Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne priez pas pour une vie facile, priez pour avoir la force d’endurer la difficulté.» Bruce Lee, Acteur, Artiste, Cinéaste, Pratiquant d’art martial, Sportif (1940 - 1973)

Ministère de l’Economie et des Finances : les membres des Comités anti-corruption apprennent à détecter la fraude

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Finances publiques • • lundi 8 avril 2013 à 22h59min
Ministère de l’Economie et des Finances : les membres des Comités anti-corruption apprennent à détecter la fraude

Doter les membres des Comités anti-corruption de connaissances nécessaires à l’accomplissement de leur tâche. Tel est l’objectif de la session de formation qui s’est ouverte ce lundi 8 avril 2013 à Ouagadougou à leur intention. Pendant dix jours, ils vont se familiariser avec les moyens de lutte contre la fraude et la corruption au Burkina.

Installés le 15 février dernier, avec pour missions d’informer et de sensibiliser le personnel sur le phénomène de la corruption, de recevoir, d’analyser et de transmettre les plaintes avérées aux structures compétentes et de formuler des recommandations susceptibles d’améliorer la lutte contre la corruption, les membres des Comités anti-corruption du Ministère de l’Economie et des Finances se forment pour mieux jouer leur rôle. Réunis à Ouagadougou dans le cadre d’un atelier sur le thème : « Prévention et détection de la fraude et de la corruption », les « messieurs propres » du MEF vont apprendre à découvrir les mécanismes de la fraude et de la corruption au Burkina Faso.

Pour Félix Koala, Inspecteur des Finances, il s’agit d’accompagner les membres des CAC dans l’exécution de leurs missions. « L’exécution des missions confiées aux Comités anti-corruption, particulièrement l’information et la sensibilisation des agents du Ministère de l’Economie et des Finances et l’appréciation des éventuelles dénonciations qui leur seront soumises exigent une connaissance approfondie de la corruption, de ses manifestations et des effets néfastes sur toute la société, et dans tous ses secteurs », a-t-il indiqué.

Au cours de la session, Souleymane Séré, chargé de la formation va faire l’état des lieux de la corruption dans les organisations au Burkina, apprendre aux participants à réaliser l’audit de la fraude et de la corruption : responsabilités, méthodologies et outils et leur parler des mécanismes détaillés de la fraude, de la corruption et des techniques de prévention. Pour camper le décor, le formateur a situé la nécessité de la détection dans la lutte contre la corruption. « Un bon système de gestion de la corruption est un bon système de détection », a-t-il indiqué.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

lien utile : Ministère de l’Economie et des Finances : Des comités anti-corruption installés

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Salaire du fonctionnaire burkinabè : Inéquitable et non basé sur le mérite, selon 70% des travailleurs
Opération spéciale de recouvrement de la Taxe de résidence : Le directeur régional des impôts du Centre explique
Patrimoine immobilier de l’Etat : Il existe désormais un recensement géo-référencé pour les bâtiments et les terrains à Ouagadougou
Célestin Santéré SANON, nouveau Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique
Grève des syndicats des finances : Les services fonctionnent et les salaires seront payés, rassure la ministre Rosine Coulibaly
Coopération UE- Burkina Faso : La coopération accouche d’un nouveau projet de développement
Direction générale des impôts : « eSINTAX », fait officiellement son entrée dans le quotidien des contribuables burkinabè
Grève des syndicats du ministère de l’économie : Le gouvernement doit réagir par le dialogue mais dans la fermeté, selon un lecteur
Syndicats du ministère des Finances : Touche pas à mon Fonds commun
Ministère de l’Economie : Plus de 1300 milliards de francs CFA mobilisés en 2017
Affaire IUTS : Le directeur général des impôts rassure
Coopération Burkina Faso-Suède : 102 milliards de francs CFA pour soutenir les efforts de développement du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés