Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

mardi 5 mars 2013 à 22h00min

Garantir plus de sécurité aux personnes et aux biens à Ouagarinter. Telle est désormais l’ambition des responsables de Ouaga-Gare plus connue sous l’appellation de Ouagarinter. Les nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées à la presse ce mardi 5 mars 2013 par Emmanuel Yoda, directeur du développement et de la gestion des infrastructures de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina et le colonel Rufin Kaboré, coordonateur des systèmes de sécurité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

Plus rien ne sera comme avant à Ouagarinter. En ce qui concerne, en tout cas, la sécurité. Les responsables de cette insfrastructure entendent désormais mettre de l’ordre afin de garantir la sécurité des personnes et des biens. Car ils ont en mémoire, l’incendie d’un camion-citerne en 2012 qui avait causé la mort de 2 apprentis. Il y avait aussi eu, courant la même année, l’incendie de la guérite et d’un bâtiment suite à un court-circuit. Estimant qu’il existe trop de bordel dans ces lieux, le colonel Rufin Kaboré, coordonateur des systèmes de sécurité veut désormais règlementer les accès par l’instauration des badges. « Les macarons pour les véhicules coûteront 50 mille francs CFA/an, les badges permanents feront 20 mille francs CFA/an et les badges temporaires, 1000 FCFA par jour », a-t-il indiqué. Pour les badges permanents, les 80 sociétés installées sur le site de Ouagarinter devront adresser à l’administration la liste et les numéros matricules à la Caisse nationale de sécurité sociale de leurs employés. « Mais certaines sociétés ne sont pas d’accord avec nous parce qu’elles disent ne pas avoir déclaré tous leurs employés à la CNSS », a précisé le colonel Kaboré.

Ces badges et macarons concerneront toutes les personnes séjournant permanemment sur les plateformes sous douane, ceux séjournant temporairement sur ces mêmes plateformes, la douane, les opérateurs économiques, les transitaires commissionnaires en douane agréés et les structures de contrôle ou d’appui. « Même les visiteurs seront concernés par ces mesures sécuritaires », a ajouté le colonel Rufin Kaboré.

Outre ces mesures, les responsables ont initié un gigantesque projet de réhabilitation de la gare. Pour ce faire, ils comptent délocaliser le trafic en transit sur un autre site situé sur la route de Bobo-Dioulasso. Cette réfection vise à terme à doter à la gare de trois grandes zones d’activités (zone sous douane, zone hors douane et zone commerciale qui va comporter des motels, des salles de réunion, des restaurants, des supermarchés et des bâtiments pour banques et assurance).

Construite en 1987 sur 26 hectares, Ouagarinter comporte 3 magasins de 500 m2, des bureaux de 2100 m2, des aires de manœuvre et de stationnement (10 000m2), un hôtel de 20 chambres, un scanner et un terminal à conteneurs. Elle assure entre autres services la manutention et le stockage du fret, le pesage des véhicules lourds de transport de marchandises, le dédouanement et le transit de marchandises importées par voie routière, la sécurisation des recettes publiques. Ouagarinter rapporte près de 120 milliards FCFA par an à l’Etat, à en croire le directeur du développement et de la gestion des infrastructures de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina, Emmanuel Yoda.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 6 mars 2013 à 05:53, par LE CHAT !!!!!
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    vous avez vu vos prix, c’est encore les usagers qui vont payer ces sommes déjà que les droits de douane sont élevés car les sociétés vont répercuter ces sommes sur les clients de manière abusive.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 07:54, par La citoyenne
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    Enfin. Voilà de l’ordre qui sera mis. Quant on y allait on se demandait où on était et qui est qui ,qui fait quoi. Cela va éliminer du lots des visiteurs tous ceux qui n’ont rien a y faire et surtout les gens pas clairs et pas sûrs. Il faut que tous les secteurs dactivites pensent à mettre de l’ordre pour qu’on avance. Il y’a trop de pagaille à Ouaga.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 08:08, par jagger
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    ok pour des mesures de securite mais une question : qui payeras la note ? on ne fait vraiment rien pour lutter contre l’inflation dans ce pays .
    on aurais gagne a faire des badges avec des vigiles a la porte d’acces du plate forme et laisser entrer les gens sur presentation des cartes d’identite.
    ou bien Mr YODA ? Vous qui aviez represente la CCIAB a Abidjan

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 10:55
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    c’est cool comme mesures surtout qu’on ne sait pas qui est qui a Ouagarinter.chapeau bas à vous monsieur Yoda et au Colonel Rufin Kaboré,ya trop de délinquants sur le sites et il faut vraiment filtrer les entrées et celui ki s’oppose à ces mésures sécuritaires doit être fouetté !Bravo à la CCI-BF

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 11:33, par tièkadiyé
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    HEEEEEE ! Il faut se soulever contre cette mesure. Pourquoi payer avant même de rentrer pour payer des droits de douanes ? Pourquoi payer pour rentrer et payer encore des frais de séjour pour les marchandises et le camion sous douane ? Si j’ai un parent qui y travaille, pour le rencontrer je dois payer votre badge ? SI C’EST LE CAS, C’EST UNE ARNAQUE PURE ET SIMPLE. C’EST DU VOL INITIE ENCORE PAR LE CDP ET TOUS CEUX QUI VOTENT POUR EUX.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 12:05, par Ouaga II
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    donc vous pensés qu’un voleur ou autre personne malintensionné n’accpterai pas de payer ladite somme pour accomplire son oeuvre ? dites moi si un jour vous avez attendu parler d’un quelqconque baisse de prix pour facilité quoi que ce soit ? non !!! nos gouvernant s’en foutes de nos conditions de vie. sa fait combien de temps que ouaga inter existe ? depuis quand les recettes de cette structure ont été publier ? du jamais vue. pourquoi ne pas utiliser les mêmes recettes pour reogarniser le lieu ? il faut que Blaise fasse très attention sinon c’est toute la famille présidentiel qui risque de voir un jour le feu a kossyam !!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 12:47, par tièkadiyé
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    HEEEEEE ! Il faut se soulever contre cette mesure. Pourquoi payer avant même de rentrer pour payer des droits de douane ? Pourquoi payer pour rentrer et payer encore des frais de séjour pour les marchandises et le camion sous douane ? Si j’ai un parent qui y travaille, pour le rencontrer je dois payer votre badge ? SI C’EST LE CAS, C’EST UNE ARNAQUE PURE ET SIMPLE. C’EST DU VOL INITIE ENCORE PAR LE CDP ET TOUS CEUX QUI VOTENT POUR EUX.

    Répondre à ce message

    • Le 6 mars 2013 à 20:23, par soul to soul
      En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

      bsr
      comme au faso quand on veut prendre une mesure on ne rencontre pas les autres on se lève et on decide qu’il y’aura des badgess payant j’espere que les douaniers et les travailleurs de la chambre de commerce vont payer aussi sinon les transitaires ne vont rien payer dite seulement aux societés qui interviennent d’avoir les badges de leurs societé et c’est simple parce que je penseque vous n’avez pas tenu compte des transitaires qui sans eux la douane ne fonctionne pas donc il faut associé les acteurs à vos deccisions sinon c’est voué à l’echec yoda et je sais de quoi je parle s....supposons qu’un commerçant à sa marchandise een douane vous voulez qu’il paye badge avant d’aller voir son transitaire pour les formalités...on atted de voir l’application...

      Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 19:20
    En réponse à : Trafic routier : Ouagarinter réorganise sa sécurité

    120 milliards/an une grosse somme pour ouaga inter et encore on veut que les gens payent pour rentrer payer les droits de douanes je suis d’accord que vous voulez mettre de l’ordre mais c’est pas en imposant les payes des badges qui vont aider a la sécurité des biens et des personnes. il faut imposer un système qui vous aider et aider la population et si je trompes tout les goudrons sont foutus l’intérieur de ouaga inter je sais pas si il y a amélioration dans la cour.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés