Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

mardi 19 mars 2013 à 21h29min

Visiter les chantiers en construction sur les sites de l’Université de Ouagadougou et de Ouaga II, et rencontrer l’ensemble des acteurs du monde universitaire, c’est à ces fins que le Premier ministre Luc Adolphe Tiao a été attendu ce 18 Mars 2013. L’occasion était belle pour les syndicats d’étudiants de se faire entendre sur leurs préoccupations. Le doyen et plus influent de ces syndicats, en l’occurrence l’Association nationale des étudiants burkinabè (ANEB) a, en effet, élaboré une déclaration dont nous vous proposons l’intégralité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

UNION GENERALE DES ETUDIANTS BURKINABE(UGEB)

ASSOCIATION NATIONALE DES ETUDIANTS BURKINABE(ANEB)

Section de Ouagadougou

Ouagadougou, le 18 mars 2013

Camarades étudiantes, camarades étudiants,

Ce lundi 18 mars 2013 devrait voir l’arrivée du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO dans les universités de Ouagadougou (UO) et de Ouaga Il (UOII). Cette visite se fera dans un contexte de chaos généralisé dans nos deux universités sur un fond de retard jamais égalé dans l’exécution des activités académiques. Les étudiants que nous sommes vivent de ce fait des conditions à la limite du supportable. - - -

Sur le plan des infrastructures on note les promesses non tenues :

-  Prévus pour être disponibles pour l’année académique 2012-2013, les quatre amphithéâtres, deux (02) à l’UO et deux à l’U02, sont toujours à l’étape de chantier.

-  La construction de l’U02 annoncée depuis 2007 se résume aujourd’hui en une présidence entre « gare et boutiques » à Wemtenga et une ébauche située à Gonsin à une trentaine de kilomètres de la ville de Ouagadougou. Les étudiants de l’U02 continuent de squatter les locaux du SIAO et sont régulièrement mis à la porte à l’occasion des différentes éditions de ce salon et autres festivités.

-  La construction du bâtiment R + 2 extensible ’annoncé en 2008 devant abriter des laboratoires des UFR SEA, SVT et SDS est toujours au stade de chantier.

Sur le plan académique, le tâtonnement dans l’application du système Licence-Master- Doctorat(LMD), sans aucune mesure d’accompagnement et sa tropicalisation à souhait par des alchimistes ont fini par engendrer un désordre indescriptible et enfoncé davantage les étudiants dans le désarroi. En effet, plus de trois (3) mois après les évaluations, les étudiants de S1 de l’UFR/SVT viennent d’avoir leurs résultats de la 1ère session de l’année 2011-2012, le vendredi 15 mars 2013. Sur 1880 étudiants seulement 35 sont admis soit un taux de réussite de moins de 2%. On assiste par ailleurs à la diminution drastique et injustifiée des volumes horaires des enseignements, à la suppression de nombre de Travaux
Pratiques (TP), de Travaux Dirigés(TD), de sorties d’études et même de matières entières, consécration d’un enseignement au rabais.

Sur le plan social, moins de 4% des étudiants sont logés en cité universitaire (2010 lits à Ouagadougou), la majorité vit dans la promiscuité et livrée aux bailleurs véreux qui spéculent sur le montant du loyer à leur guise. La fermeture de nombre de cités universitaires 1 (Zogona, CNSS, Don Camillo l, Tampouy, etc.) a davantage _ aggravé le problème de logement et l’ouverture de celle de Kossodo n’y a rien changé.

Sur le plan des allocations, seulement 3972 étudiants ont bénéficié de la bourse en 2011-2012 dans toutes les universités, publiques comme privées, y compris les étudiants inscrits à l’extérieur. Les conditions d’âge et d’autres manœuvres sordides excluent le maximum d’étudiants du bénéfice de l’aide dont le taux, 150000f cfa l’an, est aujourd’hui largement dépassé par le coût de la vie. Une partie est contrainte de s’endetter auprès du FONER. La majorité bénéficie d’aucune forme d’allocation,

De plus, il n’est pas rare de voir des enseignants stupéfaits en voyant l’amphi se vider de la moitié de ses étudiants en plein cours déjà à 09heures. C’est seulement en séchant les cours de la sorte qu’ils pourront espérer être dans le contingent de 10000 plats servis par le CENOU par repas pour plus de 50 000 étudiants. Sur le plan de la santé, les frais de prise en charge ont été plafonnés de façon inique à 100 000f l’année. Il n’y a pas un système de transport pour les étudiants.

Sur le plan des libertés démocratiques, si le départ du campus, sous la pression des étudiants, de la police spéciale des universités constitue une avancée notable, l’existence de textes liberticides régissant les franchises et libertés universitaires permet aux autorités de faire intervenir les forces de répression sur le campus à tout moment. Par ailleurs, le 24 juillet 2012 le décret liberticide et anti-étudiants, N° 2012-646/PRES/PM/MESS portant régime disciplinaire applicable aux étudiants et aux candidats aux examens et concours organisés par les universités publiques du Burkina Faso a été adopté. C’est en s’appuyant sur ce décret que les autorités de l’Université de Koudougou ont exclu 14 de nos camarades.

Camarades étudiantes, camarades étudiants,

Face à cette situation lamentable, les autorités ministérielles et universitaires tentent de faire porter le chapeau du retard aux étudiants en concoctant des mesures répressives dont l’année blanche. Nous rappelons quelques faits :

-  En 2008, après avoir réprimé dans le sang la marche pacifique des étudiants des UFR/SVT et SEA, le pouvoir de la 4ème République a procédé à la fermeture des deux universités du 26 juin au 31 août 2008 soit plus de deux(02) mois.

-  Fin 2008-début 2009, les enseignants sont allés en lutte autour de leur plate-forme revendicative. Le gouvernement, tout en jugeant justes et légitimes les revendications posées, a trainé les pieds pour y apporter les solutions obligeant les enseignants à faire plus de trois mois de grève.
-  Le pouvoir procédera une fois de plus à la fermeture des universités pour environ trois(03) semaines en 2011 à la faveur de la lutte pour la justice pour Justin Zongo. Cela fait donc environ six(06) mois de perdu par le « bon vouloir des autorités ».

-  A la faveur des événements de 2011, notre organisation a adressé au Président du Faso une plateforme revendicative comprenant l’ensemble des points sus-mentionnés.

C’est dans ce contexte que le Premier Ministre vient dans nos universités pour officiellement, rencontrer la communauté universitaire et toucher du doigt les problèmes ? ce que nous constatons, c’est que dans le programme officiel le premier ministre passera toute la journée à prononcer des allocutions, à décorer des acteurs de l’université et à visiter des chantiers qui devraient être terminés depuis longtemps, avec une forte présence médiatique. Le Premier Ministre ne réserve que 45minutes et ce, seulement à partir de 17h30 pour la rencontre avec les associations estudiantines à caractère syndical au nombre de 09 !!! Cette rencontre est tout sauf un cadre de discussion. Il est clair que cette visite est juste une opération médiatique pour tromper l’opinion et lui faire croire que le gouvernement se préoccupe de la situation.

C’est pourquoi l’ANES :

-  dénonce la visite de parade du Premier ministre dans nos universités ;
-  appelle les autorités à plutôt se pencher diligemment sur les problèmes au lieu de les déplacer et de tenter de les masquer ;
-  appelle les étudiants à se rassembler devant l’amphi D libyen à partir de 8h pour dénoncer cette campagne démagogique entreprise par nos autorités et leur exiger la satisfaction de notre plate-forme revendicative.

NON A UNE ANNEE BLANCHE !
NON A LA PARADE DU PREMIER MINISTRE SUR NOS CAMPUS ! .
EN AVANT POUR DE MEILLEURES CONDITIONS DE VIE ET D’ETUDES !

Pain et liberté pour le peuple !

Le Comité Exécutif

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 mars 2013 à 16:43, par Abdoul Razak
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Continuez à foutre le bordel. Nous on fini d’étudier à l’extérieur et on rentre gérer les affaires. On verra bien, si après avoir raconter n’importe quoi à nos camarades restés au pays, vous pourrez leur trouver du job. Rien ne sert de dénoncer, proposer quelque chose ! J’ai toujours dit que l’ANEB c’est n’importe quoi. D’ailleurs, tous les anciens de l’ANEB sont au CDP.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 17:08, par moi
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Tu dit n’importe quoi monsieur Abdoul Razak. Tu crois bosser ailleurs (certainement avec de l’argent "volé" du peuple) et revenir gerer le pays. Tu te trompe. Travaille à ce qu’il ait plus de justice, d’équité, plus d’égard du gouvernement aux problèmes réels de toutes les couches de la société burkinabé donc un bon avenir. A l’heure actuel, l’avenir est sombre et je crois que tu ne peux travailler dans ces conditions.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 17:17, par YORO-KOKO
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      ABDOUL RAZAK, tu es véritablement un inconscient pour t’exprimer ainsi. Et c’est sûr que ton père est un détourneur de deniers public. Et tu jouis de cette forfaiture pour étudier à l’extérieur. Mais reste tranquille ! Nous allons t’empêcher de gouverner en rond ici à ton retour. On te troublera le sommeil.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 17:22
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Abdoul Razak peut être que tu es allé à l’extérieur avec une bourse détourné qui devait revenir à un étudiant de ce campus. Extérieur n’est pas synonyme de réussité sociale. Dis plutot que tu es allé acheter ton diplome oui. Connaissance pour connaissance saches que tu n’es pas mieux qu’un étudiant de ZOGONA.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 18:22, par Champion
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      bien dit razak,lè dirigeants d laneb n grouille pa du tout.continuer à semé du désordre vos amis fon bocé à letranger et venir géré l pays.si vous n changer pa on và continué à vous maté.on conè votre point faible,sè le RU.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 09:35, par Béninwendé
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        tu dis n’importe quoi ! c’est sur que tu es un espion maniaque infiltré, prendre du plaisir en faisant souffrir des gens qui ne demande que des meilleurs conditions pour terminer leur formation c’est demoniaque !
        je pense que le vrai problème de ce pays c’est le laxisme de nos autotrités, au lieu de trouver des solutions durable aux problèmes se contentent de se donner un délai et pense pouvoir faire oublier le problème. je crois que les methodes de lutte de l’ANEB sont meilleurs car permettent de trouver les vraies solutions. Croyez moi l’attitude du premier ministre n’a rien de nouveau que de la demagogie, sinon toujours raconter le mème discours et dire par la suite qu’on ne peut rien faire pour changer la situation il y’a que les débiles qui se laissent convaincre (cf affaire guiro).
        quand à mon chèr champion crois moi, crois moi la roue tourne et les vrai dirrigeants arrivent très bientot ! on verra bien vos cas. prenez garde !

        Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 18:36, par TKR
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      .je ne pense qu’on puisse confier la gestion de ce pays à quel qu’un de ta nature vue la legèreté avec laquelle tu interprètes ce que tu vois ou lis sur cette image. Les problèmes que connaissent les universités publiques du Burkina Faso ne sont que le reflet du malaise social (impunité, corruption, detournement des denies publiques, chômage grandissant, etc) que connait le pays depuis un certain temps. Si tu as fait tour au pays dans ces 2 dernières années, tu verras que les gens préfèrent exprimer les mécontements ou colères sur la voie publique que de faire appel à la justice parce qu’ils ont perdu confiance en cette instutition. Ce qui s’est passé à l’université ce lundi n’est qu’une goutte d’eau par rapport volcan que couve le BF du fait des frustrations qui habitent la majorité du peuple et dont l’irruption ne tardera pas à intervenir si les dirigeants ne changent pas leur façon de gouverner. le pire est que les dirigeants semblent n’avoir pas tirés lecon des évenements de 2011.
      Moi j’ai commencé mes etudes à l’UK puis à l’UO et aujourd’hui je suis à l’etranger pour la poursuite de mes études donc j’ai une idée de comment les universités sont gérés au BF. Je n’approuve pas toujours la façon dont les revendiquent mais force est de connaître que le pouvoir en place ne comprend que le language de la rue ou de la violence. en géneral, les luttes pacifiques ne payent pas au BF.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 18:37
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      mon pauvre type,tu fais rire. viens avec tes gros diplomes étrangers et tu verras que les problèmes que dénoncent ces étudiants se retrouvent dans tous les secteurs d’activité de ce pays. il y a des bac+11 qui n’ont même pas 300 000F. merde à toi.

      Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 19:35, par un economiste
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Abdoul Razak sache que ton papa de ministre qui utilise l’argent du contribuable burkinabé pour t’envoyer étudier ne restera au pouvoir jusqu’à sa mort. Le jour de ton retour nous seront la et tu ne dirigeras pas ce pays.
      fils de voleur nous restons intègre et nous gagnons nos diplômes dignement.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 09:48, par Abdoul Razak
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        ça ça reste à vérifier ;-) En plus, tu me parles de l’argent du contribuable. Laisse plutôt le contribuable se plaindre, toi tu n’en es même pas à ce stade lol.

        Répondre à ce message

        • Le 20 mars 2013 à 19:50
          En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

          Mon très cher frère Abdoul Razak, tu es IGNORANT au point d’IGNORER que l’étudiant qui à l’aide de son prêt FONER paye un bic à 100F contribue à 18F aux caisses de l’Etat. Mais comment quelqu’un qui ignore ces genres de choses basiques n’a pas honte de crier qu’il reviendra gouverner tout un pays.
          Comment quelqu’un qui est ignorant jusqu’à ce point a pu avoir un BAC et une bourse pour étudier à l’extérieur. STP Razak, ne gaspille pas l’ argent du contribuable là où tu es ! Rappel toi à chaque instant de ta vie qu’il ya des millions de gens qui sont dans la souffrance, la famine... dans ton pays, ça t’aidera à mieux avancer et à te préparer pour le gouverner.

          Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 08:47, par ToiauSSI
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Beaucoup de gens,, comme toi, envoyés à l’exterieeur avec l’argent volé finissent comme pédés et drogués. Penses tu venir gerer quoi ici. Inconscient là.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 09:22
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Abdoul Razak, on te parle d’un pays qui va mal et tu veux nous pomper l’air avec des études à l’étranger. ça se voit que tu es très limité, étudier à l’extérieur ne veut rien dire et cela ne donne aucune priorité en terme d’opportunité. Si tu es si fier du diplôme de l’extérieur, autant y rester pour travailler, saches qu’aucune chèvre ne sera mis à tes ordres ici.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 09:38, par Lady Gaga du Faso
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      j’oubliais... Quand j’ai obtenu mon bac en 2004 j’étais première de mon jury avec presque 15 /20 de moyenne. Je me voyais déjà étudier au Maroc avec une bourse et entre temps aller en France pour continuer là-bas une spécialisation !
      Quelle ne fut pas ma surprise quand on rejetta mon dossier au motif que ma série n’étais pas prise en compte pour les bourses marocaines !!! pourtant j’ai des camarades, enfants de DG, d’ex-ministre, nièce de ministres... qui avec leur 10.../20 de moyenne ont eu cette même bourse là ! LE PAYS REEL
      c’est les gens comme toi Razak, j’en suis persuadée.
      Mais, tenez-vous bien ! nous on s’est débrouillée ici avec notre crâne, nos bras courts et DIEU, on évoluera ! on va pas laisser des gens comme toi venir "gérer les affaires"... tout ça, c’est à la télé tu vois ça mon pote ! l’arbre sera déraciné et les termites ne trouveront plus abri ni nourriture... WAIT AND SEE

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 10:03, par avenirdupays
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Eh bien detrompes toi mn cher razak, t’es pas le seul etudiant à l’etranger, moi je le suis aussi et je trouve legitimes ces revendications des etudiants qui ne demandent qu’à etre consideré coe l’avenir du pays..et mains dans la mains on se battra pour chances les choses au grd bonheur de ce peuple qui a tant souffert..........
      honte a toi si tu souhaite rentrer et gerer les affaires louches tu ns deshonnore nous les etudiants à l’etranger.........
      vive tous etudiants burkinabè !!!! ensemble pour un BF meilleur...

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 11:48, par Kadi
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Merci mon frère tu as tout dit. Pour illustration, je n’ai jamais vu un agitateur de l’UO devenir cadre de banque ou cadre sup de quoique ce soit. J’ai de la peine pour le pauvre vrai étudiant qui veut travailler et qui malheureusement n’a pas les moyens de s’expatrier même dans la sous région (il y a beaucoup d’étudiant burkinabé qui s’expatrie au Sénégal). Manifester est un droit et non un devoir.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 12:20, par ZZ
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Si tu crois ainsi venir gérer le pays, tu as tirer à terre. On ne permettra pas que des vendus et des rejetons viennent encore s’accaparer notre pays à leur profit. A bon entendeur salut !
      La lutte des étudiants est totalement légitime. Et si le CDP a pu par moment corrompre certains soi-disant leaders de l’ANEB, ce qui en dit long sur la responsabilité de ce régime par rapport à la situation actuelle de l’université publique, c’est totalement grossier et mensonger de votre part de vilipender ainsi l’ANEB ; mais ce n’est pas étonnant, venant de gens comme vous.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 13:41, par Déborah
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Razak, c’est vrais.
      Déjà nous qui sommes rentré de l’extérieur avec nos diplômes, on raflent tous les meilleurs postes du privé et de l’international..

      Ainsi nous allons gouverner ces bandit de l ’aneb qu’on appelle étudiants.

      Alors continuez vos luttes sauvages !

      Nous on s’en fou

      Répondre à ce message

      • Le 21 mars 2013 à 12:10
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        Toi déborah tu me fais rire. Tu penses que tes diplomes frelatés valent mieux que ce que nous obtenons dans ce pays ? Tu es vraiment ridicule. Si vraiment on vous mettait en compétition avec les étudiants formés ici, il est n’est pas évident que tu vas ou tu allais leurs damer le pion. Il faut tout simplement dire que tu as eu un coup de pouce. Sinon tu n’est pas meilleure que les étudiants formés dans les universités publiques de ce pays.

        Répondre à ce message

    • Le 21 mars 2013 à 18:02, par demmac_gt@yahoo.fr
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      on va continuer à foutre le bordel ; étudie à l’extérieur et revient avec tes diplomes nous trouvé dans ce bordel ; pense tu que quand tu va revenir, on va cesser le bordel pour que tu puisse jober ? non, tu as menti !!! tu feras mieux de tunir à nous pour laver la maison pour qu’a ton retour ton parfum de bengé ne se transforme pas en puanteur nauséabonde !!!!!!!!! VIVE L’AAAAAAAAANNNNNNNNNEEEEEEEEEEBBBBBBBBBBBBBBBB !!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 16:45, par wara
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Merci aux étudiants,Monsieur le 1er ministre c’est le système que tu représente qui est dénoncé ici et maintenant mais pas LAT.

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 18:18, par si je savais
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      nous sommes bien placés pour vous dire qui est l’ANEB.C’est le principal enemi des étudiants au burkina mais on ne peut comprendre qu’après y avoir milité et être sorti du campus.C’est maintenant je reconnais mon erreur de m’être battu pour cette structure qui je suis sur que même l’actuel sg ne maitrise pas les contours Demandez aux anciens leaders de L’ANEB.Ou sont-ils ? C’est presqu’une secte ou on ne connait pas les vrais donneurs de mots d’ordres mais qui en realité traite avec le pouvoir enplace.Laissez les étudiants ils comprendrons quils sont en retard quand chacun va courir derière un emploi pdt 5 ans

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 01:12, par Emile
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        je me demande si toi tu es sur le campus Vois d’adord le mot avant de le definir

        Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 09:50, par Koffi
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        Tu n’es qu’un menteur "Si je savais". Les anciens leaders de l’ANEB sont là comme fonctionnaires de l’Etat Burkinabè et ils continuent de se battre avec les travailleurs pour plus de justice dans ce pays. C’est lequel des anciens leaders, tu cherches ? donnes son nom et je te donne sa position. Tu n’as jamais mis les pieds dans l’ANEB toi. c’est facile sous couvert de l’anonymat de débiter des conneries. Comment sais-tu qu’il y a des donneurs d’ordre et que ces derniers traitent avec le pouvoir si c’est une secte ? ou bien fais-tu partie de ces donneurs d’ordre ? Ce qu’on te demande, c’est de te prononcer sur ce que dit la déclaration. Est-ce la vérité ou pas ? Toujours les mêmes arguments minables quand intellectuellement on a rien pour contrer les arguments des étudiants.

        Répondre à ce message

        • Le 20 mars 2013 à 11:05, par si je savais
          En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

          TOI tu ne vis pas dans ce pays alors.Tous les anciens leaders de l’ANEB mangent avc ce pouvoir et c’est par les bons offices de ce pouvoir que beaucoup ont des bourses de 3eme cycle.ON SE SAIT DANS CE PTIT PAYS.et puis j’ai tjrs ma carte de militant ANEB mais je regrette de l’avoir prise car ce sont les vrais fossoyeurs de notre systeme educatif .Cequi est dit est vrai mais l ANEB A D AUTRES MANEOUVRES SOUTERRAINES ;CITE MOI UN SEUL ANCIEN LEADER ANEB QUI N A PAS BENEFICIE DES LARGESSE DE CE POUVOIR.fais pas semblant toi aussi

          Répondre à ce message

          • Le 20 mars 2013 à 20:01, par Koffi
            En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

            C’est toi qui accuses, c’est à toi de citer les noms des leaders de l’ANEB qui ont bénéficié de largesses du pouvoir. Les bourses de 3ème cycle (comme les autres bourses) appartiennent au peuple burkinabè et non au pouvoir de Blaise Compaoré donc si un leader de l’ANEB répond aux critères d’admission, c’est normal qu’il en bénéficie. C’est si difficile que ça pour toi de comprendre ça ? Je ne peux pas trouver un français plus facile que ça. Mais pour montrer comment tu es de mauvaise foi je vais quand même te répondre. Tibiri André, Kologo Souleymane et Kalmogo Eustache (Médecin) étaient boursiers dès leurs premières années (c’est au temps où on accordait encore la bourse pour tous ceux qui avaient 12/20 au Bac) et ont continué à répondre aux critères de renouvellement jusqu’au 3ème cycle. Kologo a ensuite obtenu une bourse de la francophonie (sur compétition) pour achever sa thèse en France. Tibiri (comme beaucoup d’étudiants de SVT ou SEA) s’est rabattu sur les vacations dans les établissements secondaires pour achever sa thèse. Tous les autres (Bertrand, Ali, Baguiya Adama, Traoré Adama, Guinguané, etc.) n’ont jamais été même boursiers de l’Etat Burkinabè et beaucoup qui travaillent dans la fonction publique n’ont même pas fait le 3ème cycle (en dehors des médecins). Que tu n’aimes pas l’ANEB, c’est ton droit mais c’est minable que tes seuls arguments se limitent à la calomnie.

            Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 18:24
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Il faut reconnaitre que aussi bien les étudiants que le gouvernement ont une part de responsabilité dans la situation actuelle.Que chacun mette de l’eau dans son vin ! Autrement nous allons piétinner indéfiniment.Arretons de voir le diable partout et réfléchissons et arretons de nous incriminer !

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:03
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Qu’est ce qui empeche l’ANEB d’avoir une discussion de compromis avec les authorités ? Au lieu de passer le temps à vous plaindre concernant des non-problèmes tels les étudiants sont obligés de s’endetter au près du FONER, savez vous le montant de la dette étudiante aux USA ou autres pays developés ?
    Le PM vient au campus, c’est une parade, il ne vient pas c’est un manque de respect, changeons un peu s’il vous plait. On est fatigué que les structures comme l’ANEB nous mette toujours en retard.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:09, par le fils du pays
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    tu as quel mérite ;c’est avec l’argent du peuple volé, par ton inconscient de père que tu poursuit les études à l’extérieur. La terre libre du Burkina sera le tombeau des voleurs du peuple. On vous attend 2015 est l’année de tous les dangers au Burkina. gars !!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 09:51, par Abdoul Razak
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Pourquoi attendre 2015 si vous êtes vraiment capables de faire ce que vous voulez faire ? C’est évident que tu ne connaît pas le BF, vu que tu me parle de "terre libre". Comment un pays aidé peut se revendiquer de libre ? Vraiment, arrêtons de rêver et travaillons pour le bien de la nation.
      Ne me dis pas que tu n’as jamais profité des biens mal acquis dans ce pays. Vérifie bien de qui tu es sous-couvert et tu ravaleras tes propos

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:18, par fayama
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Chers camarades de l’ANEB.J’adore vos déclarations et prises de position.Mais purquoi perdez vous tous vos convictions, vos ideaux , une fois entres dans l’Administration. Suivez mon regard..Je sais que Doulkoum Boukari, kobeane Nicolas , TANKOANO Mathias, Hien Daniel, Daouda SANGLA...... me comprendront.
    Pain et liberté pour le peuple !

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 08:44, par Sanbiga
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Bonjour,
      Les vrais dirigeants de l’ANEB, ceux qui donnent les ordres, le CE, l’organisation nébuleurse qui est derrière vous soupe sur la table de Blaise Compaoré.
      Nous n’allons pas rester dans une organisation qui est juste mise en place pour protéger les intérêts d’un groupuscule.
      Ceux que vous reprochez au pouvoir, le détournement, la corruption exite bien et belle dans cette structure. En 2000 au moment où les enfants des pauvres étaient envoyés en pâtures certains ont extirpé leurs enfants envoyés à l’extérieur.
      Le peuple a la mémoire courte, sinon certains responsables de cette structure ne mérite pas confiance. Parmi ceux qui ont défendu le Front populaire et dénigré Sankara certains figurent parmi les dirigeants de cette organisation (histoire de la malette de millions) comble ces derniers ont le courage d’aller s’incliner sur la tombe de Sankara.

      Ils sont complice du système en place. Leur premier rôle est de maintenir le pouvoir en place. Après les luttes dirigées par ceux que vous avez cité, qu’est que l’ANEB a obtenu comme résultats depuis ? Rien. En notre temps on disait non au CE quand les décisions ne tenaient pas la route. Mais les leaders actuels on les mènent en bateau. Ils sont là pour canaliser la colère des étudiants et tuer les luttes en douceurs. Ce qui s’inscrit dans le plan global de votre organisation nébuleuse.

      Enfin, il faut faire la distinction entre une organisation syndicale et un parti politique. L’ANEB n’est pas un parti politique. C’est une organisation syndicale qui dévrait avoir une orientation et non une ligne. Donc je vous conseille de vous concentrer sur les intérêts des étudiants en faisant des propositions constructives. La résolition des problèmes de l’université n’incombe pas seulement au pouvoir Compaoré, mais tous les acteurs de la société : parents d’étudiants, étudiants, organisation de la société société civile, le monde économique... C’est faire fausse route que de vous braquer uniquement sur le pouvoir de Blaise Compaoré qui a certes une responsabilité dans la crise universitaire actuelle, mais ne peut être le seul comptable de tout.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 11:09, par Koffi
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        Que de contradictions dans le même texte. Tantôt vous leur reprochez de souper avec Blaise puis ensuite de se braquer uniquement sur le pouvoir de Blaise. Il faut savoir ce que vous voulez dire : Ils soupent avec Blaise ou bien ils sont contre lui ? Qu’est-ce que l’ANEB a obtenu depuis 2000 ? Descendez sur le campus et posez la question, les étudiants vous répondront. Je ne pense pas que le forum ait assez de place et soit le lieu pour discuter de ça. A moins de vouloir traiter les étudiants d’idiots, pourquoi croyez-vous qu’ils se mobilisent toujours derrières l’ANEB si elle leur était nuisible ?

        Répondre à ce message

        • Le 21 mars 2013 à 18:29, par Sanbiga
          En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

          Ah ! Ce sont ceux qui vous manipulent qui soupent avec Blaise. Mais vous les étudiants on vous braque sur le pouvoir de la IVè république. Il faut a un certain moment se remettre en cause. Malheureusement vous n’appliquez pas la pensée matérialiste à votre situation. Tous vos problèmes viennent de Blaise compaoré (Dieu ou satan selon votre vision) et du gouvernement qui serait composé des "apôtres". Ayez par moment le courage de vous regarder dans la glace, appeler ça auto-critique si vous voulez. Et faite le sans complaisance. Vous vous rendrez compte combien vous êtes conduits comme des moutons de panurge pour sevir des causes nuisibles à votre avenir.

          Si vous mobilisez, n’utilisez plus des piquets de grèves pour empêcher ceuw qui ne veulent aller en grève de suivre leurs cours. Au moment où nous nous étions sur le campus, on ne postait pas des camarades devant les amphis et les mouvements étaient suivis.

          Le forum n’est pas le lieu pour exposer vos acquis !!!! Que voulez-vous cacher ?

          Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:25, par pas important
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Qu’est ce qui empeche l’ANEB d’avoir une discussion de compromis avec les authorités ? Au lieu de passer le temps à vous plaindre concernant des non-problèmes tels les étudiants sont obligés de s’endetter au près du FONER, savez vous le montant de la dette étudiante aux USA ou autres pays developés ?
    Le PM vient au campus, c’est une parade, il ne vient pas c’est un manque de respect, changeons un peu s’il vous plait. On est fatigué que les structures comme l’ANEB nous mette toujours en retard.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 08:33, par Tchrrrrr
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Pas important. On est en droit de vs comprendre aisément, vs aviez eu la chance d’être en avance et vous êtes fatigué que les autres travaillent à vs mettre en retard ! Rien de plus légitime. Mais souffrez que les autres, la quasi totalité des etudiants burkinabe, qui en sont a chercher des solutions à leurs questions existentielles quotidiennes (manger à sa fin, où dormir, etc.) travaillent à faire valoir leur droits les plus élémentaires, améliorer leurs conditions de vie et d’études. Tchrrrrr

      Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:28, par leweb
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Tant pis pour ceux qui se laissent berner par l’ANEB, demandez où se trouve les anciens leader de ce mouvement. A mes tout debut à l’UO j’en faisait partis mais j’ai vite compris et j’ai quitté. On ne peut pas vouloir tout revendiquer dans la violence sous pretexte qu’on connait tout , je suis désolé mais il y’a la magouille politique dans ces mouvements. Le gouvernement aussi n’a pas muri ses idées avant d’envoyer LAT au front, bien fait pour ce cercle fermé de dirigeants qui ne pensent qu’à leur poches pour envoyer leur enfants comme Abdoul Razak (qui veut venir gérer les affaires) étudier à l’extérieur. Frères étudiants, déposez les armes, discutez avec ce pouvoir (ils n’ont pas le choix que de vous écouter parce que les bailleurs de fonds observent).

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 17:40
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    corrigez ; dans la capo, 18 mars et non 18 février, bon travail

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 18:26, par go
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Oui, je dis bravo aux étudiants de vraiment dire non à ces foutaises. Les chantiers de l’université devaient être prioritaires au palais de Kosyam. L’éducation, c’est la base du développement d’un pays. Mais manière de gérer c’est vraiment être contre le développement du pays. Les étudiants devaient également être mobilisés de cette manière au moment des élections pour forcer le changement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 18:26, par go
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Oui, je dis bravo aux étudiants de vraiment dire non à ces foutaises. Les chantiers de l’université devaient être prioritaires au palais de Kosyam. L’éducation, c’est la base du développement d’un pays. Mais manière de gérer c’est vraiment être contre le développement du pays. Les étudiants devaient également être mobilisés de cette manière au moment des élections pour forcer le changement.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 19:20, par Marck
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Voilà c’est encore parti. Le problème des étudiants aussi c’est qu’ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Au fait c’est quoi le but de cet appel à grèver là ? (à casser). Non à une année blanche ? C’est quoi dejà la couleur de vos années ? Non à la parade du premier ministre sur vos campus ? Il me semble que le premier ministre a fini sa parade et rentrer chez lui.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 19:55, par le winnien
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Soyons francs. Même si on n’aime pas l’ANEB, reconnaissons qu’elle mérite d’être créée. Je me demande comment seraient nos universités sans ANEB surtout avec ce système de Blaise qui relègue l’éducation au dernier des priorités. Je ne suis pas membre ni militant de l’ANEB mais je lui apporterai toujours mon soutien dès que possible. Au delà des mouvements qu’elle organise, ANEB demeure un véritable ministère de l’Action sociale pour bien d’étudiants ; mais elle en parle rarement. Il est aussi vrai qu’elle déconne de temps à autre(ce qui est normal d’ailleurs car une lutte fait toujours des victimes) mais j’admire fortement cette structure. Courage et courage !

    Répondre à ce message

    • Le 19 mars 2013 à 20:34, par LE VISIONNAIRE
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      vive l’ANEB. je ne suis pas contre les mesures du premier ministre pour que l’année retrouve son cour normal,mais ce n’est pas le moment car si le BLAISO refuse de quitter le pouvoir en 2015 nous allons marcher marcher et encore marcher pendant des mois et l’année connaitra le même retard qu’elle vit aujourd’hui donc c’est mieux d’attendre que les choses soient claires en 2015,et ensemble avec le nouveau président nous verrons quoi faire.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 13:25, par meralors
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        toi tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez. arretez de croire que Blaise n’a pas le droit de se présenter. le CDP a la majorité à l’assemblée nationale et a, légitimement, le droit de changer la constitution et l’article 37 à sa guise. c’est ceux qui manifesteront qui seront hors la loi. cè une question de politique et pas de moral. La seul chose que vous pouvez faire, c’est de ne pas voter blaise (ou francois), de veiller à ce qu’il n’y ai pas de fraude(cmt parler de fraudes qd les meetings du CDP sont pleins à craquer ?). Vous allez marchez où, prkoi ? vous marcherez jusqu’à chier le feu. 2015, 2015, et après ? vous avez juste peur de 2015 et vous menacez pr rien. personne n’ira manifester. et pr l’ANEB, ce sont des conneries. il faut respecter l’Etat même si l’Etat ne se respecte pas. vs ne valez pas mieux. L’aneb aurait du écouter TIAO et profiter pour avoir des promesses noir sur blanc afin que nul ne puisse se défiler. Le problème au burkina comme partt ailleurs, cè que les gens melent politique et syndicalisme. ayant fait partie des étudiants syndicalistes, je sais que c’est de la merde. à l’UO comme à l’UK ou à Bobo, ce sont des conneries. les mêmes qui crient bouff avec les présidents de la fac, les directeurs d’UFR ; ils ont des ticket resto gratuits. ils ont des ambitions clandestines. dès que tu parles, ils te disent que c’est comme ça, que tout le monde fait comme ca. arretez donc de courir et vous grater partout. retounez ds les pauvres amphi et apprenez. attendez les élections, defendez vos convictions auprès de chaque burkinabè. construisez une démocratie au lieu de rever que vous brulez le pays. il y a des voleurs ds notre pays ! il y a aussi des gens honnetes. il y a des étudiants burkinabè à l’étranger qui souffrent plus que les gars de l’UO. au moins, vous avez vos parents à côté et que vous ne risquez pas de dormir ds la rue comme en europe.

        Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 21:13, par aimelelievre
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Arrêter de jeter de l’huile sur le feu ! Les étudiants ont raison même si je désapprouve leur comportement face à une autorité qui est de surcroit le PM. Ils sont affamés, ils sont soucieux de leur avenir tandis que toutes les promesses ne sont pas tenues. Ne dit on pas que ventre affamé n’a point d’oreilles. Le système éducatif est en mal au Burkina, il faut le reconnaître. Il faut les approcher et les écouter. Quant à ceux qui pensent que l’ANEB appartient au CDP, ayez un peu le sens du discernement, pensez vous que le CDP a investit les étudiants pour chasser le PM qui est du CDP ? Il existe plein de solutions pour aider les étudiants et c’est au gouvernement de trouver les solutions pas au peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 21:45, par Anouman
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Chers Etudiants, tout ça c’était prévu !
    Tennez bon face à ces irresponsables.
    Régime révolu, pourri et corrompu ne se souciant du devenir du Burkina. Vous avez réagi à tord et à travers à la prophétie de LAURENT BIGOT en son temps.
    Hé bien, ça s’annonce sous vos yeux.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 21:59, par ZONGO
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Adoul Razack,fils du detournaire de bien puplic,n’oubli pa ke les iniversite exterieurs ne sont pas construit par ton papa inconcient.Ce sont les voleurs comme tes parents ki etais dans l’ANEB ki sont devenu des CDPistes.Boss bien u viendra nous trouver en chair et en os dans le pays ou se trouve ton papa mal eduque.U sera rien dans se pays car dans peu de temps on mettra la mains sur ton papa voleur.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 04:30, par En colère
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      En colère,
      Inutile de blâmer le propos de Razack,
      Le pain que vous réclamer vous l’aurez jamais encore moins la liberté et vous resterez toujours des attardés avec des formations à la limite du ridicule. J’ai milité dans les syndicats étudiants je connais les méthodes de l’ANEB. Vous assassinez l’avenir de notre capital humain de génération en génération.
      Comme Razack je suis à l’extérieur mais sachez pas avec un sou de contribuable. Ne vous cachez pas derrière des arguments de ce genre pour vouloir ridiculiser l’intervention du monsieur. Tous ceux qui sont à l’extérieur ne sont ne pas enfants de ministres, de DG ou de députés.
      Quand je vois comment sont gérés les années académiques au Canada pays déjà développé, j’ai pitié pour les universités de mon pays.
      Retenez une chose, il ya eu un printemps érable au Canada (grève d’étudiants) mais tous les mouvements étaient programmé la nuit pour ne pas perturber les cours et ceux qui le voulaient allaient suivre leur cours tranquillement le jour. Il n’est même pas imaginable qu’on puisse parler d’année blanche dans ces pays déjà développés.
      Jeunesse étudiante du Burkina, ouvre tes yeux. L’ANEB te manipule et va compromettre à jamais ton avenir.
      Si vous continuez ainsi Adoul Razack vous commandera et vous pouvez rien à ca. C’est vous même qui irez le chercher pour qu’il vienne vous commander puisque votre cerveau sera vide de connaissances
      A bon entendeur salut !!!!

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 11:23, par Koffi
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        @En colère. Dites-moi, vous parlez d’un autre Canada ou bien c’est le même qui est voisin des USA ? Les cours ont été perturbés pendant des mois. J’ai lu et vu sur RFI les interventions de la police sur le campus pour évacuer les étudiants qui bloquaient l’accès aux amphis. Le trimestre d’hiver 2012 a été prolongé dans le trimestre d’été. Ils ont fait des cours de rattrapage pendant l’été et la rentrée d’automne 2012 à été repoussée de mi-août à début octobre pour la plupart des cycles. Et je crois même savoir que le premier cycle a fini son trimestre d’automne 2012 en janvier 2013 en plein trimestre d’hiver. Et finalement tout ça c’est après des élections anticipées liées à la crise et qui ont vu la chute du précédent gouvernement. la nouvelle première ministre est revenue sur l’augmentation des frais de scolarité à l’origine de la crise. Aujourd’hui avec les moyens de communication, nous sommes aussi très bien informés. Si tu es vraiment au Canada, tu n’es pas révolté par la différence de traitement qu’il y a entre nos étudiants et ceux de là-bas ? ce n’est pas seulement un problème de moyens mais aussi un problème de volonté politique.

        Répondre à ce message

        • Le 20 mars 2013 à 20:49
          En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

          Tu es totalement sous informe. Comment peux tu te contenter de la presse pour discuter avec quelqun qui a vécu les événements. Ce que fais lANEB au Burkina est impossible au Canada cher ami. Jamais on se sest pose de question au Canada sur lissu dune année scolaire. J’ai lu qua Ouaga il ya l’année 2011 2012 entait pas fini dans certaines UFR. Comment imaginer une chose pareil

          Répondre à ce message

          • Le 22 mars 2013 à 01:34, par Koffi
            En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

            Tu as quelles preuves qu’il a vécu les évènements ? ou bien que ce qu’il dit est vrai ? Par contre moi je peux te donner les références de ce que j’avance. Je peux me te donner des arrêtés de justice parce que l’administration de l’Université de Montréal par exemple et les étudiants s’étaient trimbalé en justice à cause des blocages des cours. Cette décision avait été publiée et je télécharge systématiquement ces genres de choses parce que ce n’est pas la première fois qu’on nous dise qu’ailleurs les grèves n’entraînent pas de blocages des cours alors que c’est faux. En 2007 quand les étudiants français se battaient contre le CPE (contrat première embauche), ils ont bloqué les universités et lycées pendant des mois. On ne parle pas d’années blanches là-bas parce que le système n’est pas organisé comme chez nous. Ils fonctionnent sous forme de trimestre et à chaque trimestre, chaque étudiant s’inscrit aux cours qu’il veut selon son propre rythme. S’il y a trop de perturbations c’est le trimestre qui saute et non l’année et on passe au trimestre suivant. Les universités avaient d’ailleurs menacé d’invalider les cours de l’hiver 2012 avant que les enseignants et étudiants n’acceptent de prolonger le trimestre. Tapes le nom de n’importe quelle université canadienne sur le net et tu as toutes les informations sur leurs études. Je n’ai donc pas besoin d’aller là-bas pour savoir qu’il ne dit pas la vérité.

            Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 07:28, par le fils du pauvre
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      bonjour vraiment les conditions de vies sont dures dans nos campus on prend des stades pour amphi l’etat s’en fou je connais des gens dont leur bourse on ete detourne je connnais des ses fils de ses dirigeants qui cette annne sont alle bosser dans le pays des blancs mr abdoul tu doit soutenir tes camarades dans la lutte . ta manier de parler montre que tu ne peut pas gerer meme un petit service car tu ne sera pas un bon chef .tu sera pire que ceux qui nous dirigent aujourd’hui. tu sait c’est parceque les gens n’ont pas le choix qui veux bosser dans ses campus ? tu sait que meme pur avoir les15000cfa pour s’inscrire ce n’est pas facile chez certain pourtant ils sont intelligents ; ca sa comme ca .

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 07:49, par Kolo
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Ce qui peut étonner c’est de voir des étudiants de l’ANEB militer dans des partis officiels. Cela témoigne du fait que ceux là ignorent tout de leur association qui n’est qu’une officine du PCRV, un parti clandestin. Réveillez vous chers camarades. Ne nous trompons pas de combat.
      Ceux qui connaissent l’ANEB, notamment ses dirigeants, l’utilisent pour des fins dont ils sont seuls à connaitre les tenants et les aboutissants. De toute façon, les anciens sont tous dans les arcanes du pouvoir actuel. Seuls quelques un sont restés fidèles au PCRV et à la F-SYNTER.

      Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 08:12, par si je savais
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Nous sommes dans un monde de selection seuls ceux qui ont de gros diplômes s’en sortiront mieux que ceux qui auront simplement la maitrise comme les etudiants restés ici à l’UO et qui se laissent bernés par l’ANEB.Où SONT LES ANCIENS Leaders de l’ANEB tels que:DOULKOUM BOUKARI TANKOANO MATHIAS TIBIRI KOLOKO SOULEYMANE SANOU ALI FAYAMA FARAMA AMBROISE KARFA KOBIANE NICOLAS et autres ? ils ne doivent leur salut qu’au systeme de BLAISE COMPAORE,on se connait dans ce pays.l’ANEB NE recrute que les villageois càd ceux qui ont eu leur bac en province pour les endoctriner et les transformer en monstre de violance en puissance.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 09:45, par Abdoul Razak
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        @"si je savais" : au moins un/e qui reste pragmatique ! Merci pour ton intervention. Si quelqu’un doute de tes dires, il n’a qu’à faire les recherches et retrouver les gars dont tu parles.

        Ah tient, pour les rêveurs du Faso, allez juste voir dans nos banques et dites-moi qui en sont les cadres. Vous trouverez qu’eux tous ont étudié à l’extérieur. Restez-là à vous masturber le cerveau avec vos convictions d’un autre siècle. Un autre exemple, celui du DG de Telecel Faso. Un pur crû de l’Hexagone.

        Répondre à ce message

        • Le 20 mars 2013 à 12:29, par Le FASO.NET
          En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

          A Abdoul Razak j’ai suivi le fil de tes interventions, je crois que tu ne fais pas bien de te moquer de tes frères ici au pays qui souffrent.Si tu ne peux les aider ne te moques pas d’eux.N’oublies pas pas que nul n’est maître de son avenir tu peux malgré tes hautes études mal finir ce que je ne te souhaite pas mais je te demande beaucoup d’humilité, respect et compassion pour nos frères étudiants.Réfléchis donc et change ta manière de réagir.

          Répondre à ce message

        • Le 21 mars 2013 à 01:11, par homage à tous ceux qui ne mange pas à leur faim au campus
          En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

          Abdoul Razak, vous manquez vraiment d’humilité. Même pas un seul grain de modestie dans vos propos. Combien de Burkinabè ont la possibilité d’envoyer leurs enfants à l’exterieur pour des études. Si c’est par ton travail que tu es allé à l’exterieur tu n’allais jamais raisonné de cette façon ! Tu pense que tous les étudiants devaient allez bosser à l’exteieur et contribuer à enrichir les autres pays en payant très cher la scolorité, l’hebergement, la nourriture... C’est avec de tels raisonnement que tu pense revenir gouverner ce pays. Tous les lecteurs savent maintenant quel genre de personne tu es !
          STP tu es un burkinabè comme tes frères qui sont resté au Faso, juste un peut de respect pour tes frères.

          Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 10:36
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        M. si je savais, quand on ne sait pas, on se tait. Kologo est en France ; Dieu seul comment l’enfant à trimé pour pouvoir partir. Il donne des cours en France, il ne veut même plus venir, tellement on lui met les bâtons dans les roues. Tout le monde sait comment Tibiri souffre à Ouaga ici. Tankoana Mathias, c’est le seul qui a peut-être plongé sur et dans le système. Les ivoiriens disent "à connaît pas, à demander"

        Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 10:51, par Koffi
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        Je vais vous aider. Vous avez oublié certains. Il y a Baguiya Adama, Traoré Ernest, Bertrand Meda, Traoré Adama, Guinguané Zakaria, Derra etc. où sont-ils ? Tankoano Mathias et Karfa sont des magistrats. Farama Prosper et son frère Farama Ambroise sont avocats. Tibiri André et Bertrand Meda sont des agents du ministère de la recherche scientifique. Traoré Ernest est enseignant à temps plein à l’UO, Traoré Adama et Guinguané Zakaria sont des enseignants du secondaire, Doulkoum Boukari et Kobiané Nicolas sont aussi des fonctionnaires même si je ne peux dire exactement dans quel ministère. Doulkom était aux affaires étrangères jusqu’à leur licenciement suite à la grève je crois. Après leur reprise il a été nommé entre-temps directeur de quelque chose à la fonction publique et je ne connais pas sa position actuelle. Sanou Ali est SG du MBDHP, Baguiya Adama est sous contrat à l’IRSS/CNRST. Souleymane Kologo est en France. Enfin Fayama (actuel président de l’UGEB) et Derra (son prédécesseur) sont toujours étudiants. Maintenant que vous connaissez la position de tout un chacun, dites-moi où est le problème ? Ils ont tous le droit de travailler où ils veulent et même d’occuper des postes de fonction. L’administration n’appartient pas à Blaise, ni au CDP. Je comprends qu’avec votre niveau de réflexion, vous ne soyez pas à mesure de comprendre ça. Ensuite l’ANEB est un cadre de lutte dans lequel chacun peut militer lors de son passage sur le campus pour défendre ses intérêts d’étudiants. L’ANEB s’en fout de savoir après ce que deviennent ses anciens leaders ou militants quand ils ont quitté le campus car ils n’ont plus aucune influence sur elle et vice versa. Malgré tout et à quelques exceptions près peut être tous ces gens cités ci-dessus continuent à se battre soit avec les syndicats de travailleurs, soit avec les étudiants qu’ils soient au pays ou hors du pays.

        Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 09:18, par HH2
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Mon ami Zongo. Pas besoin de detourner de l’argent pour envoyer son enfant à l’étranger. Il y’a des gents qui travaillent dur et qui gagnent honnètement leur argent tu sais. Mais certaines personnes parce qu’ils sont pauvres pensent que les autres sont voleurs. Mais c’est ça aussi le problème de l’africain. je veux parler de la jalousie. Ce que Adoul Razack veut te faire comprendre c’est que les grèves mettent en retard. De toutes les façons chacun va recolter ce qu’il à semer. l’avenir nous le dira.

      Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 00:26, par King
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Je n’ai jamais vu une déclaration aussi nulle que celle-là.
    Les délégués ANEB qui ont conduit l’université en annéé invalidée en 99/2000 sont actuellement en Europe.
    Ce sont les pauvres étudiants que l’ANEB continue d’envoyer à l’abbatoir.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 11:37, par Koffi
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Vous avez quelle compétence en matière de déclaration svp ? Combien en avez-vous fait dans votre vie ? Ils ont posé des problèmes, les avez-vous compris ? Les trouvez-vous justes ou non ? Le reste ne nous intéresse pas. il ne s’agit pas de les noter et je ne sais d’ailleurs pas sur quels critères vous vous basez pour dire que la déclaration est nulle ? Moi j’ai compris les problèmes qu’ils exposent. C’est clairement dit et dans un français simple pour que le plus grand nombre les comprenne. En matière de communication, c’est ce qu’il faut. Maintenant je suis impatient de connaitre vos arguments de nullité.

      Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 04:54
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Pauvre étudiants, il faut tout faire pour eux : les nourrir, loger, construire ceci construire cela ... mais le gouvernement dit ne pas avoir les fonds. c’est juste parce que les universités ne rapporte pas elles sont seulement budgetivores. aucun gouvernement n’est capable d’assurer meme a 50% les revendications des etudiants. C’est utopique et impossible. en attendant continuer a denoncer ca aussi c’est normal, c’est votre role

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 11:00, par Koffi
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      C’est pourquoi nous resterons toujours derniers. On ne peut pas devenir émergent sans former des cadres. Quand on dit que l’Inde, le Brésil et autres sont des pays émergents, ils l’ont été à se limiter à la formation secondaire ? L’Inde, le Brésil fabrique des médicaments antirétroviraux génériques que nous allons payer moins chers. Qu’est-ce que nous sommes capables aujourd’hui de fabriquer nous-mêmes ? Vous croyez que nous allons devenir émergents en continuant à tout importer seulement ?

      Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 07:55, par zopa
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Pauvres étudiants !!!
    Mais vous avez raté là une occasion de dresser ce tableau noir au PM en live. Parce que ce n’est pas si sûr qu’il connaisse vos problèmes.
    Un conseil : bannissez la violence dans le temple du savoir. Parole d’un ancien étudiant, aujourd’hui en activité.
    A bon entendeur, salut

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 08:50, par MOI AUSSI
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    soutien à mes jeunes frères de l’ANEB.LUTTEZ car seule la lutte paye

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 08:50, par THOM SANK
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    abdoul razack je suis pressé que tu reviennes au pays pour diriger et on verra comment ça va se passé.vu ta manière d’analyser les choses je confirme en disant que ta bourse n’est pas mérité mais plutôt une bourse volée d’un pauvre étudiant du campus uo.si tu crois venir voler le pays comme ton papa de voleur c’est chose raté.comme tous va bien au pays pour quoi n’as-tu pas resté ? Des voleurs comme vous(toi, ton papa et les autres etc) on va vous juger devant le tribunal de l’histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 08:51
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Améliorer les condition,s de vie des enseignants chercheurs

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 09:19, par Lady Gaga du Faso
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    vraiment, ça fait pitié les conditions de vie sur les campus burkinabé ça fait pitié.... pour paraphraser Black So Man
    l’ANEB, comme toute association a ses brebis galeuses, c’est pas pour cette raison qu’elle n’a pas sa raison d’être.... Bien au contraire. Si on ne dénonce pas on ne pourra pas espérer avoir le changement tant recherché.
    Le PM devant les média a dit quoi ? "...le système LMD a été introduit dans nos universités sans les mesures d’accompagnement ..."
    PAR QUI ? LE MINISTRE DES ENSEIGNEMENTS SUPERIEURS NE FAIT-IL PAS PARTIE DU GOUVERNEMENT ? PEUT-IL PRENDRE DES DECISIONS DE CET ENVERGURE SANS LE SOUTIEN DE TOUT LE GOUVERNEMENT ?
    C’est l’Etat le premier responsable de ce chaos là !
    ILS n’ont qu’à arrêter de bouffer l’argent reçu des bailleurs et des dormeurs de fonds (lol) et construire les amphi tant attendus, favoriser l’accès des étudiants à l’outil informatique, notamment l’internet.... c’est pas une honte nationale ça ? l’UO a perdu de son prestige d’antan. Les universités publiques des pays voisins dont les ressortissants sont nombreux sur nos campus, à cette allure là vaudront mieux que nous !
    l’ANEB, continuez la lutte, mais revisez votre stratégie ! courage

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 09:46, par UN LECTEUR
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    LA GRANDE MAJORITE DES DIRIGEANTS DE L’ANEB REJOINGNENT APRES LE POUVOIR EN PLACE. JAI MILITE A L’ANEB ET JE SAIS DE QUOI JE PARLE. JE CONNAIS UN DIRECTEUR ACTUEL QUI ETAIT DIRIGENT DE LA SECTION ANEB DE NOTRE FACULTE QUAND ON ETAIT SUR LE CAMPUS, IL NA AUCUN COMPORTEMENT DIGNE DE TOUT CE QUI SE DIT HAUT ET FORT. ARRETEZ DE DISTRAIRE LES GENS ET POSEZ LES PROBLEMES DES ETUDIANTS INTELLIGENMENT ET SANS VIOLENCE. LES ETUDIANTS MERITENT MIEUX QUE CA. VOUS DEVREZ ETRE MIEUX PLACES POUR SAVOIR QUEN DETRUISANT LE PEU QUI EXISTE CEST ENCORE LE CONTRIBUABLE BURKINABE QUI VA RECONSTRUIRE ET VOUS DONNEZ MEME LOCASION A CES MEMES AUTORITES DE PASSER DE NOUVEAUX MARCHES PUBLICS AVEC TOUT CE QUON CONNAIT. ON DIRAIT MEME QUE LANEB EST COMPLICE SINON CERTAINS COMPORTEMENTS NE SE JUSTIFIENT PAS. REVENEZ SUR TERRE ET SUROUT RESTEZ VOUS MEME (ETUDIANTS ET NON POLITICIENS) ET POSEZ SAGEMMENT LES PROBLEMES. ON VOUS SOUTIENT MAIS CHANGER LA MANIERE DE LUTTER.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 10:31, par DUOLO
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Mon cher lecteur en quoi cela constitue-t-il un crime de militer à l’ANEB et se retrouver ensuite comme Directeur et militant d’un Parti politique. L’ANEB est un syndicat vivace et militant qui forme l’élite de demain pour assumer ses responsabilités. Je vous livre un secret. Les étudiants ayant milités à l’ANEB sont plus aptes à défendre les intérêts du Burkina dans les organisations internationales et surtout sous régionales. Ceux qui n’ ont jamais milité dans leur jeunesse sont incapables de prendre la parole pour défendre un point de vue. Aux réunions actuelles de la CEDEAO, UA, CENSAD, OMS, ONU,etc. les délégations Burkinabè me font honte pour certaines réunions auxquelles j’ai participé car incapables de donner et défendre un point de vue comparativement aux délégations du Sénégal, du Mali, de la CI et même du Niger par exemples. L’ANEB est plus qu’une école et elle doit vivre pour former des cadres de qualité pour le Burkina.

      Répondre à ce message

      • Le 20 mars 2013 à 14:41, par UN LECTEUR
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        TRES BIEN DIT MAIS TU TE CONTREDIT CHER DUOLO. TU NE MAPPREND PAS GRAND CHOSE. LANEB EST BIEN UNE ECOLE QUE JAI MEME FREQUENTEE(PEUT ETRE PLUS QUE TOI) MAIS ELLE NE DOIT PAS ETRE UNE ECOLE DE VIOLENCE NI DE MANUPILATION. COMME TU LE DIT LES ETUDIANTS AYANT MILITE A LANEB SONT A MEME DE DEFENDRE LE PAYS DEMAIN, MOI JE TINFORME QUE CES DERNIERS SONT LA PLUPART BIEN PLACE AUJOURDHUI POUR CONSTRUIRE LA REPUBLIQUE ET SONT DONC DES DECIDEURS. MAIS POURQUOI TANT DE MAUVAISES GESTION ET DE MANQUE DE VISION ? POURQUOI ? JUSTEMENT MOI JE SOUHAITE QUE CE QUILS ONT DEFENDU EN ETANT ETUDIANTS QUILS LE CONCRETISENT AUJOURDHUI EN TANT QUE DECIDEUR. ILS PEUVENT MILITER OU ILS VEULENT ET ILS PEUVENT ET OCCUPER NIMPORTE QUEL POSTE, ILS SONT BURKINABE. IL YA DONC UNE SORTE DE MALHONNETETE INTELECTUELLE OU DE MANUPILATION. AUX ETUDIANTS DAUJOURDHUI DONC DE POSER SAGEMMENT LEUR DIFFICULTES, QUI SONT RELLES, AU LIEU DE SUIVRE LA DICTATURE DE LANEB QUI NE RESSOUD RIEN DE NOS JOURS. DEPUIS 4 ANS, AUCUNE ACTION CONCRETE A METTRE A LACTIF DE LANEB. CEST RIDICULE. SUI MON REGARD !

        Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 10:03, par YERI
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Ah !!!!! L’ANEB parle. elle fait la litanie des répressions et crimes contre les étudiants et les élèves. Je la croyais atteinte de mutisme, elle qui n’a rien dit lors du décès du petit Joël du Saint Viateur dont le crime a été de vouloir suivre les cours comme tout bon élève. L’ANEB oublie vite ou plutôt elle fait de l’oubli sélectif. Elle n’est pas blanche comme neige dans la situation de violence et de perturbation de l’année académique. Je me souviens qu’en 94 et en 99, nous avons eu des grèves de plusieurs mois. Au finish l’ANEB a levé son mot d’ordre et les examens ont été précipités avec pour conséquences des échecs en masse. Il en a été de même dans les années antérieures. Il faut lutter certes, mais de temps à autre, il faut aussi se remettre en question.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 10:09
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Mon frère, il faut bosser avec les moyens dont nous disposons pour laisser la place aux petits frères. Dans le même temps il faut poser les problèmes et se battre dans le respect pour les solutionner.
    Pour les intellectuels que vous êtes, il me plaît de rappeler à votre bon souvenir que l’enseignement supérieur n’était pas une priorité pour notre pays il y a moins d’une décennie encore.
    Il faut respecter nos autorités afin que notre pays et nos ressortissants soient respectables.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 10:14, par imothep vigie du pharaon
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Fair-play aux forumistes, il faut surtout éviter les injures et mots grossiers. Il faut avoir une démarche critique sans injures. Également j’attire l’attention du webmaster de jauger la qualité des interventions, si non les grands analystes qui interviennent souvent de façon pertinente sont entrain de se retirer de votre forum. Et comme conséquence, voyez vous mêmes, certains intervenants assidus à votre site, ont préféré le silence pour éviter les injures grossières. Également je demande aux forumistes de réhausser le niveau de cet site par la qualité des interventions à travers des infos fiables sans passion dans un total respect des différentes opinions.....

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 10:26, par SENADJA
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Il faut reconnaitre que nous qui travaillons aujourd’hui avoir 1ou 2 petits frères au campus, c’est des charges enormes : Maison , eau , electricités , manger, santé et j’en passe. nous ne savons pas qu’adviendra pour nos enfants ?
    En causant avec les etudiants on se rend compte que le terme est devenu synonyme de galère. la grande majorité ne mange qu’une fois par jour. comment etudier dans une telle situation ? lorsque les uns mangent et les autres regardent, c’est la que naissent les révolutions.
    il faut trouver une solution pour ces universités au Burkina car des fois on se demande ce que fait l’Etat pour ces jeunes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 11:02, par le sage N°2
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Nous sommes fiers de votre réaction car elle fera changer les choses. La violence est accoucheuse d’une société nouvelle. cela est indéniable. William Edgar DU BOIS a écrit que tant tous leurs droits ne seront pas recouvrés, eux les négro américains ne cesseront pas d’assaillir la conscience américaine. L’histoire a montré par la suite c’est cette lutte de la négro renaissance qui a apporté l’émancipation chez les noirs aux USA. Il eut fallu que le premier ministre soit grièvement blessé pour que la révolte aie plus de retentissement et diffusée en boucle par les médias étrangers.
    Toujours prête pour la lutte pour de meilleures conditions de vie et d’étude des étudiants c’est ainsi que nous avons milité au sein de l’ANEB et c’est ainsi que nous le voulons voir pour toujours.
    Si à 17 ,18, 19, 20,22 ,23,24,,25 ans vous ne vous révoltez et brutalement , vous n’êtes bons qu’à être pris en otage et transformé en SUJETS. Il y a un temps pour chaque chose. Ne soyez pas les larbins de l’ordre à cet âge là.
    Mais si à 40 ans vous vous révoltez trop c’est que vous n’avez pas de tête.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 11:23, par Amina
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    c’est vrai que les conditions sont dures mais l’ANEB est allée loin dans sa manière. On doit jamais faire ça à une autorité. Les étudiants doivent avoir de la clairevoyance.
    Quand j’ai bien connu l’aneb, je disais toujour à mes petits frères qu’ils sont manipulé dans leur sincérité. l’aneb a des accointances avec des mouvements politiques. Les hauts dirigeants de l’aneb (les rouges) savent de quoi je parle.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 13:15, par BOANERGES
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Ce qui est sûre on est tous dans le même bateau i ça va c’est pour tout le monde si c’est le contraire c’est pour les couches défavorisées. A lire beaucoup de réactions plusieurs sont frustrés et n’attendent qu’une occasion pour agir. ce qui est sûre le jour ou ça pétera toute nos frustration partira car on cherchera la tranquillité en vain( nous allons voler entre nous, violer, tuer, torturer, massacrer, brûler,...) cela va être très cool si c’est ce que beaucoup pense que c’est la solution aux problème. On c’est quand cela peut arriver mais quand ça finira ???? A bon entendeur salut

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 14:10
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    He ! les pourfendeurs de l’ANEB ! Vous nous décevez bcp
    Je pensais que vous alliez nous citer les postes que ces anciens de l’ANEB occupent dans le Bureau exécutif du CDP, mais hellas ! rien que des postes que l’on occupe en fonction du mérite.
    C’est dommage que des anciens camarades, jaloux et mechants se cachent derrières leur petit ecran pour poignarder les autres.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 15:46, par Badpress
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Les gars battez vous. La cause est noble. tôt ou tard vous en viendrez à bout. Le gouvernement se fout de vous. Les 2 guiros peuvent -ils pas bien faire votre affaire ! alors qu’est-ce qu’il attend pour les investir dans les 2 univresités pour l’amélioration de vos conditions de vie ? Merde à Tiao, un DJ d’un autre geure.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 16:07, par adam4444
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    bravo chers etudiants.votre ecrit est parfait.et vous avez raisons.

    Répondre à ce message

    • Le 20 mars 2013 à 19:55, par LEBAP
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      Je crois que l’ANEB devrait revoir sa façon d’agir(l’accueil reservé au PM). On peut bien lutter pour une cause noble et avoir tord car tout depend de la manière de le faire. Comment voulez-vous manquer de respect à une personne et vouloir que cette dernière négocie avec vous ? Vous me direz que nos dirigeants n’entendent que le message de la violence mais croyez moi, ç’a ne resoud pas grand chose. Ce comportement traduit de la part de l’ANEB un manque de maturité. Il faudra apprendre à discuter et en responsable cela vous donnera plus de crédibilité et permettra de resoudre bon nombre de vos préoccupations qui sont d’ailleurs toutes fondées. Que Dieu bénisse notre chèr pays !!!

      Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2013 à 21:36, par potam
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    l’attitude des étudiants a travers l’Association pour la Nuisance des Etudiants du Burkina m’a vraiment découragé car même s’il est vrai que nos autorités deplacent les problèmes les étudiants ont montré leur immaturité au monde entier, enplus L’ANEB n’a jamais résolu le problème des étudiants dépuis 2006 elle ne fait que les empirés jour après jour année après année. tout ce qui ressort de cette plate forme c’est la même des années. donc solution a la crise à LUO ’’suspendre tout les mouvements syndicaux au sein de l’université

    Répondre à ce message

  • Le 21 mars 2013 à 03:12, par ZOPEAL
    En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

    Cest vrm dommage de voir des intellectuels discuter. Je me croirais a la gare routière.
    Une question chers amis : l’ANEB ignorait-elle la situation de vie et d’etude des étudiants avant la venue de mr BEYON a l université ?
    Kel initiative a t-elle mis en place pr trouver des solutions ? A t-elle deja organisé un pannel pr reflechir sur la condition des étudiants ?
    On a trop ecouté ce CD de l’ANEB. Toujours en train d appeler a la grève. Dans un pays comme le burkina ou les ressources sont limitées je pense qu ensemble nous devons mener nos revendications de façon reflechie. Le mal des etudiants de l’UO je dis et je redis que c’est l’ANEB. Toujours entrain de saficher pour ensuite diner avec le diable. Oui pour la revendication ! Mais de façon reflechie et responsable. Quand nous avons été jeté hors des cités universitaire ou etait l ANEB ? N’est pa pourtant elle qui fut a la base de cette decision ? Je suis parfaitement davis avc le PM : on ne peux pas discuter avec des delinquants qui se disent le burkina de demain. Moi je suis le fils du pauvre ! Un père a la retraite une mère menagère et lespoir d un village ki na ke kelke etudiants. Je ne vais pour rien au monde suivre l ANEB tant kel portera tjr ce masque.
    Cette association serait vu d un autre oeil et mieux respectée si elle nous eloigné des années de la revolution avec des propos telles une campagne politique de lopposition. Il faut ke nous sachions que jamais on ne peut faire un bras de fer avec le gouvernement. Soyons plus matures plus responsables. Trouvons des cadres pour mieux exposer nos problemes dans le respect de nos autorités. Il ya des etudiants ki etaient au campus lors de l année blanche et ils y sont tjrs entrain de pourir la vie de leur jeunes freres. Mais je ne les en veux pas. Cest parce kil ont eu des moutons pour les suivre kils de conduisent en bergers

    Répondre à ce message

    • Le 21 mars 2013 à 16:59, par DKG
      En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

      bnswr très chèr. Et dire que je m’atendais pas un tel discours sur la fameuse ANEB ! Je me trompai donc. J’approuve et soutiens cette philosophie. je la résumerai en disant Oui à une réforme des méthodes ripou de ANEB.
      Courage à tous mes frères étudiants dans la dèche. Que dieu vous garde.

      Répondre à ce message

      • Le 22 mars 2013 à 15:07, par to
        En réponse à : Déclaration de l’ANEB : Non à la parade du Premier Ministre Luc Adolphe TIAO Sur nos campus !

        arrété de mentir. moi je suis pas L’UO. mais je sais que chaque université a ses révendications genralement organisées autour d’un mouvement bien structuré. tous ces anciens de l’ANEB ...!!?? encore meme si t’es naive peut tu fraper sur ton père ? imaginer un instant que son pére du village qu’on chasse comme un fou, peut tu prendr part a la battue ? écouter la sécurité, la santé, l’agriculture et l’éducation sont tous des priorités au meme titre. d’ailleur sans la paix et santé on peut pas parler d’étudesde récherches ou de culture. on ferme tous pour attendre la paix d’abor ; donc mettez de l’eau dans vos vins sinon a la fin vous angoissez les pauvres bukinabè

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés