Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

mercredi 27 mars 2013 à 21h25min

Le 08 Mars est passé. Enfin ! Certaines femmes ont profité pour sortir, boire, danser… et aussi tromper leurs conjoints. Très peu ont réfléchi sur la condition de la femme. Car cette journée symbolise de plus en plus une occasion pour certaines femmes de faire ce qu’elles n’oseraient pas faire les autres jours.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fête du 08 Mars : « Je suis  pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

Donc, sous la couverture d’une journée accordée aux femmes et, très souvent, avec la complicité des copines et des messieurs très lâches d’un jour, ces femmes se « lâchent ». En somme une journée pour s’encanailler, et non une journée de réflexion sur les conditions de la femme.

Faites un tour dans les maquis un 8 Mars, et vous vous rendrez compte de l’ampleur du problème. Tout ce qui intéresse certaines femmes, ce ne sont pas ces débats autour de leurs propres causes, mais plutôt leur plaisir personnel. Peut-être sous prétexte que les hommes sont toujours les derniers à rentrer à la maison, alors pour une fois, c’est au tour de la femme. Ce jour, certaines femmes arrivent ivres à la maison. Comme pour lancer un défi aux hommes.

Et pourtant, les conséquences de ces actes sont plus dommageables à la famille que si c’était un homme qui le faisait.

Le pagne du 8 mars à tout prix

Très souvent, la plupart des femmes ignorent le thème du 08 mars de l’année. Pourtant, l’’acquisition du pagne est comme une obligation. Les années passées, il y avait même une question de choix de couleur. Et, n’importe qui ne pouvait pas avoir la soi-disant couleur de la première dame. Heureusement, cette année, le Ministère de la promotion de la femme et du genre a coupé court : une seule et même couleur pour toutes les femmes.

Pour beaucoup de femmes, il leur faut le pagne du 08 Mars, à tout prix, même s’il faut s’endetter.

Et pour obtenir ce qu’elle veut, une femme est capable de développer toutes les idées ingénieuses. A titre d’exemple, dès Janvier, il y a le « TA ROOGO » en langue Mooré où l’on collecte par exemple 100FCFA/jour pour que la femme puisse obtenir son pagne le 08 Mars. Sachant que cette année le prix du pagne est monté jusqu’à 7500FCFA voire 12 000f la veille pour les intrépides.

Se battre pour les bonnes causes

Je n’ai rien contre cette fête car les femmes ont le mérite d’être fêtées. Mais il faudrait que ce soit la « bonne femme » qui soit fêtée, c’est-à-dire celle qui se bat au quotidien, celle qu’on rencontre très tôt à 4H du matin sur son vélo avec des charges énormes, en direction des marchés pour écouler sa marchandise.

Je parle de toutes ces femmes qui se battent pour le bonheur de leur foyer, celles qui ne demandent que peu pour monter un projet et subvenir aux besoins de leur petite famille.

Car le combat des femmes ne doit pas être un combat contre les hommes, mais avec les hommes. Un adage burkinabè ne dit-il pas que « c’est à cause d’un bouc que le nom de tous les boucs est gâté » ? Juste pour dire : ne mettons pas tous les hommes dans le même panier.

L’objectif de la fête du 08 mars doit être une occasion pour les femmes de lutter contre certaines inégalités très criardes afin de tendre vers « à travail égal, salaire égal » ou encore le droit à toutes les femmes pour occuper certains postes de responsabilités. Mieux, il faut chercher à vaincre certains clichés tels : « les femmes en politique sont des cuisses légères ».

L’appui incontournable des Hommes

Si derrière un « grand » homme il y a une « grande Dame », derrière aussi une grande femme, il doit y avoir un grand Monsieur. Il faut reconnaitre que les hommes sont d’un grand appui pour les femmes car une œuvre entreprise sans l’aide d’un copain, d’un époux, d’un partenaire est vouée très souvent à l’échec.

Il faut que les femmes sachent que lorsqu’on est deux dans une pirogue, il faut pagayer dans le même sens pour que la pirogue avance.

Je vois certaines personnes qui ont les poils hérissés en lisant ces lignes. Mais, je veux dire tout simplement qu’il faut toujours dialoguer, essayer de convaincre les hommes que les femmes sont capables sans que cela ne soit cause de tension.

Au départ un homme peut être réticent à une idée de sa femme mais avec les discussions, non je dirai avec la douceur de la femme, le message passera plus facilement et c’est là qu’intervient le rôle le plus important de la femme, c’est-à-dire être une éducatrice, une consolatrice et surtout un appui fondamental pour le couple.

Une fête éducative

Il faut que le 08 Mars soit une occasion pour toutes les femmes de faire un mea-culpa afin d’améliorer le bien-être de la famille, un 8Mars des années 1985-86 où on ne rencontrait que des hommes au marché et où le père de famille faisait la cuisine devant les enfants. Ce plaisir de la fête en famille, une fête plus éducative qui montre aux enfants que Maman seule n’est pas sensée faire les travaux ménagers mais qu’une famille, c’est comme un corps et chaque membre fait partie de ce corps.

Il faut une journée pour la mère même s’il y a déjà une fête des mères, une journée qui, elle, valorise la femme « Mère », celle qui écoute, qui console, qui éduque, qui est patiente et compréhensive.

B.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 mars 2013 à 20:42, par femmesansenfant
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Et nous qui n’avons pas eu la chance d’avoir des enfants ? on ne nous celebrera jamais alors ? N’oubliez pas qu’il ya des femmes sans enfants qui se battent sur tous les plans (tant professionnel que familial). Merci.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 09:10, par alarecherchedelamaternité
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      merci bcp ma soeur ! un seul ane mange la farine et la bouche de tous les autres devient blanche ! nous qui cherchons la maternité seront exclues alors ! ca ne serait pas interressant !

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 09:20, par Jamanatigui
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      On peut ne pas avoir un enfant biologiquement mais quand on a l’amour maternel dans son sang on trouvera toujours des enfants.
      Personnellement, j’ai été récuilli par le grand frère de mon papa qui etait dans ton cas. Mais avec moi il a fini par prouver que l’essentiel n’est pas de faire un enfant biologiquement. Il a fait de moi ce que je suis aujourd’hui et suis habité par l’amertume de n’avoir pas pu lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais je trvail quand même à l’honnerer.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 11:43, par Tapsoba® (de H)
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Vous avez raison "femme sans enfants",on ne peut substituer une célébration par une autre dont les objectifs ne sont les mêmes.Pour ceux qui veulent fêter la mère,je crois savoir qu il y a une journée dans l année qui y est dédiée dont la date varie selon les pays, de Février à Mai,où les enfants célèbrent leur mère.La journée du 8 mars est destinée à réfléchir ,comme il a été dit dans l article,à comment améliorer les conditions des femmes.Même si en Afrque ,le djanjoba a pris le pas sur la réflexion ,comme quoi ,la sauce qui bouillonne fortement n est pas forcement la meilleure,a dit un internaute sur ce même site.Or,dans les pays où le 8 mars n est même pas férié à fortiori fêté,des mésures concrètes n en sont pas moins prises à leur faveur : égalité dans le traitement salariale à compétence égale,responsabilité des femmes dans les entreprises,etc.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 15:16, par wendlasida
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Excusez mais, vous n’avez pas compris le message. Quand B. parle d’une fête des mères, il ne s’agit pas seulement des femmes qui ont des enfants.
      Relisez la dernière phrase de l’écrit : "Il faut une journée pour la mère même s’il y a déjà une fête des mères, une journée qui, elle, valorise la femme « Mère », celle qui écoute, qui console, qui éduque, qui est patiente et compréhensive".

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2013 à 01:24
        En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

        Si la journee de la femme pose problem, il faut la reviser mais l’ institution de cette journee ne pose pas de probeleme. Tapsoba a bien regle la question. Ces 2 journees ne visent pas le meme but.Une femme pleine de dignite a dit que si on remplacait la journee de la femme par celle de la mere, en toute logique, celles qui n’ ont pas eu la chance d’ avoir un enfant sont pratiquement excludes meme si vous voulez les rassurer par des contorsions. Ma soeur, que Dieu entende ton appel et te donne un beau bebe bien portant et intelligent a son heure.

        Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada.

        Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2013 à 01:24
        En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

        Si la journee de la femme pose problem, il faut la reviser mais l’ institution de cette journee ne pose pas de probeleme. Tapsoba a bien regle la question. Ces 2 journees ne visent pas le meme but.Une femme pleine de dignite a dit que si on remplacait la journee de la femme par celle de la mere, en toute logique, celles qui n’ ont pas eu la chance d’ avoir un enfant sont pratiquement excludes meme si vous voulez les rassurer par des contorsions. Ma soeur, que Dieu entende ton appel et te donne un beau bebe bien portant et intelligent a son heure.

        Jean Marie Vianey Fayama, Toronto, Canada.

        Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 04:54, par soulby
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Très bel article !! Je suis sûr que les féministes de tous les poils critiqueront de façon acerbe cet article. Mais qu’à cela ne tienne, il est pertinent en évoquant le comportement souvent abject de celles qui sont supposées être des mères. Je parle surtout des femmes des villes dites "modernes" qui croient qu’être en ville c’est oublier les valeurs fondamentales qui doivent guider la vie du ménage. Je parle de ces femmes ridicules qui se barricadent et rejettent les familles de leur mari et qui pensent ainsi controler l’homme pour se garantir un héritage serein. D’autres vont jusqu’à tuer leur homme pour récuperer le césame ! Franchement, il faut que cette journée là mette les femmes devant leurs responsabilités pour qu’elles sachent à jamais qu’elles sont des mères ! Et en tant que telle elles se dovent d’être correctes et d’être respectées et aimées en retour. Exit ces femmes grogons, plaintives, tête en l’air, prêtes à tout commérage et racontar, infidélité et manque de responsabilité et donc d’autorité. Je vous aime mais revoyez votre copies !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 05:49
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Très bel article. Vivement que vous soyez compris et que les femmes revoient leur copie en la matière.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 06:34, par Ombre blanche
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Bonjour,
    Substituer journée de la femme à la Journée de la MÈRE ; plus convenable et acceptable pour tous et toutes.

    Ombre blanche

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 07:59, par yaryé
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    chaque femme a ces problèmes de foyer, vous avez peut être vos preuves mais une femme ne peut pas choisir seulement le 08 mars de chaque année pour tromper son mari si elle n’est une habituée, qu’on change ou pas l’adultère demeurera, ou bien pour toi une mère ne trompe jamais son mari ou bien etre mère est différent de femme Dieu n’a peut etre pas donner la chance a certaines femmes d’enfanter sinon pour moi chaque femme est considerée comme une mère, alors trouve un autre pretexte

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 08:06, par Manitu
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    En lisant le titre je me demandais quel illuminé vient encore nous saoûler avec ses idées ignorantes. Mais finalement je suis plutot d’accord avec l’article. Sauf que je ne vois pas en quoi la "journée mondiale pour les droits de la femme" deviendrai une vulgaire journée des mères.
    Le titre dessert le contenu qui est de qualité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 08:11, par KCG
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Bonjour Mr le journaliste ou mme la journaliste ;sans douter de vos compétences journalistiques ou autres ,trouvez vous sérieux et intéressant de parler du 8 Mars en restreignant le sujet à cette minorité de femmes qui se saoulent ou trompent leurs hommes ?Suis un africain convaincu dans l’âme j’ai moi aussi vu et continu de voir que les hommes sont les plus nombreux dans les bars,pensez vous qu-eux aussi devraient moins trainer dans les bars et plus s’impliquer dans la vie de famille ,passer plus de temps avec leurs enfants ?oui dans notre culture c’est plus mal vu une femme dans les bars qu-un homme,oui une femme est plus au centre de la vie de famille et de l’éducation des enfants ;mais pour autant n’ont elle pas le droit de souffler un peu en allant prendre un verre lors de cette journée qui leur est consacrée (même s’il ne fait aucun doute que le débat d’idées sur les conditions de la femme doit être primordiale et regrouper le maximum de femmes) dans les endroits fréquentés quotidiennement par leurs hommes sans que cela ne dérange personne .On voit plus ou moins là où vous souhaitez en venir dans votre article (que le 8 Mars soit une journée où les femmes débattent sur le comment améliorer leur condition de vie ).Mais de grâce n’écrivez pas un tel article comme un citoyen lambda(tout n’est pas bon à prendre dans une culture ) en donnant l’idée que ces braves femmes qui pour une fois en passant vont dans un maquis ,un bar (souvent entre femmes ) sont des alcooliques infidèles .Faites un article sur les femmes indignes mais de grâce un peu plus de respect pour nos femmes ,nos mères ,nos sœurs qui pour la plupart avec la culture que l’on nous connait n’ont que très peu d’occasion pour s-egayer ou avoir le sourire .Ceux qui pensent que la femme est uniquement bonne à faire des enfants et que sa place c’est à la maison en pagne et devant la marmite et que l’homme à droit de tout faire en toute impunité sont en réalité pas très loin de l’idéologie des personnes chassées en ce moment chez nos voisins .Ps:Par ailleurs une femme reste une femme et un homme un homme sachons trouver chacun chacune notre place .

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 08:33
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      D’abord ce n’est pas cette année qu’il y a eu la couleur unique du pagne, mais depuis l’année dernière, il faut s’informer avant d’écrire ; ensuite, les quelques femmes qui se saoulent dans les maquis de Ouaga et Bobo ne représentent que 0,003% des femmes Burkinabè ; donc faut pas généraliser. Pour ma part l’idée du pagne ne me gêne pas ; ce que je propose, c’est que ce soit les pagnes tissés par les femmes ; ce sera une belle occasion de gagner de l’argent honnêtement et ça coupera le jus aux voyous qui se sucrent sur le pagne du 8 mars ; le problème est que ces femmes ne sont pas capables de fournir la quantité à l’heure actuelle.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 09:00, par AZ
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Une très bonne analyse

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 09:55
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Et pourtant, l’analyse est très pertinente. Pour vous, c’est dans les bars ou maquis que la femme consciente et qui croupit sous le poids de difficultés trouvera la joie de vivre ? mon oiel oui. Dites à votre femme de se retrouver chaque jour dans un bar ou maquis (comme vous étant donné que vous donnez l’air d’être un homme très soucieux de la condition féminine et que c’est dans ces milieux qu’elle pourra mieux s’épanouir comme vous homme... Et ce n’est pas mon point de vue autant que beaucoup d’internautes que vous lisez plus haut.
      Merci au journaliste et poursuivez dans ce sens. vous avez notre soutien.

      LPT.

      Répondre à ce message

      • Le 29 mars 2013 à 08:27, par KCG
        En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

        Lisez,comprenez l’intervention des autres avant de vous montrer désagréable .Où avez vous vu écrit que les femmes devraient aller dans les maquis les bars pour leur bien être ?il est dit qu-il n-y-a rien de choquant à ce que en ce jour du 8 Mars en plus de débats qui peuvent améliorer la condition de la femme ,ces dames puissent aller se prendre un verre que ce soit dans un maquis ou ailleurs .De là à faire un amalgame entre ces femmes qui prennent un jour un verre en passant et celles qui se saoulent la gueule et trompent leurs maris y-a un pas à ne pas franchir .D’ailleurs vous même n’êtes vous jamais allé dans un bar ou un maquis ?vous y êtes allé pourquoi ?j-espère bien que c’était juste pour partager un verre et discuter avec des amis ou collègues.Aimeriez vous qu-on vous assimile à ces hommes qui vont dans les bars pour draguer les serveuses et tout ce qui porte un pagne dans les bars ?Si votre intervention concerne mon écrit je vous dirai qu’en ce qui concerne mon propre cas et ma femme comme vous le dites (même si je me garde de parler de la votre comme vous l’avez fait car j’ai du respect tout simplement pour toutes les femmes ) .Elle a pleinement le droit de prendre un verre avec des amies à elle (verre n-étant pas égal à alcool ou bière car il existe les sodas etc ...) mais chacun va dans les endroits qui cadrent avec son image (on est pas obligé d’aller dans un bar dancing ou au boulgou bar..bref no comment ) ce qui ne l’empêche pas d’être une chef d’entreprise,mère pleinement épanouie et femme respectée et respectueuse (je connais d’autres épouses cadres ou autres dans ce cas ).Pour moi prendre un verre c’est partager un moment convivial avec les gens qu-on apprécie(si certains y vont pour autres choses tant mieux ) suis pas plus soucieux que quiconque sur les conditions de la femme,mais juste que je prends ce qu-il y-a de meilleur dans ma culture et que ma femme n’a pas moins de droit que moi (et que ça ne m’enlève pas mon rôle de chef de famille ).Bref je fais partie de ces hommes qui vont manger de temps à autres leur poulet avec leurs femmes (croyez moi nous sommes quelques uns à nous retrouver pour cela et nos femmes sont loin d-être des analphabètes dévergondées).Ps:le reproche que je fais est simple un article de journaliste ne peut traiter du sujet du 8 Mars en se focalisant sur cette minorité de femmes qui d’ailleurs n’attend pas ce jour pour s-adonner à leurs activités et faut éviter de mettre dans la tête des gens qu-une femme aperçue avec un verre c’est anormal et fait femme indigne ,car on tend indéniablement verre l’idéologie de certains barbus... Je puisse vous assurer que des femmes de ouaga sont allées débattre dans un village avec les femmes du coin sur différents sujets et on par la suite partagé un repas un verre et festoyé ...Elles sont donc mises sur le banc des accusés à vous lire (j’ose espérer que toutes ces femmes ne sont pas indignes à vos yeux ).

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars 2013 à 21:15
          En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

          Je m’excuse si toutefois vous trouvez que j’ai été désagréable envers vous. Ce n’est pas mon intention du tout. Je vous renvois aux posts de Jamanatigui, wendlasida, Soulby plus haut.
          1- « j’ai moi aussi vu et continu de voir que les hommes sont les plus nombreux dans les bars,pensez vous qu-eux aussi devraient moins trainer dans les bars et plus s’impliquer dans la vie de famille, passer plus de temps avec leurs enfants ? » vous auriez pu demander au journaliste dont vous ne doutez pas de sa compétence d’écrire un autre article sur ce sujet. Il vous le fera volontiers sans aucun doute.

          2- Vous dites « dans notre culture c’est plus mal vu une femme dans les bars qu-un homme » et dans le même temps (et à la suite de la même phrase) vous écrivez que « mais pour autant n’ont elle pas le droit de souffler un peu en allant prendre un verre lors de cette journée qui leur est consacrée …dans les endroits fréquentés quotidiennement par leurs hommes sans que cela ne dérange personne ». votre souhait j’imagine est que cela ne dérange personne de voir la femme dans ces bars et maquis, soit. Mais vous oubliez votre début de phrase « dans notre culture… » Je dirai plutôt ceci : si tant est que les hommes vont dans les bras ou maquis pour ce que vous savez et qui constitue un vice pour les hommes, alors souhaitons que ces hommes brebis galeuses n’y soient plus pour le bonheur du foyer (et de la femme et des enfants, bref de toute la famille). On ne corrige pas un vice par un vice. (ne me fait pas non plus dire que tous ceux qui vont dans les bars et maquis sont des ….. pour ce que vous savez. Aussi, je fais allusion à chaque fois aux brebis galeuses (hommes comme femmes). Comme l’adage le dit si bien, dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es. A supposer que je sois une femme. Voilà le petit raisonnement que je tiendrai pour la cohésion de ma famille : mon mari partage le même préjugé que celui cité en début de paragraphe et me dit de ne pas me rendre dans ces milieux surtout un 8 mars au regard de ce qu’il en sait des brebis galeuses de ces milieux. Alors pour l’intérêt supérieur de notre foyer, je ne m’y rendrai simplement pas au risque de connaître des conséquences désastreuses (si je m’entêtais à faire le contraire de la mise en garde de mon mari) parce ce que « dans notre culture c’est plus mal vu une femme dans les bars qu-un homme ». En attendant que ce préjugé puisse voler en éclat un de ces quatre matins, mon foyer aurait connu la paix et aucun risque de désintégration. Question de bon sens.

          3- « Mais de grâce n’écrivez pas un tel article comme un citoyen lambda …En donnant l’idée que ces braves femmes qui pour une fois en passant vont dans un maquis, un bar (souvent entre femmes ) sont des alcooliques infidèles ». Non, relisez plutôt attentivement l’article, vous comprendrez que vous êtes allé très vite en besogne. Le journalise ne généralise pas et n’a pas détaillé non plus sa pensée. En effet, le journaliste a fait un constant tiré de ses enquêtes sur une longue durée (plusieurs années) selon lequel : « d’année en année, la propension de celles qui se rendent dans les bars et maquis le 8 mars et qui ne se contentent pas de lever simplement le vers qui seule, qui avec leurs coreligionnaires est de plus en plus forte. Et que de dégâts dans les foyers (le journaliste pourrait vous donner quelques statistiques) . Que faire alors ? En faisant allusion à la fête de la bière qui avec le temps causait plus de tort à la société entière (nombreux accidents, et même mort d’hommes) quand bien même tous les fêtards ne buvaient pas immodérément. La fête de la bière a fini par être supprimée et portant, les uns faisaient de très bonnes affaires, les autres se réjouissaient en levant le verre. Vous êtes libre de trouvez la comparaison sévère mais sachez qu’un mal est un mal et tant qu’on peut faire l’économie d’un mal, qu’on s’y attèle ardemment monsieur KCG. Vous parlez de braves femmes … monsieur KCG, permettez-moi de vous dire que vous vous trompez car le journaliste ne fait pas allusion aux braves femmes qui elles, ne commettront jamais ce que vous savez. Pour dire que les braves femmes autant que les braves hommes peuvent lever le verre sans inquiétude. Donc un peu de bémol pour ne pas criminaliser gratuitement l’écrit du journaliste.

          4- J’ajoute qu’en aucun cas, le journaliste n’a manqué de respect à nos femmes, nos mères, nos sœurs…Seulement, ce sont les morveux qui vont se moucher et trémousser.

          5- Je me limite volontiers là sur votre première intervention car il y a tellement à dire que j’aurai souhaité qu’on puisse échanger autour d’un verre mais pas obligatoirement dans un bar ou un maquis pour mieux se comprendre. Je n’aurai pas non plus malheureusement le temps d’aborder votre seconde intervention (celle à laquelle je suis censé repondre).

          Cordialement à vous KCG et sachez que nous aimons bien nos femmes, nos mères et nos sœurs et que nous ne souhaitons jamais les voir en larmes après des séances de verre mal levé dans des bars et maquis.

          LPT.

          Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 08:27, par letitia
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    de quoi parlez vous là ? (Le 08 Mars est passé. Enfin ! Certaines femmes ont profité pour sortir, boire, danser… et aussi tromper leurs conjoints.....) ceci est un ramassis de toutes les sottises (que ceux qui se croient interressants) que l’on nous sert chaque 8 mars. mon cher, la femme est fatiguée de vos conseils et votre attention à son endroit. nul besoin de cet article pour comprendre ce qui y est écrit. fête de la mère ????????????? n’existe t-elle pas déjà comme vous l’avez vous même mentionné ?(et celles qui n’ont pas réussi à enfanter ne sont elles pas femmes). votre article n’est qu’hypocrisie !!! j’espère que vous ne l’avez pas relu avant de le poster, sinon vous aurez écrit autre chose. bonne journée !

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 08:32, par Rwalian
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Le 08 mars devrait être la journée où les femmes montrent au monde, à quelle point elles sont femmes. Malheureusement, c’est ce jour qu’elles choisissent pour ressembler aux messieurs dont le comportement au quotidien indigne plus d’un homme. Dommage pour toutes ces femmes abruties et chapeau aux femmes syndicalistes qui s’en sont distinguées le 08 mars dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 08:34, par Le Gentil Garçon (GG)
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Ah ! Le 08 Mars est l’occasion pour certains d’attraper tranquillement leur VIH et d’aller tuer la joie au foyer quelques mois plus tard. Cette fête de nos jours crée plus de problèmes qu’elle n’en résous. Combien de filles, de femmes ont sortir avec des hommes juste pour avoir ce fameux pagne ou les frais de couture ? C’est le symbole de la femme émancipée paraît il et ne pas l’avoir serait synonyme de non émancipée. Ceux qui en tirent profit n’en demandaient pas mieux. Bon vent aux vraies femmes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 09:09
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Personnellement je suis inquiet par cette course festive des Burkinabé. Tout est devenue occasion d feter. On commence avec le jour de l’an, le saint valentin, le 08 mars et le liste s’allonge.
    Et chacune de ces fête est une occasion de dépouiller son conjoint ou son copin. Malheureusement certaines ne savent qu’entre l’amour et ces pretendu cadeau d’amour il y’a un fossé.
    Dire que ceretaines femmes de la basse classe sont prêtes à tout pour s’offrir ces pagnes rien que de paraître comme les autres.
    C’est au peuple aussi de savoir que son progrès n’est pas inscrit dans le nombre des jours chômés et fêtés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 09:16, par direct
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Évitez souvent de frustrer les gens. Ton article est peut être bon mais le fond est discutable. Les femmes qui trompent leurs maris n’attendent pas le 8 mars pour le faire.
    Où mets tu les femmes qui n’ont malheureusement pas d’enfants ? D’ailleurs il y’a déjà une journée des mères. Toutes tes propositions ne sont que des redites. Je ne vois pas en quoi les djandjoba te dérange ?
    Aiyez le courage de signer en bas pour qu’on puisse connaître votre genre.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 09:47, par Base
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Par Base,
      A mon avis je pense que votre article pouvait être orienté sur autre chose si vous voulez que les femmes prennent conscience de cette journée du 8 mars
      Tel que le cout des pagnes, la réflexion sur les différents thèmes qui sont propose.
      Où mets-tu les femmes qui n’ont malheureusement pas d’enfants ? Il y’a déjà une journée des mères (fête de mères)
      Toute mère est avant tout une femme. Merci

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 09:59, par L’ instit’t
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Journée de la mère ? On oublierait la jeune fille, la femme sans enfant...Il vaut mieux garder l’intitulé actuel et oeuvrer pour une bonne compréhention de cette commmémoration.
      Les dérapages, on en aura toujours ; mais avec des efforts dans la sensibilisation, à long terme, on arrivera à redresser la situation.
      Cette année, j’ai remarqué que la Première Dame n’a pas porté une tenue cousue en pagne du 8 mars ; que ce soit incidemment ou pas, pour moi c’est un signal fort pour dire que porter ce pagne n’est pas une fin en soit. Le côté festif exagéré ne disparaitra qu’avec l’éducation des filles et des femmes ; avec un bagage intellectuel conséquent, les choses iront comme on le veut.
      Pour le moment, on est obligé de se contenter de cette situation grotesque,qui est un passage obligé, tout en luttant pour instaurer le vrai objectif de la journée du 8 mars. Avec l’éducation des filles et des femmes, le changement s’opèrera tout seul.

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 09:40, par indjaba
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    En 2015, il faudra que le nouveau président de la république nous dise comment le marché des pagnes de 8 mars a été octroyé à un seul Burkinabè durant des années sans qu’il n’y ait eut une seule fois appel d’offre public. Je reste convaincu que le régime actuel ne peut pas nous donner une réponse claire sur ce marché louche de plusieurs milliards mais un jour viendra où tout sera clair. C’est un marché d’environ 4 milliards par an. S’il était directement gérer par le ministère, cette somme permettrai de financer des projets pour femmes, de construire des maternité, de construire des centres de formation pour jeunes filles etc. Mais hélas, le monopole de l’importation de ces pagnes est octroyé à un privé sans qu’on ne nous explique pourquoi lui. Pire ce privé n’a jamais fait un seul don en tout cas pas officiellement le jour du 8 mars. Mais bon c’est le Burkina émergent.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 09:47
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    La journée de la femme n’est pas une fête qui autorise les femmes à se saouler ni à tromper leur mari. Je trouve scandaleux d’entendre ça ! C’est une journée pour améliorer la condition féminine, et non pas de sexe et d’alcool. Celles qui font ça , au contraire, nuisent à l’image de la femme et devraient être punies

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 10:06
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Heureusement d’ailleurs que les femmes sortent le 8 mars pour tromper leur conjoints. Heureusement qu’elles se le permettent au moins ce jour là. Et l’autre moitié qui se le permet à volonté ??? Mon oeil oui ... Chrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 10:11, par B’K
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Très bel article ! Je le dédie aux vraies FEMMES.
    Il ne faut pas une journée des mères comme vous le suggériez car cette journée s’appelle en réalité JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME. Et en mon entendement, de la même manière dont on se préoccupe du sort des sidéens à la journée mondiale du sida, les femme devaient plutôt s’attacher à leur émancipation positive que de forcer le 08 mars avec l’appui de nos politiciens à devenir une fête. LE 08 MARS N’EST PAS UNE FÊTE NI UN AUTRE 14 FÉVRIER.
    A cette allure, les tuberculeux, les sidéens, les affamés, bref, tout le monde prendra d’assaut les maquis pendant sa journée commémorative.
    Chers lecteurs faites gaffe car ce phénomène de 08 mars qui est une particularité du Burkina Faso devient un sérieux problème.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 10:11, par Ras Terror
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    être Journaliste ne t’oblige pas de tout savoir,alors il faut savoir connaître tes limites,tu as ecrit de n’importe quoi.le 08 Mars est une journee de reflexion mais aussi de fête des acquis engrangés dans le domaine,donc femme rurale,urbaine,riche,pauvre,mère ou non,fonctionaire,paysane...tout le monde est inclu même avec les hommes,je te rapel aussi que le 08Mars a ete institutionalisé par les nations unis et le BF na fait que ratifier et tu veux qu’on change l’appelation,epuis ce n’est pas cette annee seulement quil ya une seule couleur du pagne,ça commencé depuis lannee passé et ce nest pas pour les raisons que tu evoques ici.vive la Femme avec grand F

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 11:18, par nane
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    qu’est-ce que c’est que cet amalgame ?
    une femme a tout à fait le droit de ne pas être mère
    quand arrêtera-t-on de vouloir penser à notre place, de nous dire comment nous tenir, comment nous habiller etc...
    la femme est un être à part entière elle est la moitié de l’humanité et à ce titre a droit au respect

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 13:07, par raogo
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    je suis entiérement et totalement d’accord avec vous cher monsieur, s’il n ’y a pas d’amélioration qu’on supprime le 08 mars

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 14:48, par une femme
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    c’est vrai que la façon dont les femmes fetent le 8 mars est plus que grotesque ! elles sont pretes à chauffer leur conjoint ou à dilapider les maigres sous du foyer pour s’offrir le pagne et ressembler aiux autres. et si vous remarquez ce sont les moins lettrées qui font cette fixation sur le pagne. le ministère devrait revoir sa copie et sensibiliser les femmes sur le sens de cette journée. perdsonellement j’ai honte de voir ce que font certaines femmes qui considerent cette journée comme une journée de libertinage sans limites.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 15:28, par Poko
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Quel dommage ! ....on a l’impression de "causerie de maquis" justement avec de telles positions ( voir article). Il faut REHAUSSER LE DÉBAT au lieu de se perdre dans des "discours amphigouriques". S’ organiser pour voir dans quelle mesure avancer de façon pratique pour améliorer la condition de la femme au lieu de parler de tromperie, d’ivresse... Le plaisir n’est pas un péché fort heureusement , et qui souhaite une vie uniquement de labeur et de pleurs... en attendant le "paradis" ?! Enfin croyez vous que les femmes (et les hommes d’ailleurs) ont besoin d’une journée comme celle du 8 mars pour tromper leur conjoint, ou se saouler, et même celles qui se lèvent à 4h du matin ou qui bataillent toute leur vie ? Cet aspect du "problème" concerne la vie privée des couples et de familles. Revenons donc à nos moutons : je suis contre une journée de la mère CAR il FAUDRAIT PENSER A CELLES QUI N’ONT PAS D’ENFANTS MAIS QUI SONT tout aussi MÉRITANTES. Battons nous pour l’égalité des droits, des chances, pour l’émancipations des femmes non instruites, leur autonomie financière, que le 8 mars reste une journée pour célébrer les femmes méritantes au plan national (le milieu associatif, le mécénat, les arts, la science/ recherche....), celles qui ont marqué l’histoire du pays ( au plan politique ou économique, ...), et surtout pour réfléchir sur le chemin qui reste à faire car la lutte continue. Mais il faudrait avant tout être solidaires entre femmes au lieu de jeter la pierre aux autres, surtout quand on est pas "saint". Donnons l’exemple, car c’est la meilleure manière d’inviter celles qui s’égarent dans le sens à donner à cette journée de rejoindre le lot des "battantes" pour le Liberté au sens noble du terme. Par exemple les problèmes psycho affectifs ou socio économiques qui poussent certaines dans la "déviance" mériteraient que l’on mette en place des structures d’écoute (et discrétion surtout ) et d’accompagnement avec des psychologues et addictologues/médecins, gynécologues (bénévoles). En lieu et place des pagnes qui font tant débat, DEMANDER aux femmes d’arborer un foulard, un vêtement blanc ce jour là ( via Mme La Ministre, ou une marche des femmes elles-mêmes).... une vraie révolution mettant fin à l’enrichissement des mêmes "business men ou womens". Et si les maquis et les bars fleurissent ça et là, c’est un vrai problème de société, voir avec nos dirigeants d’une part , et les sociologues et anthropologues d’autre part. Ouvrir des établissements scolaires, universitaires au même rythme, parrainer une ou des filles de son entourage (en + de ses propres enfants), donneraient les armes nécessaires aux femmes de défendre leurs intérêts dans le jeu social, et permettraient par la même occasion d’élever le débat. Voilà des réponses concrètes qui n’ont pas besoin de dénigrer les autres "femmes" .... Aimons-nous les unes les autres, car la Lutte commence par la solidarité, le regroupement des femmes ... avec bien-sûr les hommes !

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 17:02
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      "Le plaisir n’est pas un péché fort heureusement". J’espère que vous excluez ma chère Poko les religions monothéistes (Islam, christianisme, judaïsme etc), l’animisme également où la recherche du plaisir est fortement encadrée dans certains milieux car les comportements adultérins ou de dévergondage y sont farouchement proscrits…
      LPT.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 17:03, par Gazelle
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Bravo pour toutes ces idées magnifiques. Ici en Europe, le 8 mars on réfléchit, on débat pour améliorer la condition de la femme : à travail égal,salaire égal, au mariage forcé, aux conditions de vie des migrantes sans papiers, au droit à l’avortement etc,etc.. Ce n’est pas une journée pour se saouler ou tromper son mari !!! J’ai aussi participé à la Marche Mondiale des femmes à Genève et j’ai pu discuter avec la représentante du Burkina qui habite Ouaga et qui nous a parlé des conditions de vie difficiles des femmes dans votre pays.
      Nous avons aussi une "Fête des Mères" célébrée le 2e dimanche de mai. Nous n’avons pas forcément besoin d’être mère soi-même, nous fêtons notre propre mère.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 17:31
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Poko, de toutes celles qui se sont adonnées à leurs élucubrations, tu es celle qui a ma meilleure note, excepté la digression commune "celles qui n’ont pas d’enfants". Ce n’est pas pour rien que nous les hommes on vous traitera toujours en gamine qui comprend toujours le sens premier d’un mot au lieu d’aller en profondeur. La journaliste a raison pour ma part car ton commentaire est à reverser à son actif et c’est ce qu’elle a voulu dire : caractère festif, superficiel, stérile , dépravant et déshonorant du 8 mars vis-à-vis de la Femme avec grand F. D’ailleurs, 14 février et 8 mars rivalisent en dévalorisation de la Femme avec un cortège de remords au point que moi j’approuve la proposition de reformulation de l’intitulé de ces journées d’introspection qui sont à recadrer, sinon elles évoluent vers des journées d’exposition aux critiques de vos vies privées et connaitront un jour la triste célébrité des journées de la bière, la cité de sodom et gomore !

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 15:34, par wendlasida
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    J’ose espérez que vous êtes une femme.

    La fête telle qu’elle est commémorée de nos jours crée plus de problèmes aux femmes qu’elle en résout. Le 8mars à mon avis doit être l’occasion de bilan sur l’évolution des conditions socio-économiques des femmes et de prise de mesures qui doivent être réalisées avant la prochaine fête. Mais on constate que le côté festif a pris le dessus sur l’essentiel et on ne voit que la femme citadine lors de cette fête.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 16:17, par Yenamarre
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Ce qui me plaît dans ce débat, c’est qu’il est celui de Messieurs qui croient tout savoir de ce qu’une femme doit être, doit faire et même doit penser...
    Vous ne pouvez pas penser que pour une fois les femmes que vous enchaînez se libèrent et pour un jour font ce qu’elles veulent...
    Collez-nous la paix !!!
    Si fêtez, se saouler, danser font parti de ce que nous voulons faire un jour dans l’année, de grâce gradez vous grandes reflexions pour vous.
    Et d’ailleurs qu’avez vous pu changer dans ce pays par vos grands débats ???

    Répondre à ce message

    • Le 28 mars 2013 à 18:49
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Ah madame, excusez-moi de me foutre le nez là où ça ne me regarde pas mais vous nous apprenez que votre mari vous a enchaîné dans votre foyer conjugal. Alors, déchainez-vous et libérez-vous tous les jours et non pas un seul jour, faites ce que vous voulez et sans limite étant donné que la liberté n’est pas inextensible. Je t’apprends que moi ma sœur n’a jamais été enchaînée par son mari ne serait-ce qu’un seul jour. (qu’elle est chanceuse celle-là !) Et pourtant libre, elle n’a jamais voulu faire ce qu’elle veut. Paradoxal non, madame Yanamarre ?
      LPT.

      Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 17:48
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    PAR AZ

    j tir mon chapeau à celles qi ont eu l courage d s défouler jusqà prendre le VIH pour leur mari. au moins on verra une fois dans l’histoire du Burkina maintenant qu’ une femme à pu contracter le VIH pr contaminer son conjoint si non c’est le contraire qi est à la mode et on en a marre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2013 à 18:35, par une femme
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    hé mes soeurs femmes : acceptez de reconaitre quand vous etes dans l’erreur : nous nous sommes completement fourvoyées dans notre façon de celebrer le 08 mars. nous faisons honte aux pionnières qui se sont battues pour les droits et la valorisation de l’image des femmes. reconaissons le et changeons

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars 2013 à 08:22, par direct
      En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

      Vraiment vous déconnés. La décadence de certaines femmes n’est due qu’à la décadence de toute une societé qui n’a aucun répère. Comme la femme est faible c’est facile de la pointer du doigt.
      Si les burkinabès étaient intègres, la femme le serait aussi. Le changement d’appelation du 8mars ne changera rien. Ayez plutôt à coeur le changement de la societé entière qui franchement est en pleine décadence. quant à PAR AZ, savez vous combien d’hommes ont contaminer leurs innocentes épouses avec le VIH ?
      C’est toujours trop facile d’accuser les autres.

      Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2013 à 09:53, par Claire
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    Parce que celles qui n’ont pas donné vie ne sont pas femme et n’ont pas d’être honoré comme femme ?, il faut réfléchir avant d’avancer certaines phrases. Des femmes ont donné vie et ont jeté leurs bébés dans des WC, dans la brousse. C’est pour elles qu’on doit fêter le 8 mars. Celles qui par la force des chose ne donneront jamais vie et qui souffre pour ça doivent être exclus parce qu’elles n’ont pas donné vie. Certaines n’ont pas donné vie, mais s’occupent des enfants des autres plus que celles qui en ont donner.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2013 à 18:00, par wagarob
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    le 8 mars, entre autres raisons, était désigné la fête de la journée internationale des femmes, car ce sont les femmes qui sont souvent (lire : presque tous les jours) victimes des inégalités quotidiennes. ce n’est pas le jour de la « bonne femme » comme l’article a suggéré ici. nous célébrons le 8 mars pour toutes les femmes, car toutes les femmes sont soumises à des inégalités systematiques chaque jour.

    si vous ne croyez pas que cette inégalité existe, ne cherchez pas plus loin que les activités quotidiennes typiques pour les hommes et les femmes au village.

    comme il est écrit ici, les « bonnes femmes » se lèvent à 4h du matin pour commencer leur travaux de jour. généralement, ces activités comprennent quoi que ce soit à partir de : la recherche de bois de chauffage, la cuisine, le nettoyage, les soins des enfants, les activités de marché, le travail dans la champs, le pompe, les soins des enfants en terme des malades au centre de santé, etc

    en revanche, les « bons hommes » se lèvent plus tard, passent au travail (soit dans la champs, soit au bureau) , mangent, boivent, et reviennent à la maison.

    ainsi, simplement dit, chaque jour est « journée d’un homme » comme ils ont plus d’opportunité, temps libre, et d’autonomie pendant la jour. pourtant que les femmes ne sont donnés qu’à un jour par an de l’égalité semi-mandatée (qui n’est pas vraiment considéré comme l’égalité autant que d’une journée d’inversion des rôles).

    cela dit, l’idée de faire journée des mères ou journée des « bonnes femmes » *en place de ces festivités existant* est ridicule. *toutes* les femmes souffrent d’une inégalité tous les jours et ne devrait pas avoir à se soucier que leur seul journée de répit seront pris.

    merci.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2013 à 18:11, par Ojakondo
    En réponse à : Fête du 08 Mars : « Je suis pour une journée de la mère et non une journée de la femme »

    moi je l’appellerai Journée de PAGAILLES car en ce jour les Femmes qui n’ont rien compris pensent pouvoir tout même...........Faites la remarque c’est le jour où il ya le plus de disputes dans les foyers. Mes MÈRES REVOYEZ VOTRE JOURNÉE. Je vous aime toutes

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés