Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

jeudi 16 mai 2013 à 21h58min

La police régionale des Hauts-Bassins a mis sous les verrous un escroc insoupçonnable. Instituteur de son état, le sieur B. E. (appelons-le ainsi) a tenté de contracter un prêt, au préjudice d’un autre fonctionnaire. Heureusement pour ce dernier, l’escroc a été démasqué et mis aux arrêts, le lundi 13 mai dernier.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

B. E., 37 ans, ne fait pas honneur à sa profession d’éducateur. En effet, il a été pris la main dans le sac, dans l’après-midi du lundi 13 mai 2013. Alors qu’il tentait d’obtenir frauduleusement un prêt d’un million F CFA, sous une fausse identité. Tout d’abord, il fait une fausse déclaration de perte de CNIB de Z. Y, un agent en service à la direction régionale de l’Habitat et de l’Urbanisme (DRHU) des Hauts-Bassins. Muni de cette fausse déclaration, il parvient à se faire délivrer une fausse CNIB au nom de Z. Y, mais avec sa photo à lui. Avec sa fausse CNIB au nom de Z. Y, il obtient les 3 derniers bulletins de paye de ce dernier auprès des services du ministère de l’Economie et des Finances, à Ouagadougou. B. E. quitte son poste dans le département de Gao, dans la province du Ziro, pour…officiellement se rendre au village.

Il descend à Bobo-Dioulasso, où il entreprend de monter un dossier de prêt au nom de Z. Y. C’est ainsi qu’il se rend, dans la matinée du 13 mai, au Commissariat central de police de Bobo (CCP/B), pour légaliser certains documents. Du CCP/B, il est orienté vers la police administrative qui fait les « légalisations sap-sap » (sur place), à côté du marché central. Avant de s’y rendre, notre escroc au col blanc a pris le soin de mémoriser le nom d’un officier inscrit à la porte d’un bureau. Arrivé à la police administrative, il prétend être recommandé par l’officier en question. Le policier qui s’occupe des légalisations, s’exécute, parce que les documents semblent authentiques et conformes. Il a quand même un doute. Il demande à un collègue de se rendre à la direction régionale de l’Habitat et de l’Urbanisme, pour s’assurer que l’agent dont le nom figure sur les différents documents est en train de faire effectivement de telles démarches. Informé, Z. Y. tombe des nues. Il n’est au courant de rien.

La police informe les différents établissements bancaires, et tend ses filets. Le sieur B. E. sera cueilli dans l’après-midi. En sa possession, entre autres documents, des faux tampons de la Bank of Africa (BOA), du Service de cardiologie de l’hôpital Souro Sanou et de la DRHU/Hauts-Bassins ; 3 bulletins de paie au nom de Z. Y., une fiche de renseignements client (SOBCA) au nom de Z.Y., une fiche d’engagement clientèle SOBCA avec cachet BOA, un certificat de décès et des ordonnances médicales estampillées du cachet CHUSS (service cardiologie).

Selon une source proche du dossier, et qui a requis l’anonymat, le sieur B. E. ne serait pas à sa première tentative. En 2012, il aurait essayé le même manège qui avait été étouffé dans l’œuf. Parce que la victime potentielle, s’en était aperçu vite et ils avaient décidé de taire l’affaire. Cela ne lui ayant pas servi de leçon, il « tente sa chance », pour ainsi dire, en cette année 2013. Mal, lui en a pris. La police bobolaise a l’œil ouvert. Et le bon ! En attendant de répondre de ses faits devant la justice, le sieur B. E. médite son sort en « tôle », laissant madame et un enfant dans le désarroi.

Aly KONATE
alykonat@yahoo.fr

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 mai 2013 à 05:51, par Le Réaliste
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    C’est dommage mais, nous avons ce genre d’enseignants d’une grande inconscience et indignes d’éducateurs dans nos écoles, à la faveur des recrutements massifs et du favoritisme du système. Je connais personnellement cet enseignant et il fait parti d’un groupe actif dans les mouvements révendicatifs et presque toujours absents à leur poste. Un certain D. qui a quitté Sapouy pour le Sanguié suite à un vol nocturne chez son collègue en était du groupe et les inspecteurs souffrent de leurs inconduites dans les provinces. Notre école est très en mal du fait de ces irresponsables ; c’est du reste ce qui justifie la désorientation de nos enfants qu’ils mettent facilement dans la rue pour des actes qui dépassent leur âge. Que Dieu nous aide.

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai 2013 à 09:14, par Dnais
      En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

      Monsieur le Réaliste, soyez plus réaliste ! quand on ne connaît pas le fond d’une histoire, on se tait. Je ne devrais pas vous répondre, car je suis la maman du certain D. Je ne prétends pas ici prendre la défense de mon fils mais juste tenter de faire éclater une vérité. Le D. en question a été interpellé et gardé à vue à Léo avec un dossier bien chargé : il s’agissait simplement d’un policier concurrent qui a utilisé la collègue (qui était par ailleurs le copine de M. D) pour tendre un piège et l’écarter de la fille. Mon garçon, avec la fougue de l’âge est tombé malheureusement dans le piège et s’est fait humilier. En tant que mère, mise au parfum de l’affaire, j’ai dit à la collègue de mon garçon qui nous informait, que s’il avait volé chez sa collègue, q’uil assume ! tout simplement.
      Mais savez vous qu’à l’époque toute la population de Sapouy s’était soulevée contre les faits des policiers qui dûrent d’ailleurs déserter la ville.
      Jusque là, mon petit purge sa peine car il a été muté dans le Sanguié sans aucun document administratif ; son salaire délesté de toute indemnité à laquelle il peut prétendre.
      Croyez vous que l’on peut laver cette humiliation qui a été faite ; et cette injustice d’être privé de ses émoluments ?
      Renseignez vous bien la prochaine fois avant de citer des cas dont vous n’avez pas connaissance.
      A bon entendeur salut !
      Mme D.
      Une mère impuissante devant l’injustice du système

      Répondre à ce message

      • Le 17 mai 2013 à 11:11, par wakat_taamè
        En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

        L’occasion est là pour chacun d’œuvrer à changer le système : manifester constamment et fermement contre le système chaque fois qu’il y a un mot d’ordre légale.
        Bon courage Maman, tous unis, nous vaincrons !

        Répondre à ce message

      • Le 17 mai 2013 à 20:14, par Le Réaliste
        En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

        Chère maman que je respecte, je comprends votre sentiment au regard de votre qualité de mère de l’intéressé. Toutefois, il est plus réaliste de reconnaitre un fait palpable même s’il est l’oeuvre de votre progéniture, car cela permettra au fautif de changer et être ainsi plus utile à lui même, à ses géniteurs et finalement à la société car éducateur ; c’est du reste ce que je souhaite pour ce jeuene frère bien connu de tous à Sapouy pour ses actes indignes d’un enseignant.. Vous n’allez pas me dire que c’est dans le piège que le policier a envoyé votre fils d’aller voler la nuit chez sa collègue. Il ne faut pas amener les gens à étaler ce que c’est que votre fils dont d’ailleurs vous êtes en partie responsable. N’oublier pas que cette affaire a poussé plus d’une personne à s’intéresser au passé de votre fils dont un changement de comportement nous fera tous du bien. N’amener pas les gens à vous donner certains détails sur lui qui du reste vous discréditerons davantage. Si vous insistez, on vous citera ses protecteurs grace auxquels il a même pu rentrer dans ce corps noble malgré ses tards que vous n’ignorer pourtant pas. Si vous ne le savez pas, son affectation était l’oeuvre des vigilantes autorités de la place pour sa sécurité car la population voulait en finir avec lui sous prétexte qu’il enseignait le vol à leurs enfants ; Selon vous, ce type mérite un salaire et voire des indemnités. Si vous continuez ainsi, je vous avoue que votre fils ne changera pas pour être un exemple comme ses frères et soeurs Bonne soirée à vous et encore bonne chance à nous tous pour qu’il change.

        Répondre à ce message

      • Le 20 mai 2013 à 22:37, par par moi
        En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

        malheureuse mère on voit bien que vs ne connaissez pas votre fils.car il connait mieux le fond du problème plus que le propriétaire des portables. ne vs a t-il pas dit que les portables ont éte rétrovés dans valise ni comment il a explique lui meme aux gendarmes comment il a volé les portables tandis qu’elle se douchait lorsqu’on l’a amené chez la dame pour qui’il montre ou il avait jeté les puces ?ne vs a t il pa dit qu’il es deja rentré par le mur chez la meme dame pour la voler pensant qu’elleavait voyager ?etes vs au courant qu’il avait volé les portables d’un de ses superieur qui es vivant et peut temoigner ?cette fausse histoire entre la bonne dame et le gemdarme a été inventé par les amis de votre fils pour le couvrir de sa honte.allez au ziro et vous aurez les bonnes infoformations et dites plutot merci ala dameet a ses suprieurs d’avoir rétiré sa plainte sinon HA......vs nn’auriez pas à dire ce que vous dites aujournuit

        Répondre à ce message

      • Le 21 mai 2013 à 18:18, par L’Instit
        En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

        Dama Dnais, vous connaissez mal le comportement de votre fils. J’ai été son compagnon durant une partie du temps. Il a commis des actes ignobles et c’est pour cette raison que je l’ai fauché compagnie. Il s’est rendu coupable de vol d’une bouteille de gaz à Galo et encore il a été pris en flagrant délit de vol du téléphone portable d’une dame à la DPEBA à Sapouy. Nous avons privilégié le dialogue. Votre fils incarne la honte. Si vous vous évertuez à le défendre donc vous êtes vous aussi une délinquante

        Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 06:11, par Chef Yotta
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    En voulant le gain facile,on fini sa vie dans le calvaire.Bravo a la police.Merci et bon courage a vous.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 07:15, par Aliendé
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    là je reconnais une police vigilante, qui a l’œil ouvert comme tu le dis. vraiment c’est une action à apprécier, les poulets de Bobo ont fait du bon boulot. depuis un certain temps ils réussissent les bons coups. y’a pas longtemps ils ont pris les assassins du vigile de Niangoloko, avant c’était le cannibale de Bobo. du courage et continuer ainsi.
    c’est inquiétant pour l’éducation nationale, un enseignant qui fait que peut-il apprendre à ses élèves. c’est pas pour rien les élèves sont devenus ce que constate, des VANDALES

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 07:59, par Jarod
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Là je reconnais l’intuition du bon flic ! Mais la question c’est comment cet énergumène a pu se faire établir une CNIB au nom de Z. Y. alors que ce dernier et lui même en possédaient déjà. Le fichier de l’ONI ne doit pas être aussi fiable. Vu ce délinquant n’est pas à son premier coup on doit le sanctionner sévèrement et le décharger du métier d’éducateur pour toujours. Ce filou n’est pas un exemple pour nos enfants. Chapeau bas à la police !!!

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai 2013 à 17:23
      En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

      j’ai lu dans un journal de la place que l’instituteur détenait une CIB et une CNIB avec les mêmes photos et des noms différents.Donc vérifiez bien l’info avant de vous mettre à questionner la fiabilité des CNIB délivrées par l’ONI

      Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 08:15, par Femme de caserne
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    L’éducation par l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 09:20, par fleuro
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Félicitation aux policiers

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 09:21, par gentille
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    est ce que vraiment nos CNIB sont vraiment securisé ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 09:25
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    C’est tres bien et félicitation à vous brave police

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 09:46, par citoyenne
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    je ne comprend pas ce système dit informatise de l’ONI qui ne permet même pas de rediter la même CNIB en cas de perte que d’ en faire une autre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 09:50, par AA
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Le récit sur l’obtention de la cnib au nom d’une autre personne avec sa propre photo n’est pas clair.expliquer mieux. au besoin demander à l’oni comment est ce possible. Une simple déclaration de perte ne peut pas donner droit à cela. Dans tous les cas à l’oni on a déjà ttes les données et pour reprendre une pièce perdue on ne recommence pas la photo. Raconter tout clairement car vous jetez dangereusement du discrédit à toute une institution jusque là respectable.

    Répondre à ce message

    • Le 17 mai 2013 à 11:12, par Freshnelle
      En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

      Nul ne doute que l’ONI fait du bon travail. Cependant il y a lieu de savoir pour toutes fins utiles qu’aucune oeuvre humaine n’est parfaite. Du courage et je profite saluer tous les agents(travailleurs) de l’ONI du fait qu’ils sont accueillants. Félicitations à l’Oni.
      Félicitation à la Police.

      Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 10:55, par Sanier
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Éhhhh,caransamba,tu ne nous fait pas honneur.
    Chère gouvernement,aidez ces enseignants car leur salaire ne repond plus au rythme de cette vie là.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 11:17
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    bravo a la police

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 11:18
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Combien a t il comme indemnité de logement ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 11:53, par golum
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    La CNBI a beau être informatisée et sécurisée si la personne bénéficie de complicités, le système va sortir en avertissant ceux qui font le traitement des anomalies. Mais les complices laisseront qd même la pièce passées lors du traitement. Un système a beau être fiable, c’est quand même des humains qui y travaillent. C’est pourquoi on dit en sécurité informatique que le maillon le plus faible c’est l’homme.

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2013 à 19:31
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Pauvre karsamba, tu ne sais pas qu’au BF on est sans pitié face aux petit voleur ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2013 à 10:00, par bpj
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    vraiment il faut reconnaitre que ces policier on travailler avec professionalisme !!!bravoooooooo

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai 2013 à 17:47, par wobson
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Pour ma part je pense que l’ONI dois nous situé plus sur cette affaire, parce que si ce que le journaliste dit est exacte, c’est que sois ya des brebis galeuses à l’ONI et dans ce cas il faut les en estirper, ou alors ya des failles dans le système informatique de l’ONI et là aussi il faut corriger. Parce que je ne vois pas pourquoi nous avoir pris les empreintes des dix doigts, si des gens peuvent grace à des déclarations venir se faire des fausses CNIB à l’ONI.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juillet 2013 à 13:00, par SENADJA
    En réponse à : Délinquance : Un escroc au col blanc démasqué

    Comme le disait l’autre ce qui est vu est vu et dit , sinon ce n sont pas seulement chez les enseignants qu’il ya des voleurs, ils sont dans toutes les couches et les corps de la société .
    merci

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés