Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

lundi 6 mai 2013 à 21h50min

Faisant suite à l’accident de la circulation qui a coûté la vie à une dame et à son bébé le dimanche 5 mai 2013, il est à noter un constat fort regrettable : celui de l’agression physique des sapeurs-pompiers dont un véhicule a eu les vitres brisées ; de même les manifestants s‘en sont pris à un cameraman de la télévision nationale. Une situation qui en rajoute à la lourdeur du climat social.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
  Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : 	         Colère et déraison

La colère des riverains était sans aucun doute compréhensible en cette journée du 5 mai 2013. Surtout au regard des faits et de l’émotion suscitée par ce drame. Surtout que ce tronçon de voie en question est assez problématique. Du fait des incidents qui s’y déroulent souvent.

Mieux encore, les faits interviennent quelques jours seulement après un événement du même type dans un autre quartier de la ville de Ouagadougou. Et mettant en cause un camion remorque roulant à vive allure. Là également le bilan s’est soldé par de nombreux dégâts humains et matériels.

Colère compréhensible, mais…

Cependant le mécontentement des populations peut-il justifier que les sapeurs-pompiers deviennent eux-mêmes une cible à laquelle il faut s’attaquer avec une telle violence ? Assurément il faut croire que quelque chose ne tourne plus rond chez certains burkinabè.

Sinon comment peut-on comprendre pareille attitude à l’encontre de personnes qui s’activent jour et nuit, parfois au péril de leur vie pour justement tenter d’en sauver d’autres ?

La journée mondiale de la liberté de la presse prise à défaut

Que dire alors de la presse qui a elle aussi fait les frais du mouvement d’humeur. Le caméraman de la télévision nationale qui tentait de faire des images a manqué de peu de se faire lyncher par la foule.

Ironie de l’histoire cette scène s’est déroulée aux lendemains de la commémoration de la journée du 3 mai consacrée journée mondiale de la liberté de presse et dont le thème principal a justement tourné autour de la sécurité des professionnels des médias dans l’exercice de leur fonction.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 mai 2013 à 15:22, par Bénéwindé
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Ccourage messieurs les pompiers, vous avez le respect du peuple burkinabè pour ce que vous êtes et faites. C’est le seul corps militaire qui travaille avec honneteté, loyauté et dévouement. Ils n’ont d’ailleurs pas manifesté pendant les mutineries de 2011.

    Que des égarés s’ent prennent à ces gens, il faut les rechercher et les châtier car même en temps de guerre c’est les seuls à pouvoir aller et venir pour leur travail.

    Pour la presse, surtout la RTB, elle est parfois difficilement defendable.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 16:24, par Mystic
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Tout à fait d’accord avec vous Bénéwendé. On ne doit jamais tolérer quelqu un qui s’en prend à un sapeur pompier. Ce sont les seuls dévoués pour le peuple et ils méritent notre respect. Pour le cameraman de la RTB, je crois qu il récolte le résultat du mauvais traitement de l’information et de la désinformation qui sont restées leur mission principale. La RTB insulte le peuple, aucune objectivité dans leur traitement de l’info. si c’est ca la liberté de la presse alors on va décrété la liberté partielle. Car autant les dirigeants contrôlent la RTB autant les contribuables ont le droit de resctifier car nous payons des taxes afin que la RTB nous informe et nous instruise.

      Répondre à ce message

      • Le 6 mai 2013 à 17:21, par Un Gondwanais
        En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

        Mystic, où est le lien avec le mauvais traitement de l’information ? Je parie que la plupart des agresseurs ne regardent même pas la TNB si ce n’est pour les télénovelas ; comment ces derniers peuvent ils juger du mauvais traitement de l’info ? Est ce cette agression qui va susciter un bon traitement de l’info ; Et du traitement de l’info, qu’est ce que tu en sais, que de ne voir que ce que vous seul vous voulez voir ! Je crois plutôt que c’est pour éviter d’être reconnus éventuellement, si la police venait à vouloir exploiter les images pour des interpellations !!

        Répondre à ce message

        • Le 7 mai 2013 à 13:40
          En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

          désolé monsieur Gondwanais. Posez vous la question à savoir pourquoi ces derniers ne suivent pas la RTB en dehors des télénovelas. la RTB doit travailler à intéresser les populations à l’information. comme il est dit, tout ce qui est bon se vend tout seul. Journaliste RTB, traiter convenablement les information et vous attirerez des milliers de spectateurs devant leur poste téléviseurs.

          Répondre à ce message

        • Le 7 mai 2013 à 13:45, par Socrate
          En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

          S’ils ne regardent plus votre TNB, c’est parce que vous les gavez de programmes vagues et vides de sens. La publicité prend 50% de nos programmes. Dommage ! Je préfère regarder Canal3 que de suivre des inaugurations ou encore des investitures de maires CDP.

          Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 09:39, par Barkè
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Je regret fortement ce qui s’est passé. j’ai été choqué de savoir qu’une mère et son enfant sont tous mort dans ce genre d’accident. Ce sont des choses qui ne devraient pas arrivée quant on circule en ville surtout. Aussi Je pense vraiment que personne n’a le droit de se rendre justice..Vous savez même en circulant corerectement les gens vous agresse, on vous menace parfois juste parce que vous circulé en véhicule. Tout à l’heure quelq’un est passé juste devan moi et m’a lancé ceci : "si tu me congne tu va voir". Imaginé si je l’avais effectivement cogné. Cela m’a choqué car moi je circule à presque zéro à l’heure dans le quartier. donc c’est exclu que je congne quelqu’un. Il faut que l’Etat face respecté l’ordre et la loi afin que chacun puise vivre dans la quiétude. Les gens ont toujours peur de se faire agréssé souvent pour un rien. Ya plus de sécurité mon frère..

      Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 14:46, par yorobo
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Fuat pas être sectaire Bénémachin. En fait vous encouragez la population à agresser la RTB. C’est pas humain. Même si elle fait mal son travail elle le fait kan même. C’est de la bêtise ke d’inciter à la vindicte contre des reporters fussent ils de la télé.

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:23, par Omed
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Salut à tous,Mr Somé c’est vraiment dommage tout se qui se passe actuellement mais je crois que c’est la somme de tous les abus dont sont victimes 98% des burkinabè..impunité,abus,vols,corruption....remarquez bien quand vous tournez à Ouaga,tout le monde est sur ses nerfs actuellement...il ya quelque chose qui presage pas des lendemains paisibles(Que Dieu nous en garde)..mais c’est simplement dû á nos dirigents qui visiblement sont usés par tant d’années de pouvoirs et d’argent...Vivement le changement.A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 19:24, par Bolibana
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Arretez de tjs trouver des excuses aux gens mauvaise gestion et puis encore ! Ces mm personnes qui ont frappes les pompiers sont aussi voyou que ceux qu ils condamment ! Y a en marre de tout ce desordre ! Que l etait reprenne son pouvoir. 70% des ouagalais sont ibdiscipliner et brulent feux, ne respectent pas les signalisation. Donc reconnassez aussi vos part de responsabilite. L Africain m enerve avec cette manie de voir son echec chez l autre. C est pas difficile de respecter l autre et le code de la route. Merci

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:26
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    paire à l’âme de la dame et de son bébé
    il faut que la population arrive quelque fois à gardé son calme et sa patience dans de telle situation. car dans sa colère on peut perdre sa raison. ce qui me parait déplorable est que meme les sapeurs qui ont pour role de sauver des vies ont été pris pour sible pour les manifestants je ne saia pas trop.
    un pe de calme car ça fait mal puique nos autorités ne réagissent plus face de tels actes. nul ne peut se faire justice. un jour diendra !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:34
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    vous analysez les conséquences sans identifier et fustiger la cause principale a savoir : L`IMPUNITE DES CRIMINELS DE LA ROUTE... rappelez vous les jeunes tues par un véhicule non immatricule, en 2009 toujours pas de jugement, l`auteur principal a même vendu la voiture, les trois personnes tues devant universalis, sans suite, et.c.. la faute de la presse est son silence ... depuis la ouverture de l`accident de universalis avez vous rendu compte de la suite ? si vous voulez le respect du peuple apprenez a vous intéresser aux suites des événements

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 02:08, par lob
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Mon ami si tu veux la suite, va te renseigner au parquet
      La presse a fait son devoir et t’a informé
      Tu penses sérieusement qu’ils peuvent suivre tous les faits divers jusqu’au bout ?
      Ils ont du boulot et pas que ça à faire

      Répondre à ce message

      • Le 7 mai 2013 à 13:56, par Cabaret sans loi
        En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

        Que deviennent les militaires mutins ? Y a-t-il eu jugement ? Vous n’e entendrez plus jamais parler. Affaire classée. Et quand c’es comme ça dans un pays, c’est pas les autres qu’on va traduire en justice parce qu’ils se sont rendus justice. Le mal de notre société, ce sont les bêtises de notre système étatique.

        Répondre à ce message

      • Le 8 mai 2013 à 08:11
        En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

        Mr lob, la presse a quel travail autre que ça.Concrètement la presse nationale fait quoi ?Une presse corrompue, dirigée par des corrompus qui nous présente rien de bon ? Toi même tu fait parti. C’est la privée qui nous informe. Je n’encourage pas ce qui s’est passé mais comment les hyènes et les chèvres peuvent vivre ensemble ?Il faudra que les chèvres deviennent hyènes.

        Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 10:05, par djespo
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Je ne crois pas que se sont les pompiers qui doivent donner suite à ces affaires. Ceux qui pensent que la justice ne fait pas son travail, je comprendrai qu’ils s’en prennent à la justice, mais pacifiquement. Mais qu’ils s’en prennent à des sapeurs pompiers, la presse et même à des passants c’est quand même le comble. Ce sont juste des v.o.y.o.u.s et inciviques. C’est gens là ne sont pas à défendre ni à comprendre.

      Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 13:44, par fasoden
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      je suis d’accord avec toi. c’est regregable tout çà, mais il ya beaucoup d’injustice et d’impunité dans ce pays et particulièrement dans les dossiers d’accidents de la route. combien de fois des faits similaires se sont produits ? quelle suite notre justice à 02 vitesses a donné à ces dossiers ? conséquence la rue se rend justice chose normale.
      quant-à la presse de façon générale elle se rue pour faire des reportages dans des cas similaires, question de se faire un peu de pub ; mais après plus rien pas de suite pas d’enquête sur le traitement de ces dossiers ; alors on en a marre de ces vautours de dirigeants et de cette presse incapable ou irresponsable envers le peuple c’est selon.
      quant à la RTB elle est passée championne dans la d’information.
      elle passe son temps à gaver le peuple de télénovelas et de reportages sur des maracana de brousse organisés par qui je ne sais.

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:37, par bedjan
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Il faut identifier les auteurs de tels comportements laches et les traduire en justice !!!! comment un citoyen sensé, peut il agresser un sapeur pompier dans l’exercice de ses fonctions ? Ou va ce pays ?? Attention à ne pas utiliser notre haine du régime pour nous auto-détruire !!!!!!
    Vivement que ces gens soient punis à la hauteur de leur forfait !

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 09:03, par la fille de l’autre
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Traduire les coupables en Justice c’est ce que la population ne veut pas entendre. Et c’est cela qui met les gens dans cet états car il n’y a absolution pas cette chose au Burkina. Une fois qu’une affaire y arrive, elle d’avance close.
      Ce que cette justice fait principalement c’est punir les voleurs de poulet, les tueurs des chats, et autres. pour donner la liste des dossiers soumis à la justice sans suite on y passera un mois.
      les gens sont fatigués et prefèrent se charger de leurs affaires.

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:47, par wibdos
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Détériorer le matériel des sapeurs pompiers est très grave. Et puis, en brulant le véhicule des conductrices, comment veulent ils venir en aide aux parents des défunts si le constat ne peut pas s’effectuer. Les assurances refuseront de payer sans constat.Alors chers amis, manifestons mais ne detruisons pas le matériel.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:55, par le wang
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Norbert Zongo avait dit que si la justice n’arrive pas a regler les problemes des citoyens ils les regleront eux meme. c’est ce qui nous arrive. c’est pas étonnant et on n’arien vu d’abord ....je vous le dis si ce regime devait durer encore

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 19:35, par KOUMAN
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Laissez la justice en paix !C’est la seule institution qui s’est adaptée à la société burkinabè car aujourd’hui elle est mesquine,corrompue et ignorante du droit.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mai 2013 à 07:18, par DABROSS
        En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

        je pense que nous avons un serieux problème dans notre bon pays dantan. les accidents mortels sur les routes augmentent parce que chacun veu devenir riche peu importe le sacrifice (surtou humain). la justice actuelle ne joue pas son rôle et c’est regrètable mais le peuple doit apprendre à se controler pour ne pas lui même rendre l’injustice. agresser des sapeurs pompiers c’est vraiment de l’incivisme et je pense que le Burkinabé doit savoir faire la difference entre ceux qui nous sauvent et ceux qui nous tuent. Paix et Amour pour notre beau pays et surtout courage à ceux qui sacrifient leur vie pour les autres. Amen

        Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:58, par Femme de caserne
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    L’incivisme est à la mode au Faso et à tous les niveaux sinon cela ne s’explique pas.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 15:59, par Rachid
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Merci pour cet article mais malheursement il est trop court. Ce n’est pas la premiere fois que des sapeurs pompiers se font agresser par des citoyens. Cette agression, celle du journaliste et enfin le pillage du camion de boisson n’expliquent en rien une "colere" des riverains. C’est juste une culture de la violence, combinee a un niveau intellectuel bas en plus de la banalisation du pillage (vol collectif). Je ne peux pas croire que la colere puisse expliquer ces trois choses. Il faut peut etre que les gens comprennent la definition du mot "accident" et mettre de la retenue dans leurs reaction. Seulement, je doute qu’ils en soient capables, en toute humilite.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 07:20, par neekré
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Bien dit. Bonne analyse.

      Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 07:42
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Il n’ y a aucune justification au comportement des riverains. Vouloir les justifier, c’est accepter que de pareilles situations se reproduisent. Ces gens sont de mauvaise foi. Faites une enquête pour voir combien en retour sont aller soutenir la famille endeuillée. Ces évènements ont seulement l’avantage de nous montrer l’image véritable des burkinabé d’aujourd’hui. Sinon en quoi un accident peut justifier le pillage et la ruine d’un vendeur de boisson qui passe tout simplement ? Est-ce aussi ça la réponse à l’élan de solidarité organisé par DIALLO/ CLEZ pour les sapeurs pompiers ? Ainsi donc les uns construisent et les autres détruisent ! Combien de situations la presse a contribué à résoudre dans cette cité ? A ce rythme on finira même par donner raison aux gouvernants ; car on dira que s’ils sont mauvais, c’est parce que vous êtes très très très mauvais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 16:07, par leregard
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    c’est on ne peut plus clair, la démonstration que le pouvoir au Faso a perdu du terrain, tout respect et toute crédibilité. Ces colères et comportements inadmissibles sont la conséquence de la démission du pouvoir, qui face à toute petite réisistanec, baisse les brasau motif de ne aps créer de troubles sociaux, alosr que ctet atitude est comme un appel à la désobéissance publique, à l’instauration du pouvoir de la rue, etc. (Cf. le licenciement de l’agent de santé et de sa réhabilitation suite aux grèves du son syndicat).. Le gouvernement et Blaise en tête doit reprendre du poil de la bête. Malheureusement depuis la sortie des militaires en 2011, le pouvoir est dans la rue. Pour un oui ou un non, on s’attaque aux symboles de l’Etat, dans la circulation, on est pris à partie dès lors qu’on est dans une grosse voiture et qu’un usager sur 2 roues, même en faute est simplement rappelé au respect des règles de la circulation. C’est le résultat de l’impunité, delal corruption, de l’injustice. Le peuple se crée de nouvelles règles dont le seul fondement est la colère qu’il a contre les tenants du pouvoir. Il y a urgence que les gouvernants reprennent l’initiative tant et si bien qu’ils en ontencore les capacités ou l’envie. Le comportement des gouvernants actuels ne fait que plonger chaque jour le Faso vers l’abîme et tôt ou tard il y auara une explosion sociale, malheureusement elle sera d’une ampleur au-delà de ce qu’on peut imaginer car les rancoeurs, les humiliations, les injsutices, accumulées ont créé de très très nombrueses personnes mécontentes voire en colère qui, à la moindre occasion vont déferler dans les rues vers ce que chacun aura choisi comme cible : pillant, assassinant, destruisant des biens privés, etc. La vendètat s’installera ne ce serait-ce que le temps que tout soit détruit, que des inoncents soient tués, spolués, etc.. De nombreux signaux nous montrent chaque jour, que le Faso se rapproche dangereusement de cette date que perosnne ne connaît mais que la conscience popularie a intériorisée et que tous ceux qui ont encore un peu de lucidité, savent que cela va arriver. Il n’est peut-être pas trop tard de renverser la situation. L’Etat doit doit s’affirmer et faire en sorte que force reste à la loi pour tous en tout temps. . La force publqiue doit s’affirmer et le citoyen la respecter

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 14:38, par ONS
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      faire en sorte que force reste à la loi pour tous en tout temps ; bien dit mais difficile à appliquer car comment trouver le juste milieu entre la nécessité d’instaurer l’ordre public en tout temps et en tout lieu et l’imperatif de la protection des droits, du respect des personnes dans l’Etat de droit ? Autrement dit comment concilier les deux concepts ?

      Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 16:14
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Il ne fo pa faire de l’ amalgame.nos sapeurs pompiers fon de leur mieux pour sauver nos vie.Cè à ce gouvernement q’il fo demander des comptes.comment dans 1 pays ou pour sécourir 1 accidenté cè la croi et la bannièere on se s efforce de crééer 1 senat juste pour satisfaire des anciens cdpistes en qête de point de chute.Ces grosses sommes qi seront 1 foi de plus dilapidées par le CDP auraient pu servir pour soulager pour 1 temps soit peu nos souffrances.achat de véhiculs pour les appeurs pompiers par exemples

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 16:15
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Quand une citerne sera en train de brûler dans un quartier, avec des risques d’explosion, que ces mêmes populations continuent d’interdire aux sapeurs pompiers d’intervenir.... Les pompiers n’ont qu’à grever 48h à Ouaga, pour faire comme le SYNTSHA, on va voir qui va regretter. Vous ne savez pas que l’intervention des pompiers sur un véhicule qui brûle c’est d’éviter aussi que l’incendie ne touche la population ??? Vraiment, pauvres de nous ! Moi qui croyait pourtant qu’au moins en esprit on n’était pas pauvres !

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 16:56, par Bubur-sob
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      La pauvreté est surtout de l’esprit avant d’être le résultat de mauvaises conjonctures !

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 17:21
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Il n’y a rien d’etonnant c’est a l’image du regime qui est incapable de fairer respecter l’ordre c’est vraiment les consequences de l’impunite ! les pompiers sont a feliciter et il faut plutot les defendre, ils sont autant victimes que les populations !

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 17:40, par Recteur
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Il est inadmissible donc intolérable de laisser quiconque agresser les sapeurs-pompiers dans l’exercice de leur fonction car ils fournissent assez d’effort avec peu de moyens pour sauver de vies au Faso ! L’attitude de la foule à leur encontre est condamnable et à combattre fermement à l’avenir !
      Toutefois, pour la RTB, il faut se dire une chose : ce n’est pas la première fois que les journalistes de ce média d’Etat (qui bosse pour un clan plutôt pour le pouvoir en place au frais- et au détriment- du contribuable burkinabè) font le frais de manifestants ! Je ne conseille pas les manifestants à s’en prendre aux journalistes de la RTB mais je conseille la RTB de considérer ces réactions de haine à son encontre comme une invite à s’amender !

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 17:59, par kalifa
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      nous déplorons tous ce qui est arrivé aux pompiers et à la dame avec son bébé. Mai où est passée la conductrice de la voiture ? S’est -elle présentée à police après avoir été sauvée par certaines personnes ?

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 18:12, par SAT
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      il faut que les gens comprennent que personne n’a jamais souhaiter un accident et que quand ça arrive comme ça il faut de la retenu .il faut que les autorites sensibilisent les jeunes sur de tels actes qui ne font pas honneur a notre pays.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 18:43, par MS
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Mr. Juvénal Somé, étiez vous sur les lieux de l’accident ? Sinon arrêtez de rapporter mal ce qui s’est passer. La population ne s’en est pas prise aux sapeurs pompiers. La population a juste demander aux soldats du feu de laisser cramer la voiture de ces filles (ou dames) qui ont brulé un feu pour mettre un terme à la vie de la pauvre dame et de son bébé. Après des négociations, on les a laisser éteindre le feu.
      Quant au journaliste en question, il ne s’est pas pris avec tact. Dans de telles situations émotives, il faut compatir d’abord avant de prendre des images.Il a juste donné l’impression qu’il était juste là pour la prise des images. On lui a juste demandé de se retirer.
      Une autre personne a reçu des gifles après avoir voulu jouer au moralisateur en taxant cette population d’incivique.
      Voici les faits, Mr. Juvénal Somé. J’ai connu de bien meilleurs articles de vous.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 21:03
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Les sapeurs n’ont qu’a faire pardon. il faut faire la greve pendant 48 heures seulement. Comme ça tous les moutons vont comprendre. Et si vous ne pouvez pas faire la grève refuser d’intervenir dans le cartier ou l’on vous a agressé tant qu’ils ne viendront pas s’agenouiller pour vous demander pardon. Eh la, il faut que ceux qui n’ont pas de cerveau arrête leur bêtise. Dans tous les pays, l’on respecte au maximum les sapeurs pompiers, une banque de sang, une ambulance et un corbillard. Voilà que ces drogués font faire que m^me les burkinabè sincères vont êtres indexés.

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 21:44, par Levériteur
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Chers internautes ! A vous lire, je vois que beaucoup ignorent les rôles assignés à chaque force de sécurité. Exemple : Si vous voulez que ceux qui s’en prennent aux pompiers soient recherchés et punis, il faut des policiers(si nous étions dans un État de droit véritable) pour faire ce sale boulot. Mais en 2011 le salaire d’un simple sergent rivalisait avec celui d’un haut gradé policier. Les policiers ont attendu depuis le début de la Rectification pour que leur situation s’améliore en vain. C’est finalement les AK42 qui les ont aidés. Dans une nation civilisée chacun à son rôle. Le médecin participe à la vie de la société de même que le gardien de la morgue devant qui il faut appliquer l’équité dans le traitement salarial. Si vous (population) continuer à applaudir les foules qui tuent des policiers ou des gendarmes ou encore brulent leurs commissariats et brigades, le pire va arrivé inéluctablement un jour( que l’Éternel aie pitié de nous et nous préserve des malheurs à venir). La population burkinabé ignore jusqu’à présent son adversaire(Blaise et son système) et s’en prend aux petits policiers envoyés en mission. Illustration : en 2011, quand 34partis politiques ont demandé à cette même population de sortir exiger le départ de Blaise, les syndicats et les opposants ainsi que les déçus n’ont pas réagi significativement. Que veut ce peuple enfin. Attention et ne pas permettre à ce système de se remettre en confiance. Si ça continue comme ainsi, les forces de défense et de sécurité ferons une coalition pour se défendre contre les agressions dont elles sont victimes au quotidien. Et là c’est bonjour les dégâts. Si rien n’est fait, un jour on assistera à des carnages isolés ou organisés. Moi je vous parle en tant qu’oracle. C’est tout.

      Répondre à ce message

      • Le 7 mai 2013 à 10:04, par FDS republicain, longue vie à toi !
        En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

        "Si ça continue comme ainsi, les forces de défense et de sécurité ferons une coalition pour se défendre contre les agressions dont elles sont victimes au quotidien. Et là c’est bonjour les dégâts. Si rien n’est fait, un jour on assistera à des carnages isolés ou organisés"
        Monsieur l’oracle, vous me décevez à la fin de votre analyse. Personne ne souhaite l’apocalypse dont vous prévoyez. Il est vrai comme vous l’avez si bien dit que le peuple burkinabè se trompe d’adversaire mais delà affirmer que les FDS coaliseront pour se rendre justice c’est sombrer dans la déchéance et trahir votre vocation de FDS ! Avec les Ak47 payés par le contribuable, vous avez revendiqué de meilleurs conditions de travail et vie. Logique ! Vous avez obtenu gain de cause et votre situation actuelle vous la devez à la sueur du contribuable ! C’est paradoxale d’utiliser ces AK47 contre les mêmes contribuables !
        Si l’apocalypse devrait se réaliser, vous pensez venir à bout de tout le monde s’il y a coalition contre les FDS qui sont nos frères et sœurs ? c’est la guerre civile ou quoi ?
        De mon point de vue, notre pays a besoin d’un nouveau départ, un programme d’éducation minimale pour tous les citoyens. Il nous faut ré-inculquer l’intégrité aux burkinabè et cultiver un idéal à tout loin des tapages politiques "d’émergence" qui sonnent comme du vent pour remplir le vide. Quand on ne plus mettre de l’ordre dans la cité il faut se démettre. Il y a de braves burkinabè qui ne sont pas encore souillés ou qui souhaite la repentance !

        Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 17:32, par Le Gentil Garçon (GG)
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Le peuple est fatigué d’attendre d’une justice qui a choisi de garnir son tube digestif. Aussi, faut-il comprendre l’attitude des riverains vis-à-vis de la RTB. Ce n’est pas du journalisme qu’ils font c’est du « griotisme » que le peuple est fatigué de supporter. Aux sapeurs pompiers, ces gens doivent vite se REPENTIR car pour une fois, ils se sont trompés de cible. DIEU protège les pauvres de ce pays affamé par tant de mal gouvernance et son corolaire de drames.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 17:38, par DK
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Le Burkina Faso a-t’il un Président ou pas ? Si la reponse est affirmative, je crois qu’il est temps maintenant que le Président du Faso (Blaise Compaoré) s’explique devant le Peuple. Son gouvernement ne semble plus maîtriser la situation, la population n’en a plus confiance et chacun veut se diriger soi-même au lieu de se faire diriger. Le moment est donc venu pour le Président du Faso de s’exprimer à son peuple pour le rassurer sur la question de son avenir. Doit-il (le peuple) prendre en mains ou le laisser entre les mains de son Président avec quelles garanties ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 18:05, par junior
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    je suis parfaitement d’accord avec vous les amis les sapeurs doivent etre protégés car ils ne sont pas responsalbes de ce qui nous arrive . De grace epargné ces braves soldats des vilolences ne vous trompez de cibles et quiconque serait prit en flagrant delit merite au minimum 5 ans de prison fermes . L’etat doit tout mettre en oeuvre et retrouver les reponsables et chatier . Honorables députés proposez quelque chose dans ce sens

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 18:22, par PRESI
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Je pense que l’État devrait arrêter ses tapages médiatiques autour du rétablissement de l’autorité de l’État et passer aux actes en permettant à la justice d’appliquer conformément la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 19:13, par ibb
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Vraiment dommage. Pour ma part que l arme mette de l ordre dans cette anarchie ! Plus de democratie. Etat d urgence ! Pas de pitie ! Il faut sauver la nation. L aigreur rend une partie de la population malade. PR laisse l arme travailler ! 10 ans en arriere, je dis non ! La democratie a echouer ! Dc il nous faut une dictature a la chinoise.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 20:44, par Lefaso
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Norbert Zongo disait que tout le monde va chier.Ça commence à venir.Paix à son âme.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 01:16
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Ce sont des personnes ainsi dans leur sommeil prient Dieu pour que le pays brûle. Ce qu’ils ignorent personne ne sortira vivante de cette situation. Alors prions plutôt Dieu pour que les gens entendent raison. Nous peuple du faso l’indiscipline nous habite de plus en plus. Il faut que cela change. Le burkina est le seul pays au monde ou on signale avec la tête pour prendre un virage. Tout un symbole. Alors ne recherchons pas l’apocalypse pour les autres, mais prions que Dieu puisse habiter chaque burkinabé .

      Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 01:17, par Rodrigue ilboudo
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Je croi qu’on ne doit pa laissé ls gens qi on attaqué ls sapeurs pompier car il se sacrifice pr sauvé ds vie chaq jour q DIEU fait. Souvent ls gens n reflichis pa si vs attaqué ls sapeur e qil arive 1jr q vs faxier 1 accident vs alé perir sur la route se st ls seul persoe a vs secour premièrement avan q ls medecin n’intèrviennent.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 02:09, par BIG
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Nous sommes dans un pays qui est diriger par une famille,et ces gendres, en plus de cela nous avons une justice pour les pauvres et une justice pour les riches.quand la majorité des brukinabè seront informé que c’est à l’argent du contribuable que le pouvoir dilapide,en faisant croire au gens que le président qui finance, sa sera la débandade Prénom l’exemple sur l-affaire GUIRO dans un pays pauvre comme le burkina qui trime pour payer les fonctionnaire.C-est la misère, l’injustice, la corruption qui révolte la jeunesse.Que les dirigeant revoient leur manière de gouverner car nous faisons face à une nouvelle génération. Simon le pire est avenir

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 02:34, par Ouattaratchè
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Chuuuut , le spécialiste des réflexions (BLAT) est entrain de réfléchir sur les questions !!! mais quant ? on ne saura jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 03:35, par LE BERGER
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Disons le sans cligner des yeux, le pays des hommes intègres file tout droit vers un abime, un abime profond et mème très profond. Vous savez chers internautes, souvent moi je me demande si nous, les Burkinabè, ne sommes pas tous des drogués. Je peux comprendre que les populations s’en prennent au chauffeur qui a fauché la dame et son enfant pare ce que tout simplement on n’a plus confiance en la justice. Mais aller jusqu’à agresser les sapeurs pompiers qui ne faisaient que leur boulot, c’est tout simplement de l’animosité. Je vous donne un exemple illustratif : lorsqu’un chien est pris dans un piège et que vous voulez le libérer, vous avez 80% de chance qu’il vous morde. Mais je comprends le chien parce qu’il ne sait pas qu’on veut le tirer d’affaire. J’ai cependant du mal à comprendre ceux qui ont agressé les pompiers par ce qu’ils sont des humains et sensés savoir ce que font les pompiers. Mais bon, comme je l’ai dit, nous agissons souvent comme si le pays tout entier était atteint de schizophrénie et l’horizon ne fait que s’assombrir.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 05:33, par Francis
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Je vis hors du pays et c’est avec indignation que j’ai appris le traitement infligé aux sapeurs pompiers. Ceux qui les ont molestés sont de la même vaine que le chauffard car, consciemment, ils ont décidé de réduire les capacités des sapeurs pompiers à sauver, pas une dame et son bébé, mais des dizaines de femmes et leurs bébés. Rien, absolument rien, ne peut justifier leur comportement.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 09:11, par patlechat
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Mon frere,j’ai ete temoins occulaire.sincerement,le vehicule roulait a vive allure sinon je ne pense pas qu’un drame aussi affreux.j’ai jamais vu un tel accident.Evitons toujour de bruler le feu comme on le dit.En meme temps je deplore l’attitude des riverins va vis des sappeur pompiers.Ils font leurs travail et c’est vraiment deplorable de s’en prendre a eux.Je suis garcon mais je n’ai pas pu retenir mes larmes ce jour.L’etat doit voir le probleme des France aurevoir qui ne font que se deverser au pays.C’est l’une des causes.Les deux roux etaient a plat .
      Paix a son ame

      Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 10:19, par Papa
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Agresser des sapeurs pompiers dans l´excercice de leur fonction c´est vraiment incomprehensible et revoltant. Il faut simplement comparer ces vandales a des animaux sauvages. Le Burkina-Faso est pour le moment le seul pays au monde a s´adonner a de tel spectacle. Finalement on se pose la question a savoir oü va le Burkina et s´il ya des autorites´ dans ce pays .J´ai honte d´etre de ce pays.

      Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 10:23, par Nongma
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Courage aux sapeurs pompiers et à la télévision qui s’efforcent malgré les moyens dérisoires de travailler. ça fait pitié qu’au Burkina nombreuses personnes n’ont appris qu’à détruire et donner des coups de poings comme des sauvages.. Honte à eux . Ceux qui ont tout cassé et brulé pour défendre une cause sont les mêmes qui ne respectent aucune règle de circulation.

      Répondre à ce message

    • Le 8 mai 2013 à 08:18
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Vous n’avez rien compris.Relisez et réfléchissez encore.Faites un effort vous comprendrez

      Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 07:06
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    si je peux permettre un avis conseil a Mr le journaliste auteur de cet article : svp vos écrits sont toujours trop courts, ils sont équilibrés mais manque souvent de profondeur. FAISONS ATTENTION A NE PAS JETER COMME EN PATURE aux internautes des sujets à commenter sans donner tous les contours et conclure vers quelque chose qui nous fait tous avancer. LE DEFOULOIR AUSSI C’EST BIEN ? MAIS C’EST PAS ARRIVE ? ON A TROP SUR LE COEUR DE CE REGIME MAIS RESTONS LUCIDE ; la colère justement est aveugle. comme MS, je pense qu’il faut avoir toute l’information vraie ou parler sous réserve : les gens n ’en voulaient pas je pense au corps de des sapeurs pompiers, ils voulaient qu’on laisse cramer la voiture’( je ne dis pas que je suis pour) donc encadrer ce feu qui reste toujours dangereux ; c’est vrai aussi que parfois les journalistes n’ont pas de tact devant des situations du genre.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 07:26, par C2C
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    ce qui me fait MAL ce sont ces personnes qui ont voté le CDP pendant la campagne électorale !!!! quand la constitution vous donne l’occasion de changer la donne il faut en profiter pour en faire un changement radical !!! il ne sert a rien de s’en prendre aux SAPEUR-POMPIER. eux (SAPEUR-POMPIER)au moins ne font pas de discrimination quand il s’agit de secourir la pauvre population.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 07:52, par tampo
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    quelque soit la situation que ceux qui s’apprennent aux sapeurs pompiers soit poursuivi et punis a hauteur de leur forfait. si nos autorité ne s’arrête leur histoire de liberté de quoi de qui à l’européenne nous allons directement à la dérive. excusez moi mais nous n’avons pas atteint le niveau d’intelligence pour cette liberté à la sauvage.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 07:58, par tampo
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    je conseille vivement au sapeurs pompier de faire une journée d’arrêt de travail dans cette zone. quand même nous ne sommes pas des animaux qui s’apprennet même à ceux qui viennent les sauver. si vous avez trop la force faite des champs collectifs ; merde merde

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 08:27, par sam
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    C’est compréhensible. Une question de justice que la population d’en tient plus compte car ne jouant plus son rôle.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 08:29, par Billgate
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Je pense qu’il faut une deuxième révolution au Burkina Faso. Cette révolution va amener beaucoup de changement qu’il ne faut en restaurant d’abord l’autorité de l’Etat, puis en réglant les différents crimes économique, politique et etc. Sans cela, le pouvoir en place n’a plus ses forces pour restaurer cette autorité. Il y a beaucoup de crimes qui sont restés impunis et cette population ne crois plus en la justice. La justice a montré ses limites et est gérée par les gourous du pouvoir. On prend les décisions qu’il faut, on donne des instruction aux juges de classer tel ou tels dossiers et puis rien.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 08:41, par panime
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    bravo a tous ces gens qui trouvent reconfor dans l’animausité, qu’ils n’aient crainte,sur l’autel ils seront immolés ! quel incivisme et quelle honte !

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 08:51, par Leduc
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    C’est vraiment dommage !!..

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 09:07, par SKATH
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Moi je pense que la faso autrement vient de commencer plus rien ne sera comme avant comme l’avait clamer haut et fort les autorités eux même a savoir le pm et jerome bougma au sujet des militaires et policiers radies.le pouvoir se trouve dans la rue.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 09:07, par pathfinder
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    tout le monde va payer sa compromission ici bas.prions tous pour un burkina de paix car il n’est plus à expliquer que le degré de colère de la population croit de jour en jour et chacun ne croix plus ni à la justice,ni au gouvernément,ni à l’exécutif.L’etat de droit est bafoué et la force de la puissance publique revient à la population.Que Dieu sauve mon Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 09:18, par LD
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    salut à tous.
    de source proche de la famille des victimes, la dame en question serai vivante et actuellement sous traitement. infos à vérifier.
    Que Dieu nous garde de pareilles situations

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 09:33, par vérité
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Excusez moi M. Le journaliste mais votre article est décousu. On ne perçoit mëme pas l’information sur les faits, que s’est-il réellement passé, ou et pourquoi ? SVP intégrer les BABA de l’info pour que l’on puisse vous comprendre un peu. Merci

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 09:47, par Taryam
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Messieurs les journalistes, j’ai un profond respect pour vous, pour le travail que vous abattez quotidiennement pour nous livrer les informations sur l’actualité. Mais souvent il faut pousser plus loin vos investigations pour avoir l’information juste, véridique et ne pas vous en tenir aux dires de la rue. Par rapport à l’accident de la circulation qui a eu lieu sur le Boulevard France Afrique le dimanche 5 mai, je voudrais apporter ma contribution en vous informant que contrairement à vos écrits la femme est vivante et se trouve à l’hôpital Yalgado. C’est son bébé qui est passé de vie à trépas.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 10:13
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    vous n’avez pas été sur place pour voir comment l’accident c’est produit. Je pense que tout cela explique le manque de retenu pour des gens qui sont très remontés face au drame. Si non je crois que ces gens aussi sont conscients comme nous du travail salutaire qu’abat les sapeurs-pompiers. Qu’ils continuent de nous aider et de ne pas aller en grève comme suggérait l’autre.

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 10:42, par JOHNNESS
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      Je suis totalement contre le fait e prendre à partie les sapeurs pompiers, car ces derniers risquent tous les jours leurs vies pour en sauver d’autres. Même sous l’effet de la colère sans doute légitime des populations, qu’ils se retiennent totalement de porter mains sur ces vaillants soldats. Arrêtons de nous tromper d’ennemis. Imaginez un jour où ces derniers, découragés marquent un arrêt de travail. Un peu de retenue chers population !!!

      Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 10:38, par go
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    il faut egalement que ministere des du transport revoit la delivrance des permis de conduire il y a beaucoup de deal autour ce qui dangereux pour la population

    Répondre à ce message

    • Le 7 mai 2013 à 14:19, par Miriam
      En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

      paix aux âmes de nos chers disparus .c’est vrai qu’en ces temps qui passent les Burkinabé sont de plus allergique aux civisme. ils y en a qui se crois tout permis, sèment le désordre. liberté ne veut pas dire faire du n’importe quoi , comme je voeux sans loi. J’ai vu des deux roues, laissez exprès les pistes cyclables goudronné pour circuler au milieu des voitures, et gare a toi si tu les dit mot. dites dans qu’ell pays sommes nous. La faute que les choses vont mal dans le pays , n’est pas que du gouvernement car chacun des citoyens doit mettre de sa part pour que les choses aillent pour le mieux. Il faut reconnaitre aussi qu’il ya des personnes aussi qui ne veulent pas que les choses aillent dans le pays pour leur intérêts. construire son pays , et dans le bon sens c’est l’affaire de tous en respectant les lois et les disciplines, dans le respect d’autrui . que Dieu veille sur notre cher Burkina. et que chacun construise la paix dans son coeur et non la violence.

      Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 11:21, par +4
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Comme quoi, lorsqu’on parle de liberté de la presse, il ne faut pas seulement incrimminer les dirigeants. Nos populations doivent également être éduquées dans ce sens. Ce n’est pas parce qu’il ya eu une injustice qu’il faut se rendre justice soit même en étant plus injuste. Messieurs de la presse, aidez-nous à vous aidez. Il va falloir que vous dénonciez vigoureusement tous les actes d’incivisme et sensibiliser nos populations. A l’allure où vont les choses dans ce pays, je crois bien que les travailleurs, même les plus honnêtes, qui ont gagné leur pain à la sueur de leur front, seront traités à la même enseigne que des scélérats, lorsqu’ils auront la malchance de faire un accident.
    Comme quelqu’un le disait, nous avons tendance à accuser les autres comme s’ils étaient la cause de notre infortune. Sinon après avoir brûlé la voiture des dames, quel besoin il y avait-il à attaquer les sapeurs et le journaliste, sans oublier le camion de boisson qui a été vandalisé ? Que chacun travaille à gagner honnêtement sa vie et soit fier de sa situation. S’il on est pas fier de sa situation actuelle, il faut faire travailler les méninges utilement.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 11:24
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    c’est le comportement des dirigeants de ce pays qui amène la population à ce comporter comme cela.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 12:08, par Kodjo
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Franchement il fo que les autorités de c pays prennent leur responsabilités. On ne pas permettre à des individus de se faire justice(injustice) . Qui de nous souhaite faire même un simple accident et plus grave ôter la vie de son prochain. L’on doit comprendre que ce sont des événement qui nous côtoient et doivent nous faire mieux réfléchire que de nous entretuer. Agresser des sapeurs pompiers ? Non ! Ce sont pas des Burkinabé ceux la,ce sont des terroristes et nous devons les rechercher par tous les moyens pour les éliminer. Et si on n’y prend pas garde , ça sera du far west dans ce pays la à un moment, car personne ne va accepter se laisser tuer facilement pour un accident involontaire ,et que même si tavais raison ,va te déranger toute ta vie. Chacun de nous doit forcément mourir d’une manière, et ce sont des moment d’enseignements que dieu ns donne. Donc choisissons entre la mort et la vie, car agresseurs et agressés peuvent faire chemin ensemble de l’autre côté. Paix,paix,paix

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 12:16
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Paix à l’âme des regrettés.
    Rien ne justifie le comportements des voyous aigris, sinon pourquoi s’en prendre aux sapeurs et incendier le véhicule ; imaginons s’il y avait eu explosion, combien de victimes allons nous enregistrer ?
    Parlant du code de la route, combien d’entre nous respectent les feux et gare au flic qui oserait arrêter qui que ce soit.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 13:07, par Gnamakou
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Mon pays va mal. Où est passée notre intégrité et notre esprit citoyen. Soyons sérieux pour reconnaître l’incivisme des dames mais aussi de la bande qui se sont pris aux pompiers et au pauvre cameramen qui fait autant son travail avec son peu de moyens et avec dévouement. Reconnaissons que ces individus ont pris la mauvaise direction et travailler à conscientiser ces brebis égarés pour la sécurité de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 14:18, par Freshnelle
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Héééé populations de Ouaga !!!!!!!!!!!!! C’est quoi ça encore ?
    Policier on agresse,Premier ministre, on agresse et même sapeurs pomiers on agresse . Vous voulez quoi maintenant ? Pardonnez un peu un jour et sachez que ce qui arrive à l’autre en mal ou en bien peut vous arriver.
    SVP soyez tolérant

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 15:10, par SOUM
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Courage messieurs les pompiers,le peuple vous soutient.C’est avec tristesse et amertume que nous avons appris cette tragique événement,que leurs âmes reposent en paix,mais sachons raison gardée et évitons de s’en prendre aux soldats du feux

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 15:16, par le citoyen
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    c`est vraiment domage qu`une population s emprenne de la sorte a ceux qui les viennent en secours. La responsabilite se situe ailleurs...

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 15:41, par la verité
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Si s etait votre femme ou votre enfant ou une de vos parents qui etaient mortellement perdu la vie suite a cet accident incomprehensible.que ferriez vous ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 15:58, par Wintog biga
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Pour que ce pays fonctionne bien, il faut la prise de pouvoir par des militaires qui vont mettre les gens au pas et les dresser correctement pendant au moins 10 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 16:07, par Wintog biga
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Pour que ce pays fonctionne bien, il faut la prise de pouvoir par des militaires qui vont mettre les gens au pas et les dresser correctement pendant au moins 10 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 16:27, par Wintog biga
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Pour que ce pays fonctionne bien, il faut la prise de pouvoir par des militaires qui vont mettre les gens au pas et les dresser correctement pendant au moins 10 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 16:30, par Le revolté
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Moi je suggère qu’on matte les populations rebelles et cassent-tout car y en a marre ! C’est au fond des aigreurs et des jalousies qu’elles expriment. C’est tout. Les gens ils prennent le mariage comme un sujet de championnat, honorent à tord et à travers toute personne qui se marie, se gragratulent pour les naissances. Ensuite, ils se plaignent de ne pas pouvoir s’en sortir et créent ainsi des démunis et de nouveaux aigris et ainsi de suite...Pour finir, ils s’en prennent par jalousie à toute personne qui semble avoir réussi par toutes sortes de manières écoeurantes et inciviques allant jusqu’au molestage et à la destruction des biens privés. Regardez-les. Ils bavent de jalousie et de rancoeur. Sinon, qui n’a jamais brûlé un feu tricolore à Ouaga, Bobo, Koudougou ou Ouahigouya. Est-ce pour autant qu’on vous a linchés ? Arrêtons notre hypocrisie et notre méchanceté et qu’on arrête de s’en prendre à tord aux gens.

    En conséquence, je propose qu’on fasse descendre l’armée comme au temps de Sangoulé pour appuyer la police et la gendarmerie et qu’on matte ces idiots. Vous allez voir. Ils vont tous se ramolir. En réalité, les ouagalais n’aiment pas qu’on les laisse faire. C’est au fond de vrais froussards mais ils jouent aux gros bras quand y a rien en face d’eux.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 16:39, par Lepaysan
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Il faut regretter et déplorer tout ce qui se passe actuellement.
    Pour les sapeurs pompiers, c’est plus triste mais il faut savoir que la population est enfin de raisonnement. Elle ne fait plus confiance aux autorités et donc tout ce qui est symbole d’Etat est attaqué pendant les saut d’humeur.
    Pour le cameraman c’est par ce que depuis un certain temps la RTB ne dit plus la réalité mais ce qui plait au pouvoir donc si le cameraman est chassé c’est normal.
    Revenez au bon vieux temps où les journalistes disaient la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 16:49, par JOHNITAP
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    pas JEAN APOLINAIRE.salut les frères pompiers, tous mes respects a vous.Restez toujours comme vous l’avez été au paravent..SEUL DIEU VOUS LE RENDRA

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 17:03, par Soutien
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Merci beaucoup, le révolté. On dirai que tu lit dans mes pensés

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 17:42, par karahomme
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    he he he Burkina Faso : Dieu prend pitié de nous et sauve nous les sapeurs-pompiers les braves hommes que je félicite beaucoup peuvent être l’objet d’une pièce théâtrale non les burkinabé laissez les faire leurs travail SVP nul n’est épargné encore SVP Seigneur bénit notre cher Faso

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 18:25, par crainte de dieu
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Quelque chose ne va pas dans ce pays. Les gens sont à l’affût et ils cherchent le moindre prétexte pour en découdre avec tout ce qui est gouvernement ou tout au moins tout ce qui en incarne. Contrairement à ce que nos autorités chantent nuits et jours, il y a bien longtemps que le Burkina n’est plus un pays sûr. La rage fulmine dans le cœur du peuple qui veut se venger de ce régime antidémocratique et arrogante de blaise qui est entrain de voler sa dignité : impossible de se loger, de se nourrir même pour ceux qui travail. Tandis les mêmes imbéciles continuent à brouter la république depuis presque 30 ans. Cet incident n’est que l’un des signes avant coureur du grand déluge. Hommage à la presse et aux sapeurs pompiers !!!!!Dieu préserve mon Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 18:45, par Ecoeuré
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Ceux là même qui ont incendié la voiture et s’en sont pris aux pompiers sont les mêmes qui brulent les feux rouges jours et nuits.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 20:53, par yammuss
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    vraiment regrettable ce qui s’est passé, s’en prendre au sapeur pompier est vraiment un acte ignoble, mais quand au journaliste de la RTB (je dis bien RTB en l’occurrence la télévision) ce sont des mange miettes qui déforme souvent pour ne pas dire toujours l’information. saurait été un autre journaliste d’une autre structure vous verrez qu’il allait pouvoir filmé aisément.

    Répondre à ce message

  • Le 7 mai 2013 à 22:52, par Titeus2
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Vraiment dommage ! les sapeurs pompiers ne font pas de deal comme policiers et autres, ils regardent pas ta poche avant de te porter secours comme a l’hopital, ils sont pas comme nos politiciens menteurs et pilleurs, ils ne gaspillent pas les beins du peuple. Ce sont de braves gens kil faut kon soutiennent. Les coupables de ces actes oublient k’eux ou leurs proches peuvent etre victimes d’accident et kun seul geste du pompier sauve la vie. kel cons ces agresseurs de pompier

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2013 à 03:16, par sed
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    Vive les sapeur pompiers

    Répondre à ce message

  • Le 8 mai 2013 à 10:56, par ZORRO
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    je propose aux sapeurs pompiers une grève 5 heures de temps ça aidera à comprendre

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai 2013 à 12:51, par docker
    En réponse à : Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

    on doit jamais être assez fou pour couper la branche sur laquelle on est assis, qui sert de protection. Ne vous décourager surtout pas Sapeurs Pompiers vous aurez toujours notre soutien.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés