Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

mardi 16 avril 2013 à 18h56min

Après Ouagadougou, la ville de Bobo-Dioulasso a été investie par le ministère des Industries, du Commerce et de l’Artisanat (MICA), pour traquer les vendeurs du carburant frauduleux. L’Opération a eu lieu le mardi 16 avril 2013.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à  Bobo

Trois groupes différents ont sillonné la ville. Chaque groupe était composé des agents de la sécurité et des sapeurs pompiers, des hommes de presse et des agents du MICA pour le contrôle. Avant d’aller sur le terrain, le chef de la mission, Charles Eugène Nabolé, conseiller technique du ministre chargé de la coordination de la mission, a donné des consignes claires. « Je voudrais ici encourager la sécurité et la presse pour leur accompagnement. Sur le terrain, il s’agit d’abord d’une sensibilisation, ensuite on procédera à une saisie pure et simple des produits sans « main levée ». Le produit saisi sera rétrocédé à la SONABHY ». Ces consignes du chef de la mission ont été suivies à la lettre par les trois équipes qui ont fait le tour de la cité. Tous les vendeurs qui sont « tombés dans les filets » du MICA, ont effectivement vu leurs produits embarqués. Partout où les équipes sont arrivées, elles ont procédé à un recensement de la quantité des carburants avant de tout ramasser. Aucun incident n’a été signalé pour cette première journée d’opération. Cependant, il faut noter que certains vendeurs frauduleux de carburant ont été par avance informés de l’opération. C’est pourquoi plusieurs coins de ventes sont restés clos au passage des contrôleurs. Néanmoins, environ 700 litres ont été saisis au cours de l’opération par les équipes, une quantité confirmée par le chef de la mission. Celle-ci a été mise à profit par la délégation pour « tester » les machines de certaines pompes de station d’essence.

L’objectif de l’opération, selon le chef de la mission

« Cette opération s’inscrit dans le cadre de la poursuite de nos activités de contrôle de la qualité des produits. Le ministère du Commerce a engagé des actions qui permettent de contrôler certaines activités commerciales pour un respect des normes. Pour ce qui est de l’opération de ce matin, il s’agit de la vente illicite du carburant dans des bouteilles aux abords des rues des grandes villes que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Nous avons malheureusement constaté un développement anarchique du phénomène de vente illicite. Il y a des risques inhérents à cette activité. Non seulement pour la santé humaine, au regard des incendies qu’elle peut provoquer, mais aussi pour les engins au regard de la mauvaise qualité des produits, parce que très souvent d’origine frauduleuse. Nous avons donc été saisis par la hiérarchie, afin de tout mettre en œuvre, pour circonscrire le phénomène. Aujourd’hui, nous avons nos équipes sur le terrain, demain, nous ferons probablement un « ratissage ». Tous les vendeurs qui sont tombés dans nos filets, vont certainement payer des amendes. Ils savent que la vente illicite du carburant est une activité interdite. Ils ne vont plus avoir leur produit, car c’est une saisie réelle et ces produits seront rétrocédés à la SONABHY. Nos équipes ont pu saisir environ 700 litres pour cette première sortie à Bobo. L’opération va se poursuivre ».

Souro DAO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 avril 2013 à 07:50, par R
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    De là naissent les revolutions.quel carburant froduleux ?source d’approvisionnement ?et ne parle plus de securité des engins,mais de nos vie.depuis quand la sonabhy nous mets au coeur de nos preoccupation.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 08:01, par micheline
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    il faut régler le problème des bouteilles de Gaz dans les véhicule (taxi et 4x4 de luxe) à Bobo plutôt que de se promener à traquer des pauvres qui recherchent de quoi manger. Dans ce pays plus tu es pauvre, plus on te poursuit. Faut tout faire pour être riche et être tranquille, peu importe le moyen. Les 4x4 de Bobo en bouteille de gaz ont "il parait" (ça reste à vérifier) un circuit spécial d’approvisionnement à la SONABY de manière nocture ! Le plus important pour ce gouvernement c’est de se remplir les poches, sinon, l’utlisation du gaz domestique subventionné doit etre surveillé ; pourquoi c’est le carburant de ces pauvre qui vous préoccupe tant ? J’ai connu une explosion à Abidjan il y a de cela quelques années d’un véhicule au Gaz. Ils ont vite fait d’interdire cela. Je reconnais en passant leur activité pas catholique de carburant frelaté, mais c’est moins urgent, et cela perfore moins les caisses de l’état !

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 12:07, par PAPUS RAM
      En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

      Je vous comprends ma soeur micheline. Disons que ce Etat est tellement délabré qu’il n’a plus d’autorité ni de regard sur rien du tout. Les actions coup de poings engagés ces temps-ci sont de nature à remplir les caisses qu’ils ont vidé pour battre la campagne, corrompre les gens. Sinon ils ne resolvent rien du tout. C’est la face visible de l’iceberg. Nos maires ne peuvent incarner aucune autorité, surtout qu’ils n’ont jamais été aussi divisés qu’ils le sont depuis les intronisations faites à la tête de telle ou telle Arrondissement. Pitié pour notre chère cité de Sya !

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 10:35, par citoyenneté responsable
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    L’article ne nous informe pas assez sur ce probleme. En effet, l’article ne nous parle pas des sources d’approvisionnement de ces vendeurs ? est ce les produits de la sonhaby, si oui comment ils peuvent se retrouver dans la rue. Si non comment ces gens peuvent ils se procurer ce carburant.
    Si on ne trouve pas les sources d’approvisionnement et on se limite à des saisies ponctuelles, je pense que l’on n’est pas pret de sortir de l’ornière !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 12:29, par Yadga
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    ok. C’est bon cette opération. Mais je loge dans non loti à plus de 10km de la ville. Suis pas a mesure de payer le loyer en ville. Si je suis en panne d’essence dans ma zone de residence que dois -je faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:08, par YES WE CAN
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    A Bobo,les premiers complices sont les agents de la gare ferroviaire. La nuit il suffit de passer vers là et vous allez voir les agents de SITARAIL en complicité avec des badauts s’adonner à la poursuite des citernes ramenées de la SONABHY au niveau des passages à niveau.Le mois passé des policiers ont même été pris la main dans le sac avec des badauts en train de piller des citernes par un cadre de SITARAIL .

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:15, par MAT
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    On aura tout vu dans ce pays. Après la sortie des agents de du ministère de l’habitat c’est le tour de ceux du commerce.Cette sortie n’aura aucune conséquence. Car quelques semaines après la sortie des agents de la Direction régionale de l’habitat et de l’urbanisme où ils ont gravés sur des chantiers "arrêt chantiers ..............."on a aperçu ces mêmes chantiers continuer sans inquiétude. allez y comprendre.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:20, par filsdupaysan
    En réponse à : Vente de carburant frauduleux : Près de 700 litres saisis à Bobo

    Les autorités n’aiment pas la paix.
    Hier je voyais une dame qui se précipitait sur les lieux de vente avec une arrogance d’un autre âge pour faire saisir les bouteilles.
    Il faut arrêter ça, si vos frontières sont poreuses ne venez pas en ville pour nous distraire. En plus, la SONABHY seule ne suffit pas pour approvisionner la population.
    Halte à cette pratique qui consiste à saisir le bien d’autrui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés