Ligue des champions : l’ASFA vainqueur de l’Entente de Sétif d’Algérie

dimanche 17 mars 2013

Les protégés de la princesse Yennega ont battu, le samedi 16 mars 2013 à Ouagadougou, le club algérien de l’Entente de Sétif par 2 buts à 1 en match aller des 16e de finale de la Ligue des Champions. Toujours éliminés en phase des préliminaires par des équipes maghrébines, les joueurs de l’ASFA-Y tenteront dans trois semaines, en Algérie, d’arracher une qualification historique en huitièmes de finale de la compétition.

Réagissez à cet article Réagissez
Ligue des champions : l’ASFA vainqueur de l’Entente de Sétif d’Algérie

Un match surchauffé dès l’entame du jeu. C’est ce qu’ont offert les deux clubs qui s’affrontaient en seizièmes de finale de la Ligue des champions. Les Algériens, visiblement décidés à remporter le gain du match, ont lancé les assauts dès le coup d’envoi de la rencontre. Surpris dans leurs propres installations, les poulains de Cheick Oumar Koné vont encaisser à la 2e minute sur une action menée par Aoudia Mohamed que les défenseurs Asfasiens avaient cru en position de hors jeu.

Après le but accordé par l’arbitre guinéen, non sans injures des supporters mécontents, les visiteurs vont multiplier les actions offensives contraignant les joueurs de l’ASFA à jouer dans leur moitié de terrain. La pause intervient sur ce score d’un but à zéro en faveur de l’Entente de Setif.

A la reprise, les Asfasiens plus incisifs, ont mené des attaques qui, malheureusement, restaient infructueuses. Mais à la 48e minute, Bachirou Ouédraogo, d’un coup de tête envoie la balle au fon des filets du portier algérien, Sofiène Khedairia.

Galvanisés par cette parité au score, les locaux vont davantage multiplier les offensives. A la 70e minute, sur un ballon du milieu de terrain Adama Zerbo, le défenseur de l’ASFA, Alassane Sango offre le deuxième but à son équipe.

2-1, le score final, bien qu’à l’avantage de l’ASFA-Y, laisse entrevoir des perspectives peu rassurantes pour le club burkinabè qui fera prochainement le déplacement en Algérie. On se rappelle qu’en 2010, ce même club de l’Entente de Sétif avait éliminé l’ASFA à ce stade de la compétition.

Insatisfait de la prestation de ses poulains, Cheick Oumar Koné, coach de l’ASFA-Y n’est pas passé quatre chemins pour le faire savoir. « Il y a des défaillances dans le jeu de l’équipe. Sinon je ne peux pas comprendre qu’on n’ait pas pu mieux faire ce soir. Mais je vais travailler à résoudre cela à l’interne afin de mettre plus de chances de notre côté au match retour », a-t-il indiqué.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés