Religion : Le diocèse de Dori a enfin son évêque en la personne de Mgr Laurent Dabiré

lundi 6 mai 2013 à 21h30min

Le diocèse de Dori a enfin son père évêque. « Orphelin » en effet depuis plus d’un an, et dirigé par un administrateur diocésain, le diocèse de Dori était en attente de l’ordination de son pasteur, Mgr Laurent DABIRE. Ce prêtre originaire du diocèse de Diébougou, docteur en droit canonique et civil de l’université urbanienne de Rome, a été ordonné ce samedi 4 mai par Mgr Séraphin ROUAMBA, assisté de Mgr Der Raphael DABIRE et de Mgr Joachin OUEDRAOGO comme co-consécrateurs. C’était en présence des évêques du Burkina et du Niger et d’une assemblée venue de Dori mais aussi du Burkina et principalement de Diébougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Religion : Le diocèse de Dori a enfin son évêque en la personne de Mgr Laurent Dabiré

Dans son homélie, le consécrateur principal, méditant sur l’envoi d’Abraham, a martelé que « tout croyant est appelé à se quitter pour tout retrouver en Dieu ». Mgr Laurent Dabiré a quitté les siens à la suite d’Abraham, dans un oui total, conscient qu’il ne sera pas seul. Il a rappelé au nouvel ordonné, que les évêques travaillant dans la coresponsabilité, il devait y trouver l’assurance d’être soutenu.

Mgr Laurent Dabiré prend en effet le bâton de pasteur pour guider selon Mgr Séraphin « le diocèse le plus vaste, le plus riche en populations diverses ». Comme son prédécesseur, Mgr Laurent est invité à grader en vue qu’il devient le pasteur, guide immédiat du peuple chrétien vivant sur le territoire diocésain, mais aussi à « persévérer dans l’estime des musulmans qui adorent le Dieu Un ». Il aura souci alors, d’œuvrer pour bannir toutes les formes de discrimination. Un combat pour le succès duquel, il saura compter sur l’UFC, l’Union Fraternelle des Croyants, qui travaille en faveur d’un dialogue vrai entre musulmans et chrétiens au Sahel.

« Votre vie de prière, de témoignage, affirme Mgr Séraphin Rouamba, fera de vous un évêque un amoureux du Christ, père et pasteur ». « C est l’amour qui permet de passer du statut de serviteur à celui d’ami, ajoute-t-il avant d’inviter le nouveau pasteur de Dori, non sans humour, à « choisir la révolution de l’évangile, pour que le christ vive en lui ». « C’est une révolution poursuit-il, qui ne coûte pas d’abord aux autres mais d’abord à soi ». Pour y arriver, il devra se laisser guider par Marie, mère des apôtres.

Mgr Dabiré a remercié vivement tous ceux qui sont venus pour être témoins de son ordination ainsi que tous ceux qui ont participé à la réussite de la célébration.

Abbé Joseph kinda
Chargé de Communication
Conférence Épiscopale Burkina-Niger

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés