Procès des étudiants exclus de l’université de Koudougou : Le dossier sera délibéré le 30 mai prochain

jeudi 25 avril 2013 à 21h35min

Le procès des 14 étudiants exclus de l’université de Koudougou par le conseil de discipline a eu lieu hier jeudi 25 avril 2013, au Palais de justice de Koudougou. Ce procès tant attendu a fait le plein de la salle d’audience en majorité des étudiants et des élèves venus soutenir leurs camardes.

Procès des étudiants exclus de l’université de Koudougou : Le dossier sera délibéré le 30 mai prochain

Au terme d’une audience qui a duré près de deux heures, les deux parties se sont défendues sous le regard du Commissaire du gouvernement. Après quoi ! Le président du tribunal administratif, après avoir entendu les observations du Commissaire du gouvernement, a déclaré que le dossier sera délibéré le 30 mai prochain. Pour cela, les étudiants disent faire confiance à la justice burkinabè pour dire le droit. Il faut noter que le dossier des étudiants est défendu par l’avocat Maître Farama et celui de l’administration de l’université par des huissiers du trésor dont Maître Somé. Aussi, le dossier a fait l’objet de plusieurs reports constitués de deux niveaux : dans un premier temps, le dépôt d’un recours avec sursis des sanctions en date du 04 décembre 2012 et dans un second temps dépôt du recours à l’annulation des sanctions. Ainsi, tous les deux recours étaient inscrits au rôle. Pour la défense de l’administration, le recours du sursis est irrecevable à l’heure du jugement pour l’annulation des sanctions au regard des multiples reports. Maître Farama s’est félicité du déroulement du procès car, selon lui, tous les éléments avancés par l’administration ne peuvent, pour le moment être retenus contre aucun de ses clients. Mais il déplore l’attitude de l’enseignant supposé être agressé qui n’a pas été constant dans ses propos dans lesquels il avait soutenu dans la presse dès le premier jour qu’il n’a été violenté par aucun étudiant. Rendez-vous est pris pour le délibéré le 30 mai prochain.

L’Express du Faso

Messages

  • qu’on nous foute la paix avec cette affaire.l’avenir de l’université du burkina se jouera à cette date.si jamais...

  • Piètre article dans le fond et dans la forme.Journaliste, forme toi, si non ca va pas.

  • La jeunesse burkinabé reste sur ses gardes. Nous esperons un jugement intègres pour un climat social apaisé. Le verdict de ce jugement déterminera le climat futur de notre chèr patrie. Que les uns tirent des leçons des expériences passées.

  • osons croire que le jugement sera en faveur des étudiants sinon !!!le climat social sera plus que tendu !!!

  • Chers étudiants courage à vous ! La vérité triomphera.

  • cher democrate.conè tu koi dans le fonds et par la forme. si u na rien à te dire u t tai. u na que des critiques , pa de suggestion. g n s8 pa journaliste mai toi meme part t formé d’abord.arrété de critiqué les otre san donné de solution. piètre democrate

  • les étudiants vont perdre c procès et le climat social n va même pa changer. u pense k ns on è à l’université pr ses conories ?kan vs savé k vs navé plu d’avenir vs chercher à crée des problèmes .toi ki parle comme cla cherche à manger d’abord et à soccuper de tes parents.des affamés sosio.on è ts o campus, on attend l’imbécil ki va grever et empecher les otres de composé.ignorant k vs etes,cè vs vs seré les voleurs ds les administrations.va imposé tes loi à tn papa voir si sa va marché.kel imag et exemple k vs doné en tan k étudiant, suposé dire k c ns les future dirigeants ?c vo vilag k vs aler diriger.g s8 en 4ème ané et ns n voulon pa d desordr ds no université.lè zero colectif ont comacé sur ns et g sè d koi g parle.ns université n st pa des lieu d’imposotion.prkw refusé le dialogue, les concertation,si vs ete honet ?meme à tn camarad etudiant u sora coma lui parler n’en parlon pa vo superieur

  • Jaimerais ke ns etudien agiss en bon ordre avec les lois et reglements.sinon linjustic et la delinquenc financiere nest k la

    • Quelles loie et quelles reglements. Guior a vole. Il est dehors, la. Vive l’ impunite vive lew revoltes aussi.

  • Suite.. Le produit fini de nos comportements ds nos universites.tout ceux ki nou dirig y st passe.le raisonnma de nos etudian

    • ça manque de saveur ton papier ! tu démarre en chapeau de roue et tu termine en queue de poisson..et pourquoi c’est signé de la sorte ? de toute façon c’est le style de la maison "tout ceux qui nous dirigie y sont passés" Merci pour cette formule mon devancier, il y en a même qui étaient militant fieffé de L’ANEB, puis ministre (même de l’enseignement supérieur) ils ont développé des moyens de répression contre les étudiants

  • la discipline est primordiale pour le développement d’un pays. Honore ton père et ta mère dit la parole de Dieu. c’est à ce prix qu’il ferra bon vivre.

  • kon juge plu tot les detourneurs de fond du systeme educatif

  • les faits m’ont trouvé au campus et crois q c7 ci les etudiants meritent une lourde sanction.soyon humain, pensé vs q cè etudiant peuvent prendre cours dvan cè prof ? tt etudiant è libre sur l campus,n lè suivé pa car on doi lè punir

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés