Formations professionnelles qualifiantes : « Livrez-nous des gendarmes courageux et professionnellement irréprochables »

dimanche 14 avril 2013 à 20h08min

Colonel Nitiema Tagsséba est officiellement installé dans ses fonctions de commandant des écoles et centres de perfectionnement de la gendarmerie nationale. La cérémonie a eu lieu vendredi 12 avril en présence de Tuandaba Coulibaly, chef d’Etat-major de l’Institution.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Formations professionnelles qualifiantes : « Livrez-nous des gendarmes courageux et professionnellement irréprochables »

« Commander et former » des gendarmes courageux, dont le professionnalisme serait irréprochable est l’une des missions que devra désormais relever M. Nitiema. Marié et père de trois enfants, il occupait déjà le poste depuis près d’une année. Ce qui justifie la preuve que le nouveau commandant des Ecoles et centres de perfectionnement de la gendarmerie nationale (ECPGN) n’est pas un novice du « coin ».

Vendredi dernier, parents, amis, autorités politiques, administratives et militaires étaient présentes au camp Kuinima pour être témoins de l’événement, combien important pour les pandores. Il faut dire qu’auparavant, les ECPGN étaient sous la gestion du commandant de la gendarmerie de Région, le colonel Omer Marie-Achille Tapsoba. En effet, née après la colonisation, l’armée a vite mis en place un organisme chargé d’assurer la formation dans le but d’accomplir avec efficacité les missions à lui dévolues. Sont de ces initiatives et après plusieurs réformes et réorganisations, la création des Ecoles et centres de perfectionnement de la gendarmerie nationale. Ils sont implantés à Bobo-Dioulasso et à Komsilga (celui de Komsilga n’est pas encore fonctionnel). Dans ces « temples de savoir », sont organisés des formations initiales, des stages de qualification et de perfectionnement des gendarmes.

La mission si noble, mais lourde de sens n’est pas incomprises par Nitiema Tagsséba qui avoue prendre le poste avec beaucoup d’appréhension. « La mission à lui confiée est de procéder à la réorganisation du centre de perfectionnement de la gendarmerie nationale en tenant bien compte des défis majeures actuelles auxquels font face les forces de l’ordre et de sécurité, à savoir le grand banditisme et le terrorisme », a déclaré Coulibaly Tuandaba, chef d’Etat major de la gendarmerie. M. Nitiema se dit prêt à relever le défis et promet : « Il faut former les gendarmes à mieux se comporter dans la société, à lutter contre la délinquance. Nous travaillons à renforcer les formations qualifiantes afin que les lacunes constatées soient relevées lorsqu’ils reviennent en perfectionnement ». Il compte cependant sur l’appui et l’accompagnement de sa hiérarchie et de tous ses collaborateurs. Chose que lui garantie déjà le Colonel Omer Marie-Achille Tapsoba qui, après les bons conseils insistant sur la rigueur et l’esprit d’initiative, a réitéré sa disponibilité pour tout besoin. « Livrez-nous des gendarmes courageux et professionnellement irréprochables », a-t-il lancé.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés