Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

jeudi 25 avril 2013 à 21h36min

Ce 25 avril (2013) est consacrée comme journée mondiale de lutte contre paludisme. Un fléau qui fait des ravages dans les pays du sud. Au Burkina Faso les recherches avancent pourtant dans la formulation d’un vaccin efficace.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée mondiale de lutte contre le paludisme : 	Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

Le paludisme est une maladie provoquée par la piqure de l’anophèle femelle. A ce jour, font savoir les spécialistes, il constitue un véritable problème de santé publique. L’on dénombre plus de 300 millions de cas chaque année.

En raison de ses incidences sur le plan social et économique, le paludisme constitue un véritable frein à l’épanouissement des populations. Surtout pour les couches les plus vulnérables qui n’ont pas toujours accès aux meilleures conditions d’accès aux services sociaux de base.

Mais aussi et surtout à cause des comportements à risques dont profite hélas l’agent vecteur. Au Burkina, l’on estime annuellement à 4,5 millions, le nombre de cas annuellement recensés.

Le paludisme et les mauvaises attitudes

Les mauvaises conditions d’hygiène, les flaques d’eau stagnantes, l’absence de système permanent de pulvérisation intra domiciliaire, sont autant de comportements qui ne favorisent pas la recherche de solutions au problème.

Ces attitudes, conjuguées à la capacité de mutation et de résistance du parasite aux traitements, rendent problématique la lutte contre le paludisme, dont on se plait à dire qu’il se trouve au sud et les médicaments au nord.

Et même qu’il ne suscite pas autant d’intérêt et d’engouement que d’autres maladies telles que le Sida. En tout cas, la mobilisation de la communauté internationale n’est pas toujours aussi grande qu’on aurait pu le souhaiter.

Le ‘’Rts,s’’ en bonne voie

Pour autant la recherche fait des progrès. Et au Burkina, plus précisément à Nanoro, des essais sont en phase avancée en vue de la mise au point prochaine d’un vaccin contre le paludisme. Baptisé Rtss, le candidat vaccin est en bonne voie aux dires des initiateurs.

Il est conduit par l’institut de recherche en science de la santé (irss) dans 7 pays africains parmi lesquels le Burkina.

A ce jour, estiment les spécialistes, le vaccin burkinabè est le plus avancé. Notamment en phase 3, c’est-à-dire du point de vue de la sécurité et de l’efficacité, largement au-dessus de la moyenne.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2013 à 23:46, par YEO
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    Le fasoap sera meilleur que votre vaccin. Donc soutenons les jeunes étudiants détenteurs de ce projet de savons anti-moustiques.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 03:00, par Burkinbi
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    vivement un vaccin pour sauver des vies.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 09:18, par Elda
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    Il y a une rumeur sur des faux médicaments surtout paludéen qui circulent dans nos officines. Quelqu’un peut-il m’informer davantage ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 11:51
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    Le titre n’est pas bon car ce n’est pas un vaccin burkinabè qui est en cours de test.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 12:07, par rclerjon@wanadoo.fr
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    Notre association Amitiés Mornant-Sapouy, influencée par les grands média internationaux, avait commencé par soutenir la lutte contre le VHS-Sida, mais les contacts avec nos amis de Sapouy nous ont vite convaincu que c’était contre le paludisme qu’il fallait se battre prioritairement. Merci aux différents médecins chefs du district qui ont su nous éclairer.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 14:47, par Charles
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    A en juger par la faible qualité de certaines informations qui frisent de la rumeur, je me pose sérieusement la question de la compétence de certains reporteurs en matière des sciences de la communication. Ramener le journalisme à ce niveau d’information est simplement une faute grave. Pas plus que hier nuit et 3 fois avant sur TV5 Afrique, un documentaire sur l’état de la recherche sur le vaccin contre le paludisme a été fait. Cet état dresse un bilan sans complaisance sur les non dits autour du RTSS singulièrement. Retenez 1) que ce n’est pas philanthropisme que Bill Gates est derrière ce vaccin, mais c’est encore pour couillonner les pauvres qu’ils (Gates et GSK) ont décidé de breveter la licence de RTSS si d’aventure ce candidat vaccin aboutissait. En conséquence, c’est eux qui fixeront le prix et auront le monopole d’un produit vital pour au moins 2 milliards de personnes vulnérables. Voyez donc qu’il y aura un retour sur investissement et des bénéfices terribles. Une découverte de ce type devrait être donné à l’OMS à l’image du vaccin contre la polio dont l’inventeur par humanisme l’a donné à la communauté mondiale via l’OMS, parce que estimant que ne pouvant pas breveter le soleil il n’a pas à breveter sa découverte. Le colombien aussi était dans la même disposition d’esprit. Mais voilà que nos "sauveurs" de GSK et Gates veulent breveter le RTSS et faire au moins 5% de bénéfices au lieu de vendre le produit au prix coûtant. Imaginons seulement que ce vaccin coûte 10 dollars soit 5000FCFA et qu’il doit être administrer à 2 milliards de personnes chaque 6 mois, les bénéfices à tirer se passent de commentaires. Et nous n’aurons aucun moyen d’échapper puisque ils ont ficelé leur plan en créant GAVI, une agence de centralisation des fonds et d’achats des vaccins qui seront alors disséminés dans le monde que nous le voulions ou non. Ils sont donc les tenants et les aboutissants de ce sacré deal...même si c’est sous la forme d’aide au développement, nous allons acheter ces doses !
    2) Cette étude mener à grand coup de publicité semble préparer un passage en force au niveau de l’OMS qui aux dires de certains ex employés est en train de devenir une caisse de résonnance de la fondation Gates et Melinda ; toutefois et heureusement cette démarche n’est pas gagner d’avance car les résultats en terme de protection du RTSS ne sont guère mieux que ceux du prof Colombien SPf66 découvert 35 ans plus tôt. C’est à juste titre que Pierre Druille (ex-Pasteur et maintenant Vac for All) un autre inventeur d’un candidat vaccin contre le paludisme le MSP3 s’interroge sur la durée immune du RTSS qui hélas n’est que de quelques mois.
    3) et enfin, malgré mon amour pour le Burkina, c’est de la désinformation que de laisser croire que le RTSS est un vaccin burkinabé. Le site du Burkina n’est qu’un site parmi des sites comme la Tanzanie où l’on expérimente le candidat vaccin RTSS œuvre du Dr Joe Cohen. D’ailleurs, la dernière présentation des résultats sur les nourrissons où il a été démontrer que le RTSS ne protégeait que dans 37% des cas et ce, pour une durée très brève, c’est le Dr Abdulah de la Tanzanie qui l’a fait.
    les recherches de vaccin se mènent dans un consortium mondiale ; pour ce faire quelque patriote que l’on soit, à moins d’être l’inventeur de la molécule, il faut être prudent dans des déclarations spectaculaires qui dénotent non seulement votre ignorance et surtout vous couvrent de ridicules mon cher Somé...
    En tout état de cause, bon vent au RTSS au nom de la science pour la vie, mais sans pressions de mercantilistes habillés d’habits de philanthropes.

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2013 à 16:57
      En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

      Les Chercheur Burkinabè disent être dans la dernière phase d’essai d’un vaccin les malien aussi disent être sur un autre.. bizarrement j’ai suivi un spécialiste de la question sur RFI qui a cité la Tanzanie, le Kenya et un autre pays d’Afrique australe( Namibie ??) sans faire cas du Burkina ni du Mali.
      Est-ce que Dr Kindo qui travaille sur le vaccin burkinabè peut éclairer notre lanterne ??? Et ce n’est pas la première fois que j’entend des débat sur le Palu qui ne mentionne pas le Burkina, encore moins le Mali. Alors que je crois savoir que desenfants ont déjà reçu ce vaccin test a Nanoro

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 17:25, par Djigui
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    Mon cher Charles, et vous, quelle est votre contribution au juste pour trouver le remède au paludisme ? Le journaliste vous a donné des informations dont il dispose avec toute la réserve qui s’impose. Et d’ailleurs Vous faites comme tous ses gens qui ne savent pas traire la vache, mais peuvent renverser le lait. Apparemment l’Afrique ne peut pas compter sur vous à ce que je vois puisque c’est encore les autres qui viennent ici avec leur argent pour encore refaire le boulot. Vous êtes un drôle de savant ! Redescendez sur terre et laissez la presse faire son travail.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2013 à 19:20, par woro
    En réponse à : Journée mondiale de lutte contre le paludisme : Les recherches avancent sur un vaccin burkinabè

    "Il est conduit par l’institut de recherche en science de la santé (irss) dans 7 pays africains parmi lesquels le Burkina"
    Mon Dieu, drole de journaliste ! L’IRSS n’a jamais conduit un vaccin dans 7 pays africains (+ le BF) ; C’est la Fondation Bill Gate et le laboratoire GSK qui conduisent l’experimentation dans ces differents pays dont le Burkina ( l’essai étant conduit precisement par l’ IRSS à Nanoro).

    Relisez svp ce que vous ecrivez Mr le journaliste !!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés