Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

lundi 4 mars 2013 à 20h53min

Autant que Ouagadougou, Bobo-Dioulasso subit la loi des prostitués une fois la nuit tombée. A moto, dans les hôtels, dans les boites de nuits, dans les maisons closes, des centaines de filles monnaient leur corps pour de multiples raisons.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Prostitution  au Burkina : Et si on organisait  le phénomène

Combattues dans pratiquement tous les cieux, les prostitués et la prostitution ont traversé le temps, laissant derrière eux leurs ennemis. Au Burkina Faso, Simon Compaoré, le bouillonnant maire de Ouagadougou, connu pour être un homme tenace a dû abandonner son projet d’éradiquer les chambres noires de la capitale burkinabè.

Préserver la réputation de certains quartiers

Notre pays gagnerait à se mettre à l’heure du temps. On ignore ou on préfère taire les maux de notre société. Et pourtant, une règlementation du monde de la prostitution pourrait être avantageuse pour de multiples raisons. Ainsi, au lieu de tenter l’impossible en voulant fermer les « chambres noires », il ne serait pas bête de trouver des périmètres où les prostitués pourront exercer en toute quiétude sans attenter à l’éducation morale des familles. Au-delà de ces périmètres les autorités indiquées sauront que faire des infractions.

Dans le même cadre de la réglementation, on pourrait doter les prostituées professionnelles de cartes afin de dissuader des élèves, étudiantes, femmes mariées qui « tombent » occasionnellement dans le métier. La réglementation et la mise à l’écart des prostituées seraient également un moyen de rehausser l’image des ressortissants de certains quartiers comme Sikasso-cira à Bobo-Dioulasso et Dapoya à Ouagadougou où toutes femmes est une probable « vendeuse » pour des clients du sexe.

Ousséni BANCE
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 mars 2013 à 23:06, par moi
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    C est une tres bonne idee Mr Bance, mais ce gouverneent d hyppocrites et de myopes ne le savent pas.
    Votez pour L uPC en 2015 et vous verrez que nous allons donner un vrai statu a ces dames.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 00:15, par Filou
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec le journaliste. Il faut légaliser la prostitution (en interdisant le racolage)pour plusieurs raisons :

    Cela peut etre rentable pour l’Etat aussi qui va préléver des taxes.De la main d’oeuvre va se creer autour de cette activité(vente de capote, vente de litterie, d’objets érotique, ...)

    Aussi, cela met en sécurité les travailleurs et travailleuses de sexe, qui ne vont plus se cacher dans les zones obscures et se faire violenter par des proxenetes et autres délinquants.

    Il y’aura un facil suivi medical.

    Il faut lotir une zone spéciale comme la ZACA, qui sera entierement dédiée à la prostitution. Ca marche bien en Hollande, à Zurich, à Genève et un peu en Belgique.

    La prostitution n’est plus un sujet tabou. Si nous voilons la face, comme nous le faisons avec les problèmes ethniques au Burkina, alors, c’est devant nos portes, dans nos bureaux, à l’école, à l’église, bref partout que les gens s’adonneront à des parties de jambes en l’air.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 02:49, par Zerbo
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Oh mon Dieu je prévoyais depuis longtemps que ce virus Bobolais allait un jour gangréné tout le Faso !

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 09:13
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      qui ta dit que a Bobo tout a comensé !!! honte a tw rrrrccccccccchhtttttttttt

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 14:28, par Debirah
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Zerbo, laisse Dieu en dehors de ça.

      Vous êtes malhonnêtete. Au début on disait que ce sont les ghanéenne et les nigérianes qui se prostituaient. Maintenant vous dites que ce sont les bobolaises. Demain ce sera qui ?

      Allez voir les putes a Ouaga, il y’a principalement des Mossis. Ensuite les autres ethnies. Généralement, les pourcentage reflètent ceux des ethnies au Faso.

      Répondre à ce message

      • Le 5 mars 2013 à 18:42, par client
        En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

        Debirah tu es dans le système où quoi les mossis ont quoi à voir dans ce que dit Mr Zerbo quand on parle de Bobo est ce qu’on parle d’ethnie ? ce n’est parce que les Ghanéennes et les Nigérianes sont citées comme les principales actrices du domaine qu’il faudrait aussi omettre de reconnaitre que la prostitution des filles Burkinabè à pris pied à Bobo, il faut vraiment etre malhonnete pour nier cette réalité ! pour conclure je vous invite à comprendre que parler de Bobo c’est avant tout parler du Burkina donc arretez vos prises de positions régionalistes toutes les régions ont leurs tares mais l’ampleur de la prostitution à Bobo est presque culturelle

        Répondre à ce message

        • Le 18 juillet 2014 à 14:34, par neverseen
          En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

          quand vous dites que quelqu’un est bobolais vous vous attendez à quoi ? d’un habitant de bobo ou d’un burkinabé ? ce n’est plus ou moins qu’un jeu de mot. nous savons tous ce que cela veut dire. prenons ce qui est compréhensible par tout le monde et avançons.

          Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 02:53
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    tais toi,ce plus vieux métier du monde est né avant toi. tu vas organiser quoi et comment ? les gens ont d’autres chats a fouetter que de s’occuper de l’organisation du plaisir.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 07:04, par Shalom
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    ah oui ca c’est la meilleure, carte professionnelle de prostituée. héhéhé
    quelles seront les critères pour appartenir a cet ordre ? y aura t il une formation théorique et pratique avec a la fin un certificat d’aptitude a l’exercice de pa profession de prostitué ? il faudrait aussi que leur revenu soit imposable comme une PME. il faudrait aussi que les périmetres ou elles excerceront soient dotés d’une unité d’elite de la police pour eventuellement stopper les femmes qui viendront pour surprendre leur maris. ah j’allais oublier exclures les eleves et etudiantes de 18+ans est discriminatoire dans ce cas. hééé diééé, ya soanman !! merci la bas Bancé

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 07:33, par Shalom
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      pour completer, il faudrait aussi accepter que des homosexuels se prostituent, et petit a petit ils revendiqueront la liberté de vivre leur relation, puis le droit de se marier, puis le droit d’adopter puis le droit de ... et de puis en puis c’est dans le puits. quand tu te couche et tu crache...
      ca commence comme ca un peu un peu quand vous allez vous rendre compte le fantome est dans la maison et il sera inutile de fermer la porte.

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 15:59, par Nombamba
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      shalom, ajoute qu’il faut mettre en place toute administration de gens qui s’y connaissent (des boss de la chose quoi) pour assurer le fonctionnement de cette nouvelle catégorie de PME. Woui ! Le Christ est en route.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 07:32, par cygne
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Vraiment on es arrivé laba !!!!? faire de ca un metier ? même si ca marche dans d’autre pays c’est pas une raison d’importer ca ici. nous somme intègre. il faudrait developper des secteur integre et les donner la chance d’exercer un metier NOBLE. quel sont les critères pour apartenir a ce secteur.
    laisser les gens trankil et discuter d’autres choses. pour preuve reponder aux questions de Shalom !!!!!!!!!!!
    merci

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 11:41, par Karim
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Pensez vous que toutes les prostituées sont des nécessiteuses ? Allez voir de vous-même. Il y a en issues des plus nobles (en termes de richesses matérielles) famille du Gondwana city. S’il y a des familles entières qui vivent de cela et contribue au développement de ce pays, je pense que leur donner un statut est plus noble que de vouloir les empêcher. C’est le plus vieux métier du monde, ne l’oublions pas, plus vieux que Coca Cola.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 08:01, par Nanoukda
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Mon cher, c’est bien mais c’est pas arrivé ! Quand Simon abandonne un chantier, c’est qu’il y a des "génies" sur le site, façon de parler ! Dans votre logique, c’est sûr qu’il faut aboutir à leur trouver des tenues "professionnelles", des cartes de visites et des badges. Arrêtons de polémiquer et comprenons qu’il faut dans un premier temps lutter contre la pauvreté endémique qui les y conduisent. Car, comme la mendicité qui fait perdre la dignité à certains, beaucoup n’ont pas choisi ce métier et donc ne le considère pas comme une profession mais refuge le temps d’avoir mieux à eux (elles surtout) ou qui s’occupent d’elles comme vous les privilégiés et les "blancs". Poursuivons donc la réflexion dans le cadre de l’éradication de la pauvreté !

    Bonne chance nous tous !!!

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 09:39, par l homme integre fache
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Et pourtant l auteur a explique que c est une piste pour eradiquer la pauvrete.
      Soyons plus ouverts et tolerants les freres

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 13:21, par Filou
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Nanoukda,

      Arrêtes, ce n’est pas forcément la pauvreté qui es la principale raison de la prostitution .

      De nombreuses filles a papa le font pour le plaisir.

      C’est aussi une façon d’avoir de l’argent sans être pauvre.

      Et puis pourquoi les burkinabé ne veulent pas qu’on parle de vérité.
      Alors légalisons les faits.cest ça aussi le développement. Quand on se développe, on développe aussi les vices. J’aime toujours dire que le burkinabé c’est que l’un qui refuse d’aller jusqu’à l fin de la logique.

      De nombreux hommes présents sur ce forum fréquentent les putes chaque semaine, et ils viennent jouer a l’hypocrite ici.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 09:15, par Abou Hanifat
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    De grâce, ce qui nous reste encore dans ce pays, dans cette Afrique appauvrie, c’est la dignité. Je suis d’accord qu’elle agonise, mais ne l’assassinons pas tout de même dans une servile imitation de ce qui se passe dans la "métropole".

    Ce qui me gêne, c’est que ce sont les intellectuelles, ceux qui crient à l’indépendance tous les jours qui sont les 1ers à valider de telles imitations.

    On connaît bien le schémas comme l’a bien décrit Shalom. De grâce ne faites pas cela pour l’amour du ciel, de vos enfants (filles et garçons).

    Aimeriez vous voir appeler publiquement un que vous aimez "enfant de pute" ? C’est horrible n’est - ce pas ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 13:28, par Filou
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Hanifat, de quelle dignité parles tu ?

      Peux tu jurer n’avoir jamais achete une pute ?
      Peux tu jurer n’avoir jamais entretenu un 2ème bureau ?
      Ne connais tu pas des proches qui le font ? Est ce pour autant que tu ne fréquente plus ces proches ?

      Ah, les hommes !!!!
      La nuit on se cache pour attraper les putes et le jour on joue au saint.

      Assumons nos actes et légalisons ce metier

      Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 09:20
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Un bel article. Seulement on ne sait plus qui est prostituee et qui n’est pas prostituee. La prostitution (femme comme homme) a pris une certaine ampleurs et est a des degres multiples. A mon avis, c’est seulement les plus pauvres prostutuees qu’on va s’attaquer. Et les prostituee de luxe ? Plus de 80% des hommes maries se prostitue dehors, et pas forcement pour un but lucratif mais pour une autre satisfaction. La sexualite au burkina est trop banalisee.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 09:22, par MM
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Voilà un combat noble des femmes ,au lieu de vouloir interdire la polygamie elles feraient mieux de lutter farouchement contre la prostitution qui n’ignore ni la femme ni leurs client .Une fois je passais et une prostituée m’a inviter à aller avec elle je lui simplement dis qu’elle me paiera combien pour l’acte ,elle s"est enflammée contre moi avec des injures car c’est l’homme qui doit payer et non la femme. Que les décideurs politiques prennent des lois pour décourager ce métier .

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 09:26, par sac
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Le parent n’a pas grouillé avec son article dhè ! Je croyais qu’il avait des éléments pour dire qu’il faut organiser le secteur mais je constate qu’il veut qu’on lui donne des arguments pour revenir avec l’article. Dommage que mon ami Zerbo pense que le phénomène vient de Bobo, faut savoir qu’il existe partout sous diverses formes non maitrisables pour toutes les couches de la société traditionnelles et modernes à des échelles diversifiées ; Ouaga était une petite ville, aujoud’hui qu’il reçoit différentes origines c’est normal que la chose se popularise. Le problème du sexe est très complexe ; sans être pervers, il est passé de devant à derrière, de différent à même, puis d’adulte à mineur... La prostitution évolura dans le même sens : Mutante exponentielle

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 10:30, par WIND-LA-PANGA
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    je pense que c’est une bonne idée de légalisé de façon responsable la prostitution car du point de vue sanitaire cela va réduire considérablement l’incidence du VIH et des autres IST qui de nos jours est entrain de prendre de ampleur avec une vitesse exponentiel.

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 11:07, par Uncitoyen
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Un vice est vice même si toute la planète venait à le faire cela reste toujours un vice. Ce n’est parce qu’il y’ beaucoup de prostituées qu’il faut légaliser la prostitution. Pourquoi ne pas se différencier des autres pays en essayant de prosposer un boulot à ces femmes ? Si on donne une carte professionnelle à ses femmes, Monsieur le journaliste, pouvez vous encourager votre femme ou votre fille à adhérer à ce boulot ?

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 11:45, par Karim
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Mon frère, il y a des prostituées qui travaille avec un salaire décent. toutes les prostituées ne sont pas des pauvres, c’est une question de choix. Il y a des femmes et des hommes qui ne peuvent pas faire une demi-journée sans faire l’amour. Tu as beau lui donner une place quelque part au palais du Gondwana City, cette personne va se prostituer.

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 11:54, par banspolo
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Bonne question

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 12:59, par réalisme
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      bonjour, je ne connais pas bien la ville de BOBO, mais pour ce qui est de OUAGA, je voudrais intervenir car pour celui qui ne fait pas le tour de la ville à une certaine heure ne peut pas prendre la mesure de la situation. le phénomène est devenu très inquiétant car dans les rues ; les bars, les terrains vides ... se retrouvent des filles de moins de 14 ans, des femmes de plus de 50 ans à la recherche d’une clientèle. Je me dis que le journaliste a fait des propositions qui méritent réflexion car la question ce n’est pas si un tel ou une telle encouragerait sa fille ou sa femme à adhérer ce boulot ? mais plutôt comment faire pour que celles ou ceux qui la pratiquent n’influencent pas négativement celles ou ceux qui vivent tranquillement dans leur quartier. merci mon journaliste

      Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 13:41, par Filou
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Uncitoyen, la loi es la pour s’adapter a certains faits sociaux.( je dis bien a certains)

      Et puis démontrez moi en quoi la prostitution est mauvaise ?

      Est ce qu’on vous oblige a aller voir une pute ? Est ce que par exemple on t’oblige a aller acheter la viande d’âne a Saaba ?

      Légalisons la prostitution afin que les gens laissent tomber leur masque et que l’on ait plus de sécurité.

      Et puis vous savez ce qu’implique un État de droit démocratique ?a longueur de journée, vous attaquez le régime actuel en lui reprochants plusieurs manquements.
      Au nom de ce même droit, je réclame que lEtat garantissent la liberté et la sécurité des personnes qui ONT CHOISI DE VENDRE LEUR CORPS.
      LEtat doit aussi garantir le droit pour ceux qui ont choisi d’aller voir les putes.

      Répondre à ce message

      • Le 5 mars 2013 à 16:40, par Uncitoyen
        En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

        Filou, je vous comprends mais je ne suis pas d’accord avec vous.Si on doit légaliser la prostitution parce que beaucoup de personnes s’adonnent à cela alors légalisons aussi l’homosexualité, la corruption, les braquages etc. Un vice est un vice, à defaut de lutter contre ce fléau alors ne l’encourageons pas.

        Répondre à ce message

        • Le 5 mars 2013 à 18:36, par le tché
          En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

          Je pense que certains font l’amalgame en confondant la prostitution et l’homosexualité à la corruption et au braquage. Les prostitués ou les homosexuels offrent leurs corps moyennant un plaisir ou une rémunération. Tel n’est pas le cas pour la corruption ou on fait de la spéculation sur ce qui reviens à la collectivité, à la communauté. La question d’homosexualité ou de prostitution relève purement de l’éthique en ce sens que le corps humain est un don de Dieu donc on doit pas le souillé par des comportements malsains..

          Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 11:52, par July
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    tu parles bien Uncytoyen mais ton boulot pour ces femmes c’est quoi ? je ne suis pas pour ce metier mais une organisation quelquepart serait nécessaire pour eviter que d’autres tombent facilement dedans. Ne fermons pas les yeux face à ce qui va nous enporter un jour car chacun est appelé à etre père tot ou tard. Donc refléchissons même si je ne suis pas d’accord avec les solutions de l’heure

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 12:14
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Aah oui il fallait en arriver là !!Les prostituées il yen a à tous les niveaux et toutes les couches sociales sont concernées que ce soit parmi les femmes cadres d’entreprises, ministres, opératrices économiques ETC car partout où il est question d’argent la prostitution est toujours présente tant que l’aspect financier guidera les intérêts des uns et des autres la prostitution aura de beaux jours devant elle !!!
    Le sexe est tellement banalisé avec les pertes des repères et autres valeurs morales que ce combat de lutter contre la prostitution est d’avance voué à l’échec de plus ceux qui sont chargés de donner le bon exemple sont ceux là même qui font appel aux prostitués pour assouvir leurs fantasmes etc...entre ceux qui se piquent les femmes maris et ceux qui se cocufient à longueur de journée entre amis connaissances et autres bref un vrai bordel dans le bordel tchrrrrrrrrrrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 13:39
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Mon cher !je ne pense pas quand les donnant une carte c’est une bonne chose,ça sera une façon de nos soeurs,nos femmes à cultiver le gain facile.AU LIEU de prendre l’argent du contribuable faire des campagnes,des ceremonies.il faut cette argent injecter dans education car c’est la clé de ce probleme aussi il banir les telenouvellas qui n’eduquent pas mais entrainent nos soeurs se livrer leurs corps.sinon ce probleme est une manque de l’education,une irresponsabilité de la part des parents et de l’ETAT parcque les deux acteurs trouvent compte

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 14:18, par Clin
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Ce n’est pas de l’argent facile.

      C’est de l’argent VITE GAGNÉ ! Il y’a nuance.

      Est ce que si toi garçons ont te dis d’ouvrir TON C...L a 10 pédés en une nuit contre 30.000 francs. Tu va dire que c’est l’argent facile ?

      Arrêtons aussi de dire que tout ce qui es mauvais viens de l’extérieur.le mal es en nous depuis.

      Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 13:57, par xox
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    NB : tout ce qui est légal est acceptable.
    si on légalige la prostitution, il faudra construire des écoles pour les former. on aurait alors l’ESP : école supérieure de la prostitution. c’est une question de dérive sociale car aucune fille ne veut se prostituer. ce n’est pas la vie que ns souhaitons à qui que ce soit. C’est pour cela que nous devons plus ns attaquer aux causes afin que la prostitution ne devienne une destination légale. repartons donc dans la cellule familiale et tuons le problème dans l’oeuf. redonnons l’espoir d’une vie meilleure à nos filles. c’est toute notre société que nous dévons repenser à travers la famille. Quand on met un enfant au monde, on ne doit avoir le droit de le laisser aux seuls soins de la rue. certes, zero prostitué, c’est inimginable. IL y aurait encore plus de problèmes (viol notamment).

    Répondre à ce message

    • Le 5 mars 2013 à 14:36, par Filou
      En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

      Xox, ce sera de l’auto formation.

      Est ce que c’est lEtat qui forme les maçon, les mécaniciens, les chauffeurs,...????

      Non,non !

      Chaque pute apprendra sur le tas et se mettra a son propre compte.
      Maintenant si vous voulez construire un centre pour leur apprendre les techniques spéciale pour fidéliser les clients, tant mieu pour vous. Nous nous ferez légalement de l’argent.

      La prostitution peut donc créer de la main d’œuvre.

      Répondre à ce message

      • Le 5 mars 2013 à 16:32, par par non
        En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

        ah ! les gens ont oublié dieu. Ils pensent qu’ils vont vivre eternellement en voulant
        organiser ou légaliser ce que le seigneur a interdit depuis la creation de l’homme.
        si vous ne voulez pas ordonner le convenable de grace ils fo nous laisser en
        paix.compris ? ET sachez que le jour oû la mort va frapper à la porte de chacun de
        nous,sait ce jour là que chaqu’un va repondre ou assumer tout ce qu’il a organisé,dit,
        ecouté et regardé.....

        Répondre à ce message

      • Le 5 mars 2013 à 17:49, par zepekenyo
        En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

        Eh mes chers merçi pour votre indignation jè juste un mot pour ceux qui ont vision qui ne dépassent pas le bout de leur nez qu’ils ne s’indignent pas un jour quant on va parler de légaliser le vol ou le viol car vous n’etes que des bande de suiviste, tout ce que l’occident dit vous le faites honte à vos consciences.

        Répondre à ce message

  • Le 5 mars 2013 à 16:24, par KK
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    C’EST PARCE QUE YA CLIENT, QUE YA PROSTITUEES.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 09:12, par indignée
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    Bandes d’hypocrites comme ça !!! Tous les hommes de ce forum vont au pute et viennent jouer ici les vierges effarouchés tchrrrrrrrrrrrr et re tchrrrrrrrrrrrr mille fois
    C’est la lente agonie du monde et personne n’y peut rien sauf celui qui a permis que de telles choses se fasse car chaque chose en son temps et toute chose à une fin c’est tout !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 09:37, par belfo
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    C’est la demande qui crée l’offre. lorsque vous avez votre commerce et il n’y a pas de clients, par fini vous fermez. Juste pour dire que c’est parce que les hommes cherchent le plaisir à payer qu’il y a des vendeuses. Donc le phénomème depend en grande partie de l’éducation (discipline) sexuelle des hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2013 à 11:22, par belfo
    En réponse à : Prostitution au Burkina : Et si on organisait le phénomène

    C’est la demande qui crée l’offre. lorsque vous avez votre commerce et il n’y a pas de clients, par fini vous fermez. Juste pour dire que c’est parce que les hommes cherchent le plaisir à payer qu’il y a des vendeuses. Donc le phénomème depend en grande partie de l’éducation (discipline) sexuelle des hommes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés