Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

jeudi 2 mai 2013 à 21h30min

Sur initiative du renouveau charismatique à travers sa branche universitaire (baptisée ‘’buisson ardent’’), une soirée d’évangélisation s’est tenue dans la nuit du 30 avril au 1er mai 2013 au stade municipal de Ouagadougou. La rencontre a rassemblé un monde impressionnant autour de l’orateur principal : l’abbé Blaise Bicaba

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : 	            Entre miracles et guérisons

Mardi 30 avril 2013, stade municipal de Ouagadougou. Il est un peu plus de 19 h, mais la foule elle est déjà là. Elle a pris possession des lieux.

A l’extérieur difficile de trouver un lieu où se garer convenablement.

Les gérants d’aires de stationnement eux se frottent les mains, car à 300 fcfa pour les milliers d’engins réceptionnés et un peu plus pour les véhicules, la messe est bien dite : C’est du ‘’tout bénef’’.

A l’intérieur du stade, toutes les places sont occupées tandis que la foule elle continue d’arriver.

Mobilisation maximum

Entre les participants eux-mêmes, la lutte pour se trouver de quoi s’asseoir devient âpre. Par moment l’incident est évité de justesse.

C’est dans cette ambiance chauffée que se tiendra ladite soirée d’évangélisation ; débutée à 19H30 elle s’est achevée le lendemain aux environs de 6H30 après la célébration d’une messe et une séance d’invocation.

Seul, en famille ou en couple, les ouagalais sont sortis comme on l’a rarement constaté. C’est qu’il y a avait là, un homme en vedette : l’abbé Blaise Bicaba.

Depuis plus d’une décennie, ce prêtre, à l’image de l’abbé Abékan en Côte d’Ivoire, dirige des séances publiques de prière aux cours desquelles il réalise des actes de délivrance et de guérison sur des participants.

Une réputation qui suffit à elle seule à assurer des records de participation et de mobilisation humaine autour de sa présence.

Témoignages de miracles

Cette nuit encore, les témoins ont en tout cas pu le constater à travers les témoignages de personnes qui ont confirmé avoir été ‘’touchées’’ et soulagées de leur mal.

D’autres encore sont repartis avec l’assurance d’avoir d’ici peu un travail.

Il est à noter que durant l’événement, plus de 1000 intentions de prières ont été enregistrées. Preuve de l’engouement autour de la question. Quant à la quête effectuée sur la base des dons volontaires, elle s’élève à plus de 5 millions de Fcfa.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 mai 2013 à 16:56, par Marcellin
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Effectivement, plus de 5 millions de Francs CFA en une seule nuit et sur la base de dons volontaires relèvent du miracle ! Il faut espérer que ces mêmes personnes qui sont promptes à débourser autant lors de ces séances de prières savent avoir l’oeil compatissant avec leurs proches qui peinnent à manger : Un neuveu ou une nièce par ci, un oncle ou une tante par là, voire même souvent leurs épouses ou époux, leurs enfants ou leurs parents. La mission du Seigneur s’accomplit aussi dans les petits gestes et petites attentions au quotidien. Pas uniquement dans les foires et grands rassemblements. Vive l’Amour de Dieu dans nos coeurs à jamais !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 17:33, par kpt
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Une précision ce n’est pas à cause du prêtre que les gens ont afflué, Mais à cause de JÉSUS CHRIST, le SEUL qui est mort pour réconcilier l’humanité avec DIEU. L’article ne fait pas cas du thème : " Car l’amour de Christ nous presse,... un seul est mort pour tous" 2 Co 5,14 C’était ça l’essentiel n’ont pas nombre de personne, ni le prêtre, non plus le montant de la quête.
    Le prêtre a soutenu la prière et dit la messe. Tous les deux messages et prière ont été prêché et dirigé par d’autre personnes. Il ne s’agit pas là de faire la publicité d’un prêtre de parler de ce que JÉSUS CHRIST a fait et continue de faire dans la vie des hommes.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:00
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Merci mon frère, la précision est de taille. Bonne journée !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:09
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      D’accord avec toi, mon frère. Je ne sais pas si le journaliste était au stade ou pas, je m’étonne seulement qu’il parle de l’Abbé Blaise BICABA comme de l’orateur principal. Certes, BICABA était là, mais tellement discret ; ce n’est qu’à partir de la célébration de la messe qu’on l’a entendu. C’est vrai que quand son nom est associé à de tels évènements, l’affluence devient exceptionnelle, mais il recommande toujours aux gens de se tourner vers le Seigneur Jésus avec foi ; ce n’est pas lui BICABA qui fait les miracles, rectifie-t-il toujours : "Non pas à nous, Seigneur, non pas à nous, mais à ton nom donne la gloire pour ton amour et ta vérité." (Psaume 115 (113b), verset 1) Béni soit le Saint Nom de Jésus Christ Sauveur, qui accomplit des merveilles pour son peuple. Amen.

      Répondre à ce message

      • Le 14 mai 2013 à 16:02, par curieux
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Je remercie Dieu qui a donné l’occasion à ce journaliste de publier ce que Dieu lui a permis de voir et écouter.

        Tout le monde n’a pas la même capacité de voir les choses de la même façon. Donc, j’invite à d’autres personnes de nous raconter ce qui s’est passé véritablement dans cette nuit du 30 avril 2013.

        Comment les Buissonniers étaient habillés ?
        Quand est ce qu’ils sont arrivés sur le terrain ?
        Quel était le programme de la soirée jusqu’à l’aube ?
        Comment les gens étaient installées ?
        Qui a donné l’enseignement ?
        il était placé où pour que tout le monde attende sa voix ?
        il a dit quoi au juste ?
        C’est à quel moment Jésus Christ a fait des miracles et des guérisons ?
        Comment on a su que c’est le Seigneur qui était en oeuvre ?
        Quand l’abbé Bicaba a apparu ?
        Les Evêques étaient là ? et les prêtres ? et les religieux et religieuses ?
        Il a dit quoi ? il a fait quoi ?
        il est comment ?
        C’est quoi qui t’a impressionné ?
        Tu proposes quoi ? Quelle est ton opinion ?
        N’ayez pas peur de témoigner si tu as reçu une guérison quelconque, raconte nous ! Que le Nom de Jésus soit béni !

        Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 17:40, par Siyiri Sissoko
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Je respecte beaucoup l’engagement spirituel de ce pretre, meme si je n’arrive pas a le toucher au telephone. J’essaie depuis 6 mois de cela. Je suis bien sur a l’exterieur du Burkina. Que Dieu benisse l’abbe

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 01:19
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      t’oublie que tout ce beau monde sont des business men qui ont des agendas plus chargés plus que nos chefs d’état. ce sont des arnaqueurs qui profitent des populations désespérées.

      Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2013 à 08:49, par Prudence
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Mon frère ou ma soeur, vous parlez de ce dont vous ignorez, ou peut être de ce que vous savez, mais s’il vous plait, assurer vous que cela s’applique a l’orateur dont il est question ici. Que le Seigneur vous donne la sagesse et la retenue dans vos propos. Que Dieu récompense l’Abbé Blaise Bicaba a la mesure de son abnégation, de sa privation et de son don silencieux, anonyme et interressé (non pas d’argent ou de richesses) mais uniquement d’amour pour ses frères et soeurs en Christ, lien de fraternité auquel il accorde tant d’importance et pour lequel il se donne chaque jour. Que Dieu le fortifie grandement dans son ministère.

        Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2013 à 09:23
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Quand tu dis arnaqueurs je ne sais pas de qui tu parles. C’est un appel libre et volontaire qui a été lancé pour supporter les dépenses de la veillée et le peuple de Dieu a été prompt dans sa réponse ; il ne faut donc pas croire que la prière est payante, c’est Dieu lui même qui opère gratuitement et aucun homme ne doit profiter des populations désespérées comme tu le dis pour son business. Que ce peuple que tu dis pauvre ait donné 5000000 ou pas je suis sûr d’une chose Dieu allait trouver le moyen de subvenir aux besoins financiers de la veillée ; donc il faut te ressaisir mon ami

        Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2013 à 09:50
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Personne n’a répondu a ton message parce que tu ne sais pas ce que tu dis. Ce n’est pas un pasteur d’une Église des merveilles de la terre.... c’est un prêtre qui a changé, par la Grâce de Jésus-Christ notre Seigneur et notre Dieu, sauvé et orienté positivement de nombreuses vies, pas toutes chrétiennes d’ailleurs.

        Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2013 à 11:16, par Wend yaa sugri
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Que Dieu te réponde pour de telles accusations. Surtout, qu’il te pardonne car tu ne sais pas ce que tu racontes. Tu sais ce que c’est que la "simonie" ? Tu as le droit de penser ce que tu veux, mais ça ne t’autorise pas à manquer de lucidité dans ton jugement, et surtout d’accuser injustement des hommes de Dieu qui font du bien au peuple. Ta prière a déjà obtenu la délivrance de combien de personnes ? Ceux qui ont eu recours à l’Abbé BICABA pour obtenir des grâces du Seigneur peuvent témoigner ; ils ne seront certainement pas de ton avis. Tu sais, Jésus lui-même a été accusé par ses détracteurs pharisiens et autres d’opérer les miracles grâce à Béelzéboul, le Prince des Démons. Tu vois bien que ce que tu racontes n’est pas original, tu es en retard de 2.000 ans. Mais avance un peu, voyons ! Sans rancune...

        Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2013 à 12:11
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        je prie sincèrement que le Seigneur Jesus Christ te touche mon frère afin que de telles mauvaises pensées ne sortes plus de ton cœur. puisse Dieu te bénir abondament Amen !

        Répondre à ce message

      • Le 3 mai 2013 à 21:23, par Godgiven
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Cher ami que Dieu te bénisse, car je sais que tu parles de ce que tu ignores. Ce n’est pas ta faute. Nous savons que tu es loin de la vérité des choses. Mais un des cadeaux que nous pouvons offrir à tout le monde, c’est la liberté de dire ce qu’on veut de nous. Alors, même parler sa&ns rien dire c’est votre droit.

        Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 18:01, par Cheicklamenace
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Aide toi et Dieu t aidera !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 18:22, par Paty
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Comment ne pas le louer ? Comment ne pas l’adorer ? chantons la suite dans nos coeur.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 18:52, par Manegba
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Ah ! les pauvres africains, c’est vous on évangélise toujours. C’est vrai, les religions profitent de la misère pour gagner du terrain mais reveillez vous très vite. Miracle, miracle, miracle..., mon oeil !

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 22:40, par Henry Sebgo
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    cette mobilisation à la bourse du travail le 1 mai allait plus servir nos intérêts communs.Dieu sauve le Burkina !!!

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:35
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Je pensais que la fête du travail intéressait davantage les travailleurs syndiqués ou non. Si tu veux que les chômeurs se joignent aux travailleurs pour réclamer de meilleures conditions de travail, c’est comme demander aux enfants de la maternelle de soutenir la lutte des étudiants pour la bourse ou le FONER. Certainement, lors de la prochaine journée de lutte contre le chôme et le manque d’emplois, tu verras une mobilisation plus monstre que celle du stade municipal. Les croyants savent à qui ils doivent leur travail, toi aussi, où est le problème ? On est où là ?

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 12:33, par Benie
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      mon frère Henry, sache que l’amour du prochain nous vau toute la prospérité du monde même professionnel. fait cette expérience de promouvoir l’amour de Dieu. tu verra qu’il ne sera plus nécessaire pour toi d’aller passer du temps inutilement à la bourse du travail. que Dieu te bennisse

      Répondre à ce message

    • Le 4 mai 2013 à 08:36, par MILADO
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      L’or et l’argent appartiennent à Dieu ! Honnêtement tu travailles pourquoi ? Pour obtenir de l’argent ? Eh bien tu ferais mieux de te remettre d’abord à celui qui en est le premier possesseur : Dieu le créateur de l’univers ! Je te signale qu’au cours de cette veillée l’un de nos frères a reçu de la part du Seigneur son offre d’emploi et ce dans un délai de 2 semaines (Ceux qui étaient au stade, démentez si je ment svp) ! Je ne sais pas si ce frère béni avait préféré venir à ta rencontre comme tu le dis, il aurait eu la solution à son problème, désespéré comme il l’était ! Il faut rendre à Cesar, ce qui est à Cesar et à Dieu ce qui est à Dieu ! Que Dieu ouvre ton coeur à la compréhension et la recherche des choses d’en haut !

      Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 22:53
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Seule,en famille ou en couple,les ouagalais st vnus nmbreux.c’est quil yavait 1e vedette:JESUS CHRIST de nazareth.Le seul qui nous d1 amour qn n peut sonder.Tous les plus grd Hoe d DIEU orait pu s reunir o stade,mais ca norait rien changé si celui qui peut et veut notr bonheur navait pa ete la.l’Homme nest rien sans DIEU,mais DIEU gard tte sa Royaute,sa Seignerie,sa Gloire san l’Homme.Regardon a DIEU et nn aux Hommes de DIEU.Paix et joie

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2013 à 23:08, par TIENFO
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    De grâce, évitons les commérages tout azimut sans raison. Moi non plus je ne l’ai jamais touché physiquement. Cependant, j’ai assisté à une de ses veillées de prières pour la première fois en 2012 au palais des sports de Ouaga 2000. De 20 heures au petit matin, je n’ai pas senti le temps passé. Et pleins miracles et de guérisons se sont produits et je profite pour en parler. J’ai même été témoin d’une des guérisons et je préfère ne pas rentrer dans les détails pour que certains me taxent de débiles.
    Ce prêtre n’a rien demandé à quelqu’un et n’a jamais fait sa propre publicité. La quête est une tradition de l’Eglise et personne n’est obligé de donner quelque. Il faut préciser que c’est des groupes de prière qui le sollicitent pour animer leurs veillées de prières. Chaque vendredi que Dieu fait, il célèbre des messes de ce genre à Ziniaré et ils sont nombreux les ouagalais toutes confessions religieuses confondues à s’y rendre et ils reviennent soulagés à Ouaga satisfaits.
    Combien sont ceux qui sacrifient des bœufs et même plus pour résoudre un problème sans gain de cause pendant que les voisins meurent de faim. C’est plus que l’argent d’une quête le bœuf.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 00:20, par Andrea
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Et si les gens utilisaient ce temps pour travaillez et s’instruire. Mais on préfère se réfugier dans la réligion pour croire au miracle. C’est bien de rêver un moment mais il es temps de se réveiller, de se reponsabiliser et vous verrez que tout ceci n’est que du théâtre. Mais bon, la réligion adore la misère. Comme le disait le rigolo de pape :’’Une église pauvre pour les pauvres’’. C’est vrai qu’il n’ya que des feuilles blanches dans la banque du Vatican

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 09:35
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Andrea nous allons prier très bientôt pour ta guérison miraculeuse ; sois en sûr

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 10:09, par SENTINELLE
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Salut Andrea ! je crois que personne ne t’empêche d’être éveillée, moins encore prendre ton temps et te priver de ton travail et de ton instruction. Tu peux aller en croisade pour te tirer de la misère, mais tu t’arrêteras tôt ou tard pour t’interroger sur des questions existentielles que nul scientifique, nulle occupation, nulle instruction ne sauront combler cette soif de savoir. Tu te sentiras vide, et la richesse que tu auras emmagasinée apparaîtra comme de la paille, qui s’envolera au contact de la moindre flamme. C’est là que tu comprendras que dans la vie, Seul Dieu donne un sens à notre existence, et de la saveur à notre vécu quotidien !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:48
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Pauvre Andréa, ne te crois pas plus instruite que ces gens qui étaient au stade, ni jouissant d’une meilleure situation économique ou sociale. Tu n’es peut-être même pas un exemple de réussite à proposer ; alors cesse de penser que la séance d’évangélisation au stade était un rassemblement d’idiots : c’était une rencontre de la foi, un rendez-vous avec Jésus Christ, seul Sauveur du monde. Je te mets au défi d’organiser un évènement qui mobilise autant de qu’une messe du Pape dans un pays. Cette réaction que tu as postée, tu sais combien de personnes vont la lire, surtout qu’elle est dans une langue aussi peu répandue que le français ? As-tu idée de combien de personnes lisent ou écoutent le Pape chaque jour ? Il est sur Twitter et tu peux recevoir ses tweets si tu t’inscris. Alors, ravale ta bile, reste tranquille, et apprends la grande vertu dont le Pape te donne l’exemple : l’HUMILITE, chemin de grandeur. C’est vrai que la seule chose à ne pas demander au Diable, c’est d’être humble. Voilà pourquoi il désarme toujours devant ceux qui sont humbles, Jésus Christ en tête. Paix et bénédiction sur toi, pauvre Andréa, nos prières t’accompagnent. Je te souhaite de faire un vraie rencontre de Jésus Christ, ta vie s’en trouvera bouleversée !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:59, par PS
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Ma soeur Andrea, Jésus-Christ t’aime, sois bénie !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 18:25, par Axel
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Je ne crois pas que Andrea est contre les réligions. Perso, les réligions ca m’est éagal. Ce sont des inventions et des codes sociaux qui sont établis. Ils ne sont pas irréfutables. Discutez avec des amis juifs, asiatiques et j’en passse et vous verrez que bons nombre d’entre eux ignorent Jesus mais ne sont pas moins que nos amis chrétiens. Allez vous cultivez sur le confisciuanisme qui n’évoque jamais une notion de dieu mais les gens qui suivent ces principes de vie ne sont pas plus malheureux que vous. Ce que je trouve dommage, c’est l’obscurantise. Pourquoi ne peut-on pas apporter une critique quelque à la réligion ? Les gens ont leur foi et cela n’engage qu’eux mais pratiquer la réligion dans un obscurantisme total est dangeureux. Comment expliquer vous toute cette mortalité et cette misère parmi nos populations après tant de siècles de prières ? Est ce la volonté d’un dieu ?
      Croyez en vous, en ce que vous êtes capables de réaliser, essayer de gérer ce que vous maîtrisez. J’ai toujours dit que j’avais un bon respect pour tout croyant qui gère bien sa vie. Combien sont ces irresponsables qui trouvent réfuge dans la réligion et qui croient que c’est la panacée de leurs problèmes ?

      A bon entendeur.

      Excellent weekend

      Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 01:37, par Elkabore100
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Le premier de cette est que nous puissions toucher du doigt l’amour manifeste de notre Dieu. Donc que nos regards soient fixés sur Jésus-Christ et sur ses oeuvres et non sur ses serviteurs. Dieu vous bénisse !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 04:32, par Baowendé
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Libre pensée
    Heureusement on nous pas enseigné la violence ni la médisance
    Fais mieux pour nous aider

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 07:16, par Hum !
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Vous comprenez pourquoi l’Afrique sera toujours en retard sur les autres continents ?
    Quelle misère ?
    Ceux là même qui nous ont apporté la réligion savent que pour guerir d’une maladie, il existe des chemeins plus recommandés, qui n’offusquent aucunement le Christ.
    Si jamais le Christ revenait, je ne sais pas ce que de ces menteurs deviendraient.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 08:56
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      LA PAUVRETE DES AFRICAINS RÉSIDE DANS NOS CROYANCES EN DES "DIEUX" MORTS ET INCAPABLES. Tous les peuples et les hommes qui d’une manière ou d’une autres ont un contact avec le vrai Dieu se portent mieux dans tous les domaines. RÉVEILLONS NOUS AFRICAINS !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 09:56, par whema
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Mon frère Hum ! Je vois ton septitisme et ce parce que tu n’a pas encore expérimenté la grâce qui surpasse tout. Je prie pour que Christ se manifeste à toi dans toute sa plénitude. Soit béni au nom de Christ JESUS !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 10:05, par JC
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Hum, sois plus explicite car je ne perçois pas bien ce que tu veux signifier ! Mais sache que Jésus-Christ est venu sauver "Tout l’Homme" c’est-à-dire corps et âme ! C’est le même Jésus qui guérissait les malades sur les routes de la Galilée il y a 2000 ans qui se manifeste encore de nos jours à travers ses pauvres serviteurs ( « Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à toute la création » Marc 16, 15 ; « Pour eux, ils s’en allèrent prêcher en tout lieu, le Seigneur agissant avec eux et confirmant la Parole par les signes qui l’accompagnaient » Marc 16,20). Jésus a promis de demeurer avec nous jusqu’à la fin des temps et il tient ses promesses !
      Je ne sais pas ce que tu qualifie de "misère", mais sache qu’il n’y a pas de misère plus grande que d’ignorer l’Amour gratuit de Dieu pour toi et demeurer dans l’esclavage du péché ! Le menteur, c’est le prince de ce monde c’est-à-dire satan ! Prend garde qu’il ne mente à ton esprit en te convainquant que tu peux trouver ton salut en dehors de Jésus ! Mais je prie que la grâce de Dieu gagne ton cœur afin que tes yeux s’ouvre et que tu sache que le Seigneur c’est Jésus-Christ ! Dieu te bénisse !

      Répondre à ce message

      • Le 4 mai 2013 à 07:21
        En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

        Vous ne faites que confirmer ce que j’ai avancé. C’est bien la misère qui nous étouffe en Afrique.
        La difficulté à résoudre courageusement nos problèmes nous jette sans retenu dans le confort du sauveur.
        Il me semblait que Dieu nous a créé à son image, et que cela suffisait pour nous réaliser sans avoir à pleurnicher au quotidien ou à invoquer l’esprit du Christ.
        Travaillez au lieu d’attendre que le Christ vienne vous soigner ou vous libérer de votre état misérabiliste. Vous croyez qu’il n’a pas assez fait pour vous ?

        Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 10:15, par SENTINELLE
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Hum ! de quoi as tu peur ? Pourquoi te tourmentes tu tant ? Le mal n’est pas forcément là où tu crois. Il est peut être en toi. Alors, ravale ta bile, et laisse les croyants témoigner de leur Seigneur Jésus Christ, Seul juge !

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:59
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Réaction somme toute légitime, mais dénotant de l’incertitude inspirée par l’angoisse : tu as peur, c’est normal que tu réagisses ainsi. Tu sembles ignorer que le Burkina est évangélisé en grande partie par des missionnaires français, même si la foi semble perdre du terrain en France (laïcité oblige, sécularisation impact de la Révolution Française...), Lourdes c’est quand même en France ! Le maire de Lourdes sait à quoi il doit la notoriété de sa petite ville. Et ce sont pas les pèlerins burkinabè ou Africains qui sont les plus nombreux parmi les milliers de pèlerins qui affluent du monde entier. Un miracle à Lourdes prend des années pour être attesté par une commission médicale indépendante composée d’experts de haut niveau qui ne raisonnent pas en fonction de leur foi. Ne crois donc pas que la main de Dieu est courte : "Rien n’est pas impossible à Dieu" sauf ce qui est contraire à son amour. Car Dieu est Amour. Bon courage dans ta recherche, n’aie pas peur, Dieu reconnaîtra toujours les siens.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 07:23
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Et, l’argent des dons ira dans la poche de qui ? Personne n’a encore vérifié les fameuses guérisons miraculeuses lors de ces grands shows à l’américaine et à la sauce burkinabè.

    Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 09:39
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Argent ira dans ma poche. Pour ce qui est des guérison dont tu parles tu seras le prochain témoin parce que très bientôt nous allons prier pour ta guérison miraculeuse

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 11:42, par le serviteur de JESUS CHRIST
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      Tu a rèson. Tu a vérifié l’existence du ciel, tu a vérifié ke la terr tourne, tu a vérifié ke tu n’es pa séropositif, donc, tu a tou vérifié avan d croir. Ici par contre, ce n’est pa parce ke tu es incrédul ke ça riske d dvnir fo. C’est vrai et ça le demeure independament d toi. Une chose me rejouit : JESUS CHRIST t’aime toi aussi et n’est pas prêt à renoncer à te chercher à cause de la dureté de ton coeur.

      Répondre à ce message

    • Le 3 mai 2013 à 12:19
      En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

      L’argent ira dans les poches de l’organisation : couverture médiatique, publicité et annonces, sécurité, éclairage du stade, rafraichissement... L’argent payé pour les offrandes de messes (demandes de messes) est reversé à l’Archevêché de Ouagadougou tout comme les messes demandées dans les différentes paroisses. Essayez d’imaginer le coût de l’éclairage du stade municipal de 19h à 6h, près de 11h de consommation d’électricité ! Ce coût par exemple dissuade la Ligue Nationale de Football de jouer des matchs en nocturne compte tenu de l’affluence du public au stade pour les matchs. Si vous avez déjà participé à des manifestations d’une telle envergure, vous comprenez aisément qu’elles ont un coût très élevé. Ce n’est pas un deal pour l’organisation constituée d’étudiants pour la plupart. Vous pouvez vous approcher d’eux pour avoir plus de précisions, ils vous les donneront volontiers. Que Dieu vous bénisse.

      Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 09:09
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    En réponse à M. Somé Juvénal, il faut dire que le Buisson Ardent n’utilise pas le nom de l’abbé Bicaba pour mobiliser les foules. Il faut dire qu’il y a eu deux jours de campagne dans les paroisses de Gounghin et Patte d’Oie avant la veillée au stade ; sans l’abbé Bicaba la mobilisation était la même.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 09:14, par HASSANMOU
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    celui qui croit voit toujours la gloire de notre SEIGNEUR se manifester dans sa vie.puisse Dieu nous assister toujours. Amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 09:17, par burkindi
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Comme le disait l’autre en substance : quand le Colon est venu au tout début, il avait la bible et nous africains avions la terre. A notre grand étonnement, aujourd’hui c’est lui qui a la terre et nous la bible. Comment est-ce possible ? Il ne cessera de nous rétorquer directement ou aujourd’hui indirectement à travers ses multiples et ingénieux vicaires locaux (pasteurs et autres servants) que le Royaume des cieux nous appartiendra, que la misère et la maladie seront vaincu non par nos efforts mais par des prières collectives à nos frais, que désormais l’église sera pauvre pour les pauvres... Dors dors Afrique, le Christ reviendra te rendre à tes fils et filles !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 09:18, par burkindi
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Comme le disait l’autre en substance : quand le Colon est venu au tout début, il avait la bible et nous africains avions la terre. A notre grand étonnement, aujourd’hui c’est lui qui a la terre et nous la bible. Comment est-ce possible ? Il ne cessera de nous rétorquer directement ou aujourd’hui indirectement à travers ses multiples et ingénieux vicaires locaux (pasteurs et autres servants) que le Royaume des cieux nous appartiendra, que la misère et la maladie seront vaincu non par nos efforts mais par des prières collectives à nos frais, que désormais l’église sera pauvre pour les pauvres... Dors dors Afrique, le Christ reviendra te rendre à tes fils et filles !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 10:18, par MAJUNGA
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    "Quand les missionnaires blancs sont arrivés en Afrique, nous avions les terres et eux la Bible ! Ils nous ont appris à prier les yeux fermés. Et quand on les a ouverts, nous avions la Bible et eux les terres ! Jomo KENYATTA, premier président du KENYA

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 10:25, par le bon citoyen
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Quand un peuple n’a rien à s’accrocher on devient adepte et pratiquant.

    Comment comprendre que ceux qui nous ont apporté la religion continue à investir dans la recherche et l’innovation technologique et nous on continue de vouloir se guérir par la prière seulement.

    Dieu nous a donné l’intelligence d’innover et nous les nègres on croie à la solution miraculeuse.
    Que dieu exhause nos prières

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 10:53, par le sage N°2
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    La pauvreté de l’Afrique vient du fait qu’ils ne s’intéressent qu’aux miracles , aux guérisons miraculeuses et autres strapontins pour faire face à l’adversité de la vie . les blancs vous ont apporté la bible et la science.
    Aujourd’hui vous avez préféré la bible à la science , eux ont préféré la science à la bible .
    Aujourd’hui vous êtes pauvres sur tous les plans , eux sont riches. Ils ont compris que CHRIST n’est pas DIEU , qu’il est mort, qu’il ne reviendra pas, qu’il n’y a personne au ciel, que Dieu n’a pas de limites géographiques, que pour se développer , il faut travailler comme si l’on n’allait jamais mourir . Nombre de personnes ont été guéries ! MIRACULEUSEMENT. sans une prière , sans démonstration .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 11:00, par C2C
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    LOIN DE SOULEVER UNE QUELCONQUE POLÉMIQUE TOUTES CES MACHINATIONS SONT QUE DE LA POUDRE AUX YEUX DES PAUVRES PERSONNES !!!! PERSONNES N’A A CE JOURS TÉMOIGNÉ AVEC TÉMOINS A L’APPUIE AVOIR ÉTÉ GUÉRI PAR CES VENDEUR DE MIRAGE.!! ATTENTION LE DIABLE EST DANS LA CITE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 11:57, par Gérard
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Il n’y a plus misérable que c’elle qui ne reconnait que Dieu est la richesse éternelle ;
    Il n’y a plus misérable qu’une personne qui est en colère lorsqu’elle entend la manifestation de la Grâce de Dieu, sans raison ;
    Il n’y a plus misérable que c’elle qui n’est capable de savoir que pour sa seule personne Jésus Christ serait mort rien que par Amour ;
    Il n’y a plus misérable que c’elle qui ne sait que sa personne, aux yeux de DIEU, reste plus que la somme des richesses, de son intelligence.
    Vous êtes en colère sans raison car votre cœurs est remplis de haines et d’orgueil ; mais Dieu t’aime Dieu m’aime.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 12:57, par Benie
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    que dit cet article du Thème de la campagne ? rien !
    que dit cet article du contenu des deux prédication ? rien !
    que dit cet article des frères laïques qui prêches la parole de Dieu ? rien !
    l’angle qui a été choisi dans cet article ne correspond véritablement pas avec la vision de la campagne.
    cet article est semblable à la couverture d’un concert ou de toute autre activité culturelle !!! vous êtes passé à côté monsieur le journaliste. je regrette !!!
    Sachez que dans un tel événement il n’y pas de vedette ni de star. il n’y a que des ouvriers de Dieu qui font l’œuvre de Dieu.
    il n’y a que des persones que Dieu utilise pour agir dans la vie de ceux qui ont fin et soife de le rencontré. et je pense qu’aucours de la veillée des personnes ont rencontrées Dieu et c’est de cela qu’il s’agit.
    que Dieu nos benisse tous

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 12:58, par TIENFO
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Andréa, Andréa, Andréa ! Merci à l’auteur de la brillante et lumineuse réponse donnée à Andréa. Croit-elle que ceux qui vont à ces veillées sont des chômeurs ou qu’ils ont du temps à perdre. Le temps est la seule chose que Dieu nous donne gratuitement au réveil et que l’on utilise en fonction de la priorité de nos activités dans la journée. Le président BARRACK OBAMA avant sa prestation de serment en 2008 s’est retiré seul dans une Eglise de la capitale américaine pour prier et confier son mandant à DIEU, à JESUS CHRIST. Il a consacré 45 mn à ce recueillement. Andréa, tu n’es pas plus occupée et plus rationnelle que le président du pays le plus puissant et plus avancé technologiquement au monde. Les gens qui ont assisté à cette veillée 1er mai 2013 n’ont pas déserté leur occupation pour s’y rendre. Ils ne sont pas aussi des misérables comme tu le penses Andréa. Après un examen de conscience, que faisais-tu Andréa pendant cette veillée ? Surement pas au travail. Personne ne t’en veut pour ce que tu faisais. Ne condamne donc pas les autres pour avoir assisté à cette veillée.
    Liberté de culte oblige, chacun burkinabé comme toi est libre de la pratique de sa confession religieuse.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 13:11, par lesanreligion
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Bonjour,moi je n’aime pas les religions surtout de la maniére qu’elle se pratique en Afrique pour plusieurs raisons.les religions jouent une part importante dans la paupérisation des peuples africains à travers les fêtes et les pèlerinages et autres. combien d’africains se ruinent pour célébrer les nombreuses fetes religieuses, combien de familles se ruinent pour aller dans les pèlerinages alors qu’on dit que dieu est partout présent ?. Combien les Etats perdent dans les jours feiriés à cause des fêtes religieuses. je reste con vaincu d’une chose,dans 500 ans à 1000 ans, la terre sera sans religion car la religion n’a pas été crééé par dieu et tout ce que dieu n’a pas créé est ephemere ;. Adam et Eve sont descendus sur terre sans bible ,ni coran.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 15:12, par Hamane
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Croire qu’on ne croit pas est une croyance. Croire qu’on croit est une croyance. donc chacun croit à sa croyance. Moi, je préfère croire que je crois. Vive les miracles. et Abas l’intolérance dans la croyance.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 15:18, par Angie
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Juste une petite précision, il faut magnifier la gloire de Dieu en disant aux lecteurs que "Il réalise AVEC LA PUISSANCE DE L’ESPRIT SAINT ET AU NOM DE JESUS des actes de délivrance et de guérison"

    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai 2013 à 15:42, par Monsieur Point de vue
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Pour un match de foot, ou un concert d’artistes, le stade du 04 Août se remplit et ce malgré le coût des tickets d’entrée (1000F, 5000F, 10000F). Connaissez-vous la récette après chacun de ces évènement ?
    Ces sommes rentrent où ?
    N’y a-t-il pas de pauvres au Faso qui ont besoins de ces 1000 F, 5000 F et 10000F que l’on donne à une structure pour aller s’assoir regarder quelqu’un courris derrièe un cuire ou qui sautille sur un podium. C’est normal, car ceux-ci y trouvent leur compte au détriment de leurs frères et soeurs.

    Mais pour la nuit d’évangélisation il s’agit d’une entrée libre, et une quête libre, sans montant fixe ni imposé. De surcroit, il s’agit d’un geste de fois. Nul n’ignore ce que les communautés réligieuses (chritiennes comme musulmanes) font pour le peuple. D’où cet argent, de ce naturellement de ces dons volontaires, grands ou petits, mais agréables à Dieu.
    Monsieur Marcellin, combien coûte la location du stade municipal ? La facture est règlée par qui ? A combien coûte le déplacement des forces de l’ordre pour assurer la sécurité lors d’un tel évènement ? qui règle la facture ?

    Le monde est ingrat et l’homme est l’éternel insatisfait. Pendant que tu es sur ton vélo, quelque sé déplace à pied. si tu es moto, quelqu’un est à vélo, ou à pied, ou en voiture. L’idéale serait de vendre ton vélo et de partager la somme avec ton prochain ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 07:32, par philo95
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Ces évangélistes sont très dangereux Ils ont beaucoup de moyens et de dollars US ils transforment leurs adeptes en moutons bêlants . Il pourraient bien être un jour encore plus dangereux que les intégristes islamiques.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 08:15, par zekoula
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    1000 INTENTIONS de prieres 5000000 de collecte ou le journaliste a oublié l’éssentiel ou la soiré n’était pas de l’évangelisation .il aurait fallu nous dire combien ont décidé de changer leur maniere de vivre pour suivre le Christ ce de loin est laprincipale raison de la soiré le reste est du deja vu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai 2013 à 08:49, par MILADO
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    Vraiment je suis déçu par cet article ! Je me demande si Monsieur Juvénal Somé était réellement au stade ! Résumer toute cette veillée en l’abbé BICABA (qui a été plus que discrêt), en la somme mobilisée pour soutenir l’oeuvre de Dieu, et à ce titre, je crois que c’est fortement injuste et hypocrite envers Dieu ! Je crois que Dieu n’a pa besoin de publicité ! Si c’est de cette manière que les journalistes rapportent les évênements, je suis vraiment dégoûté ! Je signale que le Buisson Ardent a un ministère nommé COMPASSION, qui rend visite aux malades, va à la MACO rendre visite aux prisonniers, le Buisson Ardent soutient des oeuvres missionnaires, mais jamais la presse ne rapporte cela ! Pour ces activités les gens ne sauront jamais qu’aucune quête n’est organisée , ils ne se demanderont pas non plus comment ce groupe d’ETUDIANTS fait pour financer et soutenir de telles oeuvres de charité !
    Je ne sais pas si vous me lisez mon frère Juvénal Somé, mais si vous avez un peu d’aspiration à la vérité, ou si vous avez un peu de foi, revoyez votre article ! Par respect pour Dieu

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2013 à 02:42, par ERIC
    En réponse à : Nuit d’évangélisation au stade municipal de Ouagadougou : Entre miracles et guérisons

    je pensais qu’il est bon de s’attarder aux miracles qu’à l’argent, et à qui a donné l’enseignement. ce que je peux vous dire ce que le Seigneur que vous avez invoqué au stade municipal, a travaillé jusqu’au Canada. Paix et joie aux frères et soeurs du buisson

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés