Crise à la SN-Citec : Il n’y a toujours pas de consensus

mercredi 13 mars 2013 à 22h59min

Dans la salle de réunions du gouvernorat de Bobo, les travailleurs de la SN-Citec et le patronat étaient en discussion, mercredi 13 mars 2013 sur la plate-forme revendicative, des travailleurs. Après deux heures de rencontre, ils ne sont parvenus à aucun consensus. Un calendrier a donc été établi pour poursuivre les négociations.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Crise à la SN-Citec : Il n’y a toujours pas de consensus

Pour rappel, le 6 mars dernier, les travailleurs de la SN-Citec avaient observé un arrêt de travail, suite à une crise qui les opposait au patronat. L’intervention des autorités de la région a permis d’apaiser la tension. A la suite de la rencontre qui a suivi dans la même soirée, ils ne sont pas parvenus à une entente. Un seul point avait été discuté et le Directeur général avait promis prendre des dispositions palliatives.

Ce mercredi 13 mars, soit 8 jours après, les deux parties étaient encore devant les autorités. Puisque ces dernières avaient convenu de mettre en place un cadre de concertation pour permettre aux deux parties de dialoguer afin de trouver des solutions à leurs préoccupations. La direction a donc composé ses membres et les travailleurs ont désigné leurs représentants. L’administration qui joue le rôle d’arbitre dans cette négociation, a désigné elle aussi, des représentants, pour poursuivre les pourparlers. Aucun consensus n’a été trouvé ce mercredi. La situation se corse et les travailleurs campent toujours sur leurs positions. Dans l’espoir de voir le bout du tunnel, un calendrier a été établi pour rencontrer séparément les travailleurs le 15 mars, et le patronat le 18 de ce même mois. Le 20 mars, il est prévu de confronter le fruit de ces négociations. " En tout cas, nous avons bonne impression au regard du climat qui règne après le 6 mars, que les négociations vont aboutir à des résultats consensuels ", a laissé entendre le gouverneur Joseph Bakouan. A la question de savoir si le départ du DG est toujours d’actualité, le gouverneur réplique en disant que dans un mouvement d’humeur, beaucoup de choses se disent. Alors, même si le départ du DG est toujours à l’ordre du jour, il n’est pas vraiment la préoccupation essentielle des travailleurs.

Leur préoccupation majeure est de pouvoir satisfaire les revendications inscrites dans la plate-forme revendicative. Il s’agit de l’arrêt des menaces contre les délégués du personnel, de l’augmentation des salaires à hauteur de 30 %, du payement du rappel des différentes indemnités à compter de janvier 2012, de la clarification du choix de la RMO (c’est une agence de recrutement) ou de son retrait pur et simple. La restitution des indemnités et taxes de résidence coupées sur les droits de retraite, le payement des droits des journaliers par la SN-Citec et Univers 3000, la reprise sans délai des négociations de l’accord d’établissement, et de tenir compte des éléments variables dans les calculs des primes qui figurent aussi dans la plate-forme.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 14 mars 2013 à 12:07, par Le Bobolais
    En réponse à : Crise à la SN-Citec : Il n’y a toujours pas de consensus

    Regardez un DG pareil !!!!!! Tandis que les autres sont en train de travailler pour trouver une solution à la crise Citec, Monsieur Bruno S., son soucis c’est la photo.

    Cela reflète toute son image : Un gars vraiment pas sérieux.

    Si je ne me trompe pas, je ne voix pas un avocat conseil de Citec comme les gens le disent. oubien c’est encore AVOCAT CONSEIL RMO ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2013 à 12:29, par Alexio
    En réponse à : Crise à la SN-Citec : Il n’y a toujours pas de consensus

    Est ce que en France de la liberte et des droits de l homme. le Patronat peut menacer les delegues du personel par le chantage,le traffic d influences ?Non c est croire au pere noel.Mais en Afrique, plus particulierement au Faso la tendance est consomme avec la benediction ou la passivite du gouvernement burkinabe. Une entreprise comme la SN CITEC doit se resaisir pour ses methodes draconiennes qui n a rien avoir d une entreprise moderne, ou la gestion du personne et leurs droits et devoirs doivent etre harmonises avec les accords deja signes entre Patronat et delegues du personel. Au lieu d opte pour la crise l entreprise qui par le passe a polluer notre environnement devrait eter anime d humlite vs sa vision neocoloniale de l entreprise satisfaire ceux la qui font q elle existe aujourdhui.Les travaillleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mars 2013 à 15:35, par Jean Jacques
    En réponse à : Crise à la SN-Citec : Il n’y a toujours pas de consensus

    Un vrai rigolo ce DG, suivez son regard : les participants sont occupés à trouver des solutions à son problème mais le DG, lui se préoccupe des photographes.

    C’est qui à côté de lui ?
    A oui ! excusez moi, je crois que je le connais : si ma mémoire est bonne, est ce que c’est pas encore un gars de RMO.

    Encore RMO, pendant que les travailleurs ne veulent pas entendre parler de RMO, le monsieur se fait accompagner par RMO comme si les avocats conseils de la SN Citec ne sont pas de taille.

    Dans tout ça, qui va payer la facture de cet agent RMO : la SN Citec.

    Toutes les occasions sont bonnes pour faire entrer l’argent à RMO.

    RMO, RMO, RMO, RMO........ Qui est RMO ? Qui sont les actionnaires de RMO ? Est ce que je peux voir le contrat de RMO ? Tous les contrats, même les officieux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés