Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

mardi 16 avril 2013 à 22h58min

Les acteurs chargés de ce plan anti-inondation, issus du ministère de l’habitat et de l’urbanisme, du ministère de la santé, de la Commune de Ouagadougou, et du CHU-YO, ont tenu ce lundi 08 avril 2013, dans la salle de conférences du CHU-YO, leur première réunion de concertation, suivie d’une visite sur le terrain. Pourquoi un plan anti-inondation ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion  préparatoire

En effet, il faut rappeler que le projet de déménagement du CHU-YO, initialement prévu dans les infrastructures en construction au niveau du CMA du secteur 30, a rencontré d’énormes difficultés. Le Gouvernement entend reprendre la conduite dudit projet, pour repartir sur des bases sereines et plus responsables de sorte que la reconstruction du CHU-YO se fasse dans les règles de l’art. Autrement dit, le projet de déménagement-reconstruction du CHU-YO ne se fera plus dans l’urgence, et prendra par conséquent le temps nécessaire qu’il faudra. A cet effet, les instructions émanant du Conseil des ministres en sa séance du 06 mars 2013, invitent à poursuivre les « travaux d’assainissement du Centre hospitalier universitaire Yalgado OUEDRAOGO ». Faisant suite à cette directive, il a été décidé de doter l’hôpital Yalgado d’un plan anti-inondation pour éviter les désagréments récurrents dus aux inondations des services de première ligne que sont : les Urgences médicales, la Médecine nucléaire, l’Anesthésie-réanimation et les Urgences viscérales. Pour ce faire, une approche intégrée a été préférée, qui tienne compte tant des aménagements à réaliser aux alentours de l’hôpital que dans son enceinte. Cette première réunion préparatoire, présidée par le Président du Conseil d’Administration du CHU-YO, le Dr Bocar Kouyaté, vise « à instaurer une logique de synergie des compétences et des points de vue. Et cela commence par mettre les acteurs ensemble, afin que le plan anti-inondation soit élaboré et mis en œuvre rapidement, avant l’hivernage », a-t-il souligné.

Le directeur général du CHU Yalgado Ouédraogo, Robert Sangaré, se réjouit de « cette mesure qui permettra de sécuriser les biens et les personnes » de son Etablissement. Il ressort des explications fournies par le premier responsable de l’hôpital, que « les eaux qui font le plus de dégâts dans son établissement sont celles qui viennent de l’extérieur ». Un tour aux alentours de l’hôpital, notamment le long des deux bords de l’avenue Kuunda Yoonré, qui passe devant le CHU-YO, a permis aux personnes ressources de constater de visu l’inexistence de canalisations adaptées et des caniveaux bouchés. Ainsi dès lors qu’il y a une quantité importante de pluie, les eaux de ruissellement provenant du CNRST, du Lycée Bogodogo, même du SP/CNLS (car la voie est une pente qui descend sur plus de 200m vers le CHU-YO), pénètrent à l’hôpital Yalgado.

Cette visite a permis aux différents acteurs de se faire une idée des travaux à engager, vu l’urgence de la situation. Avant le démarrage des ouvrages d’aménagements, une concertation aura lieu avec les commerçants installés le long de cette avenue, par les soins de la Commune de Ouagadougou. Le pragmatisme a été recommandé dans l’exécution de ce plan, car d’ici le 17 avril prochain, les techniciens devront faire l’état des lieux et fournir des propositions concrètes, à mettre en en œuvre. L’objectif étant que les désagréments à répétition dus aux inondations subies ces dernières années, ne se reproduisent plus.

Service communication du CHU Yalgado Ouédraogo

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 16 avril 2013 à 18:40, par baya
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    très bonne initiative, car si vous ne déménagez plus, au moins les patients seront sécurisés si votre plan contre les inondations est effectif.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 18:47
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Merci au dg de yalgado et à ses hiérarchie pour cette approche plus responsable.
    c’est sûr que si c’étaient certaines personnes, elles vont attendre que chaque année ce soit les mêmes dégâts et comme si on était surpris.mais dg dites à vos parkers de diminuer prix là à 50f au lieu de 100f

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 20:58, par baya man
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    merci pour cette initiative qui va mettre les malades en sécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 22:42, par le pandoreau
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Cette approche ne permettra pas de résoudre le problème. Qui sont ces techniciens ? Voyez votre ministère et demandez lui de voir les profs de l’Université pour un avis rapide avant de vous lancez dans des travaux. C’est du sérieux, il ne s’agit pas de travaux habituels. C’est un peu tard, mais ils vous donneront un avis très pointu. Autrement vous vous confondrez en excuses piteuses dès la moindre pluie centennale. Une petite enquête est indispensable auprès de personnes âgées. Vous avez été prévenu, dans ce pays où tout le monde fait tout et connait tout. Nos petits barrages cèdent à chaque saison de pluies, même pendant les années sèches à cause de vos techniciens. C’est de l’hydrologie, on a des docteurs dans ce domaine et certains sont du C.D.P. Ils sont reconnus excellents, y compris hors du Burkina. A bon entendeur .........

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 10:56, par VP
      En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

      Moi, je propose au DG de l’hopital de prendre contact avec le Comité communal de Sécurité qui possède toutes les compétences pour l’aider à trouver une solution à ce problème d’inondation ou d’insécurité au sein de notre Hopitale.
      Pour les retrouver,il faudra qu’il se renseigne à la Mairie de Ouagadougou ou à la Brigade des Sapeurs pompiers qui sont bien ses collaborateurs.
      Ainsi,cette structure va surement lui faire un travail qui le plaiera.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 08:15
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Pratiquement 4 ans, après les inondations de 2009, cela ressemble presque au médecin après la mort. Si on n’est pas plus réactif pour pondre un plan anti-inondation en 4 ans, combien d’années sont nécessaires pour le mettre en oeuvre ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 09:49, par citoyenneté responsable
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    C’est bien que le dg du chu yo cherche a faire de la prevention pour les eventuelles inondations ; dans la meme logique il devra aussi se préoccuper et faire de la maintenance (preventive) des equipements de ses services. En effet, il est inadmissible que la salle des urgences medicales ait des climatiseurs, des brasseurs d’air, des evacuateurs d’air et rien ne fonctionne ; rendant ce point d’entrée de l’hopital un vrai four ou les odeurs de toute sorte rivalisent. Cet etat donne une idée sur la rigueur dans la gestion de cet hopital. Je ne pense pas que le climatiseur du bureau du dg peut rester plus d’une journée en panne sans reparation ou echange standard.
    Alors pensez aux malades, aux personnels soignants et autres visiteurs pour orienter vos efforts dans l’amelioration du cadre de l hopital de reference du BF.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 10:49, par la fille de l’autre
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    je ne Crois pas du tout à cela.
    c’est encore une de ces commission ventrale. Qui alourdi les charges.
    Ils ont parlé du déménagement, et y ont bouffé. Demander le budget de ce comité de demenagement.
    ont -ils demenagé ? Où ? Quand ?
    Jespère encore que cela ne concerne pas seulement les direteurs et chefs de service.
    si le cas laisser notre argent . No Touch

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 10:57, par la fille de l’autre
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Pour deboucher les caniveaux on a pas besoin de commission. et la mairie ?
    Et puis il retarde le demenagement pour s’enrichir encore. n’est ce pas ?
    autres achats de matériels pour les travaux n’allouer pas de fonds au membres de cette commission.
    On n’est fatigué de regarder bouffer

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 11:45, par PAR BOB
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    RASSUREZ VOUS QUE LA DIGUE DU BARRAGE EST BIEN RENFORCEE COMME DU COTE SILMANDE.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 13:09
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Merci à tous ceux qui commencent à croire au syntsha. Un banc synstha pour le paren et l.unir/ms qui ont attiré l.attention du gouvernement sur la degradation du climat dans le secteur de la santé, un banc syntsha pour le faso.net qui nous permet de s.exprimer, un banc syntsha pour tous les forumeurs qui ne cessent de soutenir la qualité des soins, un banc syntsha pour les ministres qui se cachent derrière leurs tablettes la nuit pour lire nos forums, un banc synstha à un directeur d.un hopital au lieu de rentrer en conflit avec les agents a choisi son style de management, collaborer avec la section syntsha de sa structure, des vies ont été sauvées,lui il récule pour mieux sauter. un banc syntsha pour mr kaboré qui a été injustement licencié et qui a soutenue la lutte pour la qualité des soins , bien que nous deplorons tous les dommages collateraux. Et que plus jamais l.on rumine dans son intérieur qu.ai je pas fais pour sauver, si j.avais ceci, si j.avais cela j.aurais pu...que plus jamais nos sandales ne usent dans les va faire tel examen à tel lieu, emmène tel prelevement dans telle clinique. Que Dieu chasse le diable qui hante le gouvernement qui l.empeche de réculer pour mieux sauter

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 13:41
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Le problème ce n.est pas de proposer un plan anti inondation. Yalgado est il dépassé oui ou non ? Je crains fort que ces batiments ne s.ecroulent un jour sous le poids de l.age. Des inadaptés, la galère, des malades, des accompagnants , du personnel soignant à transferer un malade, d.un service à un autre. Ça fait pitié pour les handicapés de monter les marches.pas de rame d.accès. Qui a bien pu bloquer les frics qui devaient servir à la contruction de l.hopital de district où yalgado devait demenager ?. Qui a fourni des mauvaises études à la réalisation de la construction ? Ne peut on pas demenager tous les malades à l.hopital blaise compaoré afin de reconstruire yalgado ?, n.est t.il pas un hopital public ?. Quand il s.agit de licencier le faible on est prompt, mais les corrompus qui méritent la peine de mort, eux conservent leur droit. Ils ont le droit de tuer les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 14:42, par l’Autre
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    cela me fait rire vraiment. voyez vous même comme c’est pas sérieux. bon bref on se fait voir aujourd’hui pour ne pas que demain nous disions que rien n’avait été fait ! comment un Etat sérieux peut se comporter de la sorte ? après le 1er septembre d’il y a quelques années, on se précipite du coté du CMA du 30, lancé des travaux avec toute la zizanie que cela comporte : pourcentages entre vous. aujourd’hui, on nous sort qu’il faut un audit du projet ; même sans cela yalgado ne pouvait pas déménager la-bas à temps avant les bonnes pluies ! que celui qui connait le site, y fasse un tour pour constater que même sans arrêt pour cause d’audit, le chantier ne peut pas finir avant octobre-novembre ! vraiment ridicule tout ce cirque : toujours c’est l’éternel recommencement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 17:46
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    Le problème ce n.est pas le plan anti inondation. Le vrai probleme c.est que yalgado est très depassé, vieux et je crains fort que les batiments tombent sur les malades un jour. Pensez vous que ces batiments puissent tenir une autre inondation .mais qui a detourner les frics devant servir à la construction de l.hopital de district de bogodogo où yalgado devait démanager ?qui a fourni des mauvaises études de construction ?. Est ce que l.hopital blaise compaoré qui est un hopital public ne peut -il pas recevoir les malades de yalgado ?. Quant il s.agit de licencier on est prompt mais on est prompt d.envoyer en prison tous ces corrompus et qui méritent la peine de mort car par leurs actes tuent impunement chaque jour des burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 19:11, par abass
    En réponse à : Plan anti-inondation du CHU Yalgado Ouédraogo : Première réunion préparatoire

    ou étiez vous ?cest maintenant que chacun se lève 4ans après les inondations pour parler de ça.regardez comment ils sont gras avec de gros ventre pas besoin de dire ou est passé largent de lammenagement du CMA du 30.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés