Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

mardi 16 avril 2013 à 13h28min

RAEL, Chef spirituel du Mouvement Raëlien a émis l’idée de restauration gratuite des clitoris et l’Association voie féminine de l’épanouissement (A.V.F.E) en a fait son cheval de bataille. Se disant apolitique, non confessionnelle et regroupant une soixantaine de femmes, l’A.V.F.E est à l’origine de la construction de l’hôpital Kamkasso, future maison de restauration gratuite des clitoris à Bobo-Dioulasso. L’édifice est en phase de finalisation et pour en parler nous avions rencontré la présidente Mariame Traoré le samedi 13 avril 2013.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

« Suite au merveilleux travail du Dr. Foldès, ce médecin français qui a développé une technique opératoire pour rendre leur sensibilité clitoridienne aux femmes qui ont souffert de l’excision, Rael, chef spirituel du Mouvement Raëlien, a décidé de créer « CLITORAID », une organisation privée, à but non lucratif, pour aider autant de femmes que possible à retrouver le sens du plaisir par la reconstitution du clitoris. » …Ceci est un extrait des tracts conçus et distribués par l’ A.V.F.E qui tient cependant à rappeler et a rassurer que l’association et l’hôpital Kamkasso ne sont pas des propriétés ou des démembrements du Mouvement Raélien

« Puisqu’au sein de la soixantaine de femmes qui composent l’A.V.F.E, l’on retrouve les sensibilités confessionnelles de notre pays » selon la présidente Mariam Traoré. Elle reconnaît cependant que l’appel à la restauration des clitoris émis par Raël a influencé l’A.V.F.E.

Evoluant dans la sensibilisation sur le VIH/SIDA et luttant contre les mutilations génitales féminines (M.G.F), l’A.V.F.E dit avoir mobilisé cent cinquante millions (150.000.000) de francs CFA rien que pour la construction de cet hôpital. Un bloc opératoire, un laboratoire, une salle d’hospitalisation de 06 places, des salles pour infirmiers et médecins… constituent l’essentiel de ce qui sera un lieu de rétablissement du plaisir sexuel. L’objectif de cette association étant de donner ou de redonner aux femmes victimes de l’excision le plaisir naturel que peut procurer le clitoris.

Pour remettre en place les clitoris ôtés, l’hôpital comptera sur ces relations extérieures. En plus donc d’un personnel permanent, les campagnes de restauration clitoridienne promue par l’A.V.F.E verront la participation de médecins, de sociologues et de psychologue étrangers. Avec l’aide d’une association américaine, l’hôpital Kamkasso compte offrir des soins gratuits à ses patientes. Une façon pour elle de contribuer au bonheur des milliers de femmes burkinabè sous les affres d’une tradition barbare.

Et d’interpeller à court ou long termes l’Etat burkinabè à rendre gratuit les opérations de restaurations des clitoris. Dont l’ablation partielle ou totale est à l’origine de bien de maux (Non-cicatrisation ; formation d’abcès ; kystes, croissance excessive des tissus cicatriciels, infections urinaires ; rapport sexuels douloureux ; infections de l’appareil reproducteur…)

Interrogée sur une probable participation du Mouvement Raëlien à la construction ou à la gestion de l’édifice, la présidente Mariame Traoré, adepte du mouvement est formel, l’A.V.F.E ne fait partie d’aucun organisme du Mouvement.

Quant au changement du nom de l’hôpital qui n’est plus celui du Plaisir mais bien Kamkasso ou maison de la femme africaine kamité, madame TRAORE dit que le premier nom dérangeait les autorités burkinabè pour des raisons méconnues de sa part.

Tout compte fait, la réception de l’hôpital Kamkasso est prévue pour le mois d’octobre 2013. Si tout va bien.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 avril 2013 à 20:04, par Ouvrez l’oeil
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    J’attends impatiemment la finition de cet édifice pour amener ma femme !
    elle sera de femmes car la plupart des raisons de divorces siège en l’ablation du clitoris. ne vous en faites pas, l’hopital du plaisir refusera du monde c’est sûr !

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 09:39, par yi fiin
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Monsieur Plaisir.
      la plupart des divorces l’ont qu’une seule raison.
      C’est vous les Mr plaisir préfèrent courir derrière celle que les autres ont entretenu au-lieu d’entretenir les leurs.
      En fait, Monsieur plaisir il y a 3 X plus de divorces là ou il n y a pas d’ablation de clito.
      On nous prend tout et on nous donne du plaisir.
      Réparez ce qui peut causer la perte de nos femmes et enfants et c’est tout.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 10:00
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      M., si réellement la restauration du clitoris de votre femme vous préoccupe tant (donc un problème de santé pour votre couple autant que les maladies comme la tuberculose, la rougeole, la thyph0ïde, etc), vous n’aurez pas besoin que soit d’abord construit un centre offrant des traitements gratuits avant de vous y rendre quant on sait surtout qu’il existe des célèbres médecins que tous les burkinabè connaissent et qui en ont fait leur cheval de bataille en matière de restauration de clitoris. On sent à travers votre intervention qui rime avec précipitation que vous n’êtes pas de bonne foi et que vous voulez simplement faire la promotion de ce secte reconnu comme tel et vomis même par certains pays occidentaux. Nous ne sommes pas dupes et nous attirons l’attention des autorités d’ouvrir bien l’œil sur cette publicité gratuite qu’ont veuille bien faire à cette secte. Si l’Etat est en mesure d’offrir la gratuité des soins aux femmes qui en ont besoin, est-il judicieux de se laisser couper l’herbe sous les pieds par un secte en manque de pub dont on connait les agissements de par le monde et qui voudrais profiter d’une telle aubaine pour s’attirer ou se créer des adeptes ? Que l’Etat assume sa responsabilité s’il estime qu’il est en mesure d’offrir la gratuité des soins aux femmes de tout le Burkina qui en demanderaient. Ce secte ne peut pas être en première ligne de combat pour une cause nationale. Nous n’admettons pas cela qui s’apparenterais à une nouvelle démission de l’Etat. Dans tous les cas nous tiendrons l’Etat pour responsables de ce qui adviendra s’il venait à se laisser faire.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 20:15, par Jamanatigui
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Rien n’est gratuite sur cette terre même la restauration d’un clitoris. Cette association est belle et bien une excroissance du mouvement raelien dans la mésure où elle est composée à 80% des adeptes de ce mouvement.
    La présence des adeptes des autres réligions n’est qu’une façon subtile de tromper la vigilance des gens.
    Je ne suis pas contre les femmes victimes de cette forme de violence mais je tiens simplement à souligner que la restauration des clitoris entre dans la voie de la promotion du plaisir charnel et les raeliens ne prônent pas autres choses que ça.
    Mais le problème n’est pas au Raeliens. Le problème c’est ceux qui ont travaillé à faire du Faso la terre de toutes les formes d’expérimentation des betises humaines : OGM, Nudisme ... et maintenant une autre betise.
    Est ce au faso seulement qu’on rencontre des femmes excisées ? Pourquoi ne pas prendre en charge cette restauration dans notre structures classiques. Ce projet cache quelque chose de pas catholique ni protestant et encore moins musulmanes.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 02:59, par intègre
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Mon frère (Jamanatigui = Propriétaire du pays), tu es d’accord avec Blaise pour ce surnom ?
      Mais, ton commentaire mérite 20/20. Ce commentaire vient de quelqu’un qui réfléchit vraiment.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 06:56, par traoremousso
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Tout à fait d’accord !

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 09:23, par indjaba
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Soyez justes. Tu penses que les écoles, les centres de santé, les lieux de cultes construits par ci par là par les protestants, les catholiques et les musulmans sont gratuits ? Détrompes-toi. Donc mettez les religions sur les mêmes pieds d’égalité et chacun n’a qu’à se contenter de sa voix. Chacune des religions dites révélées auraient ses critiques négatives (musulman= terrorisme, nuisance sonore dans les quartier, occupation de voie publique les vendredi ; Protestant= fanatisme, arnaque des fidèles etc ; catholiques= pédophilie, adultère etc.). Pour la religion, Chacun est libre de croire à ce qu’il veut si cela ne dérange pas les lois de la constitution du pays. Pour revenir à l’hôpital du plaisir, retient qu’Aucune femme ne sera obligée de se rendre dans ce centre. Seules les volontaires iront. Retiens déjà qu’il y’ aura plus de volontaire que tu ne le penses.

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 10:04, par Jamanatigui
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        Oui, injaba. Mais pour ces réligions citées (Protestants-Catholique-Islam) il y’a un minimum de points communs entre elles. Il faut y ajouter l’animisme si tu veux. Aucune de ces réligions ne dit que tu peux aller avec l’épouse de ton ami pourvue qu’elle soit consentente. Toutes ces réligions reconnaissent l’existence d’un être suprême et qui serait le créateur de l’univers tandis que les raêliens disent que l’homme est un produit des laboratoires extra terrestre.
        Enfin je peux à souhaits multiplier les exemples qui prouvent que toi et moi n’avaons aucun interêt au developpement de ceratains comportements sociaux.

        Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 20:21, par ZAK
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Du n’importe quoi ! Et pourquoi faut-il que ces conneries se passent à Bobo ?
    Il serait d’ailleurs temps d’interdire cette secte au Burkina avant qu’elle ne commette des dégâts. Son fondateur n’est un français illuminé, un ex-journaliste sportif raté !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril 2013 à 21:51, par Cheiclamenace
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Il s’agit. D’une secte une bande de voleur d imposteurs qui ont été chassés de la France du Canada et des état unis ou ils ont soit disant cloner un être humain il s agissait d un gros mensonge aujourd’hui Rael vi entre la suisse et l Afrique ne les laisser pas s implanter au Faso il s’agit d’une bande de pedophile ce mouvement est interdit en Europe Rael et toute ta bande de pedophile je te laisserai pas toucher à nos enfants au Faso et compte sur moi.......

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 05:22, par Le Gonze
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Dire qu’on a laisse faire ca ... au nom d’une certaine conception de la liberte religieuse ou de la liberte tout court ! Demain que va-t-on autoriser ou laisser encore faire au nez et a la barbe de nos enfants ?

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 07:48
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Il n’ y a eu aucun tapage médiatique pour que les cicatrices raciales disparaissent, c’est aussi de la mutilation. l’ablation de clitoris disparaîtra aussi.Donc pas besoin de cet hôpital spécifique.Les traditions sont comme les femmes faites pour être à la fois respectées et bousculées.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 08:25
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Mon frère, je veux que tu saches que n’eut été la liberté de pratiquer sa religion, aucune religion étrangère au Burkina Faso ne serait permise.
      Le mouvement raélien n’est ni de près ni de loin mêlé aux barbaries que nous constatons quotidiennement à travers les médias et liées aux doctrines des autres religions. APPRENEZ A RÉFLÉCHIR UN PEU !

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 10:32
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      La pensée est libre et elle fait partie du quotidien de tout être humain qui aspire au mieux être. Grâce à elle, l’humanité est passée de l’âge de la pierre taillée, aux avions supersoniques sans occulter le pouvoir de l’ordinateur qui a tendance à suppléer au cerveau humain. Grâce à elle également, des hommes illuminés comme Abraham, Jésus, Mahomet et bien d’autres ont transformé notre monde. La prédestination de tout être humain,devrait s’orienter vers le soulagement et le bien être de son semblable mais aussi, de son environnement. Bienvenue à KAMKASSO. Raêl, si ton enseignement peut nous permettre d’avoir à manger suffisamment même sans pluie, nous soigner et voire, ne plus mourir ou connaitre les infirmités liées à l’âge et à la maladie ; alors, nous t’accueillons à bras ouverts. Pourvu que tes enseignements ne soient à l’origine de l’extermination des êtres humains comme l’a été certaines religions dites révélées qui ont plongé l’humanité dans la pire des cruautés connues à ce jour.

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 12:40, par Max
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        Il ne manquait plus que vous compariez votre illuminé de Rael à Jésus ou Mahomet ; vous êtes pathétique.
        Ce mouvement est une secte dangereuse qui est interdite en France. En vous autre, incapable d’affirmer votre africanité, vous êtes toujours prêts à "consommer" bêtement tout ce qui vient d’Occident, même les pires âneries. Ce n’est pas étonnant, c’est le Blanc qui est devenu votre Dieu.

        Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 07:53, par Yehuda
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    J’en appelle aux autorités de BOBO et particulièrment au Maire pour faire disparaitre cette infamie de de BOBO.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:04, par indjaba
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Tout ce que je sais c’est que beaucoup de gens (hommes et femmes) vont critiquer cette initiatives mais je reste convaincu que la quasi totalité des femme surtout intellectuelles du Burkina vont prétexter une mission ou une visite à leur tante à Bobo et paf deux jours après elles quitteront Bobo avec un clitoris ressuscité. En tout cas femmes de Ladji woho, femmes de pasteur, femmes de catéchiste woho etc. y passeront. Les gens sont trop hypocrites. C’est comme la religion, la plupart des gens critiquent l’animisme mais la plupart s’y adonne quand vient le moment d’affronter une vraie épreuve. Mais bon c’est ça aussi le noir hein !!

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 10:33, par Neekré
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Merci Indjaba. rien à ajouter.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 15:46, par Anselme
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Tu as vu clair, les femmes vont se bousculer làbà, ça va refuser du monde.

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 15:57, par Ouvrez l’oeil
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Je reviens pour dire que je suis tout à fait d’accord avec ton intervention. Personne ici au Burkina Faso ne peut arrêter cet hopital de faire ce qu’il voudrait juste faire : redonner aux femme et au couple une ambiance tout à fait originale. Le mouvement raélien n’a jamais utilisé la force, la ruse pour amener les gens à agrandir leur cercle.
      Pour cette question de restauration du clitoris que l’on veuille ou pas, les femmes iront ressusciter leur clitoris. Même leur ministère ne pourra les convaincre de ne plus aller. Donc chers internautes, vos réactions ont bien de l’importance mais sachez que le mouvement n’est pas un secte ou un regroupement de pervers ou de déséquilibré. c’est juste un mouvement d’éveil de conscience et qui ne se base sur que des théories scientifiques pour avancer. la preuve en est qu’il faut un minimum de connaissance en science pour pouvoir comprendre les débats raéliens.
      Aimons nous, la nature a horreur de l’uniformité, la diversité est une richesse.

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 18:22
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        Ah ! comme je le pressentais, vous avez maintenant ôté le masque. Vous étiez le premier à réagir et on vous voyait venir. Voilà que cette intervention trahit la première. vous n’êtes qu’un raelien qui fait la promotion du secte mais en vous faisant passer pour un quidam qui apprend une info qu’il juge salvateur et qui ....

        Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2013 à 10:17, par patoin
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        Je ne vois pas où se trouve le débat. On n’a pas dit qu’on va forcer la femme ou la fille de quelqu’un à y aller. C’est un service qu’ils proposent. Celui qui ne veut pas du service qu’il nous laisse en paix. Est-ce que c’est la première fois qu’on restaure des clitoris au Faso ?
        Si c’est pour promouvoir le raelisme, bon vent à eux. Toutes les religions font la conquête des militants et le plus souvent à coup de recenseuses juteuses. Vous croyez que des femmes sont habillées en ninja sous cette chaleur au nom uniquement de la fois ? Pensez-vous qu’on pleure et chante à la ale luiya à rompre sa gorge à cause de dieu ?
        A part l’animisme où on ne peut badiner avec les ancêtres, toutes les autres confessions font la quête des adeptes.
        Ne vous acharner pas sur ces gens pour rien.

        Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:22, par Etoile
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Moi je pense humblement qu’il faut tenir compte de l’avis du peuple qui a voté ceux qui sont aux commandes et qui décident de tout même du peu réfléchi. Surtout si la décision doit affecter ce peuple. Je pense personnellement qu’un micro-trottoir ne serait pas de trop dans cette malencontreuse idée. Si vous ne faites pas la part des choses permettez nous de vous aider. Il ne faut pas accepter aveuglément des offres aussi cyniques que destabilisatrices pour votre peuple prétendu aimé. C’est bien ce qui est gratuit(quant on sait que ce mot devrait même être retiré du dico) mais attention pour ne pas emballer des vipères pour vos enfants.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:23, par tampo
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    rien ne prouve que cette soi disant réparation du clitoris va procurer les mêmes que plaisir que comme s’il n’a pas été touché. cette intervention risquerait de produire d’autres problèmes à nos braves mères, femmes et filles. donc méfiance méfiance

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:28, par tampo
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    rien ne prouve que cette soi disant réparation du clitoris va procurer les mêmes que plaisir que comme s’il n’a pas été touché. cette intervention risquerait de produire d’autres problèmes à nos braves mères, femmes et filles. donc méfiance méfiance

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:34, par sanspeurle boss
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Merci a RAEL pour sa clairevoyance Merci a cette association qui va contribuer a sauver nos filles,nos meres et soeurs a bientot nous sommes pretes nous vous attendons

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:42, par tampo
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    rien ne prouve que cette soi disant réparation du clitoris va procurer les mêmes que plaisir que comme s’il n’a pas été touché. cette intervention risquerait de produire d’autres problèmes à nos braves mères, femmes et filles. donc méfiance méfiance

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:46, par tampo
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    rien ne prouve que cette soi disant réparation du clitoris va procurer les mêmes que plaisir que comme s’il n’a pas été touché. cette intervention risquerait de produire d’autres problèmes à nos braves mères, femmes et filles. donc méfiance méfiance

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:47, par ka yaandé
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    vous savez, il faut qu’on se dise la verite. savez vous combien de personnes meurent de paludisme et de sida par an au burkina ? n’etait-il pas plus louable d’avoir un centre de soin digne de ce nom pour traiter de ces maux que d’inventer de trucs qui n’en valent pas la peine ? a mon humble avis, le clitoris est loin d’etre la cause des divorces. nos parent et grands parents n’en connaissaient pas malgré l’excision.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 08:51, par tampo
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    rien ne prouve que cette soi disant réparation du clitoris va procurer les mêmes que plaisir que comme s’il n’a pas été touché. cette intervention risquerait de produire d’autres problèmes à nos braves mères, femmes et filles. donc méfiance méfiance

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 09:32, par yi fiin
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    La restauration du clito résoudra les problème de santé des femmes ou c’est juste le plaisir ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 09:45, par Rayimkoudmdé
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    quoi de plus normal qu’une femme épanouie et jouissant de son plaisir sexuel. toute initiative consistant à la restauration du clitoris à défaut d’éradiquer la pratique de son ablation est à saluer et viendra un temps soit peu soulager ces milliers de femmes qui souffre en silence des séquelles de l’excision. mais attention !

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 10:27, par Comprendre
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Quelqu’un peu me dire comment se fera la restauration d’un organe coupé à ras (dans certains cas) ? Merci

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 10:38
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Attention nos mères, nos sœurs. Restaurer !!! comment cela se fera t-il ? je suis pas médecin mais je sais qu’il peuvent pas faire pousser le clitoris. Qu’est qu’il faut utiliser pour restaurer les clitoris ? s’il vont utiliser des morceau de clitoris où les auront-ils ?

    Ce soit disant hôpital cache beaucoup de choses. je demande aux autorités bobolaises de s’impliquer de près et suivre les activités dans cet hôpital. Car il faudra pas qu’ils viennent faire des expériences blizzard sur nos maman et nos sœurs.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 11:28, par pas fiere d’etre excisée
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      vas faire des recherche simplement sur google et tu verra ce que c’est qu’un clitoris et que ça reconstitution est une simple chirurgie réparatrice dont la technique est maitrisée. lors de l’excision c’est qu’une petit partie extérieur du clitoris qui fait l’objet d’ablation !! cette opération n’est qu’une reconstitution donc pas besoin de greffe comme tu peux l’imaginé. ça se fait déjà à Suka et des campagne ont déjà été fait au CMA du 30 il y’a quelques années.
      Moi j’ai bénéficié à Suka des bien fait de cette technique et j’invite les femmes excisé qui souffre psychologiquement (se sentir femme diminuer ou incomplète) ou physiquement ( rapport douloureux, accouchement difficile et risqué) de se rendre justice ! Car l’excision est un tord pour le Femme..

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 13:18, par Max
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        Parle pour toi, mais ne parle pas au nom des femme ! J’en connais beaucoup de femme qui ont été excisées et qui n’ont aucun problème, ni physique, ni psychologique, et qui vivent normalement leur relation de couple.
        Quand à ces opérations, qui relèvent beaucoup plus du militantisme forcené, il n’y a pas assez de recul pour affirmer qu’elles ne vont pas causer à long termes d’autres problèmes plus pires encore. Je ne vous le souhaite pas, mais attendez de voir avant de parler et d’encourager nos sœurs ignorantes à suivre un chemin incertain.
        Une chirurgie réparatrice ne peut jamais donner un résultat pareil à la nature et c’est sans souvent sans fin, à l’image de la chirurgie esthétique ; c’est un autre traumatisme qu’on est en train d’induire chez ces femmes et Dieu seul en connait les conséquences futures.
        Le débat sur l’excision est biaisé par beaucoup de facteurs étrangers qui ne permettent pas de faire sereinement la part des choses (activisme d’associations plus ou moins opportunistes, reniement de soi et idéalisation du modèle occidental, diabolisation de tout ce qui vient de l’africain...)

        Répondre à ce message

        • Le 16 avril 2013 à 15:50, par pas fiere d’etre excisée
          En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

          Max la souffrance des Femmes est très souvent muette, surtout quand il s’agit d’un sujet aussi intime et je comprends que tu penses que une femme qui sourire à longueur de journée ne peut qu’ être épanouie... avez-vous déjà entendu une Femme dire "qu’elle craint la tombée de la nuit a cause de ses obligation conjugales"...
          Vous n’êtes qu’un défenseur (avec hypocrisie car vous n’osez pas le faire ouvertement) de cette pratique que tous luttent pour abolir car n’ayant aucune portée positive pour la femme,
          Je crains fort pour vos filles si elle n’y sont pas encore passé par là !!

          Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 11:38, par pas fiere d’etre excisée
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      vas faire des recherche simplement sur google et tu verra ce que c’est qu’un clitoris et que ça reconstitution est une simple chirurgie réparatrice dont la technique est maitrisée. lors de l’excision c’est qu’une petit partie extérieur du clitoris qui fait l’objet d’ablation !! cette opération n’est qu’une reconstitution donc pas besoin de greffe comme tu peux l’imaginé. ça se fait déjà à Suka et des campagne ont déjà été fait au CMA du 30 il y’a quelques années.
      Moi j’ai bénéficié à Suka des bien fait de cette technique et j’invite les femmes excisées qui souffre psychologiquement (se sentir femme diminuer ou incomplète) ou physiquement ( rapport douloureux, accouchement difficile et à risques) de se rendre justice ! Car l’excision est un tord pour le Femme..

      Répondre à ce message

      • Le 20 avril 2013 à 20:06, par M’BAYIIRI
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        @pas fiere d’ëtre excisée ! Maintenant après ton passage à SUKA, le centre commercial de santé pour nantis, ton clitos de gratte ou te chatouille ?

        Tu appelles d’ors et déjà à accourir à cet hôpital ingénieur du clito : sais-tu au moins que celles qui s’y aventureront passeront probablement par phase de ré-éducation sexuelle assurée tout aussi probablement par nos experts en la matière raëlien et, d’où le début certain de la fornication et de la dépravation de nos mœurs ? Si tu as tant envie de te faire ramoner par le tout-venant retourne donc à ce centre du plaisir, pour une mise à jour de ton acte au SUKA ou pour un simple contrôle technique, car ils en sont experts mais pas au plan médical !

        Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 11:11, par Etoile
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Il faut que Bobo refuse la récepetion de cet hopital de plaisir. Même si le nom de BOBO est gâté en matière de dépravations, ce n’est pas à Rael d’exploiter ce pan faible de la toile pour en rajouter, est-ce à dire que c’est à BOBO que les femmes ont besoin de sentir plus de plaisir..........Quand même là. Mes ces gens là ils se prennent pour qui pour qui pour vouloir profiter de l’ignorance de ce peuple et de la trop grande et erronée ouverture de ses dirigents à n’importe qui.
    De grâce, ayez pitié du demain de nos innocents enfants.
    Un conseil si on est soucieux de la situation de la femme :
    1) penser à la nourrire d’abord
    2) Eduquer la fille, la femme
    3) La soigner convenablement
    4) Lui trouver un emploi digne, une source de revenu
    Si au mois elle a cela, celle dont l’absence de clitoris constitue un problème ira volontiers se le faire regenérer dans un centre approprié.
    Je pense que Kamkasso peut garder son nom mais pour son utilisation, je souhaite qu’on en fasse des bureaux pour le ministère de la promotion de la femme ou le ministère de la santé ou même une laiterie ou savonnerie pour les femmes....

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 12:35, par pas fiere d’etre excisée
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Etoile, tout ses maux que tu viens de citer sont juste, n’empêche que le plaisir comme tu insistes est très important dans la vie de l’Homme avec grand H. La preuve, qui ont le plus fort taux de natalité ? pour te dire que même pauvre, on y tient c’est un besoin primaire de l’Homme, en plus cette infrastructure au delà résoudra bien d’autre problèmeS qu’on les femmes excisées ( rapport sexuel douloureux, accouchement difficile et à risques, psychologiquement, confiance en soi)

      Répondre à ce message

      • Le 20 avril 2013 à 20:19, par M’BAYIIRI
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        @pas fiere d’etre excisée ! Ma chère, le plaisir sexuel que peut prendre une femme ne se situe pas uniquement au niveau du clitoris : c’est te dire qu’il y a bien des femmes frigides avec des clitoris presque aussi énormes que la corne du rhinocéros, voire, la défense d’un éléphant de chez nous ! Je suis d’accord que l’on excise plus nos filles pour le respect pur et simple de leur intégrité corporelle ; mais pas uniquement pour permettre à des obsédés sexuels d’assouvir à moindre coût leur penchant bestial ! Après l’opération, la tentation de tester la ressenti de la convalescente avant de la rendre à son foyer es fort importante !

        Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 11:13, par pas fiere d’etre excisée
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Toute Femme qui se fait réparer le tort qu’on lui a fait en s’excisant est dans son droit, même si ce n’est que pour une question de plaisir au delà des des problème de santé que cela résolve. Alors au lieu de faire de critiquer les raélien demandé à l’État de faire autant en suivant l’exemple car les réparations psychologiques comme physiques doivent faire partir de la lutte contre l’excision !!
    Et puis trop d’hypocrisie dans cette lutte contre l’excision, il faut le reconnaitre.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 13:44, par avenir
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Pas fièvre d’être excisé. tous les problèmes que tu as cité, les filles non excisées le sente aussi (accouchement difficile ; rapport douloureux).... Je suis d’accord que ces restauration du clitoris se fait par nos services de santé et non que des individu pour des bésoin d’expérience viennent nous prendre comme des cobaye.

      Il y’a rien de gratuit, si telle était le cas il n’avait qu’a le confier à l’action sociale. Pour ma part je pense que la gratuité c’est pour attirer le maximun de personne pour avoir un echantillon de taille satisfaisant. j’appelle toute les femmes a être vigilant car c’est pas la restauration du clitoris qui pourra ameliorer vos disant plaisir.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 11:30, par Uncitoyen
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Cette association doit savoir que même les femmes excisées peuvent ressentir du plaisir lors des relations sexuelles. Je n’encourage pas l’excision mais je pense qu’on nous veut faire croire que femme excisée= femme sans plaisir. Cela est faux et ils peuvent se renseigner auprès des gynécologues. En réalité le plaisir lors des relations dépend beaucoup de l’ingéniosité de l’homme et des préliminaires lors des relations.La seule différence est qu’une femme non excisée s’excite rapidement donc son mari n’a pas beaucoup d’efforts à fournir. J’invite toutes nos sœurs à être vigilantes et de beaucoup de se renseigner auprès des médecins avant de se lancer dans cette opération de restauration de clitoris.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 12:35, par pas fiere d’etre excisée
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Si vous comprenez les souffrance d’une femme excisé vous ne raconteriez pas tous ses baliverne, normal vous n’êtes pas Femme et excisée de surcroit... oubien vous êtes simplement des égoïstes en plus de macho... vous le reconnaissez bien comme tout les autres qui partage votre point de vus bien, il y’a une différence entre une femme excisé et celle qui ne l’est pas.. et cette différence n’est pas un avantage pour elle, mais plutôt un désavantage (elle peut prendre plaisir mais faut plus d’effort, c’est plus difficile, et IL y’a des risque que Mr se lasse n’es-ce pas ?), Alors pourquoi ne voulez vous pas qu’elle le répare. je vous conseille de faire des recherches avant de venir raconté ce que vous ne connaissez pas ou ne vivez pas...

      Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 15:19, par Etoile
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        ma soeur tu n’as rien compris ! nous on veut votre bien d’aujourd’hui et de demain. On n’a rien mais on est quelque cose ; on n’a rien mais on réfléchit. Vous pensez trop court........... Plaisir Plaisir Plaisir Plaisir.....Si tu as faim tu sais où est ton sexe pour chercher plaisir ?, si tu as le palu tu veux plaisir sexuel ? Si tu dors au dehors tu veux plaisir ? Ta réaction à l’avis de Uncitoyen est regretable. Vos problèmes en tant que femmes burkinabés sont ailleurs et pas dans le sexe. Rael même vous rabaisse à votre plaisir comme problème prioritaire et au lieu de te plaindre pour cela tu t’en prends à un bon conseiller comme Uncitoyen. Réfléchis 1 P.

        Répondre à ce message

      • Le 16 avril 2013 à 21:25, par Gazelle
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        @ pas fière d’être excisée

        Bravo Madame pour votre témoignage ! Depuis l’Europe je suis consternée par toutes les inepties que racontent tous ces messieurs ! N’ont-ils jamais eu de cours d’éducation sexuelle ? Européenne je ne suis évidemment pas excisée mais je peux comprendre la souffrance des femmes africaines et leur désir de faire réparer cette abomination qui leur a été faite !
        Pourquoi n’y a-t-il pas plus de femmes qui réagissent à ces messages ?

        Répondre à ce message

        • Le 17 avril 2013 à 12:39
          En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

          "Pourquoi n’y a-t-il pas plus de femmes qui réagissent à ces messages ?"
          Vous l’aurez bien compris la Gazelle. Les femmes africaines ont d’autres préoccupations par exemple assurer la l’avenir de leurs enfants travailler à la cohésion de leur foyer et elles n’en sont pas moins heureuses. Peut être que le souci de faire du plaisir sexuel une priorirté viendra un jour !

          Répondre à ce message

    • Le 16 avril 2013 à 12:48
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Franchement l’on prend le Burkinabè pour bête. Tout ce qu’ils disent par rapport à ce sujet n’en vaut pas la peine. Réparer un clitoris !!! Ils vont fouiller dans le sexe dans la femme et elle accepte cela ? Quelle certitude avez-vous madame, qu’ils ne vont pas vous foutre quelque chose de nocif pour votre santé, votre procréation par exemple à la longue ? Ils prétendent ainsi faire le bonheur de la femme. On n’a pas besoin de penser que nos problèmes sont ailleurs. Est-ce que les gens réfléchissent un peu ?

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 12:32, par sanspeurle boss
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    salut messieurs que ce qui vous derange si les RAELIENS realisent quelques chose ?????
    toutes les grandes religions ont fait des realisations certains regrettent aujourd’hui d’avroir poser des actes dangereux par exemple l’exclavage
    alors laissons d’autres nous aider aussi soyons cool pas de violence nous sommes la pour etre heureux et non nous entretuer
    merci a tous vive l’humainprenez bien soins de vous.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 13:55
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Prochainement, il faudra un autre hôpital pour soigner et réconforter tous les enfants qui ont été sodomisés par des religieux pendants des décennies en toute impunité.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 15:52, par MERVEILLE
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Merci à toi jamanatigui

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 16:40, par Raison
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    C’est du pipeau et je vous assure que l’arnaque sera à la hauteur de la laideur de la présidente . Lorgner là correctement . Sans rancune

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 17:02, par Las Bill
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Félicitations et beaucoup de courage pour cette oeuvre très utile pour notre société qui regorge de beaucoup de cas non identifiés (Combien dans les villages ?). Kamkasso va mieux pour rester africain. Prenons soins de ce futur joyau et espérer que l’Etat y participe fortement dans la prise en charge des patientes. Merci Tantie

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 17:19, par Le sage
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Cher journaliste, avez-vous connaissance de la nature du corps qui sera sera utilisé pour la reconstitution du clitroris ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 23:05, par le pandoreau
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Il y a de quoi appuyer cette association par la création du M.R.C (Mouvement pour la Restauration des Clitoris) dont la présidente sera la femme du premier responsable des raéliens au faso. Pourront y adhérer les femmes ayant les cheveux tressés au fil nylon et tendu vers le ciel afin capter les ondes envoyer par les extraterrestres. Les cheveux sont des antennes selon les raéliens.
    Franchement, ce pays a d’autres priorités.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2013 à 23:16, par M’BAYIIRI
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Désolé chers internautes, mais à mon avis cet hôpital n’est qu’un anti-chambre de la fornication quand on sait les méthodes d’épanouissement sexuel enseignées par Claude Vorillon dit Raël ! Ici en France ils sont un bon nombre à croupir en prison pour pédophilie ! Le harem de Raël est constitué de jeunes filles et femmes qui ont signe un engagement les contraignant à ne jamais se refuser à leur lui, leur gourou : il les désigne par l’appelation "ANGES" ! Plutôt démoniaques certainement !

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 15:14, par Kölner
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      salut a tous !! Mbayiiri qui vie en France , qui connait tout sur Claude Vorillon dit Rael, je pense qu’il connait les mefaits de l ’ exision et des mariages precosses pourtant il accuse les raeliens de pedophilie et que dit il de l’eglise en generale et de l’eglise katolique ? que dit il de nos propres traditions qui : ou l’on mari des petites filles dans les villages avec des vieillards ?
      Les hommes laissont les femmes debattrent de ce sujet parce qu’ aucun d’entre nous n’est meurtrie dans sa chere et ds son ame !!! et puis pourquoi nous les hommes nous parlions au nom des femmes :( comme si apres avoir jouillient) nous pensions encore a notre partenaire !! Combien d’entre nous pensions a la douleur des femmes ? la plus part de nos meres n’ont jamais connues le plaisir de l’acte sexuel, et les intoxicateurs retenez vous car c’est problemes serieux.vive la femme liberee.

      Répondre à ce message

      • Le 17 avril 2013 à 18:31
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        Il y a tellement de contre-vérité dans ce que tu dis. Il ne faudrait pas ajouter le mal au mal. Vous parlez de l’excision, de mariage précoce au village (tradition), Vous dénoncez un prétendu silence de l’église, soit ! mais de grâce, que ça se limite là. Nous ne voulons plus qu’on ajoute la pédophilie des raeliens et autres perversions chez nous, point-barre.
        Autre chose, tu écris que « la plupart de nos mères n’ont jamais connu le plaisir de l’acte sexuel ». Pour le respect de nos mères, tu feras mieux de parler uniquement que de ta mère et laisse les mamans des autres car tu n’en sais rien du tout. Nos mamans ou grand mamans ont été tout le temps pudiques et ne te donneront jamais une réponse par rapport à ce sujet. Tu n’auras jamais une réponse exacte de nos mères dignes sur cette question et je me demande comment tu as pu inventer ton sondage pour aboutir à un tel résultat. Pure mensonge et intoxication oui.
        Nous ne voulons simplement pas que les raeliens veuillent profiter de ce centre pour leur bêtise et sa propagation. Bande de saprophytes, circulez oui…

        Répondre à ce message

      • Le 20 avril 2013 à 20:52, par M’BAYIIRI
        En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

        @Kölner ! Douteriez-vous de la véracité de ma contribution écrite par courriel ? Je ne défends, ni pape ni église ; ni rabbin, ni pasteur, ni prophète, ni temple temple ; ni imam ni mosquée : je mets simplement en garde contre des faits, des comportements déviants, qui sont peut-être encore à ce moment méconnus par bon nombre de nos compatriotes et qui concerne à Claude Vorillon dit Raël et bon nombre d’adeptes de son mouvement : et précisément ce qui a attrait à leur rapport au sexe et l’argent !
        Trouver normal qu’un père initie à sa fille de 7 ans la masturbation sous prétexte qu’elle peut se procurer du plaisir à ses moment de solitude en y ainsi procédant ? En absence de toute moralité comportementale, la vie en société serait-elle envisageable et l’aspiration à un certain bonheur y émanant existerait-elle pour sous-tendre nos espoirs et espérances ?

        Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 12:14, par Chilomastix
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    je ne suis pas tout à fait d’accord avec ceux qui disent que les blancs ne font rien gratuitement. ils viennes chaque année opérer nos personnes atteintes de la cataracte (une maladie de l’oeil). s’ils peuvent faire gratuitement une reconstitution du clitoris je ne vois pas ou est le mal. et en plus la dame a bien dit que l’AVFE n’est pas un organisme raélien.
    On dit que même si tu n’aimes pas le lièvre reconnais au moins qu’il sait courir. c un plus pour nos mères, soeurs et épouses victimes d’excision. il faut plutôt encourager cela

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril 2013 à 16:31
      En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

      Il faut éviter un deuxième traumatisme à la femme en pratiquant encore une opération chirurgicale au même organe. En plus on n’est pas sûr du résultat ; selon les explications, on doit tirer la partie interne qui restait et la sortir à la place de celle qui a été tranchée. Or, pour moi elle a sûrement un rôle à cet endroit précis que la nature lui a réservé : dans tous les cas, il manquera toujours quelque chose à la femme.
      Plaignons les victimes et soignons autant que faire se peut celles qui ont des séquelles, puis mettons l’accent sur la prévention pour enrayer la pratique de l’exision.
      Les räeliens veulent s’installer au Burquina de façon insidieuse. Prudence !

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2013 à 18:51, par ELOHA
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Merci a cette association qui oeuvre pour la promotion de l’epanouissement de la femme africaine et en particulier pour la femme africaine, vous avez raison d’offrir cet hopital aux femmes car beaucoup de problèmes de divorces sont dus aux problèmes sexuels.
    Que cet hopital soit offert par les raeliiens aux par une autre religion le plus important c’est l’aide qu’elle va apporter aux femmes victimes de l’excision.
    Ne faite pas la meme erreur comme les premiers chretiens qui au lieu de suivre les messages de jesus ont plutot preferer suivre la direction de son doigt.
    Love

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2013 à 07:43, par Gijou
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    J’adore votre article, qui replace la femme dans la société kamite ou africaine à sa vraie place dans la dignité et le respect de celle qui transmet la vie, et qui pardonne même à ceux qui la mutilaient.
    Par contre je relève une faute d’orthographe que je vous invite à corriger,
    dans le dernier mot de la première phrase,
    vous avez dû vouloir dire BATAILLE au lieu de "Bétail".
    Faute qui ne enlève tout son sens à la phrase.
    Bien cordialement
    Gijou

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2013 à 08:02, par Gijou
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Bonjour,
    je viens de lire les commentaires pro ou contre cet hôpital, je crois en fait que les commentaires font l’amalgame entre la nécessité de cet hôpital et l’initiative du Mouvement Raelien.
    Pour ma part, je me fiche de savoir qui est à l’origine de cette idée, ce qui est important à mes yeux, c’est de guérir ces femmes qui ont été mutilées quand elles étaient enfants.
    Imaginez-vous messieurs qu’étant enfant on vous coupe le gland de votre sexe et qu’on le laisse cicatriser tout seul, avec les nerfs à vif.
    Imaginez la case où est enfermé cet enfant avec les épines autour de la case pour empêcher de rentrer les hyènes attirées par l’auteur du sang.
    Savez-vous qu’un nombre important de ces enfants meurent soit hémorragie, ils elles perdent leur sang pendant la nuit, soit d’infection ?
    Elles meurent seules, en soufrant, sans leur parents à côté.
    Connaissez-vous leurs souffrances ? Elles les supportent toute leur vie, elle souffrent même en faisant l’amour, ce qui revient non pas à un acte d’amour mais à un moment de torture pour la plupart d’entre elle.
    Imaginez-vous messieurs que sans votre gland, les nerfs à vifs on vous oblige à pénétrer une femme encore et encore dans la souffrance...
    Vous feriez quoi si quelqu’un construisait un hôpital gratuit pour vous réparer, vous guérir de vos souffrances, physiques et psychologiques ?
    Aujourd’hui beaucoup d’africains ont épousé la religion de leur tortionnaires, de ceux qui les ont déportés comme esclave, qu’ils soient catholiques ou musulmans, ils sont oubliés les souffrances de leur ancêtres et la trahison de ceux qui disaient leur apporter une meilleure religion qui continue de les dépouiller des richesses du sol de l’Afrique.
    Je suis intéressé par ce débat, même si je suis français mais avant tout un citoyen du monde fervent défenseur des droits de l’homme de la femme et de l’enfant.
    Bien cordialement.
    Gijou

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai 2013 à 17:53
    En réponse à : Hôpital du plaisir de Bobo-Dioulasso : C’est désormais l’hôpital Kamkasso

    Bobo ya ko. ton humanisme te coûte bien chère !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés