Province des Banwa : Le tocsin de la cohésion sonné à Bobo par les élus

lundi 8 avril 2013 à 02h20min

Après Ouagadougou, c’est à Bobo-Dioulasso que les élus de la province des Banwa ont déposé leurs baluchons pour parler développement avec leurs frères et sœurs. C’était à l’Ecole nationale des enseignants du primaire de Bobo-Dioulasso, le 6 avril 2013.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

« Sans la paix, on ne peut pas parler de développement », dit-on. Cette pensée est plusieurs fois ressortie lors des échanges entre les fils et filles des Banwa. Dirigée par les députés Aboubacar Sanou et Sylvain O. Zongo assistés de personnes ressources tels que Banworo Seydou Sanou (ex-gouverneur du Centre-Ouest) et bien d’autres, la rencontre a débuté par une présentation. Cet aspect était le premier point de l’ordre du jour de la rencontre. Après cette brève présentation, les députés ont invité leurs frères et sœurs à s’engager pour le développement de la province. Sans distinction aucune, ils ont souhaité que les efforts soient conjugués pour faire des Banwa une province où il fera « bon vivre ». Les maires de la province qui ont tous pris part à la rencontre, ont salué l’initiative qu’ils qualifient d’une clé de développement. Aussi, ont-ils profité faire l’état des lieux des infrastructures routières, scolaires, sanitaires, sociales… La commune de Kouka qui demeure sans maire jusqu’à la date d’aujourd’hui, a beaucoup retenu l’attention. Le premier à parler de cette situation qualifiée de « la crise de Kouka », a souhaité qu’une solution apaisée soit trouvée.

Car, selon lui, « C’est une crise qui peut dangereusement affecter la province, compte tenu de la position de la commune de Kouka ». La paix qui a été tant souhaitée par les ressortissants des Banwa, est l’outil primordial du développement selon eux. C’est pourquoi, les personnes ressources présentes à la rencontre ont prodigué des conseils aux jeunes pour une paix franche et durable. Sans quoi, les efforts de développement seront vains. Selon certaines sources, la crise de Kouka devra connaître son épilogue le dimanche 7 avril 2013, à l’issue d’une rencontre qui était prévue à Kouka à la dite date.

Souro DAO

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés