Bourses de Taïwan 2013 : Les candidatures sont ouvertes

jeudi 28 mars 2013

Au titre de l’année académique 2013-2014, le gouvernement de la République de Chine (Taiwan) accordera des bourses d’études aux étudiants burkinabè, désireux de poursuivre leurs études dans les universités taiwanaises en vue de la préparation d’un Bachelor, Master ou PhD.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bourses de Taïwan 2013 : Les candidatures sont ouvertes

PUBLIC CONCERNE

Cette bourse est destinée aux étudiants titulaires :
- d’un baccalauréat, en vue de la préparation d’un diplôme universitaire de niveau « Bachelor »,
- d’un diplôme universitaire « Bachelor » ou Bac+4, souhaitant préparer un « Master »,
- d’un diplôme « Master » ou Bac+5, souhaitant préparer un « PhD ».

DURÉE DE LA BOURSE

-  Pour les étudiants titulaires d’un baccalauréat, souhaitant préparer un cursus universitaire « Bachelor », les bourses seront allouées pour une durée maximum de 5 années, dont une première destinée à l’apprentissage de la langue chinoise.
-  Pour les étudiants titulaires d’un diplôme « Bachelor degree » ou équivalent, souhaitant préparer un « Master », les bourses seront allouées pour une durée maximum de 3 années, dont une première destinée à l’apprentissage de la langue chinoise.
-  Pour les étudiants titulaires d’un diplôme « Master Degree » ou équivalent, souhaitant préparer un « PhD », les bourses seront allouées pour une durée maximum de 5 années, dont une première destinée à l’apprentissage de la langue chinoise.
-  Le report de la jouissance de la bourse ne peut être autorisé que par le donateur, en l’occurrence le Ministère des Affaires Etrangères de la République de Chine (Taiwan).

AVANTAGES

1. Un billet d’avion aller simple en classe économique pour Taiwan, et en fin d’études un billet retour simple en classe économique pour le Burkina Faso.

2. Une allocation mensuelle :
(1) pour l’année d’apprentissage de la langue chinoise : 25,000 NTD/mois, soit environ 420,000 FCFA/mois ;
(2) pour les années suivantes : 30,000 NTD/mois, soit environ 490,000 FCFA/mois.
(3) Les boursiers devront imputer sur leur allocation la charge de leurs frais de scolarité et frais annexes (manuels, frais de laboratoires, etc), d’assurance maladie (obligatoire), de logement, de restauration et autres imprévus.
(4) Les allocations mensuelles ne seront reconduites que sous réserve de l’assiduité aux cours et des résultats scolaires satisfaisants, lesquels seront jugés par l’Université d’accueil.

CONDITIONS DE RECEVABILITÉ DES CANDIDATURES

1. Seuls les dossiers de candidature des étudiants de nationalité burkinabè sont recevables. Les candidats possédant la double nationalité burkinabè – taiwanaise ou le statut de « chinois d’outre-mer » ne sont pas éligibles pour cette bourse.
2. Le candidat doit justifier d’un dossier académique complet, être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme universitaire reconnu équivalent, avec au minimum la mention « assez bien ».
3. Le candidat doit avoir un niveau moyen en anglais (selon l’appréciation de l’Ambassade de la République de Chine (Taiwan) au Burkina Faso ou de ses représentants, sur la base d’un entretien oral).
4. Le cumul avec une autre bourse, qu’elle soit offerte par un organisme privé ou public de la Republique de Chine (Taiwan), n’est pas autorisé.
5. Le candidat ne doit jamais avoir suivi, dans un établissement de formation taiwanais, ni une formation linguistique, ni des études de même niveau et de même nature que celles pour lesquelles il envisage de postuler à une bourse de Taiwan
6. Les anciens bénéficiaires ou radiés de la « Bourse de Taiwan » ne peuvent pas se porter candidats.

RETRAIT DU DOSSIER

Le dossier de candidature est à retirer au secrétariat de l’Ambassade de la République de Chine (Taiwan) sise Avenue Professeur Joseph KI ZERBO, 2è étage.

CONSTITUTION DU DOSSIER

Le dossier de candidature devra comporter :
1. un formulaire de candidature, dûment complété,
2. une photocopie du passeport ou d’une pièce d’identité,
3. une photocopie certifiée conforme du diplôme du baccalauréat (ou de l’attestation de succès)
4. une copie du diplôme universitaire le plus élevé, certifiée conforme,
5. les relevés de notes,
6. une lettre de motivation,
7. au moins une lettre de recommandation d’un enseignant ayant tenu le candidat
8. un justificatif des mentions obtenues durant le cursus scolaire, s’il y a lieu
9. une attestation de connaissance de l’anglais (FACULTATIF)
10. une attestation de connaissance du mandarin (FACULTATIF)
Pour les candidats sélectionnés, la présentation des pièces originales peut être exigée.

DATE LIMITE ET LIEU DE DÉPÔT DES CANDIDATURES

Le 5 avril 2013 à 12h00, au rez-de-chaussée de l’Ambassade de la République de Chine (Taiwan) au Burkina Faso.

PROCEDURE DE SÉLECTION

1. Les candidats éligibles seront présélectionnés sur dossier.
2. Seuls les candidats présélectionnés seront convoqués devant le jury pour un entretien présentiel et individuel.
3. A l’issue de cet entretien, une liste provisoire sera affichée le 25 avril 2013 à l’Ambassade de la République de Chine (Taiwan).
4. Les dossiers des candidats figurant sur la liste provisoire seront envoyés au Ministère des Affaires Etrangères à Taiwan pour examen.

PUBLICATION DES RÉSULTATS DÉFINITIFS

La liste définitive des bénéficiaires de la bourse sera affichée au mois de juillet 2013 au même lieu.

INSCRIPTION AU CENTRE DE LANGUE CHINOISE – INSCRIPTION UNIVERSITAIRE

Les candidats retenus sur la liste provisoire et la liste d’attente devront solliciter directement et dans les plus brefs délais, leur admission auprès d’un centre de la langue chinoise agrée par le Ministère de l’Education de la République de Chine (Taiwan).

Ils adresseront la copie du certificat d’admission qu’ils auront reçue de cet établissement à l’Ambassade de la République de Chine (Taiwan) au Burkina Faso, avant le 15 juillet 2012.

En cas d’échec à l’inscription dans un centre agréé de langue chinoise, le candidat perdra son droit à la bourse.

AUTRES INFORMATIONS

- Début des cours : Septembre 2013
- site utile :
www.studyintaiwan.org

Ambassade de la République de Chine (Taiwan)

Word - 116 ko
Télécharger le formulaire
Imprimer l'article

Messages

  • bonne chance aux candidats. arrivés en chine, montrez que vous méritez la bourse. formez-vous et revenez participer à la construction de la Nation. SVP !! REVENEZ

    • Jamais,

      si je gagne cette bourse, arrive la bas, la premiere chose c est me marier a une Taiwanaise avant meme de finir mes etudes (des la 1ere annee). Je connais beaucoup d etudiants Burkinabe qui sont alles en Allemagne et rapidement ils se sont maries et eu leurs papiers d immigrants allemands.
      Je galere trop ici au pays pour revenir.

    • mon gars t’as pas besoin de perdre ton énergie pour trouver quelqu’1 pour un faux mariage. concentre toi en bossant dur pour décrocher ton diplome pcq si c’est un diplome recherché,ces pays occidentaux te courtisent en te donnant les papiers pour que tu mettes tes compétences au service leur dvpt. c’est pas comme chez nous où nos dirigeants préfèrent les cancres de peur qu’on leur pique la place. je te le souhaite si t’as l’opportunité de trouver une bourse extérieure,bosse,bosse et bosse dur d’abord. bonne chance.

    • tu as raison frangin !la mentalité des dirigeants chinois est au dessus de celle des gouvernants de nos contrés bananières.la compétence et l’efficacité sont les éléments sine qua non pour le recrutement d’un employé soit dans la fonction publique soit dans une société raison pour laquelle le frero que tu a eu répondre devrait bosser même si la mort s’ensuivra pour réussir au lieu de penser déjà a des fesses chinoises ce qui ne le mènera nul part !!!

  • Il faut négocier des bourses pour des élèves dans tous les domaines comme ce que SANKARA avait fait avec CUBA. Cela va donner un très bon niveau quand ils vont
    Finir et d’autres pouvons revenir et enseigner ce savoir ici, et on pourra aller de l’avant. Sinon, Si c’est nos étudiants qui vont continuer à aller pour des études de3 ou 5 ans jamais
    On aura le niveau pour bouster le développement.

  • - Moi j’apprécie ces chinois de TAIWAN plus que l’Ambassade du Canada ! Ces chinois administrent eux-mêmes la procédure d’octroi de leurs bourses, alors que le Canada lui, confie à l’OCECOS ou encore au MESS et on trouve des non-méritants qui gagnent parce qu’ils sont des enfants des bonzes du pays. C’est ce fameux système de la bourse d’exemption où on te dit : ’’IL faut que l’enfant soit déjà à l’Université au Canada et en ce moment il introduit sa demande via l’ambassede du Burkina au Canada’’. Quel est ce paysan burkinabè qui peut envoyer son enfant étudier dans une université canadienne une année et espérer bénéficier d’une bourse d’exemption ? Même si cet enfant est un pythagore né ! ! Que les bourses canadiennes continuent d’enrichir les plus riches et de promouvoir les plus riches au détriment des vrais pauvres et misérables du pays. C’est ainsi qu’ils soughaitent que leurs bourses soient utilisées ? Alors ainsi soit-il ! ! !

    Par Kôrô Yamyélé

    • La bourse d’exemption n’est pas une vraie bourse puisqu’elle ne constitue qu’une réduction des frais de scolarité durant un temps court. Le problème c’est ton pays que toi même a contribué à façonner ainsi avec ton soutien au parti de tes anciens amis là. Même si quelqu’un arrive au Canada et demande la bourse d’exemption à l’ambassade, si tu n’est pas le fils de...tu ne l’aura pas. En plus, il me semble que le Burkina même crée et offre des bourses au Canada sur mesure à certaines personnes. As tu dejà vu l’oofre de ses bourses sur le net ? Le probléme n’est donc pas le Canada mais le Burkina.

    • - Mon ami, tu racontes des contrevérités. Il y a longtemps que le Canada aurait dû évaluer la procédure d’octroi de ses bourses. Il y a bien des enfant burkinabè qui y étudient ? Qu’ils regardent dans les dossiers de ces enfants pour voir quelles fonctions leurs pères ou mères occupent. Le problèmes bien sûr est majoritairement burkinabè, mais le Canada aurait dû évaluer ! ! Qui ne dit mot consent ! Le silence est signe de complicité. Le Canada veut ainsi, eh bien ses bourses seront détournées, même si c’est l’exemption. Pour moi c’est une bourse car en diminuant les frais de scolarité, c’est comme une bourse qu’on t’a donné.

      Par Kôrô Yamyélé

    • Kôro Yamyellé, tu parles souvent warr warrr warr ou du moins tu écris ainsi. Tu as contribué à asseoir ce régime là tu es comptable. Tu nous pompes l’air.

    • Koro, pour une demi-fois, tu as raison. même si tu es du système, tu peux aussi el critiquer. tu vaux mieux que ceux du système qui ne le critique pas mais tu ne vaux pas celui qui n’est pas du système. Si tous les gens du système lel critiquaient, il allait aussi changé. Bref, toi et ceux du forum qui te critiquent ditent la même chose. mais les forumistes veulent que tu quittes le système comme ta soeur Sara Seremé, etc. Bref, je félicite la taïwan pour cette façon relativement objectif. Nous ne voyons jamais les bourses nationales lancées de cette sorte. En tant que Burkinabè, il faut être souvent en Europe pour savoir pour rencontrer des Burkinabè avec une ou des bourses nationale. en 2004, un un diplômât burkinabè (donc travaillant dans une ambassade me disait qu’il y a des fils de riches qui prennent la bourse nationale à la fois à Paris et à Bruxelles mais vivent officiellement dans une de ces villes et sont inscrit dans une université. à la fin du mois, ils prennent le thalys ou TGV (aller-retour 150€) pour aller prendre leur 2ème bourse à Paris ou à Bruxelles (selon qu’il habite respectivement Bruxelles ou Paris). ces enfants sont les meilleures consommateurs de drogues et ceux qui dorment dans les bordels à Amsterdam, etc. Ces bourses ne sont jamais lancées officiellement au pays. J’ai connu un burkinabè bénéficiaire d’une bourse pareil. Sa mère pouvait prendre el téléphone publique du pays et appélé son fils pendant 2 heures. le fils faisait la cuisine, il depose son portable (main libre et haut parleur activier) et continuait d efaire la cuisine puis bavardait avec sa maman à nos frais. choqué, j’ai cessé de le fréquenter.

    • Koro a un peu raison,

      l Allemagne connait l Afrique depuis longtemps pour leur magouille dans les bourses. L Allemagne a toujours organise elle meme ses octrois de bourses au Burkina (et les autres pays Africains) et mieux elle envoyait 2 professeurs Allemands au Burkina chaque annee organiser le test de recrutement (math, physique), corriger eux memes les copies, donner les resultats, publier la liste et repartir dans la meme semaine en Allemagne avec la liste des candidats.
      Le Burkina ne pouvait ajouter personne sur cette liste ou selectionner quelqu un qui n avait pas passer les tests des Allemands avec succes.
      Meme si Koro est un ancien ODP/MT et CDPiste, acceptons qu il se repente. Zeph Diabre a ete aussi ODP/MT CDPiste mais quand il a vu que ses camarades ne voulaient pas developer le pays, il a demissioner du CDP

    • La question des bourses canadiennes et autres me préoccupent : J’aimerais particulierement discuter avec kôrô Yamyélé.
      Je suis venu ici par la procedure d’immigration légale au Canada et je profite pour prendre des cours.
      Trop d’enfants nuls viennent ici par les voies que nous connaissons pas par le méritent en tout cas,cela fait souvent qu’il ya suspicion sur la valeur de nos diplomes.
      Mon mail : forcing2003@yahoo.fr

  • J’espere que l’attribution de ces bourses se fera de facon transparente. Cher journaliste, merci de suivre l’affaire jusqu’au bout et bien vouloir communiquer la liste des heureux beneficiaires. Je me rappelle avoir postule a cette bourse en 2003 mais il n’y a pas eu d’affiche publiant la liste des beneficiaires ni sur le campus ni a l’ambassade. ce n’est qu’un matin d’Octobre que je fus informe, lors d’un passage a l’ambassade que les beneficiaires partaient pour la chine le meme soir. J’ai demande a voir la liste mais sans suite. On m’a juste dit :"Desole Monsieur, si vous n’avez pas ete contacte, c’est que vous n’avez pas ete retenu ; merci". J’espere que 10ans plus tard(2013) certains candidats ne vivront pas la meme chose.

  • est ce qu’on peut avoir une idée sur le nombre de bourses à pourvoir par niveau demandé. au moins on jaugerait ses chances

  • Est -ce que ses bourses repondent aux besoins du Faso ? Je fais reference au chomage du justement des diplomes sans formations techniques. Le burkina Faso a besoins des ingenieurs dans le secteurs mecaniques,agricoles,electroniques etc et non des futurs bureaucrates a la cravates.

    • Mr Alexio ; la problème c’est qu’au burkina,tous les ingenieurs sont dans des bureaux climatisés. je provoquais un ami hier et il me dit que lui il est ingenieur de conception. si les ingenieurs sont dans les bureaux pour concevoir , qui mettra en pratique ce qu’ils ont concu ? les bureaucrates ?

    • salut SEMADJA

      je pense que ce n’est pas le lieu de refaire la vieille contradiction entre bureaucrates et hommes de terrain. A l’heure actuelle, notre pays a besoins des deux. Le problème c’est la difficulté de trouver des bourses pour acquérir des compétences nouvelles dans les pays qui en possèdent.
      Je vous exhorte à continuer à dénoncer les mauvaises pratiques dans le domaine de l’octroie des bourses, espérant qu’un jour des dirigeants consciencieux tiendront compte de vos idées et régleront la situation au bonheur de la jeunesse burkinabé. moi je suis titulaire d’une maîtrise en sociologie, je souhaite poursuivre mes études en France, mais l’horizon semble incertain. j’y crois qu’à même.

  • je suis content de cette initiative. mon inquiétude est que, c’est uniquement reservée aux bourkinabés. pourqoui les autres candidats d’une nationalité autre que la prémière ne postulent pas ? je vous remercie voilà.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés