Religion : Il y a trente-trois ans, s’éteignait le premier chrétien et premier catéchiste du Burkina.

vendredi 10 mai 2013 à 22h00min

Il y a 33 ans jour pour jour, Alfred Diban Ki-Zerbo, le père de l’historien Joseph Ki-Zerbo, rendait son âme à Dieu pendant que le pape Jean –Paul II terminait la célébration de la Sainte Messe à Ouagadougou. L’occasion de revenir sur le parcours d’un « apôtre » qui a connu successivement les souffrances de l’esclavage et la libération du baptême.

Religion : Il y a trente-trois ans, s’éteignait le premier chrétien et premier catéchiste du Burkina.

Alfred Diban Ki-Zerbo est né vers 1878 à Da, près du village de Tougan, au Sud du pays Samo. A l’âge de 17 ans, il accompagne son frère cadet pour travailler dans les champs où il est pris par des inconnus et vendu comme esclave à Kabara, au Sud de Tombouctou.

Après deux tentatives infructueuses, Alfred finit par s’échapper, guidé par « une belle jeune femme pleine de lumière » qu’il reconnaîtra sous les traits de la Vierge Marie – pour laquelle il entretiendra toute sa vie une grande dévotion - dans l’église de Ségou où il est conduit par un père blanc en 1899. Baptisé le 6 mai 1901 sous le nom d’Alfred Simon, il est désormais associé à la mission des pères blancs de Ségou et devient catéchiste.

Pendant la guerre du Bani-Volta en 1916, les pères blancs partent chercher refuge à Ouagadougou tandis qu’Alfred est envoyé dans sa région natale où il devient très vite indispensable à la paroisse de Toma dont le centenaire sera d’ailleurs célébré en décembre prochain.

En 1975, alors âgé de presque cent ans, Alfred-Simon prend la route de Rome et rencontre le pape Paul VI qui le fait même asseoir sur son trône. Cinq ans plus tard, c’est un autre successeur de Pierre, Jean Paul II, qui lui enverra sa bénédiction à l’hôpital de Ouagadougou où il trouvera la mort pendant la bénédiction finale de la messe célébrée par le pape l’occasion de sa visite au Burkina.

En attendant la béatification d’Alfred Diban Ki-Zerbo annoncée depuis des années, ce trente-troisième anniversaire de sa disparition nous rappelle au souvenir d’un homme dont la vie fut guidée entièrement par les trois vertus théologales : Foi, Espérance et Charité. Acteur essentiel de l’évangélisation du Burkina, cet apôtre à la barbe blanche et au visage rayonnant nous rappelle combien l’amour du prochain, la confiance et la dévotion peuvent donner tout son sens à l’existence humaine.

Pierre MARECZKO (Stagiaire)
Lefaso.net


Pour célébrer la mémoire d’Alfred comme il se doit, les lecteurs qui le souhaitent pourront réciter la prière qui orne sa tombe à Toma :


Dieu notre Père,
Nous te remercions de nous avoir donné
Dii Alfred Diban.
Toute sa vie a été une lumière pour nous,
Car il l’a vécue selon ta volonté,
dans la joie et l’action de grâce au service des pauvres et des malades, en leur rendant l’espérance.

Il a supporté de nombreuses épreuves en comptant sur toi.
Seigneur, tu as fait de lui par ton esprit, un missionnaire courageux et un homme de prière ; partout où il était envoyé, il annonçait la bonne nouvelle avec beaucoup de fruits.

Par sa vie,
Tu nous montres que chacun de nous peut trouver le bonheur, si nous mettons notre confiance en toi.
Seigneur, accorde-moi,
Par ton serviteur Alfred Diban,
les grâces que je te demande :......................

Fait que ton Eglise reconnaisse ton œuvre ; dans la vie merveilleuse d’Alfred Diban, en vue d’en faire un modèle pour tous les chrétiens de notre temps.
Par Jésus-Christ, notre seigneur.
Amen.

Messages

  • "Après deux tentatives infructueuses, Alfred finit par s’échapper, guidé par « une belle jeune femme pleine de lumière » qu’il reconnaîtra sous les traits de la Vierge Marie – pour laquelle il entretiendra toute sa vie une grande dévotion"
    C’EST BEAU, C’EST FOU CE QUE DIEU NOUS TOUCHE Où ON L’ATTEND LE MOINS.

    A quand ? la béatification d’Alfred Diban Ki-Zerbo annoncée depuis des années
    Église famille de Dieu ?

    • Que l’église décide de sa béatification ou pas, pour moi il est un saint et je l’invoquerai à chaque fois afin qu’il intercède pour auprès du seigneur..
      Son âme repose en paix.

  • Vivement, que l’Eglise de Rome ne néglige pas ce Grand Apôtre de la Foi du pays des hommes intègres.
    Chaque continent, chaque pays et chaque peuple de par le monde a déjà ses saints.
    Le Burkina en a aussi droit, en tant que terre et peuple croyant.
    Que le pape François écoute et entende l’appel des croyants catholiques de notre pays.

  • merci pour le rappel de l’histoire de l’eglise du Burkina. en commentant plus ce qui milite pour sa beatification, cela permetterait aux fideles de le porter en priere.

  • Très beau article ! La mémoire de nos pères ne doit plus continuer à subir le sort de "cette bibliothèque qui se brûle quand un viellard meurt en Afrique". Vivement que la vie et les oeuvres de Dii Alfred Diban soient mises par écrit , si ce n’est déjà fait ! Combattons cette mauvaise langue qui dit que pour cacher quelque chose aux africains, il faut l’écrire !

  • quoi ! Un Samo, depuis quand il est le premier chrétien ? Le premier chrétien c’est nous les Mossi. Respect pour ce grand "CHAMO."

    • Tu as raison, karatziri mon frère. L’auteur de l’article a bien dit "il est pris par des inconnus et vendu comme esclave à Kabara, au Sud de Tombouctou". C’est preuve que même les inconnus savaient, depuis la nuit des temps qu’un samo n’est rien d’autre qu’un esclave. Prions donc qu’un jour, par l’Église, Dieu nous donne un Saint Esclave Diban comme exemple de vie chrétienne.

    • Karatziri, ou je ne sais quoi là ; si tu as cherché Samo, tu vas nous avoir. Depuis quand mossi connaît église ?

  • Il n’y aura jamais de béatification j’ai été sur sa tombe et les conditions exigées par l’église catholique ne peuvent être réunies pour sa béatification.
    En outre quand quelqu’un n’est plus on ne se dois pas de salir sa mémoire mais il reste que Dieu sait la vérité sur la vie de cet homme.
    Je m’en tient à cela. Ne cherchons pas un intermédiaire ou un saint au Faso mais reconnaissons le SAINT de Dieu Jesus seul et nous aurons la VIE ETERNELLE.
    L’adoration doit être à Dieu en Christ Jésus seul.

    • Mr "Foi" je crois que vous n’aviez rien compris dans la béatification. Je pari que vous n’etes pas catholique. Donc svp si vous n’aviez rien a dire, laisser les gens tranquille. Je vois que vous ne connaissiez pas les dogmes de l’Eglise. Seul Dieu est Adoré.

    • Encore vous et toujours vous ! L’aigreur, l’aigreur ! Qui es tu pour vouloir juger ! Le simple fait d’avoir accépter le christ fait de lui un saint homme ! Donc passe ton chemin !

    • Je n’ai pas de partie prise, mais à ’Foi’ : que dis-tu pour ceux où sous d’autres cieux il ya eu béatification ? Tu vas reprocher à ces nations d’avoir imposé un intermédiaire comme tu le mentionnes ? Ceux qui sont chargés de ces choses (béatification, etc.) dans le monde catholique, tu t’y connais pas comme eux ; et tu es surement loin de savoir beaucoup de choses dans ce domaine. Laisse donc les connaisseurs faire leur travail et essaie de garder un esprit critique face à ces genres de situations, plutôt que d’avoir de tels raisonnements, tu es insignifiant pour décider que "béatification ne sera jamais faite". Bonne lecture à tous !

  • Djaaaaaaaaaa Dieu existe réellement et la vie après la mort est réelle !!!!!!! dans ce cas je me convertie d’abord en chrétien ensuite en musulman en suivant l’ordre des envoyés de Dieu. Mes idoles excusez-moi on doit s’actualiser dans la foi .

  • il ressemble vraiment un samo ce sont des hommes prehistorique.je sais que s est son arière petit fils qui ecris cet article.pour finir tous les samo sont des menteurs.

  • Très bel article ; Pendant près de 4 ans, j’ai interprétée le rôle de Alfred Diban dans des théâtres à l’Église. Sa vie est rayonnante avec beaucoup de similitudes avec celle de Moise. Père de la foi au Burkina, il est cependant peu connu. J’invite l’Église et tous les chrétiens à le faire mieux connaitre ! Que Dieu accorde la paix au Burkina par l’intercession de son apôtre Alfred Diban.

  • Qu’il repose dans la paix du seigneur

  • J’ai déjà écoute avec intérêt et attention le récit de sa vie transcrit sur un support audio. Son histoire est passionnante. Sa relation avec ses frères et LE SEIGNEUR est remarquable.

  • que ce grand homme de foi ait la vie éternelle

  • Nous prions Dieu afin qu’un jour l’Eglise catholique le béatifie et le canonise. J’ai lu le livre que Feu son fils (Professeur Joseph KI-ZERBO) a écrit sur lui. C’est vraiment beau. Il a été guidé dans sa captivité par la main de Dieu à travers la Sainte Vierge Marie. Et regardez comment il est retourné auprès de Dieu le Père ! Au moment où le Bienheureux Pape Jean-Paul II achevait la messe à la cathédrale de Ouagadougou, Lui rendait l’âme à l’hôpital. Que Dieu est merveilleux ! Prions pour le repos de son âme et celle de son Fils qui repose auprès de lui et que Dieu tout-puissant les accueille dans sa Sainte demeure.

  • PAIX A L’AME D’UN SI GRAND HOMME, QUE LE BON DIEU L’ACCUEILLE DANS SON ROYAUME ET VEILLE SUR LUI ! Encore vous les mossi, qui parlez beaucoup dans les commentaires précédents : vous savez bien que depuis la nuit des temps, vous êtes les petits de nous les samo. Je suis sûr que ce grand père devait avoir beaucoup de mossi à son service, heureusement pour les moaga l’esclavage a disparu aujourdh’ui ; sinon on allait baptiser une rue au nom de ce grand chrétien et au lieu de dresser une pancarte qui allait porter son nom, c’est un mossi qui allait tenir la pancarte au bord de cette voie (baptisée "Alfred Diban Ki-Zerbo") contre vents et marrées, pluie, soleil, ... tout confondu. A vos marques donc les mossi, je vous informe que vous pourrez éventuellement vous remplacer à tour de rôle pour supporter cette pancarte ! BIG UP A TOUS LES MOSSIS !

  • Ce qui me fait rire ce sont les attaques contre les Mossis . Je rappelle aux Chamo qu’ils font le malin seulement ici , ailleurs comme en Côte d’ivoire ils sont tous Mossis ils ne parlent plus le SAN .ne dit -on pas qu’un Chamo évolué devient un Mossi ?

  • Merci pour ce rappel historique. Ne dit-on pas qu’un peuple sans histoire est un peuple sans avenir.
    Papi Alfred, repose en paix. Du ciel, prie pour chacun de nous et surtout pour la paix au Faso.

  • Précis récit mais considérons absolument sans la moindre légèreté que Simon Alfred Diban Ki-Zerbo est né vers 1975 et non en 1978 comme sus indiqué.

  • Et toi aussi, sois donc "fidèle" et non "fièle" aux mêmes règles grammaticales.

  • Mr foi que Dieu ait pitié de toi tu n es rien pour dire que mon arrière grand père ne sera pas béatifié. Il le sera par la volonté de Dieu. Tu es allé sur sa tombe et puis quoi ? Evite de dire du n importe quoi ok ? Dii Alfred repose en paix et prie pour nous.

  • Que c’est si beau de voir que près de nous,nous avons des temoin de notre Seigneur Jesus Christ qui,par sa parfaite vie terrestre,nous a promis que celui qui met sa confiance en lui même sil meurt vivra.dou,par notre foi,nous pensons que notre père,arrière grand père,ancètre Alfred,...vi actuellement ds la gloire de Dieu Père, Fils et Esprit.toi qui aime ta patrie et tous les burkinabè pri pour nous afin que nous puissons eviter toutes sortes de crises comme par exemple celles qu’ont traversé nos frères Ivoiriens et Maliens et aides les a se reconstituer car il y va de notre interet.Que Dieu benisse le Burkina Faso

  • Je crois que l’église devrait mieux nous édifier avec les vie de nos devanciers, par des écrits, des films, des documentaires et autres. J’ai lu la vie de la bienheureuse Anuarite et j’ai vu un film sur Oscar Romero, l’archévêque du Salvador. C’était tout simplement édifiant et plein d’enseignements. L’histoire de l’église (catholique et protestante) au Burkina Faso mérite bien que nous la connaissions.

  • Oui, merci pour cet article. Il y a tant de saints dans nos brousses et nos villes. Parmi nos chrétiens, il y en a eu et il y en aura encore. Nos pauvres vieilles et vieux qui parfois n’ont rien mais tiennent à leur messe, à leur quête, à leurs prières et autres bonnes actions. Le plus important, c’est la relation entre Dieu et eux, nous hommes, bien que nous soyons inspirés par l’Esprit Saint, nous demeurons hommes et sujets à l’erreur. Alfred a eu grâce aux yeux de Dieu et c’est un honneur. Prions pour que la procédure de béatification et de canonisation réussisse. Cela peut prendre du temps et beaucoup de temps. Mais comme l’a dit un frère, cela est un acte officiel pour nous les hommes. Pour Dieu, il n’ y a pas de procédure, car Il ne peut se tromper. Dieu, donne nous de Chrétiens et des hommes et des femmes (de toute religion) saints, donne nous de saints hommes et femmes pour notre monde. Amen

  • Mr foi n’a vraisemblablement pas la FOI ! Que PAPA ALFRED DIIBAN soit un pauvre samo au service de ces autres frères avec dévotion à l’image de EL HADJI SANGOULE LAMIZANA et SAYE ZERBO en est une. Qu’il soit issu d’ un pays cité plus pauvre au monde en est une autre. Mais que le pape PAUL VI Lui permet de s’ asseoir sur son trone et qu’ il meurt au moment où le pape JEAN PAUL II donnait sa bénédiction finale ne sont certainement pas les faits du hasard. IL faut avoir la Foi pour croire en cela.D’ailleurs nous demandons a Mr foi d’apporter la preuve matérielle de ce qu’ il dit car nous savons aussi que le projet de béatification suivant les principes religieuses peut prendre des années voir des décennies mais fini par aboutir par la GRACE de DIEU. Alors prions pour Mr foi afin que DIEU lui accorde la FOI et que par la FOI il évite de nous raconter des inepties, de s’attaquer à des questions religieuses qui représentent l’ espoir de tout une communauté voir d’ une nation. Car un peuple sans espoir est un peuple sans FOI. Alors respect au CATHOLIQUE ,respect et encore respect Mr foi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sinon ta FOIE servirait à d’ autre chose.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés