Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

jeudi 11 avril 2013 à 18h48min

Comme proposé, nous vous faisons lire le contenu de la déclaration amoureuse de Zoum à Vivi.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Salut, ma sœur. Permets-moi de te traduire ce que je ressens pour toi depuis le premier jour que je t’ai rencontrée. Ce que tu lis en ce moment, vient du fond de mon cœur. Tu es belle ! Tu es même très belle ! C’est pourquoi, pendant que mes yeux cherchaient l’âme sœur de ma vie, mon cœur t’a choisie. Au même moment, mon âme m’a soufflé ceci à l’oreille gauche. « Quel que soit l’obstacle que tu rencontreras sur le chemin amoureux pour Vivi, n’abandonne pas. Elle est la mère de tes enfants, la femme de ta vie ». Je prends à témoin ce vendredi 10 mars 1978, pour t’exprimer mon amour. Mon souhait est que tu sois réellement la femme de ma vie. Qu’en penses-tu ? Réponds-moi s’il te plaît. Quel que soit le contenu de ta réponse, j’assumerai. Bonne journée et merci de me répondre ».

Vivi est restée silencieuse après lecture de la lettre de Zoum. Autrement dit, elle a passé des jours sans répondre à la lettre. Les congés scolaires du deuxième trimestre ont peu contribué à ce silence. Vivi était allée en voyage auprès de ses parents. A la reprise des classes, Zoum est allé au lycée voir Vivi afin d’avoir la réponse à sa lettre. « Est-ce que tu sais que je n’arrive pas à dormir ? Depuis que je t’ai remise ma lettre, je reste sans réponse. Tu me réponds quand ? ». « Excuse-moi mon frère. Pour répondre à ta lettre, je dirai que nous pouvons rester amis et pas plus. Le monsieur qui vient me chercher en voiture est mon fiancé. Je n’ai pas refusé ton avance, mais la situation est… ». Vivi n’a pas pu clore son propos et Zoum l’a interrompue. « Merci pour la franchise. C’est gentil de ta part ». Très découragé, Zoum est retourné dans son quartier. Près d’un mois, il n’est plus allé au lycée. Une nuit, il se rappelle en songe ce que son âme lui avait soufflé à l’oreille gauche. « Quel que soit l’obstacle que tu rencontreras… N’abandonne pas ».

Le lendemain de son songe, il est retourné au lycée voir Vivi. A la question de savoir pourquoi il ne venait plus au lycée, Zoum fait croire à Vivi qu’il était allé en voyage d’études hors de Ouagadougou. C’est le même jour que Vivi a présenté Zoum à son fiancé. Malgré la franchise de Viviane, son fiancé a adopté un comportement méchant envers Zoum. A chaque fois que les deux se rencontraient, le fiancé de Vivi faisait voir de toutes les couleurs à Zoum. Par exemple, lui mettre de la poussière (Zoum avait une moto bécane, l’autre une voiture), ou intimer l’ordre à Viviane de le renvoyer de chez elle. Malgré tout, Zoum encaissait les coups de son « rival ». Dieu a fini par « agir en sa faveur ». Le fiancé de Vivi a été victime d’un accident de la circulation. Transporté d’urgence à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, il n’avait que Viviane à ses côtés. Il venait d’une province très éloignée et vivait seul à Ouagadougou. Zoum était le seul recours de Vivi pour acheter les médicaments en pharmacie. Deux jours passés aux urgences, le fiancé de Viviane a été amputé. Une option qui, malheureusement ne l’a pas sauvé. Un soir, il a rendu l’âme. C’était le jeudi 2 juin 1978. Une date historique pour le couple Zoumana et Viviane. La suite et la fin pour le vendredi prochain.

Souro DAO /daosouro@yahoo.fr

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 avril 2013 à 03:29
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Souro Dao, pour une rare fois je te felcitie pour cette histoire crouistillante qui resssemble a du vrai. Je dois avouer que je ne m’attendais pas a grand chose dans ton premier ecrit, habitué que je suis de tes hiostoires droles pas droles appraemment ecrites pour des retardes mentaux niveaux classes maternelle. Si tu conmtinues comme ca, les lecteurs qui sont de plus en plus exigents, parce que de plus en plus cultives t’ en revaudront.

    Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 07:58, par Le laic
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Je savoure depuis le vendredi dernier votre "histoire d’amour" et j’avoue que je suis impatient d’en connaitre la fin.
    Seulement ce que je ne partage pas avec vous, c’est ce que vous insinuez par "Dieu a fini par agir en sa faveur..." Je ne pense pas que Dieu (si vous y croyez) puisse provoquer un quelconque mal à un individu pour le bonheur d’un autre.

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril 2013 à 14:49
      En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

      Tchieh, remplace Dieu par le sort ou le concours des circosntances. Faut pas gater la journee de mon Bobo tchie. C’est la meilleure histoire qu’ il invente depuis qu’ il est journaliste. Je l’ ai vu l’ autre jour violer le code Bobo : Il buvait du lait. Vous voyez comment le lait rend clairvoyant. Arretez le dorominaan. Ca soule. Le lait, pas.

      Petit Peul de Barani

      Répondre à ce message

    • Le 12 avril 2013 à 18:37, par Queenna Koweit city
      En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

      Merci pour la remarqe "Le laïc" et je partage votre avis.... Dieu en aucun cas ne souhaite le malheur de ses enfants qu’il aime...

      Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 07:59, par kèlètigui
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    j’espère que la suite vaut vraiment la peine de nous faire attendre si longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 09:50, par barawagré
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    La suite me paraitrai bizarre. J’espère que ce n’est M. zoumana qui est à l’origine de l’accident du fiancé. Connaissant nos sociétés.
    J’espère que l’histoire ne réveillera pas des vieilles plaies

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 10:07
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    des histoires à dormir debout.Comment une personne à voiture peut il avoir la jambe cassée !!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 10:10
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    mon ami, change la suite de ton histoire, sinon quelle éducation veux-tu donner à tes lecteurs ? qu’il faut toujours croire et lutter, qu’en amour tout peut arriver même la mort de ton rival...non stp change le cours de ton histoire sinon on te lira plus cher ami

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 10:15, par Adja Yasmine
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Paix à l’âme du défunt .M Zoumana a pris son courage à deux mains et il a bien récolté les fruits de son courage.C’est en même temps une leçon pour nos frères et sœurs, quelques soient les obstacles n’abandonnez jamais,ayez toujours l’espoir qu’un beau jour la chance vous sourira.Merci à vous LeFaso.net. Je serai ravie de vous lire la suite vendredi prochain INCHALA.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 10:47, par Nebs
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Une persévérance dont l’aboutissement repose sur le malheur d’autrui.Elle ne constitue pas en soi une bonne conquête mais un gain au goût amer.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 11:13
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    jachere intellectuelle. Si vous n’etes plus inspire M.le journaliste, changez de metier. Donc, Zoum aurait entendu la mort de son rival pour pouvoir vivre son amour avec Vivi. Peut-etre qu’il a directement ou indirectement contribue a la mort de son rival. si une fille vous dit qu’elle a deja un fiance, ne vous entetez pas. Pleurez un bon coup et avancez. je dis bien pleurez un bon coup car je sais que ca fait mal. Ne forcez pas une personne a quitter quelqu’un avec qui elle est deja lie. ou bien, M. Zoum aurait eu plus d’agir, ce qui lui permettrait de ravir la femme de l’autre. Ah M. le journaliste, votre histoire est denuee de morale et de conseils car je sais ce a quoi ressemble la suite de votre histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 13:21, par ka yaandé
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Suite et fin de l’histoire aujourd’hui ! comment peut on s’enteté malgré que l’autre a deja un fiancé ? c’est zoum qui a tué le type, il n’a qu’a dire la verité. c’est triste comme histoire d’amour !

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 14:49, par doudou
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Wow !! 4 mois d’interval entre le jour de la redaction de la lettre et le deces du rival...possible mais je suis loin de croire en l’existence de cette histoire...5ans l’attente de la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 15:10, par lecteur
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Histoire a dormir debout, texte mal écrit et que sais je ? si vous ne pouvez pas encourager ce monsieur, laissez nous autres nous distraire et en tirer queque chose pour la vie. Courage Souro DAO cest bien ce que vous faites

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 15:15, par Lynxsoms
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Cette histoire ne peut pas finir au prochain vendredi.
    Si l’on pousse jusqu’au bout cette logique de Zoum (ou de Dao), je me demande quelle sera sa réaction le jour où un autre monsieur se pointera devant Vivi avec les mêmes intentions et la même détermination d’en faire la mère de ses enfants. Dieu va t-il « finir par agir aussi en faveur » du dernier venu ? Ou bien encore, imaginons une beauté de fée qui serait tombée amoureuse de Zoum avec la ferme volonté de... (la suite pour vendredi prochain MDR ! )
    car dans la vie-là, tu convoites une personne, mais derrière toi quelqu’un(e) d’autre te convoite.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 17:23, par le sage
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Mr DAO, revoyez un peu votre histoire. vous dites :" Transporté d’urgence à l’hôpital Yalgado Ouédraogo, il n’avait que Viviane à ses côtés. Il venait d’une province très éloignée et vivait seul à Ouagadougou" .Même pas de parent éloigné ? je pense pas. Ensuite vous disiez que le fiancé en question avait une voiture et que c’est Zoum qui honorait les factures. je sais qu’il y’a des gens qui ont des voitures et ne valent pas mieux que des gens à moto. Mais en 1978, il n’etait pas permis à n’importe qui d’avoir une voiture.
    Votre histoire ne tient pas. Ecrivez des histoires qui conseille. Merci et bon week end à tous les lecteurs

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 18:34
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    Je ne pense pas que DIEU ait agi en faveur de Zoum mais plutôt que le fiancé de Vivi n’a pas su être faire play et a ainsi ouvert des brèches à Zoum. L’être aimée qu’est Vivi voit Zoum souffrir le martyr pour elle alors elle finit pas tomber amoureux de lui. Une histoire similaire s’est passée au LTO. Un jeune qui admirait une fille a fini par le lui dire un soir à la fin des cours quand celle ci sortait de la cour du lycée avec son ami sur sa moto. Le jeune demanda alors à la fille de s’arrêter et lui expliqua se qu’il ressentait pour elle. L’ami descendit de la moto et se mit à boxer le jeune. Celui -ci au lieu de se défendre luttait pour dire ce qui lui pesait sur le coeur à la fille qui finit par éclater en sanglot. Elle laissa son ami boxeur et parti avec son prétendant sur sa moto. Comme quoi, il est souvent bien de ne pas être violant quand on courtise une fille.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril 2013 à 19:06
    En réponse à : Fait de chez nous Une histoire d’amour (Suite)

    ""Dieu a fini par « agir en sa faveur ». Le fiancé de Vivi a été victime d’un accident de la circulation"".!!!!
    ah bon ??? tu le penses réellement ??!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés