8 mars 2013 : CORI donne du sourire à l’association Débagnouma

Publi-reportage

dimanche 10 mars 2013

20 tonnes de déchets de coton, 13 cartons de savon, des masques de protection ; le tout estimé à plus de 800.000 f CFA. C’est le don fait par la Compagnie d’opération et de reconditionnement industrie (CORI) à l’Association Débagnouma à l’occasion du 8 mars 2013, journée internationale de la femme.

Réagissez à cet article Réagissez
8 mars 2013 : CORI donne du sourire à l’association Débagnouma

La société d’Armand Ezerzer a décidé de donner du sourire à la centaine de femmes du groupement Débagnouma. En 12 ans d’existence, les membres de ce groupement qui évoluent dans le traitement des déchets de coton ont reçue pour la première fois de quoi fêté le 8-mars autrement.

Au lieu de les inviter au tour d’un « djandjoba » (partie de danse populaire), CORI a offert à ces dames du matériel de travail pour booster leur activité. Représentant le gérant Armand Ezerzer, le directeur d’exploitation, Adama GANOU, a fait savoir que le don fait par CORI est une occasion de plus pour la société de se rapprocher davantage des femmes qui évoluent dans le secteur de la valorisation des déchets de coton.

C’est aussi une contribution de CORI à l’entreprenariat des femmes selon les responsables de l’entreprise. Juste après l’allocution du directeur d’exploitation, la responsable commerciale de CORI, en occurrence Roukiatou YAMEOGO, a procédé à la remise officiel du lot à la présidente du groupement Débagnouma.

Pas de mots pour la présidente du groupement ; selon elle et ses camarades, seul Dieu peut estimer à sa juste valeur le don fait par CORI. Elles ont émis une pluie de bénédictions à l’adresse de CORI qui est appelé à grandir afin d’aider encore les femmes. Le personnel féminin de l’entreprise CORI a aussi bénéficié de quoi fêter convenablement le 8-mars.

CORI en quelques mots

La Compagnie d’opération et de reconditionnement industrie (CORI) a ouvert ses portes en 2007 à Bobo-Dioulasso. Située dans le secteur 19, rue 19-05 de l’arrondissement de Dafra, l’entreprise évolue dans le traitement des déchets « lint cleaner » (déchet composé d’un pourcentage de matière fibreuse, de résidus végétaux) et des balles avariées (produit fini déclassé par la Sofitex à cause d’un certain nombre de sinistres). Armand EZERZER en est le gérant.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Ajouter un commentaire

Vos réactions


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2014 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés