Championnat national D1, 1ère journée : l’ASFA tenue en échec par l’AS SONABEL, le Santos assomme le Majestic FC à Pô.

dimanche 10 mars 2013

Après avoir accusé un retard à cause de la CAN, le Fasofoot a débuté ce samedi 09 mars 2013 avec une hiérarchie fortement bousculée dès cette première journée. L’ASFA Yennega, championne en titre, a arraché de justesse le nul d’un but partout face à l’AS SONABEL (hôte) au Stade du 04 Août de Ouagadougou. Avant cette confrontation phare de la journée, sur les mêmes installations de la capitale, l’USFA a reçu l’USO avec laquelle les militaires ont partagé le gain du match (1-1). A Bobo-Dioulasso, le RCB a eu raison de l’ASFB par 1 but à 0. Pendant ce temps, l’autre club de la 2e capitale, l’AS Maya concède le nul vierge à l’USCO à Banfora. A Ouahigouya, l’USY tombe face au BPS de Koudougou. Le plus lourd score de la soirée est supporté par le Majestic FC de Pô contre le Santos de la capitale (4-0) et prend de facto la queue du peloton pendant que son bourreau se hisse provisoirement à la tête du classement des premières sorties de la première journée.

Réagissez à cet article Réagissez
Championnat national D1, 1ère journée : l’ASFA tenue en échec par l’AS SONABEL, le Santos assomme le Majestic FC à Pô.

A Ouagadougou, deux matches se sont joués tous au Stade du 04 Août sur un score nul de 1 but partout. La première sortie a opposé l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) à l’Union Sportive de Ouagadougou (1-1). La deuxième a mis aux prises, le Champion en titre, l’ASFA Yennega à l’AS SONABEL qui a aussi produit le même score que les précédents.

L’ASFA-Y trébuche sur l’AS SONABEL (1-1)

Le match le plus attendu de la première journée de la D1 a accouché d’une souris. Le détenteur du trophée, l’ASFA-Y a assuré moins devant la formation des électriciens. Les protégés de la princesse Yennega n’ont en aucun moment prouvé une moindre suprématie sur les électriciens, si ce n’est leur but survenu à la 53 e mn sur une frappe à bout portant de Souleymane KOANDA après que le portier adverse, Valentin KOUAKOU soit inopinément sorti de sa cage.

La joie impériale n’a duré que 10 mn puisqu’à la 63e mn, Saïdou SANOU a exploité utilement son vis-à-vis contre le portier Baba ZONGO. Un but qui est fortement décrié depuis les gradins jusqu’à la pelouse car le buteur était en position avancée. Mais qu’à cela ne tienne, le but est bel et bien validé par le juge central, Louis SANOU et ses assistants.

L’ASFA-Y multiplie les offensives mais l’épine dorsale des électriciens s’est montrée bien vigilante. La débâcle asfasienne est évitée de justesse, quand à la 59e mn, Banou DIAWARA frôle l’aggravation du score face au portier Baba ZONGO. Les minutes s’égrainent jusqu’à la dernière et le score reste là au coup de sifflet final.

L’USFA et l’USO ont servi maigre chaire au public (1-1)

Si l’ASFA-Y et l’AS SONABEL ont égayé un tant soit peu les supporters par la qualité du jeu, le contraire est servi par les militaires de l’USFA face à l’USO. Le jeu était fade sans précisions de part et d’autres. L’USFA n’a pas prouvé qu’elle évolue à domicile. Pire, elle encaisse le premier but à la 17e mn, signé Eric TRAORE. A quelque chose malheur étant bon, le but relance le match, les militaires œuvrant mieux pour sauver l’honneur. Ils passent par des offensives bien construites qui payent à la 30e mn grâce à une bonne reprise du centre de Armand MALO par Mikoyoul DRAME. La balle passe entre les jambes du portier, Séni OUEDRAOGO et porte le score à la parité.

A la reprise, l’USO s’est montrée beaucoup plus entreprenante avec des occasions nettes. A la 59e mn, Ibrahim SANFO conduit une bonne balle sur Yacouba SEDOGO qui lui applique une volée qui meurt dans le décor. L’occasion la plus nette de la deuxième période fut celle de Aboubacar OUEDRAOGO qui, face-à-face avec le gardien militaire, Boukary ZOUGNOMA, envoie la balle dans le décor. La chance prônée par son nom (Zougnoma : chance en mooré) a vraiment eu raison des attaquants intrépides de l’USO.

Sous réserve des matches du dimanche 10 mars, comptant toujours pour la première journée de la D1, le Santos est en tête du peloton grâce au goal différentiel (+4), sur BPS et le RCB (+1 partout).

Dramane GUENE

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés