des jeunes. Après avoir cru au potentiel de ce tournoi, des partenaires ont ainsi décidé de s’associer à Airtel jeunes talents. C’est dans ce sens qu’on enregistre pour cette 3e édition, la présence de l’équipementier burkinabè TOVIO qui habillera toutes les équipes, Samsung, Youki comme boisson officielle. Le directeur général de Airtel Burkina, Hervé Olivier Njapoum espère que le tournoi sera un cadre structuré pour les dénicheurs de talents et professionnels du football d’explorer un vaste réservoir de futurs talents. Le 1er vice-président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Mathias Tia, a rassuré Airtel Burkina de la totale implication et disponibilité de la fédération pour que le tournoi se déroule dans le respect des règles techniques qui régissent le football de compétition.

Antoine BATTIONO

Légende

1 – Le directeur général de Airtel Burkina, Hervé Olivier Njapoum, a dirigé les échanges avec la presse (Ph. E. Kafando)

2 – Le 1er vice-président de la FBF, Mathias Tia, a rassuré de l’accompagnement de l’instance du football burkinabè (Ph. E. Kafando)

3 – Une vue des meilleurs talents des deux précédentes éditions (Ph. E. Kafando)

4 – Responsables de Airtel Burkina, de la FBF, de techniciens et des jeunes talents des dernières éditions ont posé pour la postérité (Ph. E. Kafando)

ENCADRE

Les différentes récompenses

- Prix du tournoi régional filles et garçons

- 1er 300 000 F CFA, trophée en or
- 2e 150 000 F CFA
- 3e 75 000 F CFA

Prix du tournoi phases nationales filles et garçons

1er Un million de F CFA, trophée en or, 18 médailles en or

2e 500 000 F CFA, trophée en argent, 18 médailles en argent

3e 250 000 F CFA, trophée en bronze, 18 médailles en bronze

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés