TABLEAU D’HONNEUR, ‘’TH’’ : C’est parti pour la 4e saison

lundi 8 avril 2013 à 22h58min

L’émission tableau d’honneur en abrégé ‘’TH’’ est de nouveau diffusée sur les antennes de la Télévision nationale du Burkina (TNB). Et ce, depuis le jeudi 4 avril 2013, pour le compte de la quatrième saison.

TABLEAU D’HONNEUR, ‘’TH’’ :      C’est parti pour la 4e saison

C’est donc reparti pour ‘’TH’’ version 4 sous le thème « scolarisation réussie et rôle de la famille ». Depuis 2010, cette émission télé s’est fixée pour objectif de mettre en évidence l’excellence dans le domaine de l’éducation au Burkina. Plus précisément dans les lycées et collèges du pays.

Cela qui a contribué à révéler des élèves à fort potentiel et à les faire connaître à l’opinion nationale et internationale.

‘’TH’’ 4 en 3 actes

Pour la saison 4, trois principaux axes sont au programme : Il s’agit principalement de la production et de la diffusion (en continu tout au long de l’année scolaire) du magazine télé de 26 minutes et durant lequel l’acteur principal est « l’élève étoile » retenu pour la circonstance sur la base de ses résultats brillants et de son comportement.

Il y a ensuite l’organisation d’une visite guidée d’institution et une rencontre avec le responsable de la structure, au profit de l’ensemble des « élèves étoiles » qui auront été révélés.

Enfin il est prévu l’organisation de la « Nuit des TH » sous forme de remise de distinction retransmise en direct.

Il est à noter que TH saison 4 est placée sous le parrainage du Premier ministre, Luc Adolphe Tiao.

« Eduquer ou périr », dixit Joseph Ki-Zerbo

Pour le promoteur Moussa Boundaoné et son équipe, l’émission c’est un espace qui se veut être une interface d’échanges et de mutualisation des meilleures pratiques scolaires, pour les apprenants « des structures d’éducation et de formation tant formelles, non formelles qu’alternatives.

L’idée étant de susciter l’émulation et le goût de l’effort, du travail bien fait et un esprit civique par la valorisation de l’effort des plus méritants ».

Un vaste chantier assurément, et qui, pour sa réalisation, s’est appuyé sur le ministère des enseignements secondaire et supérieur ainsi que la fondation BOA (Bank of Africa).

Dans un contexte national marqué par le débat sur la qualité de l’offre éducative au Burkina, ce programme télé apparait en tout cas comme une tribune idéale pour les partenaires du système éducatif. Elle est produite par l’Agence Pixxelis.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Messages

  • Très belle initiative et bravo au promoteur. Tout en espérant que cette émission traversera le temps et l’espace

    • Très belle initiatice, mais l’émission carton vert, carton jaune et carton rouge de canal3 mérite d’être corrigée. En ce sens qu’on ne peut distribuer des cartons que si les gens font à la même chose.
      Que ceux qui vont recevoir des cartons soit ce sont des strucutres, soient ce sont des individus qui font la même chose ou ont répondu aux même questions.
      Jeremi revoit un peu les details sinon dans l’ensemble tu fais du bon boulot. Carton vert pour toi

  • Mettez plus de sérieux dans celle belle émission pour que les élèves ne soit pas choisis par complaisance mais surtout par mérite. Descendez partout ou collaborez avec tous les établissements du pays pour avoir les plus brillants au lieu de retenir des "étoiles" qui ont 10 ou 12 de moyenne

    • j’ai toujours suivi cette émission mais à ma connaissance ya jamais eu d’étoile avec une moyenne de 10 ou 12. vérifiez vos infos SVP

    • Il faut le prendre dans un ensemble. Si un élève est 1er de la 6ème à la Terminale ou entre les trois premiers par exemple s’il a 12 de moyenne il peut être une étoile. Il peut être toujours le meilleur de sa classe et avoir 12 en Terminale. Cela n’empêche pas qu’il soit le meilleur même si comparativement à d’autres il n’a pas une moyenne de 16 ou 17. Il y a une décroissance des moyennes entre la 3ème et la terminale.

  • L’émission est bien mais j’ai des réserves par rapport aux personnes qui sont visitées par les jeunes cracs. Je ne suis pas sûr que tous sont des exemples de travailleurs et de probité

    • @richi merci là bas tu as tout dit quand je vois la complaisance avec laquelle ils choisissent leurs soit disant modèles qui ne doivent leur réussite pour certains que parce qu’ils sont amis avec le petit frère du blaiso c’est pitiant !!!
      Surtout quand on sait que sous nos cieux particulièrement au Burkina Façon pour être cité comme exemple il faut suivre les traces de zakaria sawadogo guiro ousme assibo ouédraogo plus tu es pourri mieux c’est triste constat !!!

  • L’initiative est louable.Mais ce qui est regrettable c’est l’idée qui se cache derrière cette initiative.Pourquoi ne pas laisser les lauréats choisir leur personne de rêve.J’étais peiné de voir un de mes petits changer subitement.Parce qu’on l’aurait sommé de choisir un vétéran de sa province alors que celui-ci avait pourchoix son protecteur.

  • Cette initiative mérite d’être accompagnée. J’aimerais que le promoteur, étant donné qu’il est en contact avec des responsables d’établissement essaie de voir dans quel mesure est ce qu’il pourrait introduire le coaching dans les établissement de manière à rehausser le niveau d’ensemble et surtout le niveau personnel des élèves.

  • On ignore les critères de choix des "étoiles". Je demande aux promoteurs d’être un peu plus transparents.

    • Cette émission est parmi les meilleurs que je puisse suivre sur la RTB. Du courage à cette équipe qui a vraiment de l’avenir. Bon vent à vous !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés