Délestages : Il va falloir patienter jusqu’en avril

dimanche 10 mars 2013

Le directeur général de la Société nationale burkinabè d’Electricité(SONABEL), Siengui Apollinaire Ki en compagnie de ses plus proches collaborateurs a animé un point de presse le samedi 09 mars 2013 à Ouagadougou. L’occasion pour lui de donner des informations sur les délestages récurrents ces derniers temps et de révéler les dispositions prises pour ramener la situation à la normale.

Réagissez à cet article Réagissez
Délestages : Il va falloir patienter jusqu’en avril

Le 04 mars 2013, La Société nationale burkinabè d’Electricité(SONABEL) faisait savoir qu’un incident technique survenu sur la ligne d’interconnexion Bobo/Ouaga a rendu indisponible l’énergie en provenance de la Côte d’Ivoire pendant une journée et demie. Nombreux sont ceux qui se réjouissaient de la réparation de cette panne le mardi 05 mars qui devrait normaliser la situation. Malheureusement, la qualité de service est restée en deçà de la normale car des délestages sont constants ça et là pendant les heures de pointe.

C’est pour expliquer les raisons de ces délestages, que le directeur général de la SONABEL, Siengui Apollinaire Ki a convié la presse le samedi 09 mars 2013 à Ouagadougou. Selon lui, la SONABEL connait sur son réseau un déficit de l’ordre de 10 à 20 MW en fonction de l’évolution de la demande pendant les heures de pointe qui se situent à 11h, 16h et 19h30. « Pourtant notre partenaire ivoirien, qui connait également une situation difficile, n’arrive plus à nous fournir au-delà du minimum contractuel de 50MW malgré nos sollicitations », a-t-il ajouté.

En conséquence, la SONABEL a établi un programme de délestage indicatif qui sera publié dans les jours à venir dans la presse, afin que sa clientèle et l’ensemble des usagers de l’électricité puissent prendre leurs dispositions et minimiser les désagréments. Il a précisé que si dans une zone, il existe des coupures d’électricité en dehors du programme donné, il ne s’agit plus d’un délestage mais d’une panne. « Certaines sont des pannes qui pourraient être rapidement réparées si les services de la SONABEL en sont informés.

Les services de dépannage de la SONABEL se tiennent entièrement à la disposition de la clientèle au centre d’appel gratuit 80001130 ou encore au 50313720 », a-t-il indiqué. Toutefois, Siengui Apollinaire Ki a assuré que la situation devrait s’améliorer sensiblement à partir du mois d’avril avec la mise en service d’un nouveau groupe à la centrale de Komsilga et la fin des travaux de réparation de certains groupes en panne. Répondant aux questions des journalistes sur la dépendance électrique du Burkina envers la Côte d’Ivoire et les solutions à long terme, M.Ki a annoncé certains grands projets qui s’ils sont concrétisés permettront à sa société de répondre à la demande sans problème.

C’est ainsi qu’il a affirmé qu’à terme, la centrale de Komsilga va apporter d’ici à 2014, 90MW de plus et que l’interconnexion totale avec le Ghana devrait se faire d’ici à 2015. La centrale de Bobo 2 va bénéficier d’un renforcement qui va permettre d’ajouter 20MW à la production électrique. A côté de cela, le directeur général de la SONABEL, a évoqué les projets de centrales solaires, notamment à Zagtouli avec 30MW, 20 MW avec la société minière SEMAFO et l’interconnexion Burkina-Niger-Nigeria-Bénin. Un autre Barrage de la capacité de celui de Bagré est en étude à en croire Siengui Apollinaire Ki.

En attendant, le directeur général de la SONABEL a souhaité que les usagers en cette période de déficit aient des réflexes d’économie d’énergie dans l’utilisation rationnelle des appareils électriques. Cela permettra non seulement de réduire le coût des factures mais aussi d’augmenter la puissance disponible pour faire face à la demande.

Rapha ?l KAFANDO

Sidwaya

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés