Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

vendredi 3 mai 2013 à 22h33min

Qui sera désignée la plus belle fille des Universités et grandes écoles du Burkina ? La réponse à cette question sera connue dans la soirée du 1er juin 2013 à l’issue du concours qu’organise la structure Hono Management. Pour parler de l’évènement, le responsable de Hono Management, Honoré Bambara, a animé ce vendredi 3 mai 2013, un point de presse.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

Au total 18 candidates sont sur la ligne de départ. Mais au final, on aura besoin d’une miss et de deux dauphines. Les candidates, selon les organisateurs de la manifestation, se recrutent aussi bien dans les universités que les grandes écoles de Ouagadougou (13), de Bobo (1) et de Koudougou (4). « Nous avons reçu au total 75 candidatures. Mais après le casting, nous en avons juste retenu 18 », a précisé Honoré Bambara pour qui sa structure a même dû augmenter le nombre des candidatures de 4 personnes. « Habituellement nous retenions 14 filles pour la compétition », a-t-il indiqué.

Au cours de la soirée, les candidates seront face à un jury multidisciplinaire composé d’un journaliste, d’un scénariste, d’une personnalité de la société civile, d’une ancienne miss et d’une personne non Burkinabè. Les candidates défileront en tenues traditionnelles, de jeune fille et de ville. Le sourire, la beauté du visage ainsi qu’une interview des filles permettront au jury de départager les candidates.

Vingt-mille (20 000) francs CFA comme prix d’entrée

Soutenue par la marque Woodin, la structure Hono Management entend mettre l’accent sur les récompenses. Ainsi la miss recevra des pagnes d’une valeur de 150 mille francs, une bourse d’étude de 500 mille francs CFA, une moto, un ordinateur portable et la couronne de miss. Les deux dauphines seront également récompensées à des degrés différents selon qu’elle soit 1ère ou 2e.

Les organisateurs de Miss Universités voient grand. Pour cela, la manifestation prendra désormais la dénomination Miss Faso. « A partir de 2014, toutes les filles, même celles qui ne sont pas étudiantes, pourront prendre part à la compétition car elle leur sera ouverte », a informé Honoré Bambara. Pour marquer la croissance de l’évènement qui est cette année à sa 11e édition, les organisateurs prévoient que la soirée sera retransmise en direct à la Télévision nationale du Burkina (TNB). « Nous y travaillons et pensons pouvoir y arriver », a indiqué le conférencier. Pour assister à cette soirée, il suffit de débourser la somme de 20 mille francs CFA par personne.
« Hâtez-vous car Woodin a décidé de donner 10 places à chaque candidate. Ce qui fait déjà 180 places de réservées », ont fait remarquer les organisateurs. Le prix d’entrée donne droit à un dîner, à des prestations d’artistes d’ici et d’ailleurs dont Bétika, des défilés de mode et l’élection de la miss.

Les Miss Universités réussissent leur insertion professionnelle

Souvent qualifiée de domaine de perversion pour les filles, les élections de miss sont la plupart du temps vues d’un mauvais œil. Mais pour les organisateurs de Miss Universités, ce n’est pas le cas. Faisant un tour rapide des anciennes miss, presque toutes, selon Honoré Bambara, occupent des postes de responsabilité. « Miss 2003 est responsable juridique dans une entreprise de la place. Celle de 2004 fait une spécialisation en médecine à Bruxelles. L’élue de 2005 est responsable commerciale dans une entreprise pendant que celle de 2006 fait un master en droit à Lille (France). Miss 2007 travaille dans une banque de la place, celle de 2008 poursuit ses études en Ethiopie où elle réside avec son mari. Miss 2009 fait un master en finance à Montpelier (France), celle de 2010 ne travaille pas encore. La plus belle étudiante en 2011 est devenue mannequin actrice-comédienne et celle de 2012, âgée de 20 ans, prépare une maitrise en droit », a relevé Honoré Bambara qui souhaite du reste que les parents n’empêchent pas leurs enfants de prendre part à ce concours.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 mai 2013 à 19:40, par theo
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    De grâce l’heure est grave de célébrer ces chose-là dans le Campus .épargner nous des slips des ravissantes filles en ces moments difficile au campus étudiants .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 21:18, par LE CANADIEN
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    AU LIEU DE S’OCCUPER DES VRAI PROBLÈMES UNIVERSITAIRES SURTOUT L’UO C’EST MISS VOUS SAVEZ ORGANISER,IL Y’A TOUJOURS DE L’ARGENT POUR FAIRE N’IMPORTE QUOI MAIS PAS LES VRAI CHOSES DONT LES GENS ONT VRAIMENT BESOIN,MISS UNIVERSITÉ C’EST POUR CHOISIR ENCORE DES FILLES POUR LES ATTRAPPER APRES

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 22:16
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      Dieu seul peut encore sauver le Burkina de la depravation. Des filles s exhibent comme des objets mais en meme temps, les femmes exigent d etre traitees a egalite avec les hommes (quota pour les femmes deputes et les postes de responsabilite dans l administration).
      Honorat Bambara, Dieu te voit. Au lieu d aller travailler honnetement pour nourir ta famille, ce sont des filles naives et a la recherche du gain facile (prix en espece et nature) que tu exploites.
      Que Dieu aie pitie de nous les negres (qui singeons les Blancs avec les Miss et les mariages homosexuels) et nous demontre sa puissance en detruisant ces abominations comme ce fut le cas de Sodome et Gomohrre.

      Répondre à ce message

    • Le 4 mai 2013 à 00:22, par Le Prince
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      Laisse-les. Nos universités vivent un drame et eux sont toujours dans la diversion ! Et on dit que ce sont nos intellectuels sur qui le pays fonde son avenir ! Mais à y réfléchir, ils ont raison. Beaucoup n’ont que que la prostitution pour payer leurs études !
      Une idée chers organisateurs : n’oubliez pas de penser à la "miss stripteaseuse" de l’université. Les associations féminines ne disent rien donc c’est bonco !

      Répondre à ce message

    • Le 4 mai 2013 à 01:36
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      Ecouter, les gars, vous me me vous le savez aussi bien que moi que la plus belle femme, on voit pas ca a l’ oeil comme ca deh> C’est la femme qui sait manier son mari au lit. Sinon si c’est pour marcher djina djina comme ca, ca veut rien dire. Qu’ est=- ce que tu vaux au lit, c’est ca nous les hommes on regarde. Meme si tu marches come un canard, si tu me fais bien pleurer au lit, oualaah.. Le reste, c’est treatre.

      Répondre à ce message

      • Le 5 mai 2013 à 12:25, par Pudeur et pudique
        En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

        Perversité tout ça ! Miss miss, merde ! Que chacun aille contempler les derrières et les poitrines de sa propre femme au lieu de crée des évènements pervers de ce genre où les endiablés voyeurs se mettent à la fête des fesses et des seins de tout genre. Et en fin de compte on cible celles des miss qui a le plus excité pour une autre fête, mais cette fois à deux, loin des regards. Quel malheur ! Il faut que nos pauvres soeurs et leurs parents ferment à jamais cette porte ouverte sur l’enfer en se retirant de toutes ces manifestations où on déguste leur corps par le regard du diable et des endiablés !

        Répondre à ce message

    • Le 4 mai 2013 à 07:04, par moi
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      L annee universitaire n arrive jamais a son terme ,mais on arrive a toujouts organiser miss universite

      Répondre à ce message

    • Le 5 mai 2013 à 01:39
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      Je ne peux pas prédire ce qui va se passer, mais je pense que ces rabatteurs de prostituées seront bien accueillis de la même manière que l’accueil qui a été réservé au Premier Sinistre, pardon Ministre au campus.Bonne parade de sexe alors. Pourvu que tous les organisateurs soient servis,pardon satisfaits. bande de cochons.

      Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 00:48
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    C’est incroyable comme les hommes pensent plus à draguer les filles que de s’occuper du niveau universitaire. Et ces pauvres filles pensent plus à remuer le derrière à moitié nu que de comprendre qu’elles deviennent des objets. Pauvre Afrique ! Je vois déjà le regard cupide des gars du jury

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 00:50
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Honoré Bambara, celui qui s’occupe plus du corps des étudiantes que de ce qui a dans leur cerveau

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 00:52
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Si les parents et les filles ont un minimum d’intelligence il faut fuir cette exibition

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 06:28, par kelkundebien
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    La manifestation se tiendra où ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 09:15, par Kitoko Makambo
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Ainsi va ce pays. En tout cas, avec ses sous, on aurait pu faire beaucoup de choses, mais à chacun son mandat et ses priorités !

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2013 à 09:45, par taryam
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Bravo Mr Bambara pour sa grande contribution dans la valorisation de la femme burkinabè.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 07:20, par yako
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      Ainsi la miss recevra des pagnes d’une valeur de 150 mille francs, une bourse d’étude de 500 mille francs CFA, une moto, un ordinateur portable et la couronne de miss. Kel est cette histoire "miss université"burkinabè transmis en direct par la tnb.3 obsev : 1 l’académie doit se dissocier de ce genre d’initiative de façon net et sans equivique bien qu’elle soit privee.2 la beauté femmine au faso ne se résume pas pas à l’université savoir / beauté ont leur siège ailleurs.3 la tnb a pour mission service public et éducatif n’a pas à se méler de ce genre d’initiative.
      toute l’opération pour la modeste somme de 1500.000fca environ pour notre miss et pour les organisateurs 3600.000fca brut est ce que l’enjeu vaut la chandelle ?

      Répondre à ce message

    • Le 6 mai 2013 à 10:49, par Vision claire
      En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

      Mon ami taryam ! ça ce n’est pas la valorisation de la femme burkinabe ,marcher nue devant les gens n’a rien à voir avec la valorisation de la femme,Trouve donc d’autres motifs pour feliciter ton ami Bambara.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2013 à 13:48, par Ib
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Une vraie niaiserie ! Il y a une grosssière confusion des genres révélatrice de ce que devient la société burkinabè. C.est révoltant de voir que les autorités ne tracent aucune ligne rouge, regardent aller la perversion du système éducatif et ne se soucient pas des symboles qui doivent l’entourer. Honte au pouvoir en place qui a failli à sa mission moralisatrice de notre société.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2013 à 23:26, par touda siida
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Toujours pareille ici au faso.C’est le sexe,le drogue et l’alcool d’où la corruption,le vol...... Toutes ces miss citées qui sont en à l’extérieur actuellement,si elles ont pu participer au concours à son temps c’est parce qu’ elles étaient au campus.Donc elles n’avaient pas de bourses.Ces bourses sont obtenues surtout grâce à l’exhibition de leur postérieur. Au lieu de se préoccuper de l’année blanche ou du système LMD c’est une foire pour des fasses.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 10:07
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Quelle contribution l’élection Miss université apporte t elle à nos universités ?
    Une telle élection peut elle permettre d’équiper les bibliothèques ? Droit d’entrée 20 000 F CFA et si ce droit était mis à profit pour autre chose pour nos universités

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 10:36, par Vision claire
    En réponse à : Miss Universités 2013 : 18 concurrentes en lice

    Héé !!! que DIEU leur pardonne car ils ne savent pas ce qu’ils font !!!

    L’heure n’est pas à ces genres de choses surtout au campus.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés