Fait de chez nous : Elle se sert du « kiki » de son chéri pour lui réclamer de l’argent

jeudi 16 mai 2013 à 19h50min

Moctar a disparu dans les « 6 mètres » sans que personne ne sache qui la foule venait de libérer. Agnès, quant à elle, sans honte, maudissait le jeune qui a permis à Moctar de s’échapper. Elle n’a même pas eu froid à l’œil pour conter à la foule la raison qui a valu cette scène entre elle et Moctar.

. Comme d’habitude, le couple Moctar/Agnès venait de passer une belle soirée ensemble. A 3 heures du matin, Moctar décide d’accompagner sa chérie à l’autre côté du goudron. Chemin faisant, Agnès repose sa doléance de mèche à Moctar pour se faire une belle tête le jour de la fête. Comme toujours, Moctar a trouvé un alibi pour ne pas satisfaire Agnès. Fatiguée d’entendre les mêmes mots, Agnès décida de résoudre son problème par la violence. D’abord, elle a voulu profiter d’une inattention de son copain pour dérober son argent. Cette solution n’est pas la bonne. Elle l’abandonne. Ensuite, elle a décidé de prendre la mèche à crédit pour mettre la vendeuse sur les trousses de Moctar.

Là aussi, Agnès n’a pas voulu passer par cette solution. Moctar quant à lui, ne présentait pas une mine de répondre à sa sollicitation. Lasse d’attendre sans rien avoir, elle a pris son mal en patience. Comme quoi, « Il faut être patient avec l’assassin de ton père, quitte à ce qu’il soit à portée de main. Frappe-le fort en ce moment sans pitié ». Visiblement adepte de cette pensée, Agnès a attendu ce jour pour se venger de Moctar. Ce jour, chemin faisant pour accompagner Agnès, Moctar décide de se soulager. Du coup, une sale idée traverse la tête de la jeune fille. Sans mûrir son idée, elle passa à l’action. Quand Moctar a fini de se soulager, Agnès s’est approchée de lui. Elle feint de caresser le « kiki » de monsieur qui ne s’est pas opposé. Au contraire, il a laissé Agnès s’en saisir facilement. La force par laquelle elle a serré le « kiki » de Moctar dans sa main, a tout de suite suffi pour que monsieur comprenne que l’heure n’était pas à l’amusement. Agnès resserre sa prise, la tire et dit ceci. « Aujourd’hui, c’est moi qui décide. Ou bien tu me donnes mon argent, ou bien j’arrache ton « kiki » ». Moctar commence à négocier. Agnès ne veut rien comprendre. Son argent sinon… Les deux sont ainsi restés jusqu’à l’appel du muezzin. De fidèles musulmans se rendaient à la mosquée pour la prière. Des musulmans ont entendu les cris de Moctar et ont voulu comprendre.

Les premiers qui sont arrivés sur les lieux, ne comprenaient rien de la scène. Il a fallu des explications de Moctar pour que les gens comprennent. Toutes les négociations engagées sont restées infructueuses. Agnès continuait de tirer et de serrer sa prise. Pendant ce temps, les cris de Moctar se multipliaient. Un jeune charretier qui passait sur les lieux, n’a pas pu supporter la scène. Pendant que les gens négociaient, il a visé la face d’Agnès et lui a donné un coup de poing très fort. Et elle a immédiatement lâché sa prise et commença à pleurer et à maudire celui qui venait de la séparer de Moctar. Inutile de vous dire que depuis ce jour, les deux se sont quittés pour de bon.

Souro DAO/daosouro@yahoo.fr

L’Express du Faso

Messages

  • Mon pauvre garçon. Voilà ou les fesses peuvent nous conduire. courage

    • C’est donc dire que tu as cru à cette histoire bidon ? Est ce qu’une femme, de surcroît ta copine, a besoin d’une occasion particulière pour attenter à ton zizi ? C’est comme si tu oubliait qu’elle a tellement jouer avec ça et qu’elle pouvait sectionner à un certain moment sans que tu ne rend compte qu’ona oté quelque chose en toi.
      D’ailleurs quel est ce zizi qu’on peut traumatiser de 3heures du matin jusqu’à l’heure de la prière matinale sans dommage certaine ? Que SORO DAO nous prend un jour au sérieux car ce ne sont des morpions qui lisent sur ce site

  • BRAVO AU JEUNE HOMME QUI A EU L’IDÉE DE LIBÉRER MOCTAR DE CETTE DERNIÈRE VISIBLEMENT ENVOÛTE PAR L ARGENT ET QUI VOULAIT EN FINIR AVEC SON MEC.

  • encore une histoire sans que ni tete, une histoire a la dao souri comme d’ habitude.

    • Vraiment concoctée par son auteur ; et si DAO intitulait ces faits "nouvelle", parce que ceux-ci sont loin d’être des faits de chez nous. Comment peut on tenir le membre d’un homme pendant tout ce temps et le pauvre se contente seulement de gémir. DAO, ne tente pas de nous mettre dans un lit vertical parce que nous n’aurons pas le sommeil

    • Et comme d’habitude tu as lu... je vous ai toujours dit, vous n’êtes pas obligés de lire et de polluer le forum de vos bien censés " c’est un article plat etc etc..." Quand je voi ces titres je sais qui les a écrit, que l’histoire n’est sûrement pas vraie, mais je veux passer 5 mn de détente ; si ce n’est pas votre cas passez votre chemin et épargnez nous vos commentaires à la " je suis un niveau au dessus de ça..."
      Bonne journée !

    • Le forum est pour tous ceux qui veulent s’exprimer et c’est ce que j’ai fait ; maintenant que toi tu sois contre, ce sont tes salades ; tu n’es pas non plus dans l’obligation de lire aussi encore moins de répondre à un commentaire.

  • Vraiment, l’article est très plat !

  • c’est juste pour faire sourrir les gens, je pense, rien d’autre !

  • Bonjour, si c’était intitulé HUMOUR !!!!!!!!!!

  • C’est quel garçon ça qui ne peut même pas donner un coup de poing à la fille pour s’en débarrasser. Bien fait pour lui

  • on voie tout de suite les histoires inventées de toutes pièce. C’est la platitude qui fait la différence

  • Si c’était le "kiki" de ziné rouge qui avait subi cette torture je pense que personne n’allait crier au scandale. Les genres Agnès sont recommandées aux genres ziné rouge.

    • Zine rouge n’a rien a cirer avec les fesses des femmes. Tu sais pas que lui c’est homme contre homme/ C’est un malade. Point barre.

  • Cette fille est bête dès......le type peut porter plainte pour outrage public à la pudeur.putain de bordel.!!!!!!

  • A travers cet article Dao nous fait comprendre qu’il est un vrai monteur d’histoires à dormir débout. Article très loin d’être un fait de chez nous et en même temps trop plat.
    Mais courage ça va aller un jour tu pourras nous égayer.

  • Une histoire à raconter à l’école primaire !

  • bien fait . pourquoi agnes ne l’a pas arrache. desormais moctar saura que c’est payant.

  • C’est une violence contre un homme car une femme n’a pas besoin d’arriver à cela .il suffit qu’elle refuse de lui ouvrir la chose là ou faire la grève de sexe pendant deux sémaines seulement et il s’exécute rapidement .c’ est une arme redoutable . kiakiakiakiakia

  • Moktar là ! il est bête ou mouton ! attraper mon bakari sans que je ne t’assomme ?! DAO c’est femme qui peut croire à cette histoire là ! un homme quant tu attrape son KIKI c’est mort pour toi ou rien !

  • Lorsque vous écrivez pareilles histoires ça va. Je peux vous lire sans que mon coeur se chauffe. Mais lorsqu’il s’agit de question sensible, de grace laissez ça aux journalistes serieux.

  • Elle a d’ abord dans un premier temps servi en abondance sa chatte a un faux type qui n’ a pas respecte son contrat. C ;est sur que ce malfrat est un membre du CDP. La parole donnee ne ressemble a rien avec ces fraudreurs. Bien fait pour lui. Fallait meme aarracher tout ca dans ta main. On peut manger a credit, boire a credit, mais baiser a credit ? Yaa wannahh ?

  • AUCUNE REFLEXION. ENDORMEZ LA CONSCIENCE DU PEUPLE AVEC CES TRUCS BIDON AU PROFIT DU POUVOIR. VOUS SEREZ SURPRI D’ETRE ETONNE. L’HEURE N’EST PAS A L’AMUSEMENT.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés