Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

lundi 18 mars 2013 à 19h13min

Et si on permettait à la femme de disposer de son corps ! Cette proposition, beaucoup la balaieraient « du revers de la main » pensant simplement, qu’elle relève d’une aberration pure et simple, lorsqu’on sait ce que font les femmes de leur corps. Et, la première des réflexions pourrait porter sur le port des habits indécents.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

De nos jours, nombreuses sont les femmes et filles qui s’habillent de manière « peu catholique ». Extravagances, libertinages, débauches vestimentaires… font le quotidien des « sapes » de certaines femmes. A ce niveau, on peut donc affirmer que les femmes disposent bel et bien de leur corps. La deuxième des réflexions pourrait sans doute porter sur la dépigmentation. Un fléau « à la peau dure » qui continue malheureusement de faire des victimes. Il y a aussi les débauches sexuelles, comme les infidélités … grandissantes auxquelles s’adonnent beaucoup de femmes et filles. On dira alors qu’elles disposent bien de leur corps, et même bien plus. Mais il ne s’agit justement pas de ces dispositions existantes qui sont inhérentes à l’évolution des mœurs.

En janvier dernier, dans la commune de Diébougou, une jeune femme se débarrassait cruellement de sa progéniture qu’elle venait de mettre au monde. Il a fallu la vigilance des riverains pour interpeller les forces de sécurité. Avant cet incident malheureusement, dans la même localité, une autre femme après avoir accouché, a voulu, sans même réfléchir à la douleur qu’elle venait d’éprouver, donner la mort au nouveau-né qu’elle a jeté dans les W.C du district sanitaire où elle a été admise.

On arrivera cependant à sauver le bébé et à le lui remettre, croyant qu’elle était peut-être sous le choc de l’accouchement. C’était se tromper. Non contente, de revoir le bébé toujours en vie, elle a décidé d’écraser sa tête à l’aide d’un pilon. Elle croupit depuis en prison, attendant que la justice statue sur son sort. A Bobo ce 18 mars une fille a abandonné son bébé dans un WC après lui avoir écrasé aussi la tête. Dans un orphelinat à Bobo-Dioulasso, un club qui œuvre pour le bien-être social est allé en février dernier, au secours de ces enfants orphelins et abandonnés qui y sont accueillis, à travers, un don de divers articles sanitaires, alimentaires… Il leur a été présenté un enfant que la maman venait d’abandonner dans un cimetière.

Une autre qui fait aujourd’hui le CP1, s’est vue, elle aussi, abandonnée par celle qui l’aurait pourtant portée pendant neuf mois. Si ce n’est donc l’avortement et ce, clandestine, qui est opté par la plupart des femmes et des filles une fois en grossesse indésirée, c’est l’option de se débarrasser affreusement des nouveau-nés qui prime. Pourtant, la femme en donnant vie, est entre cette vie et la mort. Il en est certainement de même quand elle avorte, puisque ne sachant pas si elle va en sortir vivante. Un couteau « à double tranchant », pourra-t-on dire. C’est pourquoi, il faut permettre à la femme de disposer de son corps. Elle doit avoir légalement le droit de vouloir garder ou pas une grossesse. En clair, lui permettre de faire un choix selon des lois et/ou des textes réglementaires lorsqu’elle se trouverait en face de telles situations souvent désagréables.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mars 2013 à 21:35, par l homme integre fache
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    Je pense qu il faut parler de la sexualite a nos enfants pour eviter ce genres d accidents(grossesses indesirees).
    Mieux vaut leur en parler sans tabou, mettre tous les gardes-fou et la societe evitera ce genre de drames.
    c est sur ce genre de debat la aussi, (la responsabilite des peres lors des grossesses indesirees ou des avortements qu on attends la contribution des femmes).
    Cela pourrais etre un theme d une journee du 8 mars, mais bon, puisque le djandjoba vous est plus cher que tout ceci, alors dansez.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 07:26, par Craingons DIEU
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    L’avortement et le fait de tuer le bébé après sa naissance sont des crimes au même degré. Ne penser pas résoudre le problème en substituant l’une par l’autre. Attention, nous ne sommes pas l’auteur de nos propres vies, pourquoi éliminer celle des autres, fut-elle celle d’un foetus ou d’un enfant. Essayons d’éduquer et prions Dieu pour notre société. Aussi, il faudra que les familles aident les filles en cas de grossesse non désirée au lieu de les rejeter.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 07:43
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    Derrière le désespoir de ces femmes, où se trouvent les hommes car un enfant se conçoit et ’élève aussi à 2. Les tords sont largement partagés et ne pas seulement jeter la pierre sur les femmes comme si les maux de la société n’étaient pas le fait des 2 sexes

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 09:55, par Le burkinais
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    Arrêtez ! Evitons les grands mots ou les GRANDS MAUX, c’est comme vous voudrez.. Déjà qu’on ne permet pas à la femme de disposer de son corps, voyez le résultat. Si on venait à légaliser les interruptions volontaires de grossesses, les relations amoureuses extra conjugales, ce serait tout simplement dire aurevoir à la famille, la seule chose qui nous reste, puisque nous avons tout perdu... enfin presque. La solution à mon avis est plus complexe que cela : elle réside entre autres dans l’EDUCATION et l’abandon des mariages forcés et/ ou précoces, dans notre engagement collectif à VOULOIR donc à BATIR une société où aucune femme ne sera obligée de vendre son corps par dénuement. Mais cela nécessite du temps, de la volonté et des ressources. Sommes-nous prêts, hommes et femmes à souhaiter une société où la femme disposerait légalement de son corps ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 11:28, par diango
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    Je suis parfaitement d accord avec ceux qui pensent qu il faut mieux légalise l avortement afin d éviter ou plutôt de bannir tous ces crimes horribles.
    avec la légalisation de l avortement on verra le taux de ces crimes chute de façon définitif.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 12:31, par Uncitoyen
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    Bassératou, en réalité toute grossesse est désirée dans le fond. quand on ne veut avoir un bébé alors on prends des précautions en s’amusant. Avortez comme vous voulez mais demain ne venez pas pleurer en disant que vous n’arrivez pas à avoir un bébé. Dieu ne fait rien au hasard ooohhh.

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 12:39, par Nassara
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    Dommage, le titre était prometteur, mais les arguments assez confus. Grossesse non désirée, adultère, peut-être ces femmes ont-elles trouvé un moyen de contourner tous ces mariages "arrangés" voire forcés qui existent encore. Laissez-les disposer de leur corps en épousant qui elles aiment, et un gros pourcentage des faits divers montrés ci-dessus disparaitront. Arrêtez d’en faire des esclaves, non pas consentantes mais résignées de par leur éducation et des menaces de bannissement qui sont toujours sous-jacentes dans ce genre de situation. Laissez-les vivre leur vie et non celles de leurs parents ? La journée de la femme ? ça fait bien dans les jours fériés d’un pays qui dispose de 365 journées pour que l’homme asservisse sa femme, sa soeur, sa cousine, sa nièce...
    Et ne me dites pas que je retarde, c’est du vécu, et du tout frais !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mars 2013 à 15:50, par GAMSA
    En réponse à : Vision Express sur…. : Et si on permettait à la femme de disposer de son corps et de son avenir ?

    DESOLE MAIS VOUS VOYER TOUS CELA EST DUE A LEUR EXIBATION ET LA VIE DE DEBAUCHE JE VOUS LE DIT EN VERITE DIEU NOUS A DONNER LA SOLUTION A NOS PROBLEMES A TRAVERS L’ISLAM MAIS NOUS AVONS REFUSER DONC ATTENDONS NOUS A D’AUTRES EVENEMENTS PLUS TERRIBLE QUE CE QUE NOUS AVONS VECUS LE PIRE RESTE A VENIR.............

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés