Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

mercredi 17 avril 2013 à 21h49min

Du feu, des flammes et des larmes. Une partie du marché de Lafiabougou a littéralement été réduit en cendres dans la soirée du mercredi 17 avril 2013. Présents sur les lieux, les sapeurs pompiers ont limité les dégâts tout en restant impuissant face à l’amertume des commerçants. A majorité femmes.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

Tout serait parti d’une opération courante de brûlure des tas d’immondices qui entourent le marché de Lafiabougou. Malheureusement le bon samaritain s’est retrouvé dans le rôle du bourreau. Les flammes ayant débordés, les occupants du marché ont accouru pour éteindre le feu. Ni, eux, ni les riverains ni les sapeurs pompiers venus en rescousse n’ont pu éviter la réduction en cendre des dizaines de hangars. C’est donc médusés, meurtris et ne sachant à quel saint se vouer que les commerçants, à majorité des femmes de ce marché d’infortune ont constaté les dégâts. La perte sous les flammes de leur source de revenus

Constat sur les lieux

Sur les lieux du drame le constat était déplorable. Pour ce qui était peu avant 15heures le marché de Lafiabougou et un endroit de subsistance des centaines de personnes, le passage du feu a laissé des traces et des larmes. Ainsi, des boutiques remplies d’habits et de chaussures aux étables de fortunes, rien n’a été épargné. Une moto brûlée par là, des calebasses par ci, des paniers de tomates et d’oignons à terre. C’est en groupe que des femmes se consolaient non sans peine.

Mariam Sanou délégué du marché

Entre consoler les victimes, remercier les riverains, les sapeurs pompiers et le maire de l’arrondissement n°6, Karim Barro ; Mariam Sanou, délégué du marché avait bien de choses à faire mais aussi à dire. Surtout sur l’état et la gestion du marché. Sur l’état, elle reconnait que les hangars en bois et en paille facilitent les incendies. La dernière en date étant la quatrième du genre sous ses yeux. Sinon, le délégué du marché déplore l’attitude de certaines familles qui déversent leurs ordures ménagères tout autour du marché. Ci fait qu’il est difficile de convaincre les commerçantes de payer pour évacuer les ordures. A l’encontre des autorités, elle demande la construction d’un marché.

L’autorité accusée

« Nous payons 50 francs de taxes tous les matins depuis des années et pourtant nous n’avions pas de marché. Moi, je vendais des légumes et des fruits, maintenant tout est parti. Et le pire c’est que j’avais des marchandises prises à crédit. Chaque fois, on a des incendies, on se bat pour qu’on construit un marché mais rien n’est fait jusque-là. On ne fait que souffrir seulement » c’est ce que Madame Ouedraogo nous a dit avant de s’effondrer en larme. Après elle, Abdoulaye Sidibé, vendeur de poisson fumé et victime de l’incendie, comme s’il gardait encore en tête son hangar réduit en cendre, pointait désespérément le lieu de son commerce. En disant « J’ai perdu mon vélo et au moins 150.000 francs de marchandise ». A côté de lui, une femme tout aussi victime déplorait le sort de ceux qui avaient des hangars pleins d’habits, de chaussures et d’autres objets de valeurs. « Tout ça, c’est parce que nous n’avions pas de marché. Sinon on n’allait pas passé notre temps à éteindre le feu. Il est temps de nous construire notre marché », s’exclamait une autre femme muette jusque là.

Karim Barro sur les lieux

Le maire de l’arrondissement n°6 était au côté de sa population. Tout comme les femmes qui ont perdu leur source de revenus, le maire semblait dépité. Ayant entre autre objectif la lutte contre la pauvreté dans son arrondissement, il dit regretter la situation et promet de prendre les dispositions nécessaires pour éviter autant que faire se peut les incendies. En attendant, il compte aider les victimes à approcher les institutions financières pour pouvoir redémarrer leurs activités.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2013 à 21:29, par Zoumana
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Si le marché qui est à quelques mètres des sapeurs pompier à brulé ainsi, je me demande si les autres marchés prennent feu ce qui se passera

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 01:30, par doucement
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      soyons sérieux Zoumana . Te rapelles tu de rood woko ?le pompier n’est pas un genie qui d’un clac peut se rendre quand il veut où il veut !ils ne peuvent faire de miracles si non je pense ce feu ne devrait faire de degats, voir n’existerait point làbas où nul part au monde pour bruler ainsi !Passe les rendre visite où que tu sois dans ce monde ; va les voir travailler, comment ils font !...tu te rendras compte qu’ils sont souvent debordés et qu’ils vont au délàs ! prions je pense qu’il n’y ait pas (....des degats ) pour chercher à faire porter le chapeau à autrui...
      BIG UP CHERS SAPEURS POMPIERS !j’ai appris à les connaitre par leur travail,la volonté de vaincre ces feux pareils, le mal, la douleur de leurs malades ou blessés et eux mêmes la douleur qui les frappe lorsqu’ils sont face à l’impossible que nous, nous voyons de sauver une vie ! pour eux me disais un des leur "sauver la vie d’autrui, ses biens, coute que coute jusqu’au peril de sa vie !" pour mes amis pompiers arriver à temps et poser des gestes pour sauver des vies et des biens est un combat de tous les jours ! plutôt de toutes les sécondes ! si l’on te réveille au milieu de la nuit après une rude journée tu reponds difficilement... une partie de toi dors ! eux comme des robots savent reconnaître quelqu’un en danger de vie et irons le sauver ! TU peux dire tous ce que tu veux pour moi ils sont des humains avant tous ! donc limités......Ils ont besoins de notre aide aussi ! n’attends plus ! ensemble nous porterons haut et bien le toît de la case !(dicton mossi) !
      QUE DIEU ASSISTE CES COMMERCANTS DU MARCHE !
      BIG UP A TOUS CEUX QUI DONNENT LEUR VIE AU DEPEND DES AUTRES !
      HOMMAGES A TOUS CEUX QUI SONT MORTS DANS LE CADRE DE LEUR SERVICE !

      Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 07:13, par le wac
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      ZOUMANA tu es clown, les malades ne meurent ils pas dans l’enceinte de l’hôpital ?

      Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 11:13, par Mawuéna
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      Ce n’est pas la faute des sapeurs pompiers qui interviennent en curatif et non en préventif dans ces situations. Les gens essaient de maîtriser eux même le fléau et quand ils se sentent débordés ils appellent les secours.

      Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 14:32, par LaStarlette
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      c’est l’école des sapeurs pompiers qui est à quelques mètres du marché, c’est pas à tout moment que leur véhicule d’intervention est à leur disposition, néamoins ils ont sécouru beaucoup de gens en attendant un coup de main de la brigade qui est à Bolomakoté. faut pas gâter leur nom, grâce à eux l’ncendie n’a pas ravagé tout le marché, je connais ces commerçantes et commerçants et je leur souhaite tout le courage possible pour qu’ils puissent se relever.

      Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 17:01, par puul-yam
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      Franchement tu ne dis rien là. N’accuse personne mais essaie plutot de voir les choses en face. Penses-tu qu’avec ses hangars de fortune faits de pailles et de bois les pompiers auraient pu faire quelque chose ? Tous nos mini marchés sont ainsi à la moindre flamme nous n’avons que nos yeux pour pleurer. Que chacun sache se taire s’il n’a rien à dire.

      Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 20:30, par Hamane
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      C’est vous qui n’avez rien compris. Je n’ai pas dit que les pompiers doivent faire du préventif. leur école ets à coté et les pompier de l’aéroport sont aussi à coté. je m’inquiète alors pour les marchés des quartiers éloigné. Une fois, à Accart-ville. le un poteau électrique a pris feu sous la pluie. c’était tr_s terrible. le pompier de bolomakoté sont arrivé et était impuissant. ce sont ceux de l’aéroport qui ont maitrisé le feu ce jour là avant que la sonabel ne coupe le courant dans la zone. C’était un dimanche et l’agent d ela sonabel qui était de permanence était en pause. Ce jour là, on a compris que els meilleurs pompiers sont à aéroport et non bolomakoté. le marché de lafiabougou brûle en un temps record tout les pompier devait être là pour maitriser cela en quelques seconde. Honte aux pompiers. Si c’était e domicile de quelqu’un, ils vont depasser avant de revenir car ils ne savent jamais trouvé un endroit. mais ce marché, tous le spompiers le connaissent. Honte à vous

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 21:37, par TCA
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Compassion pour les victimes.On dit toujours qu’au Burkina on attend que le pire se produise avant d’agir.Attendons de voir ce que les autorités communales pourront faire pour dédommager ces victimes.Où rentrent les différentes taxes qui sont toujours collectées.Le mieux c’est de chercher à rendre le cadre des commerçants agréables.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 22:01, par Chlarstin72
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    C’est déplorable tout nos encouragement et soutient aux victimes de ces flammes.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 23:40
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      le pire est à venir. faites un tour au marché central. Il n’ya plus de route autour du marché. les parking ont tout pris. une véritable torche emflammée en puissance. On a parlé fatigué comme on dit. Les autorité s’en foutent. il ne faut pas être un ingénieur pour voir venir la catastrophe. Demain, le marché de bobo brûlera encore si rien n’est fait. L’incapacité notoire de nos autorités locales n’est plus à démontrer. mais c’est devenu tout simplement de l’inconscience.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 22:46, par Aboubakr
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Zoumana, il ne faut pas confondre l’école des sapeurs pompiers et le siège des Sapeurs pompiers qui se trouve jusqu’à Bolmakoté.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 00:12, par TIENFO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    N’allez pas chercher des poux sur un crâne rasé. Le véritable et l’unique coupable de ce sinistre fort regrettable, ce sont les autorités de la commune de Bobo en personne. Personne d’autre. Cet endroit était destiné pour abriter une gare routière. Sans avoir changé la destination de cet espace, ces mêmes autorités l’ont morcelé et se sont distribué les deux tiers des parcelles dégagées entre amis et parents. Karim BARRO n’a aucun souci à l’égard des sinistrés du moment que ses intérêts directs ne sont pas en cause. Ses maisons qui sont sur ces lieux n’ayant pas été touchées par l’incendie. En même tant qu’il cherche relancer les activités des réelles victimes, qu’il réponde d’abord du pourquoi du changement de destination de l’espace.
    Pauvre de nous. SANKARA, réveilles-toi.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 00:53, par TIENFO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    N’allez pas chercher des poux sur un crâne rasé. Le véritable et l’unique coupable de ce sinistre fort regrettable, ce sont les autorités de la commune de Bobo en personne. Personne d’autre. Cet endroit était destiné pour abriter une gare routière. Sans avoir changé la destination de cet espace, ces mêmes autorités l’ont morcelé et se sont distribué les deux tiers des parcelles dégagées entre amis et parents. Karim BARRO n’a aucun souci à l’égard des sinistrés du moment que ses intérêts directs ne sont pas en cause. Ses maisons qui sont sur ces lieux n’ayant pas été touchées par l’incendie. En même tant qu’il cherche relancer les activités des réelles victimes, qu’il réponde d’abord du pourquoi du changement de destination de l’espace. Messieurs les maires (central et d’arrondissement), après l’euphorie de votre installation, l’heure est désormais au travail. N’attendez pas Ouaga pour réagir à ce drame. Laissez Ouaga à Blaise, occupez vous de Sya à la limite de vos capacités.
    « Le bon maçon se reconnait au pied du mur » dit-on.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 07:21, par le bon
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Cela n’est la faute à personne. Mais il faudra trouver une solution immédiate aux victimes des flammes. Il y a aucun ordre dans tout ce que nous faisons au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 07:40, par Manitu
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    On brûle les ordures en pleine rue et après on s’étonne.
    En plus de gérer la problématique des marchés, il faudrait que Salia songe à doter la ville d’une décheterie

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 08:39, par BARRO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    N’allez pas chercher des poux sur un crâne rasé. Le véritable et l’unique coupable de ce sinistre fort regrettable, ce sont les autorités de la commune de Bobo en personne. Personne d’autre. Il s’agit en réalité d’un marché anarchique officialisé par la suite. Cet endroit était destiné pour abriter une gare routière. Sans avoir changé la destination de cet espace, ces mêmes autorités l’ont morcelé et se sont distribué les deux tiers des parcelles dégagées entre amis et parents. Karim BARRO n’a aucun souci à l’égard des sinistrés du moment que ses intérêts directs à quelques mètres du « marché » ne sont pas en cause. Ses maisons qui sont sur ces lieux n’ayant pas été touchées par l’incendie. En même tant qu’il cherche relancer les activités des réelles victimes, qu’il réponde d’abord du pourquoi du changement de destination de l’espace. Messieurs les maires (central et d’arrondissement), après l’euphorie de votre installation, l’heure est désormais au travail. N’attendez pas Ouaga pour réagir à ce drame. Laissez Ouaga à Blaise, occupez vous de Sya à la limite de vos capacités.
    « Le bon maçon se reconnait au pied du mur » dit-on.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 09:20, par PAPUS RAM
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Toute ma compassion aux pauvres commerçants. Au lieu de donner de l’argent aux femmes afin qu’elles votent pour soi, nos maires feraient mieux d’avoir des projets durables pour eux. C’est le médecin après la mort. On vient verser des larmes de crocodiles et on retourne se la couler douce alors que ces pauvres mamans passeront des nuits blanches à réfléchir à leur devenir.
    De grâce, monsieur le maire, même si vous n’avez paucune vision pour ce secteur, entoure-toi au moins de compétences qui vont t’aider. En attendant ton immeuble à niveau trône non lon de là

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 09:41, par L’oeil du cyclone
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    faite attention au grand marché de bobo.trop d’installation anarchique par le faite meme de certain membre commerçant du conseil d’administration et certains agent de la SGM sous les yeux de l’autorité de la direction et de la commune.je demande à la presse de faire un tour au marché central de bobo pour s’en convaincre de la situation dangereuse du Marché.si rien n’est fait ça sera regretable que ce marché prenne feu un jour.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 10:34, par BARRO
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    N’allez pas chercher des poux sur un crâne rasé. Le véritable et l’unique coupable de ce sinistre fort regrettable, ce sont les autorités de la commune de Bobo en personne. Personne d’autre. Il s’agit en réalité d’un marché anarchique officialisé par la suite. Cet endroit était destiné pour abriter une gare routière. Sans avoir changé la destination de cet espace, ces mêmes autorités l’ont morcelé et se sont distribué les deux tiers des parcelles dégagées entre amis et parents. Karim BARRO n’a aucun souci à l’égard des sinistrés du moment que ses intérêts directs à quelques mètres du « marché » ne sont pas en cause. Ses maisons qui sont sur ces lieux n’ayant pas été touchées par l’incendie. En même tant qu’il cherche relancer les activités des réelles victimes, qu’il réponde d’abord du pourquoi du changement de destination de l’espace. Messieurs les maires (central et d’arrondissement), après l’euphorie de votre installation, l’heure est désormais au travail. N’attendez pas Ouaga pour réagir à ce drame. Laissez Ouaga à Blaise, occupez vous de Sya à la limite de vos capacités.
    « Le bon maçon se reconnait au pied du mur » dit-on.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 10:46, par Shalom
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    quesque cela vous coute dassainir la ville.il fautb soigner le mal à la racine.les ordures sont jetées partout et en cachette car nos maires dorment. il faille amenager des points de depôt d’ordures

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 11:06, par Jeune de Lafiabougou
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    C’est déplorable tout nos encouragement et soutient aux victimes de ces flammes.
    c’est la faute des maires , car cela fait près de 20 ans que lafiabougou na pas de marché, tous les endrons qui ont été choisie pour construire le marché de lafiabougou a eté par la suite vendu par tous les maires qui se sont succedéé jusqu’a ce jour, meme ce marché a eté vendu par le maire KARIM BARO a ses amis politiciens.
    Pourtant a chaque élection ils font la grande bouche en promettant au femme de contruire le marché de lafaibougou.

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril 2013 à 14:33, par l homme integre fache
      En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

      Mon frere, laisse Karim Barro boire son the tranquillement.
      A chaque election il promet aux femmes un marche, elles n ont rien mais elles votent pour lui apres avoir danse au son du Djandjoba donc tu veux quoi ?
      Tout flatteur vit aux depend de celles qui l ecoutent.

      Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 13:04, par las Vegas
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    c’est bien ce qui est arrivé aux commerçants, c’est vous qui voter chaque fois ces incapables vous êtes responsables de ce qui vous arrive. chaque peuple mérite ces dirigeants !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 14:22, par ka yaandé
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    c’est a Karim Barro de prendre des dispositions pour que les riverains ne fassent pas du marché un depotoire a defaut de construire un marché en bonne et due forme pour les commercants

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 16:05, par sly
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Rappel :avant les municipales vous avez bien manger ,car Mr le maire de Konsa vous a garanti un repas unique ;un plat de riz pour chaque commerçant,et bien assumer maintenant les fait , riz,rire ,pleurs

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 17:50, par Diarradougoukan
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Les gens n’ont encore rien vu dans pays !
    "Peuple mouton" tout le monde va comprendre..
    vous avez porté t-shirt et pris 1, 2 billet(s) de 1000f et êtes allés voter .
    Et maintenant que voulez vous ? haan !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2013 à 21:29, par Godgiven
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    Je pense qu’il est temps de mener une réflexion sur ce phénomène qui devient très fréquent. Il ne faut pas que l’on voit l’argent au risque d’oublier la sécurité dans ces lieux publics.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2013 à 12:49
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

    vive le burkina émergent de blasco.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés